SOUTHGARE Vapeur britannique

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
olivier 12
Messages : 3835
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

SOUTHGARE Vapeur britannique

Message par olivier 12 » jeu. avr. 30, 2020 8:44 am

Bonjour à tous,

SOUTHGARE

Vapeur britannique construit en 1883 sous le nom de MARIA A. HINDE au chantier Workman Clark de Belfast. Lancé le 19 Septembre 1883.

838 tx JB. Longueur 63,4 m. Largeur 9 m. Creux 4,3 m. Machine compound 2 cylindres. 1 hélice. Nouvelle chaudière en 1900 et 1905. Classe Lloyd 100 A1.

1883 MARIA A. HINDE Wm. Hinde, Mc Neil & Co Cardiff
1895 SPRINGBOK Samuel Brothers Llanelly
1909 GLEN DERRY John Cook & Sons Aberdeen
1913 SOUTHGARE Jonsson & Clarkson Bros. Landskrona Suède
1917 SOUTHGARE Clarkson Bros. Middlesbrough
1918 SOUTHGARE Shipping Control Britannique

Voici une photo de SOUTHGARE

Image

Et une superbe demi-coque de ce navire sous le nom de MARIA A. Hinde (Lien : https://www.mutualart.com/Artwork/A-hal ... 588E9FE7C0 )

Image

Un an après son lancement, le 17 Mars 1885, MARIA A. HINDE qui faisait route vers Rochefort se trouvait au large de Troon, petit port d’Ecosse situé au Nord d’Ayr, face à l’île d’Arran, lorsqu’il vint s’échouer à la côte. Il demeura échoué pendant près d’un an, jusqu’en 1886, quand les dommages furent réparés et qu’il fut alors remis à flot.

Voici une photo de la plage de Troon.

Image

Rencontre avec un sous-marin le 12 Novembre 1917

Le navire a quitté Middlesbrough le 12 Novembre 1917 à destination de Rouen.
Capitaine James SCOTT
Equipage de 21 hommes dont 20 Anglais et 1 Danois.
Equipé d’un canon français de 90 mm armé par Herbert GREEN, chef canonnier, Arthur David ELLIS, Daniel MORGAN.

Rapport du capitaine

Le 12 Novembre 1917 à 15h50 le navire se trouve par 54°19 N et 00°21 W (nota : à ½ mille de la côte juste au NE de Scarborough Rock) et fait route au SEqE à 7 nœuds dans le chenal de guerre.
Officier de quart et 1 marin à la passerelle, 1 marin sur le gaillard et 1 canonnier à l’arrière.
Deux chalutiers armés à ½ mille sur l’avant.
Beau temps, mer peu agitée, Vent de SSW force 2 à 3. Visibilité moyenne.
Pavillon hissé depuis le départ.

Un sous-marin est aperçu en semi-immersion, ne montrant que son kiosque, à 300 yards sur bâbord, faisant route approximative au SSE à 16 nœuds. Il est possible qu’il ait lancé une torpille qui nous a manqués, mais ce n’est pas certain.
Mis la barre toute à droite pour placer le sous-marin sur l’arrière et ouvert le feu. Tiré deux coups à 10 secondes d’intervalle. Le sous-marin n’est pas touché, ne répond pas et plonge une minute plus tard.
Conservé à bord tous les documents secrets.

Description du sous-marin

Kiosque aperçu par le 2e lieutenant et le bosco. Vu n° U 19 sur ce kiosque.
Mâts abaissés.
Peinture gris-noir teintée de bleu. Semblait neuve et brillante.

Note de l’officier enquêteur


Le capitaine et les canonniers semblent avoir réagi avec grande promptitude. Le sous-marin n’a fait surface que pendant moins d’une minute, puis a plongé, mais les canonniers ont tiré deux obus et le 2e est passé juste au dessus du sous-marin qui plongeait.
Les deux chalutiers sont aussitôt accourus et ont largué leurs charges explosives.
Le capitaine a fait son rapport à Scarborough. Il y a un doute sur le lancement ou non d’une torpille car personne n’en a vu le sillage.
La peinture du sous-marin était absolument neuve et étincelante de la proue jusqu’aux hélices. Sous-marin de grande dimension.

L’officier ajoute une note manuscrite : « Le numéro U 19 semble incorrect. »

Le sous-marin aperçu

N’est pas identifié.
Ce pourrait être, mais sans certitude, l’UC 47 de l’Oblt z/s Gunther WIGANKOW qui la veille avait coulé ISABELLE près de Flamborough Head.

Naufrage du 14 Avril 1918


Le navire avait quitté Caen pour Tees-Middlesbrough avec un chargement de minerai de fer.
Capitaine M. I. MATTESON.

C’est alors que le navire entra en collision avec le cargo britannique ADMIRAL CODRINGTON au large des côtes du Yorkshire à 6 milles au NE de Flamborough Head, près des roches du Crabe et de Bempton cliffs.
On remarque que cette position est proche de celle de la rencontre du 12 Novembre 1917 avec un sous-marin.

Onze des 21 hommes d’équipage périrent lors du naufrage. Parmi eux le chef canonnier Herbert GREEN, domicilié à Auckland (Nouvelle Zélande) âgé de 36 ans et père de 3 enfants. Les dix survivants qui avaient abandonné le navire en train de couler furent recueillis par ADMIRAL CODRINGTON.

Renseignements sur S/S ADMIRAL CODRINGTON

Navire anglais construit en 1918 au chantier W. Doxford & Sons de Pallion. Lancé le 4 Août 1917 et entré en service le 2 Février 1918.

6629 T. Longueur 128 m. Largeur 16,5 m. 1 hélice 11 nœuds.

Il portait le nom de l’Amiral Sir Edward Codrington (1770- 1851) qui prit part à la bataille de Trafalgar sur le HMS ORION en 1805, puis à la bataille de Navarin.

1918 ADMIRAL CODRINGTON Byron SS Co Ltd Londres
1919 ADMIRAL CODRINGTON Poverty Bay Farmers meat Co Ltd Glasgow
1927 BALGOWAN Balgowan SS Co Ltd Glasgow
1934 SPYROS S.G. Razis Argostoli
1936 SPYROS Aegeon SS Co Ltd Argostoli

Perdu le 17 Février 1942 près de Lawrencetown (Nouvelle Ecosse) lors d’une traversée Saint John – Angleterre avec un chargement de blé.

Voici deux images d’ADMIRAL CODRINGTON.

Image

Image

Cdlt
olivier

Répondre

Revenir à « MARINE »