THERESE Armement Fernand Bouet Caen

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
olivier 12
Messages : 3071
Inscription : ven. oct. 12, 2007 12:00 am

Re: THERESE Armement Fernand Bouet Caen

Message par olivier 12 » ven. nov. 22, 2013 9:52 am

Bonjour à tous,

THERESE

Cargo lancé le 25/01/1909 au chantier Priestman de Southwick pour l’armement Fernand Bouet de Caen.

Longueur 72,50 m Largeur 10,40 m 1302 tx JB

Vendu en 1921 à un armement anglais et conserve le nom de THERESE.
1937 RYNANNA pour la Cie Limerick SS Co Ltd (Irlande)

Perdu le 21 Janvier 1940 à 1 milles du bateau-feu East Goodwin lors d’une traversée Anvers-Limerick avec une cargaison de divers.

Rapport au Ministre du VA de BON Chef d’Etat Major de la Marine 22/01/1917


Le 21 Janvier 1917, le vapeur THERESE, de Caen, armement Fernand Bouet, a été attaqué par un sous-marin dans les parages de l’île d’Yeu.
Son capitaine a aussitôt riposté et après son 2e coup le sous-marin a abandonné la poursuite.

Je propose au Ministre la citation à l’Ordre de la Brigade du capitaine au cabotage Ernest GRAFFARD, inscrit à Granville n° 222, pour le motif suivant :

« A fait preuve de décision et d’énergie en défendant son navire attaqué au canon par un sous-marin. »

Le sous-marin attaquant

N’est pas identifié, mais il est probable qu’il s’agisse de l’UC 21 de l’OL Reinhold Saltzwedel, qui se trouvait dans les parages de l’île d’Yeu ce jour-là. (Voir son KTB à la fiche LEONTINE Goélette de Bordeaux)

Commentaire

On note la différence de traitement entre les capitaines de THERESE et d’HUDSON qui avaient pourtant fait preuve de la même détermination ce même 21 Janvier…

Cdlt
olivier

Rutilius
Messages : 11847
Inscription : mar. avr. 22, 2008 12:00 am
Localisation : Chaville (Hauts-de-Seine).

Re: THERESE Armement Fernand Bouet Caen

Message par Rutilius » sam. nov. 23, 2013 4:03 pm


Bonjour à tous,


THÉRÈSE — Cargo — Armement Fernand Bouet, Caen.


En Juillet 1915, exerçait les fonctions de chef mécanicien à bord du cargo Thérèse Henri Louis MAHÉ, inscrit au Croisic, n° 517 (Déc. du 20 juill. 1915 établissant la Liste des armateurs, capitaines et patrons de navires de commerce, ainsi que des mécaniciens qui ont obtenu des félicitations pour la bonne tenue des postes d’équipage et le bon entretien des machines, chaudières, etc. : J.O., 25 juill. 1915, p. 5.124).

Le 2 février 1917, cet officier était embarqué comme second mécanicien sur le cargo Gabrielle, du même armement, lorsque ce bâtiment fut torpillé par le sous-marin allemand UB-23 (Oberleutnant zur See Heinz ZIEMER), à 25 milles dans l’O. N.-O. du Cap d’Antifer.


A l’automne 1918, ce bâtiment avait pour commandant Émile LEBASNIER, capitaine au cabotage, inscrit à Caen, n° 49, et pour chef mécanicien Théodore TOURNIER, inscrit au Havre, n° 3.676 (Déc. du 27 nov. 1918 établissant la Liste des capitaines ou patrons de navires de commerce, armateurs et officiers mécaniciens qui ont obtenu des félicitations pour la bonne tenue des postes d’équipage de leur navire et le bon entretien des machines, chaudières, etc., pendant le 3e trimestre de 1918 : J.O., 30 nov. 1918, p. 10.344).
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Répondre

Revenir à « MARINE »