Page 1 sur 1

AIGLE — Patrouilleur, ex-chalutier espagnol (1916~1919).

Publié : ven. oct. 09, 2020 9:39 am
par Rutilius
Bonjour à tous,

Aigle — Patrouilleur, ex-chalutier espagnol (1916~1919).

Le patrouilleur Aigle fut administrativement considéré comme bâtiment armé en guerre :

— du 9 avril 1916 au 30 décembre 1917 ;
— du 28 mai 1918 au 1er août 1919.

[Circulaire du 25 avril 1922 établissant la Liste des bâtiments et formations ayant acquis, du 3 août 1914 au 24 octobre 1919, le bénéfice du double en sus de la durée du service effectif (Loi du 16 avril 1920, art. 10, 12, 13.), §. A. Bâtiments de guerre et de commerce. : Bull. off. Marine 1922, n° 14, p. 720.].

AIGLE — Patrouilleur, ex-chalutier espagnol (1916~1919).

Publié : ven. oct. 09, 2020 10:05 am
par Rutilius
Bonjour à tous,


L’Écho d’Alger, n° 1.625, Vendredi 25 août 1916, p. 3.


L.E.A. 25-VIII-1916 - .JPG
L.E.A. 25-VIII-1916 - .JPG (107.02 Kio) Consulté 250 fois

AIGLE — Patrouilleur, ex-chalutier espagnol (1916~1919).

Publié : ven. oct. 09, 2020 7:20 pm
par Rutilius
Bonsoir à tous,

Officier marinier du patrouilleur Aigle

— EVEN Jean François Marie, né le 17 février 1882 à Ploëzal (Côtes-du-Nord — aujourd’hui Côtes-d’Armor), décédé le 26 octobre 1917 à l’Hôpital civil de Mustapha (Alger, Algérie) des suites d’une maladie non imputable au service (Tuberculose). Second maître timonier, inscrit au quartier de Paimpol, n° 26.165 ; classe 1902, n° ... au recrutement de Guingamp. [Non déclaré « Mort pour la France »]

• Fils de Pierre EVEN, né vers 1854, cantonnier, et de Marie Joseph NICOLAS, née vers 1850, « ménagère », son épouse (Registre des actes de décès de la commune de Ploëzal, Année 1882, f° 7, acte n° 11).

[Avait été promu au grade de second maître timonier par une décision ministérielle du 28 juin 1914 (J.O. 30 juin 1914, p. 5.700 et 5.701).]