Les Polonais dans les escadrilles et écoles françaises

Aéronautique, unités, avions & aviateurs
Avatar de l’utilisateur
krzymen
Messages : 515
Inscription : mer. sept. 19, 2012 2:00 am
Localisation : Warszawa/Varsovie

Re: Les Polonais dans les escadrilles et écoles françaises

Message par krzymen » lun. déc. 10, 2012 11:27 pm

Bonsoir à tous

Probablement pendant la Grande Guerre quelques milliers des Polonais ont été affectés aux armées de l’air des pays qui ont annexé les territoires polonais au XVIIIe siécle. Il s’agissait principalement du personnel au sol (mécaniciens, techniciens, personnel d’intendance). Il n’y avait pas beaucoup du personnel navigant (pilotes, observateurs, mécaniciens de bord, mitrailleurs). Après la fin de 1918 r. env. 200 officiers d’aviation ont rejoint l’armée polonaise. En Russie et en Autriche les Polonais n’avaient pas trop de problèmes de passer dans l’aviation. Par contre en Allemagne il y avait seulement quelques pilotes et observateurs polonais qui ont obtenu le grade d’officier ou sous-officier. Env. 750 anciens soldats de Luftstreitkräfte se sont enrolés dans l’armée de l’air polonaise.

Il y avait aussi des tentatives de former une escadrille de la Légion Polonaise mais sans succés. En Russie, après la revolution de février 1917 les aviateurs polonais ont formé une escadrille dans le 1er Corps Polonais du general Dowbor-Musnicki. Elle a été desarmée par les Allemands à Bobrujsk en 1918. La même année la division du general Żeligowski (qui appartenait à l’armée Haller, 4e Division de Chasseurs Polonais) a formé sa propre escadrille. C’était la seule escadrille qui est venue en Pologne de Russie.

Il y avait aussi des aviateurs d’origine polonaise dans l’aviation française, mais c’étaient des citoyens français (nés en Pologne et naturalisés ou même nés en France – p.ex. l’observateur Charles Borzecki) Quelques Polonais - aviateurs de l’armée russe ont été envoyés de Russie pour faire un stage en France. Après la révolution d’octobre 1917 (ou comme on dit maintenant en Russie le coup d’état bolschevique :lol: ) plusieurs aviateurs polonais (anciens pilotes de l’aviation imperiale russe - Императорский Военно-Воздушный Флот) sont venus en France pour s’enroler dans l’armée du general Haller. Quelques dizaines de pilotes polonais ont été formées dans les écoles en France. Sept escadrilles françaises (3 Bréguet, 3 Salmson et 1 Spad) ont été "polonisés". Elles sont arrivés en Pologne avec un parc d’aviation et une école de pilotes très bien equipée.
Les prémiers aviateurs „polonais” dans l’armée française c’étaient probablement les anciens "Bayonnais" - Marian Himner, Tadeusz Szaniawski et Jan Raszewski. Ils se sont enrolés dans la Légion étrangère en août 1914.
Le caporal Marian Himner a obtenu le brévet de pilote militaire mais il est mort dans un accident aérien en 1916. J’ai trouvé sa fiche dans la base MPLF mais pas dans la base du personnel aéronautique.
http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... C=71945489
L’adjudant Tadeusz Szaniawski était caporal dans la compagnie des „Bayonnais”. Blessé le 09.05.1915. J’ai trouvé sa fiche. Il était pilote de l’escadrille no 18
http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... C=18723579
L’adjudant Jan Raszewski était un pilote de la SPA 96. Il est mort le 02.08.1918. Son Spad a été abattu par le Leutenant Oskar von Boenigk de la Jasta 21. C’est probablement sa tombe :
http://www.sepulturesdeguerre.sga.defen ... NUM=772183
Raszewski est introuvable dans les bases MPLF et du personnel de l’aéronautique militaire.
En août 1918 il avait dèja l’affectation à l’armée Haller. Dans les publications polonaises il est le prémier sur la liste des aviateurs de l’armée de l’air polonaise qui ont trouvé la mort.
Aleksander Sapieha, ancien officier de cavalerie autrichienne, a obtenu un brévet de pilote en France.
http://pages14-18.mesdiscussions.net/pa ... htm#t15562
Il était dans l’état major de l’aviation d’armée Haller. Il a vite pris un congé. Volontaire en 1920, il a eu un grave accident. Il était capitaine de réserve.

