Les prisonniers allemands en France

jrenard
Messages : 269
Inscription : lun. oct. 15, 2007 2:00 am

Re: Les prisonniers allemands en France

Message par jrenard » dim. juil. 26, 2015 6:25 pm

Kriegsgefangene Projekt 1914-1920

Quelques mots pour vous annoncer la mise en route d’un vaste projet de recherche sur les prisonniers allemands en mains françaises durant le premier conflit mondial.

Les prisonniers de guerre ont longtemps été des acteurs presque totalement ignorés par l'historiographie de la première guerre mondiale. Pourtant, un combattant sur dix aura connu la captivité durant le conflit. Le prisonnier de guerre, suspect de lâcheté pour avoir déposer les armes, fut ainsi mis à l'écart d’une mémoire collective nourrie des notions de sacrifice et de résistance.
Aujourd’hui cette vision est dépassée et l’histoire des prisonniers de guerre est devenue un sujet majeur d’échange entre les historiens allemands et français. Le recul des années leur a permis d’envisager la question avec une plus grande sérénité, conscients que ce thème appartient désormais à un patrimoine mémoriel commun, à une histoire partagée.

Si aujourd’hui encore, l’approche demeure embryonnaire, surtout en ce qui concerne l’histoire des prisonniers allemands en France, c’est simplement parce que les sources ont longtemps fait défaut. Mais, avec la «redécouverte» d’un fonds d’archives encore inutilisé, le fichier national des prisonniers de guerre de la première guerre mondiale, il sera maintenant possible d’établir un cadre quantitatif solide des conditions réelles de la captivité en France.
Concrètement, j’ai établi une convention d’exploitation entre la Direction de la mémoire, du patrimoine et des archives (DMPA) du ministère de la Défense et mon centre de recherche (Université Paris-Sorbonne - Centre Roland Mousnier). Elle a pour objectif de fixer un cadre institutionnel dans lequel sera réalisé le projet dont les étapes seront : la numérisation, l’indexation des fiches et l’analyse de près de 400000 biographies de prisonniers allemands détenus entre 1914 et 1920.
A ce jour, 10% des fiches sont numérisées mais seulement 2,5% sont indexées… (lettres A et B)

Le projet a bien évidement une vocation internationale, et ne peut être envisagé que dans un partenariat étroit entre chercheurs français et allemands. Ainsi, l’une des premières étapes, après la construction de la base de données, sera son enrichissement par le croisement des informations avec deux autres sources majeures, l’une allemande (Verlustlisten Erster Weltkrieg, un accord de coopération est en cours de négociation) et l’autre Suisse (les dossiers nominatifs de la Croix-Rouge), qui par chance vient d’être mise en ligne et ouverte au public.

Au-delà de l’analyse scientifique et purement quantitative que permettent de telles sources (mesure fine des flux, des mutations subies, des conditions de mortalité, importance des rapatriements, travail des prisonniers, discipline, hygiène, etc.), il sera également possible d’impliquer directement le public en lui permettant d’accéder à ce patrimoine dont il ignore encore parfois l’existence. Concrètement, nous pourrons fournir des informations aux personnes intéressées par le parcours d’un de leurs ascendants, et jusqu’alors souvent frustrés par l’absence de sources depuis les destructions massives des archives de Berlin et de Potsdam en 1945.

Vous trouverez une présentation plus détaillée ici :
https://www.facebook.com/pages/Kriegsge ... 6625664277

Cordialement
Jacques
Jacques Renard. Außer Gefecht: Kriegstagebuch August Scharr-Deutsch Kriegsgefangene im Krankenhaus Issoudun (Hors de combat: Carnet de route d’August Scharr-Les prisonniers Allemands à l’hôpital d’Issoudun 1914-1918) 2014, éditions SPM.

Avatar de l’utilisateur
stcypre
Messages : 3555
Inscription : mar. avr. 18, 2006 2:00 am
Localisation : Saint-Plancard 31580

Re: Les prisonniers allemands en France

Message par stcypre » lun. juil. 27, 2015 8:24 am

Bonjour,
En tant que spécialiste des PG français en Allemagne et zones occupées, je vous souhaite bien du courage... Vous parlez des fichiers du CICR !!! pour ma part ils ne sont pas une source bien utile... De nombreuses infos sont contradictoires, quelquefois les noms sont mal orthographiés et je ne parle pas des indications des camps qui ne respectent pas la chronologie...
Une fois que vous savez que le PG se trouvait au camp de Güstrow, de Wahn, d'Altengrabow, etc... vous ne pouvez connaitre les conditions de vie dans le camp !!!
J'ai publié un ouvrage sur les camps qui sera bientôt suivi d'un autre avec justement pour certains des précisions quant à la vie quotidienne des PG.
CDLT
J. Claude
la vérité appartient à ceux qui la recherchent et non à ceux qui croient la détenir.

rslc55
Messages : 1467
Inscription : dim. sept. 03, 2006 2:00 am

Re: Les prisonniers allemands en France

Message par rslc55 » lun. juil. 27, 2015 11:17 am

Bonjour

Un livre sur ce sujet vient de paraître en Allemagne. Il s'agit du vécu d'un soldat allemand qui après avoir été fait prisonnier le 24 octobre 1916 à Douaumont (un passage très intéressant relate par ailleurs le combat pour la reprise dudit fort) passera par le sinistre camp de prisonniers de Souilly, surnommé par les Allemands le camp de l'horreur ou des martyrs. Ensuite sont évoqués les travaux "forcés" dans une carrière près du front, puis dans les mines de Perrecy. Ce prisonnier sera interné successivement dans les camps de Bourcq, Attigny et St Etienne avant son évasion en 1920.
Un éclairage intéressant de ce que furent les conditions d'internements des prisonniers allemands en France qui n'étaient pas mieux lotis que les prisonniers français en Allemagne. Leur captivité va cependant durer jusqu'en 1920 !
Cordialement
Pierre

