TERRA NOVA Goélette portugaise

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
olivier 12
Messages : 3926
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

TERRA NOVA Goélette portugaise

Message par olivier 12 » dim. sept. 30, 2018 8:45 am

TERRA NOVA

Goélette portugaise de 402 tpl
Armateur A. Maritima Lisbon
Capitaine Gustavo PEIXO
Quitte Lisbonne début Août pour Bristol

La perte de TERRA NOVA

Rapport d’enquête. Foreign Office. Lisbonne 3 Septembre 1917

Le 17 Août 1917 à 19h00, par 40°45 N et 09°42 W (nota : à peu près au large de Porto) un sous-marin tire un coup de canon d’avertissement. Le voilier n’est pas touché.
Le navire faisait route à l’Ouest à 3,5 nœuds. Ciel nuageux, brise modérée, bonne visibilité.

Le sous-marin tire ensuite environ 8 coups de canon. L’équipage, 10 Portugais, très nerveux, descend dans l’embarcation de sauvetage aussitôt. La nuit empêche de voir ce que fait le sous-marin, mais des Allemands viennent sur le voilier avec l’embarcation du TERRA NOVA. Ils placent des bombes à bord.
Le capitaine est interrogé par un homme qu’il estime être espagnol car il parle espagnol et ne porte pas d’uniforme. Il lui demande s’il possède les papiers du navire. En plus de l’Espagnol, il y a 1 officier et deux marins.
Puis l’officier, dont il ne sait pas le grade, lui demande s’il possède une carte des Açores. Il lui confisque alors la carte, le sextant et le chronomètre, ainsi que la patente.

Etant un voilier non armé il n’y avait absolument rien que le capitaine puisse faire, sinon obéir aux ordres, et il semble qu’il n’ait pas perdu de temps à suivre ces instructions, note l’officier enquêteur.

Description du sous-marin

Très grand sous-marin (La longueur de 500 pieds donnée par l’équipage est toutefois exagérée car les plus grands sous marins ne dépassaient guère 320 pieds)
Kiosque sans passerelle
2 canons, 1 sur l’avant et 1 sur l’arrière
2 périscopes
1 mât levé
Antenne radio
Peint en gris noir

Commentaire

Ce voilier TERRA NOVA est une énigme, car il ne figure pas sur le site uboat.net. Il a pourtant bien été coulé par un sous-marin selon le rapport d’enquête assez précis.

On note pourtant deux faits :

1) On trouve bien un voilier portugais coulé le 17 Août 1917. Mais il se nomme ACOR (?) C’est d’ailleurs le seul navire portugais coulé à cette époque. Son tonnage brut serait de 183 tx (ce qui peut correspondre à un port en lourd de 400 tonnes.) Il aurait été coulé quelque part au SW de l’Espagne, ce qui est extrêmement vague, mais pourrait correspondre à la position du TERRA NOVA qui a été coulé au SW de la côte Nord de l’Espagne… Aucun autre renseignement n’est donné sur lui, et le sous-marin qui l’aurait coulé n’est pas identifié. Je me demande donc s’il n’y a pas une erreur de nom et si ACOR et TERRA NOVA ne sont pas, en réalité, un seul et même navire
2) Le sous-marin qui l’a coulé est manifestement un très grand sous-marin et bien armé. Or là encore, deux faits attirent l’attention :
a) L’officier du sous-marin demande une carte des Açores.
b) La description du sous-marin fait vraiment penser à un grand croiseur sous-marin.

Or le seul sous-marin qui en Juillet et Août a opéré dans le secteur des Açores et l’U 155 du Kptlt Karl MEUSEL. Sa dernière victime fut le 7 Août 1917 le vapeur britannique IRAN coulé à 200 milles à l’ESE de Santa Maria des Açores. Ensuite, il est manifestement rentré à sa base et n’a repris ses patrouilles qu’en Février 1918. On peut donc se poser la question de savoir si, sur le chemin du retour, il n’a pas fait une incursion le long des côtes portugaises et n’en a pas profité pour se procurer une carte des Açores, puisque c’était sa zone de patrouille. TERRA NOVA pourrait alors l’avoir rencontré.

Toutefois, ceci n’est qu’une hypothèse car on trouve aussi dans les archives anglaises un rapport d’attaque du vapeur japonais KOBE MARU, le 16 Août 1917, à la position 48°35 N et 23°12 W. Ce vapeur de 6995 tpl, 2877 tx JB, appartenant à la compagnie Nippon Yusen Kaisha de Tokyo, capitaine Kusano, 76 hommes d’équipage tous Japonais, faisait une traversée Fowey – New York. Il était équipé d’un canon de 4,7 pouces, calibre 40, armé par les canonniers Katsunojo, Kuriyama, Saneto, Oka, Ruizo et Akiyama. Il fut canonné à grande distance par un grand sous-marin armé de deux canons. Ce sous-marin mesurait plus de 230 pieds et devait avoir un déplacement de 1500 tx. Il ne fut pas touché, n’a pas riposté et a pu continuer sa route. Or l’officier enquêteur inscrit à la main au bas du rapport : « Le sous-marin qui a mené cette attaque pourrait être le DEUTSCHLAND (précédent nom de l’U 155) sur sa route de retour vers sa base. »
Si c’est le cas, cela le mettrait évidemment bien loin des côtes portugaises à cette époque.

Aux spécialistes de tirer au clair cette énigme, avec peut-être le KTB de l’U 155.

Cdlt
olivier

olivier 12
Messages : 3926
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: TERRA NOVA Goélette portugaise

Message par olivier 12 » jeu. oct. 04, 2018 10:45 am

Bonjour à tous,

Notons qu’un autre voilier a porté le nom de TERRA NOVA, celui qui en 1910/1912 a conduit l’expédition du capitaine Robert Falcon Scott en Antarctique. Mais c’est là une autre histoire… Ce fut pourtant un navire de la Grande Guerre qui entre 1913 et 1918 se consacra à la pêche aux phoques à Terre Neuve. Il a coulé en 1943 alors qu’il ravitaillait les stations du Groenland.

Voici quelques belles photos de cet autre TERRA NOVA.

Image

Image

Image

Cdlt
olivier

Avatar de l’utilisateur
Yves D
Messages : 2045
Inscription : ven. mai 18, 2007 2:00 am
Localisation : Toulon
Contact :

Re: TERRA NOVA Goélette portugaise

Message par Yves D » mer. oct. 10, 2018 5:10 pm

Bonjour Olivier, bonjour à tous
La position donnée pour le Kobe Maru est trop éloignée de celle de Terra Nova un jour plus tard pour qu'il puisse y avoir un lien entre les deux. Non ?
Je continue à chercher...
Amts
Yves
www.histomar.net
La guerre sous-marine 14-18, Arnauld de la Perière
et autres thèmes d'histoire maritime.

olivier 12
Messages : 3926
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: TERRA NOVA Goélette portugaise

Message par olivier 12 » dim. oct. 14, 2018 8:14 am

Bonjour à tous,

Selon Yves D. et Oliver Lorscher aucun sous-marin allemand ne se trouvait dans les parages de la position donnée par TERRA NOVA ce jour là. U 155 était très éloigné, au moins à 600 milles jusqu'au 15 Août. Ce rapport - comme celui d'ACOR (?) - serait donc à classer dans la catégorie des faux rapports. Il n'est pas sans rappeler l'histoire de la goélette française MARIE SOPHIE soit disant coulée en Méditerranée, mais plus probablement conséquence d'une affaire de baraterie.

Cdlt
olivier

Répondre

Revenir à « MARINE »