CAPRERA Vapeur italien

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
olivier 12
Messages : 3378
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

CAPRERA Vapeur italien

Message par olivier 12 » jeu. janv. 03, 2019 9:10 am

Bonjour à tous,

CAPRERA

Vapeur italien construit au chantier Siciliani de Palerme en 1904
5582 t. Longueur 120 m Largeur 14,3 m. 1 hélice
Armateur Nav. Generale Italiana Gênes

Voici un CAPRERA

Image

Toutefois, il pourrait s'agir, non de celui de 1917, mais de l'ex-WAR SWORD, qui prit le nom de CAPRERA pour la même compagnie en 1919 et fut torpillé sous le nom d'ARABUTAN le 7 Mars 1942 par l'U 155. Je laisse aux spécialistes le soin de l'identifier...


La perte de CAPRERA


Message de Las Palmas à Londres. 17 Octobre 1917

Le vapeur espagnol ERNESTO arrivé Mardi a débarqué 45 survivants du vapeur italien CAPRERA coulé par un sous-marin ennemi à 50 milles de Casablanca. Cinq marins blessés ont été admis à l’hôpital britannique de Las Palmas.
CAPRERA a été attaqué par un sous-marin ennemi le 13 Octobre, pendant 30 minutes sans succès. Le tir ennemi a démoli le canon, tuant l’officier chef de tir et deux marins. Puis les obus ont pénétré dans un magasin, causant une explosion qui a mis le feu au navire. Vu la nature de la cargaison, le capitaine a estimé qu’il était inutile de poursuivre la résistance et a ordonné à l’équipage de descendre dans les canots avec les blessés. Alors qu’ils étaient juste clairs du navire, il y a eu une énorme explosion et le vapeur a disparu. Les canots ont hissé les voiles pour se diriger vers la terre. Le sous-marin s’st approché et les a retenu. Après avoir interrogé les naufragés, le commandant a félicité le capitaine du CAPRERA et l’équipage pour leur héroïque résistance et les Allemands ont donné de l’aide pour soigner les blessés. A ce moment est arrivé un vapeur espagnol qui a été arraisonné pour contrôle de ses papiers. Il a ensuite pris les prisonniers à son bord et les a conduits à Las Palmas.

Le sous-marin est à l’évidence ce même croiseur qui patrouille dans les eaux du Cap Vert. Il avait été abordé par le HMS PARTHIAN le 12 Octobre. C’est probablement l’U 151 armé de deux fois deux canons montés sur plateforme de chaque côté du kiosque, ainsi que sur l’avant et l’arrière du kiosque.

Rapport d’enquête

Enquête effectuée par le sous-lieutenant COURREGELONGUE, commandant le poste de barrage et de liaison de Cerbère, le 29 Octobre 1017. Les marins passant à Cerbère se rendaient à Gênes.

Vapeur italien affrété par le gouvernement italien.
A quitté Wilmington (USA) le 24 Septembre 1917 pour Gênes avec un chargement de munitions pour le gouvernement italien. (200 t de dynamite, 300 t de nitrocellulose, marchandises diverses)

Capitaine Filippo MARESTA
48 hommes d’équipage tous Italiens. Trois ont été tués et 4 blessés.
Armé de 2 canons de 76 mm.

Le sous-marin a été aperçu à 11h45 par 33°53 N et 08°45 W. Vent de Nord, bonne visibilité. Le sous-marin a ouvert le feu avec ses canons deux minutes après avoir été aperçu. Il a tiré une centaine de coups.
Continué une route Est à toute vitesse. Envoyé message de détresse et reçu réponses de Casablanca. Le navire a été touché à huit reprises. Le canon arrière a été détruit et le gouvernail démoli. Entre 11h55 et 13h15, CAPRERA avait tiré environ 30 coups de canon avec le canon arrière.
Suite au déclenchement d’un incendie, l’équipage a évacué dans les embarcations et a été recueilli par l’Espagnol ERNESTO. Le navire a explosé une demi-heure après avoir été abandonné. Le sous-marin a été vu stoppé pour la dernière fois à 19h00 le 13 Octobre.

Les officiers du CAPRERA n’ont pas été interrogés. En revanche ceux de l’ERNESTO l’ont été. Ils ont rapporté qu’un officier du sous-marin parlait très bien anglais et un autre un peu moins bien. Vu environ 30 hommes sur le pont ainsi que le commandant et 2 officiers. Officiers en bleu foncé avec boutons dorés, hommes dans diverses tenues.