Avatar de l’utilisateur
Alain Dubois-Choulik
Messages : 8383
Inscription : lun. oct. 18, 2004 2:00 am

Re: Les prisonniers allemands en France

Message par Alain Dubois-Choulik » lun. juil. 27, 2015 11:41 am

Bonjour,
J'ai jeté un œil, autant que j'ai pu, vous partez semble-t-il d'autres informations que celles -ponctuelles- du CICR, ce qui vous permet de retracer plus précisément le parcours. Donnez-nous un peu plus de détail, et surtout ne vous orientez pas exclusivement vers les Allemands ( je parle de la langue) restez 100% bilingue, nous sommes aussi concernés. Je dis ça, mais je n'ai pas pu lire la version texte de votre livre, mon compte universitaire étant désactivé ( à ma demande, zut !)
Cordialement
Alain
Les civils en zone occupée
Ma famille dans la grande guerre
Les Canadiens à Valenciennes
     "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling

jrenard
Messages : 269
Inscription : lun. oct. 15, 2007 2:00 am

Re: Les prisonniers allemands en France

Message par jrenard » jeu. août 06, 2015 11:51 am

Bonjour,
Voici une fiche pour vous donner une idée du contenu.
Cordialement
Jacques

Image
Jacques Renard. Außer Gefecht: Kriegstagebuch August Scharr-Deutsch Kriegsgefangene im Krankenhaus Issoudun (Hors de combat: Carnet de route d’August Scharr-Les prisonniers Allemands à l’hôpital d’Issoudun 1914-1918) 2014, éditions SPM.

Avatar de l’utilisateur
Elise49
Messages : 545
Inscription : mer. mai 20, 2015 2:00 am

Re: Les prisonniers allemands en France

Message par Elise49 » lun. août 31, 2015 10:01 am

Bonjour!
La façon dont sont rédigés certains articles de presse amènent à postériori un sourire...
Octobre 1916:
Que Johan ,prisonnier allemand ,s'ennuie dans les mines de Noyant La Gravoyère (49),et préfère partir en Espagne est , à mon avis , totalement compréhensible ;)

Il faudrait avec du temps, pouvoir relever tous les noms et lieux de captivité car il est signalé régulièrement des évasions avec description physique ..il semble qu'il y ait eu des récompenses pour la population en cas de capture.
Source 'Le Petit Courrier' - Archives Départementales du Maine et Loire site internetImageImage

Cordialement
Elisabeth
"Ne meurent et ne vont en enfer que ceux dont on ne se souvient plus. L'oubli est la ruse du diable." Rigord -historien -moine de l' abbaye de St Denis.XIIs


Avatar de l’utilisateur
Johannsen
Messages : 218
Inscription : lun. nov. 21, 2011 1:00 am

Re: Les prisonniers allemands en France

Message par Johannsen » mar. sept. 01, 2015 7:37 pm

Bonsoir,
quel est son nom? Johann Hor ..er? La résolution est un peu pauvre.
Cordialement.

Avatar de l’utilisateur
Charraud Jerome
Messages : 8234
Inscription : dim. oct. 17, 2004 2:00 am
Localisation : Entre Berry et Sologne
Contact :

Re: Les prisonniers allemands en France

Message par Charraud Jerome » mar. sept. 01, 2015 7:58 pm

Bonjour
Petite question: les Kriegsgefangener sont des militaires.
Vous intéressez vous aussi aux prisonniers civils allemands ou austro-hongrois internés en France?

Cordialement
Jérôme charraud
Les 68, 90, 268 et 290e RI dans la GG
Les soldats de l'Indre tombés pendant la GG
"" Avançons, gais lurons, garnements, de notre vieux régiment."
Image

Avatar de l’utilisateur
Elise49
Messages : 545
Inscription : mer. mai 20, 2015 2:00 am

Re: Les prisonniers allemands en France

Message par Elise49 » mar. sept. 01, 2015 10:59 pm

Bonsoir,
quel est son nom? Johann Hor ..er? La résolution est un peu pauvre.
Cordialement.
Bonsoir Johannsen
Ne serait-il pas plus aimable de me demander le lien , le mois et la page de ce que j'ai trouvé sur le site des Archives du Maine et Loire.
Feuilletant ce journal en ligne , ,pour y trouver trace des miens , je constate de temps à autres des événements autres , comme des soldats évadés , je peux si cela intéresse certains donner les références , si on me le demande gentiment c'est encore mieux :)
Et je ne suis pas responsable de la qualité du scan.
Cordialement
Elisabeth
"Ne meurent et ne vont en enfer que ceux dont on ne se souvient plus. L'oubli est la ruse du diable." Rigord -historien -moine de l' abbaye de St Denis.XIIs


Avatar de l’utilisateur
alexandre
Messages : 281
Inscription : jeu. août 10, 2006 2:00 am
Localisation : Allier

Re: Les prisonniers allemands en France

Message par alexandre » mer. sept. 02, 2015 12:14 am

Bonjour ,
Voici un extrait du journal Le Progrès de l'Allier sous la plume de Marcel Régnier qui deviendra parlementaire puis ministre .
Image

Cordialement,
Alexandre

Répondre

Revenir à « Prisonniers »