Cordialement
Krzysztof
Lance do boju ! Szable w dłoń !
Lance-main ! En bataille ! Sabre à la main !
site: http://www.1914.pl

Avatar de l’utilisateur
gerault
Messages : 305
Inscription : ven. déc. 12, 2008 1:00 am

Re: Les Polonais dans les escadrilles et écoles françaises

Message par gerault » mer. déc. 12, 2012 11:59 pm

Bonsoir Krystof, bonsoir à tous

En complément, mais vous en savez peut-être plus à leur sujet.
Ici un certain Ladislas De Gembicki
http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... 1265946634
Moniteur à Odessa mort pour la France le 22 juin 1918
Stephan Czajkowski pilote à la F398S
http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... 1394296850
http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... 2740951572
Georges Silberstein pilote à la N 3
http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... 1908095915
Mort dans un accident le 06 juillet 1917
http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... =214530542

Cordialement
Gérault

Vieux Charles
Messages : 277
Inscription : ven. août 28, 2009 2:00 am

Re: Les Polonais dans les escadrilles et écoles françaises

Message par Vieux Charles » jeu. déc. 13, 2012 12:17 am

Bonsoir,
Il y a aussi:
Antoine Manczevitch , pilote à la SPA 76
http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... 1887675667
Ladislas Mickiewicz pilote à la SPA 88
http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... 1325454913
Stéphane Sigismond Pawlikowski
http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... C=93743529
Un certain Turowski est mentionné par "Les escadrilles de l'aéronautique militaire française 1914-1918" faisant partie de la SPA 100.

Bien cordialement,
Eric

Avatar de l’utilisateur
krzymen
Messages : 515
Inscription : mer. sept. 19, 2012 2:00 am
Localisation : Warszawa/Varsovie

Re: Les Polonais dans les escadrilles et écoles françaises

Message par krzymen » jeu. déc. 13, 2012 3:36 pm

Bonjour Gérault et Eric, bonjour à tous,

Grace au moteur de recherche de la base SGA j’ai pû trouver la plupart des aviateurs polonais dont les patronymes se terminent par "ski", "cki" et "icz" :) Après je me suis aperçu qu’il faut aussi chercher ceux dont les patronymes se terminent par "itch" et "sky", mais ici on trouve surtout les Serbes et les Russes ... Cette méthode permet de trouver seulement une partie de Polonais ...

Gérault, grand merci pour le sergent SILBERSTEIN !!!!
Jakub Jerzy (Georges) Silberstein est né à Lodz. Issu d’une famille des Juifs polonais. (Son père, Stanislas, était proprietaire des fabriques textiles à Łódź. Durant les années 1930-1942 il habitait en France. Arreté et deporté, il est mort à Auschwitz en 1942. La mère du sergent Georges Silberstein, Régine, est morte à Treblinka en 1943).

Władysław Gembicki (Ladislas De Gembicki)
Pour le moment c’est tout que j’ai trouvé ...
http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... 3370041092
http://www.sepulturesdeguerre.sga.defen ... NUM=931856

Je n’ai pas trouvé des informations que Stefan Czajkowski a rejoint l’armée polonaise en 1917-1918.

Eric,
Tous ces quatre aviateurs – Mancewicz, Mickiewicz, Pawlikowski et Turowski se sont engagés dans l’aviation de L’armée Polonaise en France.

