RODSKJAER Vapeur britannique

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
olivier 12
Messages : 3835
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

RODSKJAER Vapeur britannique

Message par olivier 12 » jeu. avr. 23, 2020 8:39 am

RODSKJAER

Vapeur britannique construit en 1889 au chantier Schlesinger Davis de Wallsend sous le nom de BENTALA.

2688 t. Longueur 92,4 m. Largeur 12,3 m. 1 hélice.

1889 BENTALA SS Bentala Co Ltd Liverpool GB
1899 BENTALA Smith SS Co Ltd Glasgow GB
1900 ENGLAND Angfartygs A/B Tirfing Gothenburg Suède
1915 RODSKJAER A/S D/S Rodskjaer Langesund Norvège
1918 RODSKJAER Gouvernement britannique Londres GB
1919 RODSKJAER A/S D/S Rodskjaer Langesund Norvège
1928 RODSKAR Karlshamns Skeppvarf Karlshamn Suède
1929 RODSKAR Joel Nilsson & Partners Karlshamn Suède
1930 RODSKAR Rederi A/B Naparima Stockhlom Suède
1932 RODSKAR Rederi A/B Rodskar Helsinki Finlande
1936 RODSKAR E.R Management Co Ltd Cardiff GB

Démoli en 1936 à Gateshead.

Voici RODSKJAER sous le nom d’ENGLAND entre 1900 et 1915

Image

Attaque par un sous-marin le 3 Novembre 1917

Le navire a quitté Brest le 2 Novembre pour Barry Roads sur lest.
Agent H. Downing & Co de West Hartlepool.
Affrété par le Gouvernement

Capitaine Ernest Georges STURGEON.
26 hommes d’équipage dont 5 étrangers.
1 canon de 90 mm armé par Charles BINNEY, Charles J. Berden et Georges T. Blyth.

Rapport du capitaine

Le 3 Novembre 1917 à 04h30 le navire se trouve par 49°45 N et 05°13 W (12 milles au Sud de Lizard) faisant route au N ¾ E à 9 nœuds. Le convoi auquel il appartenait s’était dispersé la veille à 21h30.
Brume occasionnelle. Vent d’Ouest force 3. Mer peu agitée. Visibilité généralement bonne.

Deux veilleurs sur le gaillard, trois à l’arrière et 1 officier sur la passerelle. Pas de feux allumés. Pas de navires en vue.

Un sous-marin est aperçu sur bâbord avant, à 1200 yards, faisant route au Sud. Une minute plus tard, il ouvre le feu. Mis la barre toute à gauche pour garder le sous-marin sur l’arrière. Tiré deux coups de canon à 30 secondes d’intervalle. Le 2e coup semble toucher le sous-marin qui disparait est n’est plus revu.

Description du sous-marin

Environ 240 pieds de longueur. De couleur noire. Mais impossible de décrire les particularités du sous-marin.

Note de l’officier enquêteur

Le capitaine a appliqué correctement les ordres. Après la dispersion du convoi la nuit précédente, il a continué les zigzags et a suivi les instructions de route à vitesse maximum. Il avait une veille efficace et les canonniers étaient en permanence à leur poste, parés pour une action immédiate, et très précise dès que le sous-marin a été aperçu. Il dit que le sous-marin a été touché et qu’il a entendu une légère explosion suivie d’un important dégagement de fumée. Le sous-marin a alors cessé son tir et n’a plus été vu après avoir été touché par le 2e obus.

L’officier ajoute une note manuscrite :

« Le sous-marin ne semble pas avoir été touché et a continué ses opérations. »

Le sous-marin attaquant

Il se trouve qu’un sous-marin a été perdu ce 3 Novembre 1917, torpillé par le sous-marin anglais C15 à la position 50°31 N et 00°27 E, donc très loin de la rencontre faite par RODSKJAER (plus de 280 milles). Il s’agit de l’UC 65 du Kptlt Claus LAFRENZ.
La veille, 2 Novembre il avait torpillé et endommagé le vapeur anglais BRANKSOME HALL au large de Bolt Head, soit à environ 70 milles dans l’Est de Lizard.
Ce ne peut donc être le sous-marin rencontré par RODSKJAER.

Le sous-marin est très certainement l’UC 17 de l’Oblt z/s Ulrich PILZECKER qui la veille, 2 Novembre, avait torpillé le vapeur anglais CAPE FINISTERRE à 1 mille de la bouée Manacle, par 50°02 N et 05°01 W. Le lendemain, 4 Novembre, il torpillera la vapeur anglais BORDER KNIGHT à 1,5 mille dans l’ESE de Lizard. C’est sans doute ce qui explique la note manuscrite de l’officier enquêteur.

Cdlt
olivier

Répondre

Revenir à « MARINE »