Dons et legs consentis en faveur de l'État pour l’acquisition d’avions

Aéronautique, unités, avions & aviateurs
Rutilius
Messages : 13478
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: Dons et legs consentis en faveur de l'État pour l’acquisition d’avions

Message par Rutilius » mer. sept. 10, 2008 4:22 pm


Bonjour Claude,
Bonjour à tous,

Je me rends à votre analyse : il est plus que vraisemblable que la souscription ouverte par le Comité lorientais d'aviation s'inscrivait dans le cadre de la souscription nationale lancée auprès du public en 1912. Ceci se trouve implicitement mais nécessairement confirmé par l' exemple du Ville-de-Dijon, que vos évoquez à juste titre.

S'agissant du Ville-de-Lorient, il est fort peu probable que je sois en mesure d'en savoir plus sur le sort qui fut le sien. Néanmoins, si je venais à découvrir quoi que ce soit qui s'y rapporte, je ne manquerais pas de vous en faire immédiatement part sous le présent sujet.

Bien à vous,
Daniel.

TLR
Messages : 139
Inscription : mer. sept. 10, 2008 2:00 am

Re: Dons et legs consentis en faveur de l'État pour l’acquisition d’avions

Message par TLR » mer. sept. 10, 2008 5:09 pm

Bonjour,

il est tout à fait certain que la souscription lorientaise s'inscrivait dans le cadre de la souscription nationale de 1912. La Marine a reçu 38 000 F de toute la France pour son aviation, dont 60% environ des seules villes de Lorient et Brest.
Je vous conseille la lecture du chapitre 7 du livre "Les Bretons et l'aéronautique des origines à 1939", par Thierry Le Roy. Tout y est expliqué dans le détail.

TLR

Rutilius
Messages : 13478
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: Dons et legs consentis en faveur de l'État pour l’acquisition d’avions

Message par Rutilius » mer. sept. 10, 2008 6:01 pm


Bonjour Albin,
Bonjour à tous,

Merci de ces nombreux exemples qui éclairent notablement les circonstances dans lesquelles est intervenue la souscription ouverte par le Comité lorientais d'aviation.

Quant au régime juridique sous lequel était effectuée la remise à l'Etat d'aéroplanes, équipements aéronautiques ou sommes en numéraire, il s'agit, comme vous l'indiquez à juste titre, de la loi du 4 février 1901 sur la tutelle administrative en matière de dons et legs (JO, 6 févr. 1901 ; Bull. des lois n° 2249, p. 1469), dont l'article 1er était alors ainsi rédigé : « Les dons et legs faits à l'Etat ou aux services nationaux qui ne sont pas pourvus de la personnalité civile sont autorisés par décret du Président de la République. » En revanche, les termes de l'article 910 du Code civil que vous évoquez par ailleurs sont totalement étrangers à cette catégorie de libéralités ; ils précisent en effet que : « Les dispositions entre vifs ou par testament, au profit des hospices, des pauvres d'une commune, ou d'établissements d'utilité publique, n'auront leur effet qu'autant qu'elles auront été autorisées par une ordonnance royale [un décret]. »

Dans la mesure où vous entendez compléter le présent sujet par la liste exhaustive des dons d'aéroplanes ou équipements à usage aéronautique consentis par des personnes physiques ou morales en faveur de l'Etat, je me propose, si vous y consentez, de le réintituler de la sorte : « Dons et legs consentis en faveur de l'Etat pour l'acquisition d'avions ou d'équipements aéronautiques ». Et ce dans un souci évident de clarté et de cohérence.
________________________

Bien à vous,
Daniel.

Rutilius
Messages : 13478
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: Dons et legs consentis en faveur de l'État pour l’acquisition d’avions

Message par Rutilius » mer. sept. 10, 2008 6:08 pm

Je vous conseille la lecture du chapitre 7 du livre " Les Bretons et l'aéronautique des origines à 1939 ", par Thierry Le Roy.
Bonjour T.L.R.,

Merci de cette référence.

Bien à vous,
Daniel.