Au moins trois aviateurs de l’armée Haller sont morts dans des accidents aériens en France :
Rago Antoni (Antoine), lieutenant, pilote, mort à l’école à Biscarosse le 28.02.1919
Makowski Konstanty, lieutenant, pilote. Il a fini l’école de Dijon. Mort en 1919 à l’école du bombardement de nuit à Lyon.
Zintel, sergent, mort en 1919.
Le sergent Władysław Mickiewicz est mort dans un accident d’avion en 1919. Je ne connais pas la date exacte et si s’était en Pologne ou encore en France.

Bien cordialement
Krzysztof
Lance do boju ! Szable w dłoń !
Lance-main ! En bataille ! Sabre à la main !
site: http://www.1914.pl

Avatar de l’utilisateur
krzymen
Messages : 515
Inscription : mer. sept. 19, 2012 2:00 am
Localisation : Warszawa/Varsovie

Re: Les Polonais dans les escadrilles et écoles françaises

Message par krzymen » jeu. déc. 13, 2012 7:16 pm

Adjudant Stefan Pawlikowski. SPA 96 – juillet 1918

Image

Stefan Pawlikowski
Né le 11.10.1896 à Kozłów près de Minsk. Engagé en 1914 dans l’armée imperiale russe. En 1916 il a commencé les études dans l'école supérieure technique à Moscou, ensuite il est passé à l'école technique d'aviation. Envoyé en France en 1917. Ecole de pilotes de chasse d'Avord. Après un accident il été hospitalisé pour huit mois. Il a repris l'école du pilotage supérieur qu'il a terminé le 01.07.1918. Il a été affecté à l’escadrille SPA 96 ayant le grade d'aspirant. En novembre 1918, il a rejoint l’aviaton de l'armée polonaise en France. Nommé sous-lieutenant, il est revenu en Pologne où il servait durant plusieurs mois comme instructeur et pilote d'essais. En avril 1920 il avait été engagé au combats sur le Front de Lithuanie-Bélorussie au sein de la 19e escadrille de chasse. Participant aux plusieurs combats aériens, il a detruit deux ballons d'observations et endommagé un avion sovietique. Mais lui aussi était forcé à atterir avec le réservoir d’essence percé par balles.
Entre 1922 et 1939, il a obtenu le commandement des escadrilles et d’un régiment aérien. Nommé colonel en 1939, il a reçu le commandement de la brigade de chasse (Brygada Pościgowa - brigade de poursuite) qui defendait Varsovie. Au sein de l’Armée Polonaise en France il était le commandant de la partie polonaise de la base de Lyon-Bron. Après la défaite du 1940, il avait la fonction du commandant de la base de Blackpool, puis officier de liaison de l'aviation de chasse polonaise auprès du commandement de la RAF.
Le colonel Pawlikowski participait comme volontaire aux plusieurs missions de combat au dessus de la France. La dernière mission avec le 315 Polish Fighter Squadron de la RAF. Le 15.05.1943 son Supermarine Spitfire Mk IX a été abattu dans la région de Caen par le Hauptmann Erich Rudorffer du II./JG 2. Il avait été inhumé dans le cimetière de Meauraines. Ses restes ont été exhumés et inhumés de nouveau au cimetière de la 1e Division Blindé Polonaise à Langannierie (Normandie).
Décorations: polonaises – Virtuti Militari 5 cl., Krzyż Walecznych quatre fois (croix de vaillants), britaniques - Order of the British Empire (OBE), françaises – Légion d’Honneur, Croix de Guerre.
Lance do boju ! Szable w dłoń !
Lance-main ! En bataille ! Sabre à la main !
site: http://www.1914.pl

Avatar de l’utilisateur
Marc64
Messages : 15
Inscription : lun. déc. 12, 2011 1:00 am

Re: Les Polonais dans les escadrilles et écoles françaises

Message par Marc64 » jeu. déc. 13, 2012 9:47 pm

Bonsoir à tous, salut Krzymen!

