Camps de prisonniers Allemands en France

Avatar de l’utilisateur
bruno17
Messages : 1412
Inscription : dim. mars 18, 2007 12:00 am

Re: Camps de prisonniers Allemands en France

Message par bruno17 » mar. nov. 10, 2009 4:46 pm

Bonjour,
Trouvé cette photo de prisonniers allemands dans la citadelle du Château-d'Oléron:
http://images3.hiboox.com/images/4609/a ... f1c7ba.jpg
Au début de la Première Guerre mondiale, la citadelle du Château-d’Oléron sert de camp de détention pour les prisonniers de guerre allemands. Les premiers arrivent dès le mois d’octobre 1914. Leur nombre croît très rapidement, ce qui crée des problèmes de surpopulation si bien qu’ils sont ensuite envoyés au Maroc. Les tentatives d’évasion sont très nombreuses et les autorités militaires les occupent tant bien que mal à des travaux agricoles ou à des corvées, comme ici la pluche des pommes de terre.
(Extrait de « Se souvenir de la Charente-Maritime. Claude Aubineau & Jean-Louis Mahé. Geste éditions)
Bruno BAVEREL - Romans: "Lieutenant indigène" (2007 La Découvrance éditions) - "Le tombeau des quatre ours" (2015 Éditions du Croît-Vif) - "La vie sexuelle des alligators" (2017 Kindle Publishing) -

rslc55
Messages : 1483
Inscription : dim. sept. 03, 2006 12:00 am

Re: Camps de prisonniers Allemands en France

Message par rslc55 » mar. nov. 10, 2009 6:40 pm

Bonjour

Je viens de lire le livre de Hellmuth Korth paru en 1920 intitulé "Wir weissen Slaven" (Nous esclaves blancs). Le titre parle de lui même.
Il y raconte sa captivité en France du 15 Décembre 1916 jusqu'à son évasion en février 1919.
Les conditions d'internement notamment à Souilly y sont effroyables (je comprends mieux pourquoi les Allemands ont en représailles installés des camps comme Flabas ou Azannes).

Sont aussi évoqués des exécutions sommaires de prisonniers et autres brutalités et vexations par des gendarmes gardiens de camps.

Ce soldat est passé par plusieurs camps et ce qu'il écrit n'est pas très glorieux pour la France.

Je crois que les prisonniers allemands n'étaient pas mieux lotis que les prisonniers français et tout aussi malheureux.

Un livre que je recommande à ceux qui lisent l'allemand.

Salutations

Pierre

chanteloube
Messages : 1657
Inscription : mer. nov. 10, 2004 12:00 am

Re: Camps de prisonniers Allemands en France

Message par chanteloube » mar. nov. 10, 2009 10:34 pm

Bonsoir,
Ce dont on peut être presque certain, c'est que rien ne peut égaler ce que les Autorités militaires allemandes ont fait subir aux prisonniers russes.
Voir sur ce sujet les mémoires du Cardinal Congar.
Cordialement CC

rslc55
Messages : 1483
Inscription : dim. sept. 03, 2006 12:00 am

Re: Camps de prisonniers Allemands en France

Message par rslc55 » mer. nov. 11, 2009 7:53 am

Bonjour


Une autre chose dont on parle moins. Les prisonniers italiens complètement délaissés par leur pays qui n'envoyait pas de nourritures car les prisonniers étaient très mal vus par leurs dirigeants. Plus de 150 000 seraient morts en captivité.
Pour les russes c'est un peu identique. Mais il faut aussi savoir qu'à cause du blocus, la population allemande souffrait aussi de la faim. On parle de 750 000 morts à cause de la malnutrition dont beaucoup d'enfants. Des pans de l'histoire à explorer par les historiens et chercheurs.

Salutations

Pierre.

Avatar de l’utilisateur
bruno17
Messages : 1412
Inscription : dim. mars 18, 2007 12:00 am

Re: Camps de prisonniers Allemands en France

Message par bruno17 » mer. nov. 11, 2009 10:07 am

Bonjour,
Je crois qu’on pourrait surenchérir dans l’horreur des conditions de vie faites aux prisonniers de tous bords ; nous avons tous lu quelque part les exactions commises par les soldats russes sur des soldats allemands qui eux-mêmes leur rendaient la monnaie ainsi qu’aux français qui à leur tour leur en faisaient baver des ronds de chapeaux ; bref, cela a été de tout temps et de toutes nations, la guerre entraînant des réactions de folie collective, des comportements odieux et inexcusables de revanche, de vengeance et de haine de tous bords.
Dire que tous ces types là, en temps de paix, auraient été ravis de se retrouver pour faire visiter leur pays ou leur petit coin de terre, prendre l’apéro autour d’une jolie guinguette du bord de Marne, s’envoyer un bock à la fête de la bière de Munich ou trinquer à la Vodka sur la place Rouge ! Vive la Paix!
Cordialement
Bruno
Bruno BAVEREL - Romans: "Lieutenant indigène" (2007 La Découvrance éditions) - "Le tombeau des quatre ours" (2015 Éditions du Croît-Vif) - "La vie sexuelle des alligators" (2017 Kindle Publishing) -

