GENERAL LYAUTEY - Dundee garde-pêche armé

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Memgam
Messages : 3662
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

GENERAL LYAUTEY - Dundee garde-pêche armé

Message par Memgam » mar. juil. 09, 2019 5:46 pm

Bonjour,

Général Lyautey, dundee à vivier construit en 1913, aux Sables d'Olonne.
102,37 tjb, 21,88 m.
DZ 1999.
I x 65 mm, I x TLT de 380 mm.

Réquisitionné le 30/04/17 à Douarnenez,
Retiré le 18/01/1919,

Désarmé en 1938.

Source : Jacques Vichot, Répertoire des navires de guerre français, AAMM, 1967.
Jean Labayle-Couhat, French warships of world war I, Ian Allan, 1974.
Jean-Michel Roche, Dictionnaire des bâtiments de la flotte de guerre française de Colbert à nos jours, tome II, 1870-2006, Rezotel-Maury, 2005.
Liste des 4407 bateaux de Douarnenez.

Cordialement.
Memgam

Rutilius
Messages : 13025
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

GÉNÉRAL-LYAUTEY — Garde-pêche, ex-dundée douarneniste Dz 1999.

Message par Rutilius » mer. juil. 10, 2019 2:08 pm

Bonjour à tous,

Général-Lyautey — Garde-pêche, ex-dundée douarneniste Dz 1999 (1917~1919).

Le garde-pêche Général-Lyautey fut administrativement considéré comme bâtiment armé en guerre :

— du 11 décembre 1917 au 28 mai 1918 ;
— du 9 août au 7 septembre 1918 ;
— du 17 octobre au 8 novembre 1918.

[Circulaire du 25 avril 1922 établissant la Liste des bâtiments et formations ayant acquis, du 3 août 1914 au 24 octobre 1919, le bénéfice du double en sus de la durée du service effectif (Loi du 16 avril 1920, art. 10, 12, 13.), §. A. Bâtiments de guerre et de commerce. : Bull. off. Marine 1922, n° 14, p. 720 et 744.].

Ce bâtiment était affecté au Groupe de la Loire de l’Escadrille de surveillance des pêches de Bretagne et Loire, commandée par le lieutenant de vaisseau Paul Charles Henri WERVERBERGH.

**********
Général-Lyautey — Dundée langoustier en bois à deux mâts, doté d’un vivier. Construit en 1913 par le chantier Florimond GUIGNARDEAU, des Sables-d’Olonne (Vendée), pour le compte de Pierre PERNÈS, marin-pêcheur, domicilié à Douarnenez (Finistère). Francisé à Douarnenez le 18 juillet 1913, n° 78 ; imma-triculé Dz 1999 dans ce quartier. Premier départ le 23 juillet 1913. Cédé le 22 août 1919 à Armand LE MOAN et consorts, marins-pêcheurs domiciliés à Douarnenez ; francisé à Douarnenez le 23 août 1919, n° 75.

Dimensions : 21,88 x 7,37 x 3,71 m. Jauge : 102,37 tx jb et 74,01 tx jn.

Pratique la pêche à la langouste jusqu’en 1938, principalement sur les côtes de Mauritanie.

___________________________________________________________________________________________

Source —> https://bagoucozdz.fr/BTfiche.php?id=1213&lng=fr
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Rutilius
Messages : 13025
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

GÉNÉRAL-LYAUTEY — Garde-pêche, ex-dundée douarneniste Dz 1999.

Message par Rutilius » jeu. juil. 11, 2019 11:19 am

Bonjour à tous,

Le commandant du garde-pêche Général-Lyautey


— REGRENY Édouard Clément, né le 8 mai 1886 à Saint-Pierre-Quiberon (Morbihan) et décédé le 18 juin 1927 à Bois-Guillaume (Seine-Inférieure — aujourd’hui Seine-Maritime).

• Fils d’Édouard Pierre Alexandre REGRENY, né le 14 décembre 1847 aux Portes-en-Ré (Charente-Inférieure — aujourd’hui Charente-Maritime), maître au cabotage, et de Jeanne Louise CRABOT, née le 20 septembre 1850 à Quiberon (Morbihan), cultivatrice ; époux ayant contracté mariage à Saint-Pierre-Quiberon, le 18 mai 1875 (Registre des actes de mariage de la commune de Saint-Pierre-Quiberon, Année 1875, f° 5, acte n° 8 ~ Registre des actes de naissance de la commune de Saint-Pierre-Quiberon, Année 1886, f° 6, acte n° 17).

**********

Classe 1906, n° 2.857 au recrutement de Lorient. Capitaine au cabotage inscrit au quartier d’Auray, n° 426 [Initialement inscrit sous le n° 4.477] ; maître de manœuvre à titre temporaire, ayant été promu à ce grade à compter du 1er juillet 1918 par une décision ministérielle du 3 juillet 1918 (J.O. 6 juill. 1918, p. 5.831).

Distinctions honorifiques

□ Par décision du Ministre de la Marine en date du 30 juin 1911 (J.O. 5 juill. 1911, p. 5.442), lui fut décernée une médaille de sauvetage de 2e classe en argent pour avoir contribué, au péril de sa vie, à mettre en sûreté les habitants de deux villages voisins de Caen, qui se trouvaient en danger imminent par suite de la crue de l’Orne, les 1er et 2 décembre 1910.

□ Par décision ministérielle du 20 juin 1924 (J.O. 22 juin 1924, p. 5.585), félicité pour la bonne tenue des postes d’équipage et le bon entretien des machines du cargo Harfleur, ex-Fondeur, bâtiment de la société anonyme dite « Les Armateurs français » dont il exerçait alors le commandement.

—> viewtopic.php?f=29&t=71405&p=522360#p522360
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Répondre

Revenir à « MARINE »