Voici une liste des aviateurs polonais, que j'ai réussi à trouver.

Sgt. Julien de Rudowski – pilote - Esc. C 10 – tué dans un accident et décédé le 24 janvier 1917. http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... 2468999567

Caporal Theddeé Szaniawski – pilot – Esc. C 18 http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... C=18723579

S-Lieut. Wladimir Garlinski – pilote http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... =708257341

Adj. Stefan Johowski – pilote ww.memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr ... 3782487445

Lieut. Georges Kossowski – pilote http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... 3934576615

Sgt. Casimir Poznanski – pilote – Esc. MF 36 http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... =165869220

S-Lieut. Georges de Rudlicki – pilote http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... C=81156789

Cordialement

Marek

Avatar de l’utilisateur
gerault
Messages : 305
Inscription : ven. déc. 12, 2008 1:00 am

Re: Les Polonais dans les escadrilles et écoles françaises

Message par gerault » jeu. déc. 13, 2012 10:25 pm

Et un petit dernier avant le sleeping!!

Dominique Ciéchomski pilote à la N 103

http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... 3964292774

http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... 1017709594

Dzialin “gouvernorat ?” de Plock est bien en Pologne, si je ne me trompe pas !?

Un grand merci à Krzymen pour ces merveilleux détails concernant les hommes et leurs parcours !!

Cordialement

Gérault

Avatar de l’utilisateur
CTP
Messages : 2622
Inscription : mar. févr. 28, 2006 1:00 am
Localisation : Montferrat (38)
Contact :

Re: Les Polonais dans les escadrilles et écoles françaises

Message par CTP » jeu. déc. 13, 2012 11:06 pm

Bonsoir


Ciechomski n'était pas pilote à la 103 mais à l'Etat Major du Groupe de Combat 13
Adjoint technique du Groupe de Combat13

voir
http://pages14-18.mesdiscussions.net/pa ... 1943_1.htm

Cordialement
Claude
www.asoublies1418.fr
Claude Thollon-Pommerol
http://www.asoublies1418.fr accueille volontiers tout document personnel ou familial que vous souhaitez partager. Site en reconstruction. Soyez patients.

Avatar de l’utilisateur
krzymen
Messages : 515
Inscription : mer. sept. 19, 2012 2:00 am
Localisation : Warszawa/Varsovie

Re: Les Polonais dans les escadrilles et écoles françaises

Message par krzymen » ven. déc. 14, 2012 9:29 am

Bonjour à tous, salut Marek,
Cześć Marku ! [:francine laude:9]
Dzialin “gouvernorat ?” de Plock est bien en Pologne, si je ne me trompe pas !?

Dominik Ciechomski est né à DZIAŁYŃ en 1877.

http://pl.wikipedia.org/wiki/Dzia%C5%82 ... pomorskie)
http://www.visitkujawsko-pomorskie.pl/d ... ,1081.html Sorry it’s not in French ! :lol:

En 1914 Działyń se trouvait dans la goubernia de Płock et actuellement c’est le voïvodie de Cujavie – Poméranie (województwo kujawsko-pomorskie). La famille Ciechomski possedait cette propriété foncière au XIXe siecle.
Ciechomski était probablement un citoyen français (naturalisé?) ... ou un sujet russe. On peut lire dans ses deux fiches qu’en 1914 il n’a pas été mobilisé mais il s’était engagé et a été affecté au 23e régiment de dragons. C’était un reserviste de l’armée française ou de l’armée imperiale russe (Rousskaya Iperatorskaya Armia – RIA).