chanteloube
Messages : 1657
Inscription : mer. nov. 10, 2004 12:00 am

Re: Camps de prisonniers Allemands en France

Message par chanteloube » mer. nov. 11, 2009 10:45 am

Bonjour à tous,
Ce qui m'intrigue un peu c'est qu'il ne semble pas que lors de leur capture les prisonniers aient été l'objet de "violences"...et qu'une fois mis en camp leur sort se soit aggravé.
Cordialement

rslc55
Messages : 1483
Inscription : dim. sept. 03, 2006 12:00 am

Re: Camps de prisonniers Allemands en France

Message par rslc55 » mer. nov. 11, 2009 3:50 pm

Bonjour

"Ce qui m'intrigue un peu c'est qu'il ne semble pas que lors de leur capture les prisonniers aient été l'objet de "violences"...et qu'une fois mis en camp leur sort se soit aggravé. "

Dans son livre Hellmuth Korth dit que les gardiens étaient souvent des "anti-Boches" et que d'autre part à la fin de la guerre, les gardiens étaient parfois des anciens prisonniers qui se vengeaient de ce que eux avaient souffert dans les camps en Allemagne.

Salutations

Pierre


fhiernaux
Messages : 5
Inscription : ven. févr. 13, 2009 12:00 am

Re: Camps de prisonniers Allemands en France

Message par fhiernaux » jeu. nov. 12, 2009 9:48 pm

Pour Roanne, j'ai aussi quelques cartes postales de cette période avec les allemands au travail, 3 sont écrites :
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

fhiernaux
Messages : 5
Inscription : ven. févr. 13, 2009 12:00 am

Re: Camps de prisonniers Allemands en France

Message par fhiernaux » jeu. nov. 12, 2009 10:34 pm

J'ai travaillé un peu sur les camps de prisonniers sur le département de Saône-et-Loire, où l'on trouve 2 camps, que l'on nomme plutôt dépôts :
- Cuisery : on y faisait venir des prisonniers allemands et austro-hongrois des autres dépôts en vue de leur rapatriement en Allemagne par la Suisse, ou leur internement en Suisse. Au début, ça ressemblait à des mesures d'expulsion du territoire français (troubles de l'ordre public, espionnage supposé, sentiments anti-français). En 1918, c'était souvent à la demande des prisonniers, on pratiquait l'échange de prisonniers avec les français détenus en Allemagne. Ils restaient au minimum un mois au camp, le temps d'étudier leur dossier. Bien entendu, on se gardait bien d'expulser les hommes jeunes susceptibles de servir l'armée allemande. J'ai vu de nombreux cas de femmes nées en France, de parents également nés en France, n'ayant jamais quitté la France, et qui pourtant ont été rapatriées en Allemagne par la Suisse, n'y ayant pourtant jamais mis les pieds, sous prétexte qu'elles avaient épousé un allemand, elles étaient considérées comme étant de nationalité allemande. Les enfants des couples suivaient bien évidemment leurs parents, y compris dans les camps. Les personnes rapatriées en Allemagne par la Suisse étaient interdites de territoire français jusqu'à la fin des hostilités. La Suisse ayant fermé sa frontière au début de 1918 pendant plusieurs mois, les réclamations des prisonniers du camp de Cuisery étaient nombreuses.
- Blanzy : quelques alsaciens-lorrains sont passés par ce camp, notamment lorsqu'ils avaient obtenu la carte tricolore et par la même la résidence libre. On y trouve aussi beaucoup de prisonniers plutôt francophiles, venus pour travailler, notamment à la construction du sanatorium de la Guiche et qui rentraient au camp pour la nuit. Il semble que peu de problèmes sont apparus dans ce dépôt.

Globalement, je n'ai pas lu de choses trop horribles pour ces 2 camps, en comparaison à mes lectures concernant les camps de prisonniers en Allemagne. En tout cas, jamais de réclamations concernant l'alimentation, contrairement aux camps en Allemagne où cet argument est sans cesse évoqué. Bien entendu, il y avait sans doute d'autres camps plus rigoureux et répressifs en France. D'autre part, la plupart des prisonniers ayant fréquenté ces 2 dépôts étaient déjà en France au moment de la déclaration de la guerre, ce sont des civils essentiellement, que l'on avait souhaité éloigner le plus possible des zones de combats, il y aurait donc lieu de comparer plutôt avec un camp de prisonniers civils, comme le camp d'Holzminden en Allemagne :
http://holzminden.free.fr

A+
Fred HIERNAUX

jcp66
Messages : 395
Inscription : mer. mai 28, 2008 12:00 am

Re: Camps de prisonniers Allemands en France

Message par jcp66 » jeu. nov. 12, 2009 10:38 pm

Bonsoir
Pourriez vous nous dire svp où vous avez trouvé ces infos sur ces camps. J'aimerais faire ce genre de recherches sur d'autres camps.
Merci
jclaude

Répondre

Revenir à « Prisonniers »