COURAGEUX remorqueur

Memgam
Messages : 3682
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: COURAGEUX remorqueur

Message par Memgam »

Bonjour,

COURAGEUX, chantier John Cran & Sons, Leith, Grande-Bretagne, mis à flot en 1915 comme Bramley Moore d'Alexandra Towing Co et acheté la même année par la Marine française.
370 tonnes, 33.20 X 7.18 X 3.82 m, 750 cv, 1 machine compound, 9 noeuds.
Utilisé à Marseille pour les transports de troupe.
Affecté le 8/12/1919 à la Direction du port de Brest comme remorqueur.
18/06/1940, sabordé à Brest
1940, relevé et mis en service par la Kriegsmarine.
7/1944, coulé dans le plan d'eau de la grue de 150 t en Penfeld, poste 5, épave n° 34
1948, Relevé mais non réparé.
28/07/1949 condamné
1951, Démoli à Brest.

Source : Jean-Michel Roche, Dictionnaire des bâtiments de la flotte de guerre française de Colbert à nos jours, tome II, 1870-2006, Rezotel-Maury, 2005.
Tim Nicholson, Take the strain, The Alexandra Towing Company and the british tugboat business, 1833-1987, Alexandra Towing Co. Ltd, 1990. photo page 125, Bramley More.
Jean Labayle-Couhat, French warships of world war I, Ian Allan, 1974.

Cordialement.

Image

Image
Memgam
Rutilius
Messages : 16822
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: COURAGEUX remorqueur

Message par Rutilius »

.
Bonsoir à tous,

■ Marin du remorqueur Courageux.

Journal officiel du 8 mai 1917, p. 3.676.

Image
Dernière modification par Rutilius le jeu. mars 08, 2018 9:23 pm, modifié 1 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.
kgvm
Messages : 1137
Inscription : ven. janv. 18, 2008 1:00 am

Re: COURAGEUX remorqueur

Message par kgvm »

British name was "Bramley Moore" (with two O), have a look at the picture!
Memgam
Messages : 3682
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: COURAGEUX remorqueur

Message par Memgam »

Bonjour,

Le 8 juin 1919, le vapeur britannique Throstle, chargé de 4 000 t de charbon de Port Talbot à Brest, s'échoue à 15 h 30 sur le plateau de la Helle. Il réussit à se déséchouer seul à 23 heures, mais coule à une heure du matin. le remorqueur Courageux qui avait appareillé à son secours ne peut que recueillir l'équipage et le ramener à Brest.

Le 12 janvier 1929, par temps de brume et marée basse, l'aviso Meuse s'échoue sur la digue à 50 m dans l'ouest de la passe sud. A 12 h 40, il est déséchoué par le remorqueur Courageux. La guibre de l'aviso est écrasée sur deux mètres. Il est conduit au bassin Tourville.

Le 25 novembre 1937, en sortant de Penfeld, à hauteur du fer à cheval, le remorqueur Courageux aborde le sloop Gerbault, patron Corolleur, chargé de 27 tonnes de sable, sur bâbord à hauteur des haubans. Le navire gagne le quai, décharge et repart au port de commerce.

Sur la photo Marius Bar du Courageux, la date de 1915 est celle de l'acquisition du remorqueur, mais pas celle de la photo, puisqu'on distingue en arrière-plan, les bâtiments de l'Ecole Navale des quatre-pompes, construite de 1929 à 1935 et inaugurée le 30 mai 1936 par le Président de la République Albert Lebrun. Au-dessous de l'école se trouve la base d'hydravions crée en janvier 1919, puisque pendant la guerre, c'était Camaret qui avait été choisi en 1917,

Sources : La Dépêche de Brest des 10 juin 1919, 13 janvier 1929, 27 novembre 1937.
Lucien Morareau, Robert Feuilloy, Jean-Louis Courtinat, Thierry Le Roy, Jean-Paul Rossignol, L'aviation maritime française pendant la Grande Guerre, ARDHAN, 1999.
Jean-René Fenwick, Un siècle et demi d'Ecole navale, 1980.

Cordialement.
Scan 07 mars 2018 Courageux-Recadrer.jpg
Scan 07 mars 2018 Courageux-Recadrer.jpg (55.52 Kio) Consulté 1107 fois
Memgam
Rutilius
Messages : 16822
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

COURAGEUX — Remorqueur.

Message par Rutilius »

.
Bonsoir à tous,

Courageux — Remorqueur, ex-Bramley Moore britannique.

Le remorqueur Courageux fut administrativement considéré comme bâtiment armé en guerre :

– du 27 octobre 1915 au 3 janvier 1918 ;
– du 17 au 25 avril 1918.

[Circulaire du 25 avril 1922 établissant la Liste des bâtiments et formations ayant acquis, du 3 août 1914 au 24 octobre 1919, le bénéfice du double en sus de la durée du service effectif (Loi du 16 avril 1920, art. 10, 12, 13.), §. A. Bâtiments de guerre et de commerce. : Bull. off. Marine 1922, n° 14, p. 720 et 736.].
Bien amicalement à vous,
Daniel.
Répondre

Revenir à « Navires et équipages »