En août 1914 les reservistes de l’armée russe qui se presentaient à Paris dans l’ambassade de Russie avaient deux alternatives. Ils pouvaient reçevoir de l’argent pour pouvoir retourner en Russie ou ils pouvaient s’engager dans l’armée francaise. Il n’était pas question de la Legion etrangère ou ils devenaient simples soldats. Les sujets russes étaient affectés aux regiments de l’armée regulière avec la permission officielle et par l’intermédiaire d’ambassade de Russie. Ils conservaient leurs grades qu’ils ont reçu dans la RIA. Beaucoup des Polonais "loyalistes" preferaient de s’engager dans l’armée française où en echange de leur grade de podporuchik zapasa (ou praporchtchik) ils reçevaient le grade de sous-lieutenant. Leurs service dans l’armée française était consideré comme le service dans l’armée du tsar.

Cordialement
Krzysztof
Lance do boju ! Szable w dłoń !
Lance-main ! En bataille ! Sabre à la main !
site: http://www.1914.pl

Avatar de l’utilisateur
krzymen
Messages : 515
Inscription : mer. sept. 19, 2012 2:00 am
Localisation : Warszawa/Varsovie

Re: Les Polonais dans les escadrilles et écoles françaises

Message par krzymen » ven. déc. 14, 2012 6:29 pm

Bonsoir à tous,
Eric, deux aviateurs de votre liste :)
Image
Antoni Mancewicz (Antoine Manczevitch ou même Mantcewitch - dans le carnet de comptabilité en campagne de l’escadrille 76)
Né à Vitebsk (actuellement Biélorussie) le 20.04.1896. Selon sa fiche : engagé volontaire dans la Légion Polonaise à Varsovie. Cette légion – Legion Puławski / Légion de Pulawy – était formée au sein de l’armée russe. Il a fini l’école de cadets (peut-etre il s’agit d’une école de praporchschiks). Blessé et decoré d’ordres russes du saint Stanislas 4 cl. et sainte Anne 4 cl. Passé dans l’aviation et delegué en France. Après les instructions dans des écoles de pilotes il est affecté a l’escadrille SPA 76. Le 17.08.1918 il a abattu, avec le sous-lieutenant Bollinger, un Fokker D.VII dans la région de Vitry-les-Reims. Service dans l’aviation de l’Armée Haller. En 1923 lieutenant de reserve de l’aviation polonaise.

Władysław Turowski (Wladislav Tourowski)
http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... 3435754208
Né a Chełm le 10.11.1894. Il faisait ses études à l’école superieure technique à Petersbourg, ensuite école de pilotes à Moscou. Soldat de l’armée russe. Envoyé en France en avril 1917, il a fini les écoles d’Avor et Pau. Affecté à l’escadrille SPA 100 - grade sergent. Engagé dans l’Armée Haller, il est revenu en Pologne avec l’escadille 582 en juin 1919. Nommé aspirant (podchorąży) et affecté à la 19e escadrille de chasse, il participait aux combats aériens dans la région de Borisov. Le 20.05.1920 il a detruit un ballon d’observation sovietique. Pendant un combat aérien, ayant les cables de commandes coupés par balles, il a du faire un atterrissage forcé (heureusement dans les lignes polonaises!) et a été gravement blessé et hospitalisé. Nommé sous-lieutenant et decoré de Virtiti Militari 5 cl. En 1921 instructeur de pilotage à Bydgoszcz et ensuite pilote du 1e R. Aérien. Liberé du service le 03.04.1924. Lieutenant de reserve de l’aviation polonaise.

Kazimierz Poznański (Casimir Poznanski)
Né à Varsovie, issu d’une famille des Juifs polonais. Son grand-père Izrael Poznański avait des fabriques à Łódź, mais son père Herman, industriel, habitait à Varsovie. Les familles Poznański et Silberstein (↑↑↑ voir sergent Jerzy / Georges Silberstein) étaient alliés par des mariages ! Je n’ai pas d’informations si Poznański a rejoint l’armée polonaise après 1918.

Bien cordialement
Krzysztof
Lance do boju ! Szable w dłoń !
Lance-main ! En bataille ! Sabre à la main !
site: http://www.1914.pl

Répondre

Revenir à « AVIATION »