CHAMPION — Remorqueur (1914~1915).

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Rutilius
Messages : 13100
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

CHAMPION — Remorqueur (1914~1915).

Message par Rutilius » mer. janv. 09, 2019 6:41 pm

Bonsoir à tous,

Champion ― Remorqueur (1914~1915).

Le remorqueur Champion, auparavant affecté au port de Calais, fut administrativement considéré comme bâtiment armé en guerre du 1er août 1914 au 20 février 1915.

[Circulaire du 25 avril 1922 établissant la Liste des bâtiments et formations ayant acquis, du 3 août 1914 au 24 octobre 1919, le bénéfice du double en sus de la durée du service effectif (Loi du 16 avril 1920, art. 10, 12, 13.), §. A. Bâtiments de guerre et de commerce. : Bull. off. Marine 1922, n° 14, p. 720 et 730.]


Albert CHATELLE & G. TISON : « Calais pendant la guerre (1914~1918) »,
préface d’Aristide BRIAND, Paris, Librairie Aristide Quillet, 3e éd., 1927, p. 158.


CHAMPION - Remorqueur - Capture.JPG
CHAMPION - Remorqueur - Capture.JPG (154.66 Kio) Consulté 348 fois
Archives départementales du Pas-de-Calais, Cote 43 Fi 136
Dernière modification par Rutilius le ven. janv. 18, 2019 8:50 am, modifié 3 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Memgam
Messages : 3682
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: CHAMPION — Remorqueur (1914~1915).

Message par Memgam » mer. janv. 09, 2019 7:39 pm

Bonjour,

Champion, remorqueur, construit en 1912, par Wed.C.Boele & Zonen à Slikkerveer (Pays-Bas).
194 tjb, 26,49 x 6,86 x 3,77 m, une machine compound de 540 cv, 10,2 noeuds.

Le Champion est armé par la Chambre de commerce de Calais. Il s'agit du troisième du nom, les deux précédents étant des remorqueurs à roues. Le premier remorqueur à hélice du port de Calais a été le Calaisien (1892, Ateliers et chantiers de la Loire, 201 tx, 35,25 x 6,80 x 3,63 m, 2 machines compound, 2 hélices, 500 cv, 11,61 noeuds.)

En 1930, indicatif OEHZ, immatriculé à Calais, capitaine Lemaire.

Source : Registre n° 84, Bureau Veritas 1912.
Registre n° 274, Bureau Veritas 1930.
Lloyd's Register of Shipping, 1950-1951.
Robert Gruss, Flotte marchande française 1950-1951, SEGMC, 1950.
Alain Croce, Les remorqueurs, MDM, 2000.
Jacques Pilon, L'aventure du remorquage, Balland, 1996.

Cordialement.
Memgam

Rutilius
Messages : 13100
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

CHAMPION — Remorqueur (1914~1915).

Message par Rutilius » jeu. janv. 10, 2019 9:32 am

Bonjour à tous,

□ Par une décision du Ministre des Travaux publics en date du 8 décembre 1911, la Chambre de commerce de Calais fut autorisée à procéder à « l’acquisition d’un remorqueur muni de pompes d’épuisement et d’incendie, en remplacement du remorqueur Champion hors d’usage ».

En vue de subvenir à la dépense nécessitée par cette acquisition, par un décret du 8 juillet 1912 (J.O. 13 juill. 1912, p. 6.219), cette instance consulaire fut ensuite autorisée :

1° — A prélever une somme de 125.000 fr sur les excédents disponibles du produit des péages institués à son profit ;

2° — Pour le surplus, à contracter un emprunt de 25.000 fr, à un taux d’intérêt n’excédant pas 4 %.


J.O. 13-VII-1912 -  .jpg
J.O. 13-VII-1912 - .jpg (166.5 Kio) Consulté 327 fois

Bien amicalement à vous,
Daniel.

Memgam
Messages : 3682
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: CHAMPION — Remorqueur (1914~1915).

Message par Memgam » jeu. janv. 10, 2019 10:36 am

Bonjour,

Le remorqueur Champion est équipé d'une pompe centrifuge à vapeur d'un débit horaire de 500 m3, d'une pompe à vapeur système Worthington d'un débit horaire de 120 m3 alimentant quatre manches.

Le 16 janvier 1927, le remorqueur Champion et le canot de sauvetage de Calais, sauvent l'équipage du cargo britannique Afon Dulais de 987 t, échoué à proximité du feu de Walde.

Le 10 mai 1940, le remorqueur Champion assiste le patrouilleur français Simone Marie échoué à la pointe de Walde.