Rapport de l’ERNESTO

A 11h15 le 13 Octobre alors que nous étions à 45 milles dans le Sud de Casablanca en route vers Las Palmas, reçu SOS du navire I.S.O. (CAPRERA). Changé notre route pour lui porter secours. Vu une explosion formidable car ce navire était chargé de dynamite et de nitroglycérine. Approché de l’endroit du désastre et aperçu deux embarcations portant 45 victimes que nous avons prises à bord.
Vu alors un sous-marin allemand sans nom qui a tiré 3 coups de canon et nous a ordonné d’envoyer un canot avec les documents du bord. L’officier qui les a apporté a été informé que notre station radio devait être fermée jusqu’à notre arrivée à Las Palmas. Avons du obéir et la station n’a pu être utilisée jusqu’à Las Palmas. Je porte à votre connaissance la justification de la suppression du service indiqué pendant cette période.

Description du sous-marin

Longueur 80-90 m.
Superstructures entre 2 m et 7 m au dessus de l’eau.
Coque arrondie sur une largeur de 12 m.
Peinture grise fraîche
Sous-marin effectuant probablement sa première croisière.
Deux canons de 150 mm et 2 canons de 88 mm
Pas de tubes lance-torpille visible de l’extérieur
Pas de numéro visible

Les hommes de CAPRERA ont noté que le sous-marin avait été abordé sur l’arrière car deux tôles des superstructures et la coque elle-même en dessous avaient été tordues et redressées. Le ballast d’équilibrage avait été endommagé, mais le sous-marin avait pu continuer sa route.

Vu 3 officiers et 1 médecin. Celui-ci a soigné la blessure du capitaine.

Voici deux silhouettes de ce sous-marin dessinées par des hommes de CAPRERA. La 2e silhouette est la plus précise.

Image

Image

Le sous-marin attaquant

C’était bien l’U 151 du Kptlt Waldemar KOPHAMEL.

Voici une autre silhouette de ce sous-marin dessinée par les hommes du SUECIA qu’il croisa le 8 Novembre suivant au SE des Canaries.

Image

U 151 a notamment coulé les grands voiliers français BLANCHE et TIJUCA.

La veille de sa rencontre avec CAPRERA, il avait été abordé par le destroyer HMS PARTHIAN.

Voici la photo de ce sous-marin

Image

Et son dessin (source uboat.net)

Image

Cdlt
Dernière modification par olivier 12 le mar. janv. 15, 2019 9:40 am, modifié 1 fois.
olivier

capu rossu
Messages : 94
Inscription : mer. juil. 19, 2017 2:00 am

Re: CAPRERA Vapeur italien

Message par capu rossu » jeu. janv. 03, 2019 9:39 am

Bonjour,

La photo montre bien le War Stord devenu Caprera puis Arabutã (suivant l'orthographe des sites brésiliens) ou Arabutan (Lloyd et Uboat.net).

https://chicomiranda.wordpress.com/tag/navio-arabuta/
https://uboat.net/allies/merchants/ship/1406.html

@+
Alain

olivier 12
Messages : 3378
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: CAPRERA Vapeur italien

Message par olivier 12 » jeu. janv. 03, 2019 11:42 am

Bonjour à tous,

Et merci à Alain pour cette confirmation. J'aurais d'ailleurs dû pousser un peu plus loin mon investigation sur le site uboat.net WWII où l'on trouve aussi la photo de ce navire CAPRERA, 2e du nom, passé sous pavillon brésilien sous le nom d'ARABUTAN.
Bien que cela soit hors sujet de la Grande Guerre, on notera que l'U 155, qui le coula près de la côte américaine en 1944, aura été commandé d'Août à Novembre 1944 par le plus jeune commandant de sous-marin de l'histoire, l'Enseigne de Vaisseau Ludwig-Ferdinand von Friedeburg (1924-2010), alors âgé de 20 ans et 3 mois. Il ne coula aucun navire, mais amena le sous-marin de Lorient à Flensburg.
Il était le fils de l'Amiral Hans-Georg von Friedeburg qui signa, le 7 Mai 1945, l'acte de capitulation de l'Allemagne avec le général Jodl et devant les généraux alliés Tedder, Spaatz, Joukov et de Lattre de Tassigny.

Cdlt
olivier

Répondre

Revenir à « MARINE »