CYPRIN, ex-yacht britannique WINIFRED — Patrouilleur auxiliaire.

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Rutilius
Messages : 11842
Inscription : mar. avr. 22, 2008 12:00 am
Localisation : Chaville (Hauts-de-Seine).

Re: CYPRIN, ex-yacht britannique WINIFRED — Patrouilleur auxiliaire.

Message par Rutilius » sam. nov. 09, 2013 3:04 pm



Cyprin, ex-yacht britannique Winifred — Patrouilleur auxiliaire (1917 ~ 1919).
« CYPRIN, patrouilleur ex-anglais (1917~1919)

Chantier : Grande-Bretagne. En service : 1917 ; retiré : 1919.
Caractéristiques : 135 t ; 350 cv ; 1 machine à vapeur.
Observations : Yacht anglais Winifried
[lire : Winifred] ; 6/1917 : acheté par la Marine française, devient Cyprin, service à Cherbourg ; 21/6/1919 : mis en vente à Cherbourg. »

Source : Jean-Michel Roche, Dictionnaire des bâtiments de la flotte de guerre française de Colbert à nos jours, tome II; 1870~2006, Rezotel Maury, 2005.
« Le "Winifred" est devenu le "Cyprien" [lire : Cyprin] sous pavillon français. Vendu en 1919.
En 1930, en service comme yacht anglais "Winifred" du Lt.-Comdr. M. Grahame-White, London (Lloyd's Register of Yachts, 1930). Pas de mention au Lloyd's 1938 ; très probablement perdu ou démoli entre 1930 et 1938
. »

Avatar de l’utilisateur
IM Louis Jean
Messages : 2781
Inscription : dim. mars 22, 2009 12:00 am

Re: CYPRIN, ex-yacht britannique WINIFRED — Patrouilleur auxiliaire.

Message par IM Louis Jean » sam. nov. 09, 2013 4:08 pm

Bonjour à toutes et à tous,

Le matelot Louis BECHENNEC a servi sur le Winifred :

Image
source : le site naval-history

1917 << En détachement sur l'Angleterre le 26 octobre pour le yacht Winifred. >>

Cordialement
IM Louis jean
sesouvenir
<< On peut critiquer les parlements comme les rois, parce que tout ce qui est humain est plein de fautes.
Nous épuiserions notre vie à faire le procès des choses. >> Clemenceau

Memgam
Messages : 3092
Inscription : lun. nov. 23, 2009 12:00 am

Re: CYPRIN, ex-yacht britannique WINIFRED — Patrouilleur auxiliaire.

Message par Memgam » sam. nov. 09, 2013 5:17 pm

Bonjour,

Le yacht Cyprin est mis en vente par adjudication publique sur soumission cachetée le samedi 21 juin 1919 dans les bureaux de la Préfecture maritime de Cherbourg, par le Sous Secrétariat d'Etat à la liquidation des stocks, ainsi d'ailleurs que d'autres navires.

Source : Annonce parue dans le n° 13 150 de la Dépêche de Brest du jeudi 29 mai 1919.

Cordialement

Rutilius
Messages : 11842
Inscription : mar. avr. 22, 2008 12:00 am
Localisation : Chaville (Hauts-de-Seine).

Re: CYPRIN, ex-yacht britannique WINIFRED — Patrouilleur auxiliaire.

Message par Rutilius » sam. nov. 09, 2013 6:34 pm


Bonsoir à tous,


■ Historique (complément).


— 10 janvier ~ 8 février 1919 : Venant de Toulon – d’où il avait appareillé le 19 décembre 1918 –, mouille le 10 janvier 1919 à Lorient, après avoir fait escale à Lisbonne (21 ~ 25 déc. 1918), Leixões (26 ~ 28 déc. 1918) et La Pallice (31 déc. 1918 ~ ... janv. 1919).

A partir de cette date, et jusqu’au 8 février 1919, progressivement désarmé dans ce port : débarquement du charbon (20 ~ 24 janv. 1919) ; débarquement de l’artillerie et des munitions d’artillerie (22 janv. 1919) ; débarquement du matériel de dragage (24 janv. 1919) ; débarquement des gueuses et du matériel de l’État (6 févr. 1919) ; mise en subsistance de l’équipage à la Direction du port (8 févr. 1919).

(Patrouilleur auxiliaire Cyprin, Journal de bord n° – / 1918 – 10 oct. 1918 ~ 8 février 1919 –, Service historique de la Défense, S.G.A. « Mémoire des hommes », Cote SS Y 134, p. num. 817 à 828).


Rutilius
Messages : 11842
Inscription : mar. avr. 22, 2008 12:00 am
Localisation : Chaville (Hauts-de-Seine).

Re: CYPRIN, ex-yacht britannique WINIFRED — Patrouilleur auxiliaire.

Message par Rutilius » sam. nov. 09, 2013 6:56 pm




■ Un marin sans doute nouvellement embarqué sur le patrouilleur auxiliaire Cyprin, mort accidentellement dans le port de Toulon.


— CABEFIGUE Marius Auguste, né le 13 novembre 1889 à La Ciotat (Bouches-du-Rhône), mort le 10 octobre 1918 à Toulon (Var), « noyé accidentellement en allant au service des vivres », Quartier-maître fusilier, Matricule 1.288 – La Ciotat (Acte vraisemblablement établi à Toulon).

La fiche M.P.L.F. établie au nom de ce marin le dit embarqué sur le dragueur auxiliaire La Slack, de la 6e Escadrille de chalutiers de l’Armée navale, basée à Milo. Or, on relève dans le Journal de bord du patrouilleur auxiliaire Cyprin, à la date du 10 octobre 1918, la mention suivante :

« +Décès du quartier-maître Cabefigue. Cet homme, rentrant le soir à l’heure des permissionnaires, tomba à la mer du bac de la porte Castigneau et ne put être sauvé par ses camarades. Le 11 au matin, le corps fut retrouvé par le scaphandrier et envoyé à l’hôpital Sainte-Anne. »

(Patrouilleur auxiliaire Cyprin, Journal de bord n° – / 1918 – 10 oct. 1918 ~ 8 février 1919 –, Service historique de la Défense, S.G.A. « Mémoire des hommes », Cote SS Y 134, p. num. 803).


A noter que La Slack, venant de Corfou, de conserve avec le transport pétrolier Rhône, avait mouillé à Toulon la veille, à 10 h. 25.

(Dragueur auxiliaire La Slack – alors commandé par le Premier maître Le Chanjour –, Journal de navigation n° – / 1918 – 5 oct. 1918 ~ 18 janv. 1919 –, Service historique de la Défense, S.G.A. « Mémoire des hommes », Cote SS Y 470, p. num. 401).
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Répondre

Revenir à « MARINE »