Le 23 mai 1940, le remorqueur Champion appareille avec 47 réfugiés, le directeur de la Banque de France et le contenu des coffres-forts .Il prend en remorque le bateau-feu Sandettié chargé de réfugiés et gagne la Grande-Bretagne. Il appareille ensuite pour Cherbourg. Le 28 mai, il appareille pour la Loire avec en remorque la drague Les Ridens et le canot de sauvetage Maréchal Foch. A Saint-Nazaire, il participe à l'appareillage du cuirassé Jean-Bart le 19 mai 1940. Avec les remorqueurs Abeille 17 et 18, il déséchoue le 8 juillet le pétrolier Palmyre. Il est coulé par l'attaque anglaise du 28 mars 1942. Relevé le 30 avril, placé sur un dock, il est coulé le 25 juin avec son dock. Remis à flot le 8 juillet, il est touché deux fois par des bombes incendiaires en février et mars 1943. Après la libération de Saint-Nazaire, il rentre à Calais le 2 août 1945/

Source : Commandant Roger Lafon, A l'appel des S.O.S. , JMM, 1927.
Jacques Pilon, Opus cité.

Cordialement.
Memgam

kgvm
Messages : 1137
Inscription : ven. janv. 18, 2008 1:00 am

Re: CHAMPION — Remorqueur (1914~1915).

Message par kgvm » jeu. janv. 10, 2019 11:52 am

"le 19 mai 1940"? Probablement le 19 juin 1940.

Le remorqueur est dépecé en 1956
Cordialement
Klaus Günther

Memgam
Messages : 3682
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: CHAMPION — Remorqueur (1914~1915).

Message par Memgam » jeu. janv. 10, 2019 12:54 pm

Bonjour,

La remarque de kgvm est juste, lire 19 juin 1940 à la place de 19 mai 1940 pour les préparatifs de l'évasion du cuirassé Jean-Bart.

C'est en 1956 que la chambre de commerce de Calais a fait reprendre le remorquage par la Société de remorquage et de sauvetage du Nord.

Cordialement.
Memgam

Memgam
Messages : 3682
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: CHAMPION — Remorqueur (1914~1915).

Message par Memgam » jeu. janv. 10, 2019 2:00 pm

Bonjour,

Le dimanche 18 août 1921, le remorqueur Champion recueille à 6 kilomètres de Calais des débris de l'avion postal Goliath de la Société Belge de Tranports Aériens, perdu avec le pilote et le mécanicien.

Le 8 juillet 1926, le remorqueur Champion effectue des mesures de distance par ultra-sons.

Le 2 mars 1929, le remorqueur Champion récupère les 5 hommes d'équipage du cargo anglais Hartarés, chargé de papier, de Londres à Calais, qui s'est échoué par temps de brume à Walde.

Source : La Dépêche de Brest des 19 août 1921, 9 juillet 1926, 3 mars 1929.

Cordialement.
Memgam

Rutilius
Messages : 13100
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

CHAMPION — Remorqueur (1914~1915).

Message par Rutilius » jeu. janv. 10, 2019 9:53 pm

Bonsoir à tous,

Le commandant du remorqueur Champion en 1916


— VAMPOUILLE Louis Isidore, né le 26 août 1851 au hameau du Petit-Fort-Philippe, commune de Gravelines (Nord), marin, et de Julie Laurence GÉRYL, née le 29 juillet 1850 au hameau des Huttes, commune de Gravelines, couturière ; époux ayant contracté mariage dans cette commune, le 25 septembre 1872 (Registre des actes d’état civil de la commune de Gravelines, Année 1872, suppl. f° 1, acte n° 66).

• Fils d’Étienne Joseph VAMPOUILLE, né vers 1817 à Dunkerque (Nord), marin, et de Marie Catherine Virginie JONEKIN, née vers 1822 à Mardyck (– d° –), pêcheuse, son épouse (Registre des actes de naissance de la commune de Gravelines, Année 1851, f° 39, acte n° 151).

Maître au cabotage — brevet conféré par une décision ministérielle de Mai 1877 (J.O. 9 mai 1877, p. 3.410) —, inscrit au quartier de Gravelines, f° 61, n° 92, puis capitaine au cabotage, inscrit au quartier de Dunkerque, n° 294.

Exerçait avant guerre le commandement du remorqueur Champion, précédent du nom.


CHAMPION [II] - Remorqueur - xx - .JPG
CHAMPION [II] - Remorqueur - xx - .JPG (159.4 Kio) Consulté 287 fois


CHAMPION [II] - Remorqueur - x - .JPG
CHAMPION [II] - Remorqueur - x - .JPG (233.83 Kio) Consulté 287 fois


Distinctions honorifiques


□ Par décision du Ministre de la Marine et des Colonies en date du 10 juillet 1892 (J.O. 17 juill. 1892, p. 3.752), objet d’un témoignage officiel de satisfaction pour le sauvetage d’un enfant, à Dunkerque, le 25 mai 1892.

