Avion français tombé en janvier 1918

Aéronautique, unités, avions & aviateurs
Avatar de l’utilisateur
poulbot
Messages : 104
Inscription : mar. juin 15, 2010 2:00 am

Re: Avion français tombé en janvier 1918

Message par poulbot » ven. avr. 08, 2011 2:35 am

Bonjour,

je recherche des renseignements concernant l'avion ci-dessous

Image

Au dos de la photo, la légende précise qu'il s'agit d'un avion français tombé sur une tranchée devant des tombes isolées en janvier 1918.
Avec une bonne loupe, sur la queue de l'appareil, on peut lire le chiffre 2 précédé de 2 lettres.
La seconde semble être un C mais pour la 1ère, plusieurs possibilités...
Je pense :
F.C. 2 ou
I.C. 2 ou
P.C. 2 ?

Image

Tous les renseignements seront le bienvenue : type de l'appareil, identification du lieu de chute, date précise, équipage...

Merci à tous pour votre aide

Pierre
La violence est un réflexe primaire de l'homme face à une forme supérieure d'intelligence et de raison

Avatar de l’utilisateur
dtb
Messages : 426
Inscription : mer. déc. 26, 2007 1:00 am

Re: Avion français tombé en janvier 1918

Message par dtb » ven. avr. 08, 2011 3:28 am

A vue de pif, cela ressemble à un Dorand AR1 ou AR2.

DTB

Avatar de l’utilisateur
bruno10
Messages : 3520
Inscription : mar. mars 11, 2008 1:00 am

Re: Avion français tombé en janvier 1918

Message par bruno10 » ven. avr. 08, 2011 12:03 pm

Bonjour

Moi je pencherai plutôt pour un Caudron R4 (l'inscription pourrait alors être PC 32) ou mieux Caudron G6 car le R4 ne devait plus être en service en Janvier 18
A mon avis, pour être dans cet état là,l'avion a vraisemblablement était
touché par des obus après qu'il ait touché le sol
Cordialement
Bruno

Avatar de l’utilisateur
Guy Rufray
Messages : 138
Inscription : jeu. nov. 08, 2007 1:00 am

Re: Avion français tombé en janvier 1918

Message par Guy Rufray » dim. avr. 10, 2011 2:09 am

Bonsoir à tous,

la forme de l'empennage, de la dérive et du patin de queue ainsi que la charge (P.C. 2xx) font penser, comme le suggère bruno10, à un Caudron G6.
Amicalement.
Guy
Guy Rufray

Répondre

Revenir à « AVIATION »