SAINT FILLANS Vapeur britannique

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
olivier 12
Messages : 3634
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

SAINT FILLANS Vapeur britannique

Message par olivier 12 » jeu. sept. 05, 2019 8:32 am

Bonjour à tous,

SAINT FILLANS

Vapeur britannique construit en 1912 sous le nom de HAWKHEAD au chantier Russell de Port Glasgow.
4622 t Longueur 117,5 m Largeur 15,9 m 1 hélice 10 nœuds

1912 HAWKHEAD Port Line Ltd Glasgow
1917 SAINT FILLANS British & Foreign SS Co Ltd Liverpool
1918 ORATOR Charente SS Co Ltd Liverpool
1932 HILDA MOLLER L.B. Moller Shanghaï GBR
1935 HILDA MOLLER N.E.A. Moller Shanghaï GBR
1936 HILDA MOLLER Moller Line Ltd Shanghaï GBR
1947 TANG SHAN Chinese Maritime Trust Ltd Shanghaï
1949 TANG SHAN Chinese Maritime Trust Taïwan

Démoli à Taïwan en 1958

Voici quelques photos de ce cargo sous le nom d’ORATOR (1918-1932)

Image

Image

Image

Image

Cette dernière photo est prise à Capetown (Table Bay). La montagne de La Table est très reconnaissable.

Attaque par un sous-marin le 21 Octobre 1917

Le navire a quitté Baltimore pour Le Havre le 5 Septembre 1917. Il est arrivé le 6 Septembre à Hampton Roads et a appareillé le 7 avec instructions des autorités de rejoindre un convoi. Mais l’Amiral a refusé de l’intégrer dans le convoi qui était déjà complet. L’un des navires du convoi, le SS POLARIA, ayant signalé qu’il n’était pas prêt, SAINT FILLANS a reçu l’ordre de rejoindre alors ce convoi, mais n’a pu le trouver. Il a donc fait route seul pour atterrir à Ouessant. Il avait reçu des instructions des Autorités navales de rejoindre les côtes de France.

Capitaine Alexander William MAY
42 hommes d’équipage dont 37 Britanniques, 3 Russes, 1 Libérien, et 1 Mexicain.
Armé d’un canon de 4,7 pouces placé à l’arrière
Canonniers RAINEY, PHILLIPS et DRUMMOND. N’a pu tirer sur le sous-marin car une vedette était dans le champ de tir.

Rapport du capitaine

Navire appartenant à Rankin Gilmore, de Liverpool et affrété par le Gouvernement. Transporte 5400 tonnes de tôles d’acier et 1000 tonnes de cuivre.
Arrivé à 12h00 le 21 Octobre à 1 mille dans le SW de Berry Head. Vitesse 6 nœuds, routes diverses. Beau temps. Mer peu agitée. Vent variable force 2. Visibilité 5 milles. Le navire ne fait que 6 nœuds car il a été arraisonné par une vedette. Pavillon britannique au mât de pavillon.
Soudain, le canonnier Thomas Rainey aperçoit le sillage d’une torpille et prévient la passerelle. La torpille passe à 6-8 pieds sur l’arrière du navire, le manquant de très peu. Le bateau avait été stoppé et commençait juste à augmenter sa vitesse ce qui a sans doute trompé le sous-marin. Elle heurte ensuite la falaise à ¾ de mille et explose. Une vedette de patrouille ordonne alors au navire d’entrer dans Torbay. Augmenté la vitesse et fait route sur Torbay. Plusieurs navires de guerre sont en patrouille sur la zone, notamment une autre vedette et un chalutier armé.

Le périscope du sous-marin est alors aperçu à environ 1 mille à 12h15. Le sous-marin reste en plongée.

Mouillé à 14h00 à Torbay. Excellente attitude de l’équipage. L’incident n’a suscité aucune émotion.

Le sous-marin attaquant

N’est pas identifié. Mais c’est très probablement UB 31 de l’Oblt z/s Thomas BIEBER qui opérait sur cette zone et coula successivement WAIKAWA le 19 Octobre, COLORADO le 20 Octobre, TOM ROPER le 21 Octobre et LEPANTO le 23 Octobre. On comprend pourquoi plusieurs patrouilleurs anglais étaient aussi dans les parages.

Cdlt
olivier

Répondre

Revenir à « MARINE »