□ Par décision du Ministre de la Marine et des Colonies en date du 31 octobre 1892 (J.O. 4 nov. 1892, p. 5.326), lui fut décernée une médaille de sauvetage d’argent de 2e classe pour le sauvetage d’un enfant, à Dunkerque, le 22 août 1892.

□ Par décision du Ministre de la Marine et des Colonies en date des 15 et 19 octobre 1892 (J.O. 21 déc. 1892, p. 6.143), objet d’un témoignage officiel de satisfaction pour le sauvetage des naufragé du Viscount-Castlereagh, à Dunkerque, le 21 octobre 1892.

□ Par décision du Ministre de la Marine et des Colonies en date du 16 août 1898 (J.O. 21 août 1898, p. 5.208), lui fut décernée une médaille de sauvetage d’argent de 2e classe pour le sauvetage de deux enfants, à Dunkerque, le 17 juillet 1898. Alors capitaine du remorqueur Progrès.

□ Pour le même fait de sauvetage, honoré du Prix Durand (de Blois) (J.O. 24 mai 1899, p. 3.391 — n° 16 de la liste des bénéficiaires) — prix de 1.000 fr.

□ Par décision du Ministre de la Marine en date du 30 juin 1899 (J.O. 8 juill. 1899, p. 4.553), objet d’un témoignage officiel de satisfaction pour le sauvetage d’un enfant, à Dunkerque, le 19 mai 1899.

□ Par décision du Ministre de la Marine en date du 12 mars 1912 (J.O. 17 mars 1912, p. 2.663), lui fut décernée une médaille de sauvetage d’argent de 1re classe pour « [s’être] porté avec rapidité au secours du vapeur anglais Friendship, échoué par mer houleuse, et [avoir] arraché à la mort cinq naufragés cramponnés à la mâture, près de Sangatte (quartier de Calais), le 28 janvier 1912 ».

□ Par décision du Ministre de la Marine et des Colonies en date du 21 avril 1913 (J.O. 23 mai 1913, p. 4.392 et 4.396), honoré du Prix Durand (de Blois) — prix de 150 fr. — pour le sauvetage, le 28 janvier 1913, de cinq hommes appartenant à l’équipage du chalutier Friendship, du port de Lowestoft (Comté de Suffolk, Royaume-Uni), échoué près de Sangatte (Pas-de-Calais).

□ Par décision du Sous-secrétaire d’État à la Marine en date du 10 août 1916 (J.O. 13 août 1916, p. 7.370), avec le chef mécanicien Joseph Pierre François DURIER, inscrit au quartier de Calais, n° 1.107, félicité pour la bonne tenue du remorqueur Champion et le bon entretient de ses machines
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Memgam
Messages : 3682
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: CHAMPION — Remorqueur (1914~1915).

Message par Memgam » ven. janv. 11, 2019 2:47 pm

Bonjour,

Dans un message précédent, il a été indiqué que deux remorqueurs "Champion", à roues à aubes, ont précédé le remorqueur Champion (III), à hélice, de 1912.

Ce sont ces deux Champion que nous présente Rutilius.
Le remorqueur Champion, à roues à aubes, vu d'un quart arrière bâbord est bien le Champion n°2, rebaptisé Hercule pour éviter les confusions.
Ce remorqueur a été construit en 1877 par Readhead and Co à South Shields.
149,95 tjb, 71,03 tjn, 33,50 m x 5,85 x 3,20 m, deux machines à balancier de 356 cv à 30 t/mn.
Mis en service le 22 novembre 1879.
Il a été mis en vente le samedi 24 février 1900 par la Chambre de commerce de Calais.

Le remorqueur Champion, à roues à aubes, vue de l'avant, est le premier du nom, mis en service le 8 décembre 1876 et condamné en 1911. 80 nhp.

Source : Jacques Pilon, opus cité.

Cordialement,
Memgam

Memgam
Messages : 3682
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: CHAMPION — Remorqueur (1914~1915).

Message par Memgam » dim. janv. 13, 2019 10:33 am

Bonjour,

Le remorqueur Champion (III) à hélice, de 1912, a repris une des activités de son prédécesseur, le Champion (I) à roues : l'accompagnement de nageurs tentant de traverser la Manche.

Ce fut le cas pour Madame Jane Sion, en 1924 et 1925.

Source : Paris Soir du 24 juillet 1924, Ouest-Eclair du 5 août 1925.

Cordialement
Memgam

Répondre

Revenir à « MARINE »