BOUVREUIL Patrouilleur

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
olivier 12
Messages : 3335
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

BOUVREUIL Patrouilleur

Message par olivier 12 » dim. nov. 11, 2018 9:08 am

BOUVREUIL

Patrouilleur ex baleinier norvégien FUNDING
Construit au chantier Nylands Vaerksted d’Oslo pour l’armateur des îles Féroé A. Morlen
117 t. 300 cv. Longueur 28 m Largeur 5,39 m Tirant d’eau 3,59 m

Acheté par la marine française en Décembre 1916 et en service à Saint Nazaire

Avril 1919 Vendu à la Compagnie de Navigation Franco-chinoise (Dunkerque)
1920 Vendu à Paix et Compagnie (Rouen) puis à Compagnie Occidentale des produits pétroliers, puis à Association pétrolière
1935 Vendu à A. Vallée
1941 Vendu à G. de Puybaudet
1949 Démoli

A conservé son nom tout au long de sa carrière.

Activité pendant la Grande Guerre

Il semblerait qu’en Septembre 1917, BOUVREUIL ait escorté un convoi allant de Lerwick
(Shetlands) vers Arkhangelsk, dont deux navires ont été torpillés au large de Muckle Flugga :

- SANTAREN par UB 63
- ROLLESBY par U 48

Selon les rapports d’enquête, une embarcation du SANTAREN contenant 24 hommes aurait été recueillie par un patrouilleur anglais et les naufragés débarqués à Lerwick. Mais un autre document, quasiment illisible, semble indiquer que ce patrouilleur était en réalité un baleinier. Impossible de confirmer avec certitude, mais si tel est le cas, on pourrait alors penser que le navire qui a récupéré ces naufragés était le BOUVREUIL.

(Toute cette histoire serait à vérifier avec son journal de bord)

Cdlt
olivier

Memgam
Messages : 3411
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: BOUVREUIL Patrouilleur

Message par Memgam » dim. nov. 11, 2018 5:46 pm

Bonjour,

Bouvreuil, construit en 1908, n° de chantier : 191.
122 tjb, 8 tjn, 160 tpl, une machine à triple expansion, 310 cv, 8 noeuds.

En 1930, classé remorqueur, indicatif ODQL, immatriculé à Saint-Nazaire, armateur, Société générale des huiles de pétrole, Paris.

Figure comme "Bouvreuil, tug" armateur A. Vallée, dans Lloyd's Register 1950-1951.

Source : Registre n° 274, Bureau Veritas 1930.

Cordialement.
Memgam

Memgam
Messages : 3411
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: BOUVREUIL Patrouilleur

Message par Memgam » dim. nov. 11, 2018 6:20 pm

Bonjour,

Le Bouvreuil recueille l'équipage du cargo espagnol Bachi, en convoi, coulé par le sous-marin allemand, U 84 (Walter Roehr), le 1er juillet 1917.

Le Bouvreuil recueille l'équipage du cargo anglais Aube, en convoi, coulé par le sous-marin UC 71 (Reinhold Saltzwedel), puis 28 hommes du cargo Afrique, remorqué à Saint-Nazaire, le 8 août 1917.

Le Bouvreuil était alors commandé par le premier-maître pilote Clolus.

Source : Marcel Rondeleux, L'apogée de la guerre sous-marine, 1917-1918. Les Editions de France, 1937. Uboat.net.

Cordialement.
Dernière modification par Memgam le dim. nov. 11, 2018 9:12 pm, modifié 1 fois.
Memgam

capu rossu
Messages : 87
Inscription : mer. juil. 19, 2017 2:00 am

Re: BOUVREUIL Patrouilleur

Message par capu rossu » dim. nov. 11, 2018 7:47 pm

Bonsoir,

Voilà ma fiche du Bouvreuil :

J : 122/8 tx – 28,04 x 5,38 x 3,51 m – acier – 1 machine alternative à triple expansion (255 – 432 – 712 x 508 mm) Nylands Værksted développant 300 CV
03/06/1908 : lancement par Nylands Værksted à Oslo comme norvégien Funding pour le compte d’A. Morlen (Iles Féroé). N° de chantier : 191.
15/06/1908 : livraison.
12/1916 : acheté par la Marine et rebaptisé Bouvreuil.
22/01/1919 : est en réserve au sein de la Flottille de Zone Loire (à Lorient), Groupe B.
05/04/1919 : vente à la Compagnie de Navigation Franco-Chinoise (Dunkerque). Conserve son nom.
1920 : vente à Paix et Cie (Rouen). Conserve son nom. Reconverti en remorqueur.
1930 : inscrit au Lloyd au compte de la Compagnie Occidentale des Produits Pétroliers (Association Pétrolière, Mgrs) – (Saint Nazaire) sous le même nom.
1935 : vente à A. Vallée (Saint Nazaire). Conserve son nom.
1941 : vente à G. de Puybaudet. Conserve son nom.
1949 : démolition.

