GALLIA Vapeur italien

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
olivier 12
Messages : 3568
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

GALLIA Vapeur italien

Message par olivier 12 » dim. mai 05, 2019 8:14 am

Bonjour à tous,

GALLIA

Vapeur italien construit en 1887 sous le nom d’OLIVE BRANCH au chantier Bartram & Haswell de South Dock.
2732 t Longueur 91,4 m Largeur 12 m 1 hélice

1887 OLIVE BRANCH Nautilus Steam Sg Co Ltd Sunderland Angleterre
1914 GALLIA Servizio Italo Spagnuolo Nav. Vap. Gênes Italie
1917 GALLIA Medici Lucotti Cerrano Gênes
1917 GALLIA Fed. Italiana Consorzi Agrari Gênes

Rencontre avec un sous-marin le 19 Octobre 1917

Effectue une traversée Newcastle – Savone réquisitionné par le Gouvernement italien avec 3029 tonnes de charbon.
Capitaine Stephano BARRACHINI
26 hommes d’équipage tous italiens
Armé d’un canon de 76 mm. Canonniers Georgio BON, Vitto DIMA et Antonio SALIS.

Rapport d’enquête

Le vapeur fait route au Sud à 8 nœuds sans zigzaguer. Beau temps, mer calme, visibilité 4 milles.
A 17h45 le 19 Octobre, par 54°00 N et 00°17 E, une torpille est aperçue arrivant de l’Ouest, par tribord, et la barre est mise toute à droite pour avoir le cap sur le sous-marin. La torpille passe à 20 pieds sur l’arrière (environ 6 m). Sept minutes plus tard, une deuxième torpille est aperçue venant de l’Est, donc tirée par un autre sous-marin. Elle passe à 100 yards de l’arrière (environ 90 m).

Vers 17h15, le pilote Peter SCOT, domicilié à South Shields, 45 Henry Nelson Street, avait aperçu deux mâts dans le SW, à l’horizon, et avait pris le bâtiment pour un chalutier. Il ne s’en était pas soucié, jusqu’à ce qu’il aperçoive la première torpille.

Le chef canonnier dit avoir aperçu les sous-marins à 500 yards et a tiré deux coups sur chacun d’eux. Mais on doute qu’il ait vraiment vu les périscopes.

Enquête faite à Southend le 22 Octobre.

Le sous-marin attaquant

N’est pas identifié. Mais ce ne peut être que :

- UC 47 de l’Oblt Günther WIGANKOW
- UB 57 du Kptlt Otto STEINBRINCK

Ou même les deux si le navire a réellement été attaqué par deux sous-marins différents.

Le lendemain 20 Octobre, c’est le vapeur anglais FRANK PARISH qui échappera à son tour à deux torpilles successives pratiquement au même endroit. (Récit à venir)

Torpillage du 24 Octobre 1917

Le vapeur continue sa route à 8 nœuds depuis Southend vers Falmouth. Même équipage. Il est escorté par 3 chalutiers de Brixham.
Le pilote est A.R. OWEN de Yarmouth.

Le 24 Octobre à 14h30, à 3 milles au SEqE d’Exmouth, il est frappé sans avertissement par une torpille. Le navire est aussitôt abandonné dans le plus grand désordre. La plus grande partie de l’équipage évacue dans le grand canot, laissant à bord le capitaine, le pilote, les officiers et quelques marins qui doivent évacuer dans la yole. Le navire coule à 14h45.
Le canot met à la voile et se dirige vers un patrouilleur, le chalutier WYNDHAM, qui prend les hommes à son bord puis revient vers GALLIA pour récupérer ceux de la yole. Il débarque tout le monde à Weymouth à 21h00 le même jour.

Deux marins ont été tués ou noyés :

- S. LANZETTA Chauffeur
- B. MIGLIORI Cuisinier

Quatre ont été blessés :

- S. BARRACHINI Capitaine
- M. CORELLI Matelot
- G. PARETTO Chauffeur
- G. MAIORANA Garçon

Le sous-marin attaquant

C’était l’UB 40 du Kptlt Hans HOWALDT.

Hans Howaldt, né à Kiel en 1888 avait 28 ans. Il recevra la Croix Pour le Mérite (plus haute distinction allemande) le 23 Décembre 1917. Il aura coulé 64 navires pour un tonnage de 96000 t et endommagé 11. Il est décédé en 1970.

Cdlt
olivier

Répondre

Revenir à « MARINE »