Avatar de l’utilisateur
CTP
Messages : 2641
Inscription : mar. févr. 28, 2006 1:00 am
Localisation : Montferrat (38)
Contact :

Re: Dons et legs consentis en faveur de l'État pour l’acquisition d’avions

Message par CTP » mer. sept. 10, 2008 11:30 pm

Bonsoir à tous, bienvenue TLR ( un prénom?)

Le ministre Noulens parle pour la souscription nationale d'un montant de plus de 2'625'000.00 F et de plus de 175 avions à plus de 15'000 F pièce.

Ce qui donne une idée à Albin de ce qui reste à identifier!

Et relativise les 38'000 Francs reçus par la marine.

Bien cordialement

Claude
Claude Thollon-Pommerol
http://www.asoublies1418.fr accueille volontiers tout document personnel ou familial que vous souhaitez partager. Site en reconstruction. Soyez patients.

Rutilius
Messages : 13478
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: Dons et legs consentis en faveur de l'État pour l’acquisition d’avions

Message par Rutilius » jeu. sept. 11, 2008 1:15 am


Bonsoir T.L.R.,
Bonsoir à tous,

Derrière ce pseudonyme en forme d'acronyme, il me semble reconnaître l'éminent auteur d'un ouvrage intitulé : " Les Bretons et l'aéronautique des origines à 1939. "... Me tromperais-je ?

Bien à vous,
Daniel.

Avatar de l’utilisateur
albin denis
Messages : 1390
Inscription : mer. déc. 14, 2005 1:00 am
Localisation : Laneuveville-devant-Nancy
Contact :

Re: Dons et legs consentis en faveur de l'État pour l’acquisition d’avions

Message par albin denis » jeu. sept. 11, 2008 1:22 am

:) Bonjour à tous,

:) Bonjour Claude,


TLR pour Thierry le Roy peut-être ?
Bienvenue dans cette communauté qui s'agrandit peu à peu.

Pour les identifications, même pas peur !

Car si tous ces dons sont inscrits au JO, je les trouverai.
Dans le cas contraire, je compléterai avec les magazines spécialisés et la presse locale.
J'ai la chance d'habiter près de Nancy où la Grande Bibliothèque est admirablement pourvue.
Seulement mes journées ne comptent que 24 heures, mes yeux partent en vrac après 6 heures de journaux officiels.
Je ne peux avancer aussi vite comme je le voudrais.

Je vais rassembler les dons que je trouve et je les rajouterai dans ce sujet.
Je ferais un sujet plus tard. Je me concentre surtout sur les escadrilles opérationnelles.

Bien cordialement

Albin
Allez voir mon site sur les escadrilles françaises de la Grande Guerre.
Si vous avez des photos, journaux, carnets vols, citations, insignes, fanions...), veuillez prendre contact avec moi. Site : http://albindenis.free.fr

TLR
Messages : 139
Inscription : mer. sept. 10, 2008 2:00 am

Re: Dons et legs consentis en faveur de l'État pour l’acquisition d’avions

Message par TLR » jeu. sept. 11, 2008 10:32 am

Bigre, je suis démasqué !!

Thierry Le Roy

Rutilius
Messages : 13478
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: Dons et legs consentis en faveur de l'État pour l’acquisition d’avions

Message par Rutilius » lun. août 22, 2011 1:15 pm


Bonjour à tous,

Le Temps, n° 19.860, Lundi 29 novembre 1915, p. 2 , en rubrique « Affaires militaires ».


Image


MALLET Robert François, né le 23 février 1884 à Corfou (Grèce) et domicilié à Antibes (Alpes-Maritimes), décédé le 18 mai 1915 à l’Hôpital Saint-Luc de Lyon (VIIe Arr.) des suites de blessures de guerre, Sous-lieutenant, 7e Bataillon de chasseurs alpins , Matricule n° 01.534, classe 1903, n° inconnu au recrutement de Nice.
________________________

Bien amicalement à vous,
Daniel.

