PENELOPE Vapeur anglais

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
olivier 12
Messages : 3335
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

PENELOPE Vapeur anglais

Message par olivier 12 » dim. sept. 23, 2018 8:47 am

Bonjour à tous,

PENELOPE

Cargo construit en 1871 au chantier Richardson Duck de Thornaby pour l’armateur Hornsted et Garthorne de Hull.
1194 t Longueur 70 m Largeur 9,2 m 1 hélice
Armateur en 1917 J. Cormack & Co de Leith
Porté sur le site Miramar Ship Index comme torpillé le 24 Août 1917 dans le golfe de Riga à 3 milles du phare de Swalfer Ort.
Toutefois, ce navire ne figure pas sur le site uboat.net

Voici un cargo nommé PENELOPE qui pourrait être le navire en question, mais à confirmer.

Image

Naufrage du PENELOPE

Lettre du capitaine du PENELOPE au Consul britannique de Petrograd

Je vous informe que mon navire, le PENELOPE, de Leith, a été torpillé par l’ennemi dans la nuit du 24 Août à 22h15 alors qu’il était au mouillage par 57°54 N et 22°53,5 E à 5 encablures du phare de Swalfer Ort par une profondeur de 23 pieds. Nous déchargions du fret pour l’Amirauté russe.

Une bonne veille était effectuée et quelques secondes avant l’explosion, nous avons entendu le bruit d’un moteur de navire approchant sur bâbord de la proue. Il a lancé sa torpille, mais rien n’a été vu.
J’étais dans la chambre des cartes et l’équipage, à l’exception du quart, était dans le poste équipage. Le second capitaine et le cuisinier étaient dans leurs cabines. Toute la partie avant du navire s’est soulevée et c’est avec difficulté que j’ai pu ouvrir la porte de la chambre des cartes. En sortant je n’ai vu que de la fumée et de la poussière de ciment (c’était notre cargaison). En quelques secondes, le pont avant fut sous l’eau. La salle des machines se remplissait rapidement. L’équipage, paniqué, courut aux embarcations en dépit de mes assurances qu’il n’y avait pas urgence et que l’arrière resterait au dessus de l’eau. Le tonnerre des batteries côtières et les éclairs des obus incandescent qui passaient au dessus des mâts ajoutaient à leur frayeur. Le chef mécanicien et moi-même tentâmes de fermer la porte étanche entre la salle des machines et la cale arrière, mais nous la trouvâmes coincée par un obstacle. Fort heureusement, il n’y avait pas de pertes en vies humaines et deux hommes seulement avaient reçu des petites blessures à la tête.
Tous les papiers et documents du navire ont été perdus.
A 22h30, la partie arrière du navire reposait sur le fond. Le pont était à 18 pouces au dessus de l’eau. Un destroyer russe a envoyé une embarcation et m’a ordonné de quitter le navire. Les Russes semblaient craindre une attaque aérienne et pensaient que l’explosion avait été causée par une bombe d’avion.
J’ai décidé de rester à bord, la passerelle étant encore au dessus de l’eau.
Le 26 Août, des plongeurs ont constaté qu’il y avait un trou de 27 pieds de long dans le flanc bâbord sur l’arrière de la cale 2. Il ne restait plus une seule tôle.

Télégramme n° 303 de N.A. Petrograd.26 Août 1917

PENELOPE est une perte totale. Le vapeur a été torpillé par un sous-marin ennemi.

Télégramme de N.A Petrograd du 8 Septembre 1917

Le vapeur PENELOPE a été bombardé et endommagé par un gros avion.

Conclusion

Voilà pourquoi le site uboat.net ne signale pas la perte de ce navire.
Mais il faut reconnaître que confondre un avion avec un sous-marin est tout de même chose assez rare…
De plus, l’entrée du golfe de Riga est un étroit chenal d’une vingtaine de mètres de profondeur situé au Sud des hauts fonds Beresina et Ivanovskij. Voici la carte de cette entrée avec la position du mouillage de PENELOPE (croix).

Image

Il eut été bien étonnant qu’un sous-marin se risquât dans un tel piège et vienne torpiller un navire dans des fonds d’environ 25 m alors que des destroyers russes surveillaient le golfe.

Le site Miramar Ship Index reste à corriger.

Cdlt
olivier

Répondre

Revenir à « MARINE »