@+
Alain

kgvm
Messages : 1124
Inscription : ven. janv. 18, 2008 1:00 am

Re: BOUVREUIL Patrouilleur

Message par kgvm » dim. nov. 11, 2018 9:55 pm

Après reconstruction comme chalutier il est devenu "le plus grand et plus puissant des chalutiers de St. Nazaire" (Journal de la Marine Marchande 16 juillet 1942)
Cordialement
Klaus Günther

Rutilius
Messages : 12525
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

BOUVREUIL — Patrouilleur.

Message par Rutilius » lun. nov. 12, 2018 11:23 am

Bonjour à tous,

Bouvreuil, ex-baleinier norvégien Funding — Patrouilleur (1916~1919).

Le patrouilleur Bouvreuil fut administrativement considéré comme bâtiment armé en guerre :

— du 7 janvier au 5 octobre 1917 ;
— du 16 décembre 1917 au 26 mai 1918 ;
— du 14 juillet au 30 décembre 1918.

[Circulaire du 25 avril 1922 établissant la Liste des bâtiments et formations ayant acquis, du 3 août 1914 au 24 octobre 1919, le bénéfice du double en sus de la durée du service effectif (Loi du 16 avril 1920, art. 10, 12, 13.), §. A. Bâtiments de guerre et de commerce. : Bull. off. Marine 1922, n° 14, p. 720 et 728.].

Il fut affecté à partir du 11 novembre 1916 à la 2e Escadre de chalutiers de la Division des flottilles de l’Océan (Chef de division commandant le patrouilleur auxiliaire Asie-II).

[• Lieutenant de vaisseau Gabriel Adrien Joseph Paul AUPHAN : « Les patrouilles de l’Océan du 17 juin 1915 au 6 avril 1917 », École supérieure de guerre navale, 1924, monographie de 41 p. + 7 p. d’annexes. — Annexe III. : « Composition de la Division des flottilles de l’Océan ».]

Après avoir été radié de la Liste des bâtiments de la flotte, il fut mis en vente à la Préfecture maritime de Rochefort le 5 avril 1919 par le Sous-secrétaire d’État à la Liquidation des stocks selon la procédure d’ad-judication publique sur soumissions cachetées (J.O. 25 mars. 1919, p. 3.100). Il se trouvait alors amarré dans un bassin du port du Havre.

J.O. 25-III-1919 - .jpg
J.O. 25-III-1919 - .jpg (78.55 Kio) Consulté 123 fois
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Memgam
Messages : 3411
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: BOUVREUIL Patrouilleur

Message par Memgam » mer. nov. 14, 2018 4:15 pm

Bonjour,

"La tempête dans la région.
A Saint-Nazaire, la tempête recommence.
...On nous signale que le dundee Jeanne d'Arc s'est échoué en Loire à Donges. En essayant de lui porter secours, le remorqueur Bouvreuil a subi des avaries...(Ouest-Eclair du 7 décembre 1929).

"Le Bouvreuil en mauvaise posture.
Hier après-midi vers 14 h 30, le remorqueur Bouvreuil de 7 tonneaux 71, commandé par le capitaine Noirel Emile, tirait un pieu situé le long des Ducs d'Albe près de l'appontement de la vieille entrée du port de Saint-Nazaire.
En virant le guindeau à la main, l'équipage du Bouvreuil qui comprend cinq hommes, entendit un bruit sourd. On suspendit la manoeuvre. Le patron Noirel, en inspectant la coque du petit vapeur, s'aperçut que les bâtis tribord et bâbord du guindeau venaient de céder sous l'effort très rude qu'on lui avait demandé.
Ces avaries sont assez graves pour compromettre la sécurité de l'équipage, aussi le Bouvreuil sera réparé incessamment." (Ouest-Eclair du 1er septembre 1931).

Cordialement.
Memgam

Répondre

Revenir à « MARINE »