Avatar de l’utilisateur
Guy Rufray
Messages : 138
Inscription : jeu. nov. 08, 2007 1:00 am

Re: Dons et legs consentis en faveur de l'État pour l’acquisition d’avions

Message par Guy Rufray » lun. août 22, 2011 5:53 pm

Bonjour à tous,

j'ai relevé les dons de dirigeables, d'avions et de quelques hangars dans les numéros de l'Aéro disponibles sur Gallica entre 1910 et 1913.


Le journal Le Temps ouvre une souscription qui permettra les dons suivants acceptés par décret du 23.3.1910 :
don d'un ballon dirigeable de 7 000 à 8 000 m3 construit par la société Astra.
don d'un ballon dirigeable de 1 400 m3 construit par la société Zodiac.
don d'un biplan Wright.
don d'un biplan Maurice Farman à moteur Renault.
don d'un biplan Henri Farman
d'un monoplan Blériot à moteur Gnôme.
Ces avions prendront respectivement les noms de « TI », « TII », « TIII », « TIV »(L'Aérophile 1.3.1910 & 1.4.1910)

Le comité départemental à l'aviation militaire d'Eure-et-Loir - don d'un biplan Savary type militaire à moteur Renault de 70 Hp - accepté par décret du 24 décembre 1912.

M. Baschet, directeur du journal l'Illustration - don d'un monoplan Blériot type XI à moteur 50 Hp et d'une voiture destinée au transport d'un monoplan démontable (voir les photos montrant de telles remorques dans le chapitre grandes manoeuvres) - accepté par décret du 24 décembre 1912.

La population française et indigène de Madagascar par l'intermédiaire de M. Grandjean, secrétaire du comité d'aviation militaire de Madagascar
don d'un biplan Maurice Farman type militaire 1913 à moteur Renault de 70 Hp – Remis à l'Armée le 28.12.1912 (Aéro 29.12.1912)
d'un monoplan Blériot, deux places en tandem à moteur Gnôme de 80 Hp type XI-2
Un biplan Henri Farman type HF 16 à moteur Gnôme de 80 Hp – Remis à l'Armée le 26.12.1912 (L'Aéro 27.12.1912).
Ces avions prendront respectivement les noms de « Tananarive »- « Emyrne » - « Madagascar ».  (L'Aéro 26.11.1912)

La société amicale des anciens du génie, 23 grand Place à Lille - don d'un aéroplane Breguet biplace Gnôme 80hp - prendra le nom de "Général-Faidherbe". (L'Aéro 15.10.1912 & 22.10.1912). Remis à l'Armée le 16.12.1912 (L'Aéro 17.12.1912).

M. Ferry-Mahieu, 5 rue le Tasse à Paris - don d'un aéroplane Voisin type militaire 1912 n° 764 à moteur Renault de 70 Hp - accepté par décret du 3 février 1913.

M. P.Koechlin - don d'un aéroplane de sa fabrication - accepté par décret de mars 1910. Réceptionné le 10 novembre 1910 parle Cne Levêque à Chalais et destiné au Lt Joly (Aérophile 1.4.1910).

M. Hennessy - don d'un aéroplane Antoinette – pris en compte par le Lt Rochette le 31 août 1911 à Mourmelon (L'Aérophile du 15.8.1910 & Flight 9.9.1911).

M. J. Balsan - En septembre 1912, don d'un aéroplane de sa conception fabriqué par la société Lioré & Olivier à moteur REP de 60 Hp (L'Aéro 20.12.1911 & 3.10.1912).

M. Deutsch de la Meurthe - don d'un aéroplane Astra Nieuport à la Marine (L'Aéro 11.12.1913).

La société aérienne de Picardie - don d'un biplan Caudron monoplace à moteur Gnome de 50 Hp - accepté par décret du 6 mars 1913 - Prendra le nom de "Picardie".

Le comité d'aviation militaire de la ville de Caudry (59) par l'intermédiaire de M. Emile Claisse président - don d'un avion Borel à moteur Anzani - accepté par décret du 29 mai 1913.

M Pierre Bouhours 52 rue Fessart Boulogne-sur-Seine - don d'un aéroprojecteur système Poumet - accepté par décret du 4 juillet 1913.

L'Automobile Club du Nord de la France 11 contour Saint-Martin Roubaix (59) - par l'intermédiaire de M. le président - don d'un biplan Caudron à moteur Gnôme de 60 Hp - accepté par décret du 5 octobre 1913 - Portera le nom de "Auto-Club Nord".

Le comité d'aviation de Senlis - par l'intermédiaire de M. Henry de Kersaint président - don de deux hangars à aéroplanes situés à la Vidamée - accepté par décret du 18 septembre 1913.

Les automobiles Renault - don d'un Maurice Farman – receptionné par Bernard le 3 décenbre 1912 (L'Aéro 4.12.1912).

Le quinzième arrondissement de la ville de Paris - don d'un avion monoplan sans moteur - accepté par le ministre (L'Aéro 29.12.1912).

La ville de Cambrais - don d'un Blériot biplace « Ville de Cambrais » – accepté par le ministre (L'Aéro 14.12.1912) et affecté au Cne Yence (L'Aéro 14.9.1913).

La ville de Poitiers - don d'un Borel biplace 80 hp « La Vienne » - Livré le 10.7.1913 (L'Aéro 6 & 11.7.1913).

Une souscription féminine fait don d'un appareil Morane-Saulnier « Les Françaises » (L'Aéro 9, 10 & 12.7.1913).

L'union des Sociétés de préparation militaire fait don d'un appareil Maurice Farman « Préparation militaire ». Il a été livré à Verdun le 6.8.1913 (L'Aéro 26.7 & 7.8.1913).

La région de Valenciennes fait don d'un appareil Caudron moteur Le Rhône 50 hp « Valenciennes » (L'Aéro 26, 28.7.1913 & 18.8.1913).

L'arrondissement de Saint-Dié fait don d'un appareil (L'Aéro 10.8.1913).

Le Syndicat général des grains, graines etc... à la Bourse de commerce de Paris offre un appareil à l'armée. Le 24.7.1913, la plaquette « Bourse de commerce de Paris » a été apposée sur l'avion n° 85 du centre de Saint-Cyr dont le pilote est l'Adj Boissière (L'Aéro 22.8.1913).

La ville de Nancy offre un Henri Farman (Flight 6.9.1913).

La région Picardie offre un Caudron à moteur Gnôme 50 hp « Picardie II » (L'Aéro 4.9.1913).

L'Automobile Club du Nord de la France offre un Caudron à moteur Gnôme 60 hp « Auto-Club-Nord » (L'Aéro 14.9.1913).

Le personnel enseignant des Pyrénées orientales offre un avion nommé « L'Écolier catalan » (L'Aéro 21.9.1913).

La ville de Belfort offre un Blériot biplace nommé « Belfortain ». L'avion est affecté au Sergent Madon du centre de Belfort (L'Aéro 24.9.1913).

L'Automobile Club de Belfort offre un Blériot biplace nommé « Quand-même ». L'avion est affecté au Ltt Verdon du centre de Belfort (L'Aéro 15.10.1913).

Le département de la Seine-Inférieure offre un Blériot biplace nommé « Seine-Inférieure ». L'avion est affecté au Cne Sourdeau chef du centre de Chalais (L'Aéro 14.11.1913).

L'arrondissement de Clermont-de-l'Oise offre un avion nommé « Clermont de l'Oise ». Il est affecté au centre de Belfort (L'Aéro 11.12.1913).

La ville de Remiremont offre un avion nommé « Ville de Remiremont ». L'avion est affecté au centre d'Epinal (L'Aéro 19.12.1913).

Remarques :
La collection du quotidien l'Aéro sur le site Gallica est incomplète. Environs six mois par ans.
Le seul avion offert à la Marine est l'Astra-Nieuport de M. Deutsch de la Meurthe.

cordialement

Guy
Guy Rufray

Répondre

Revenir à « AVIATION »