PÉTREL-I — Garde-pêche utilisé comme patrouilleur auxiliaire.

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Rutilius
Messages : 12187
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

PÉTREL-I — Garde-pêche utilisé comme patrouilleur auxiliaire.

Message par Rutilius » jeu. janv. 17, 2013 1:15 am

Bonjour à tous,

Pétrel-I — Garde-pêche utilisé comme patrouilleur auxiliaire (1900~1919).

Le Pétrel-I fut administrativement considéré comme bâtiment armé en guerre :

— du 2 août 1914 au 2 novembre 1916 ;
— du 29 décembre 1916 au 6 mai 1919.

[Circulaire du 25 avril 1922 établissant la Liste des bâtiments et formations ayant acquis, du 3 août 1914 au 24 octobre 1919, le bénéfice du double en sus de la durée du service effectif (Loi du 16 avril 1920, art. 10, 12, 13.), §. A. Bâtiments de guerre et de commerce. : Bull. off. Marine 1922, n°14, p. 720 et 754].
Dernière modification par Rutilius le lun. août 13, 2018 6:11 pm, modifié 3 fois.

Rutilius
Messages : 12187
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

PÉTREL-I — Garde-pêche utilisé comme patrouilleur auxiliaire.

Message par Rutilius » jeu. janv. 17, 2013 1:19 am

Bonjour à tous,

Lorsque le garde-pêche Pétrel chassait les dauphins dans les eaux morbihannaises...

L’Ouest-Éclair ― éd. de Caen ―, n° 5.686, Jeudi 16 juillet 1914,
p. 8, en rubrique « Nouvelles maritimes ~ Marine marchande ».


Image
_______________________

Bien amicalement à vous,
Daniel.
Dernière modification par Rutilius le lun. août 13, 2018 6:09 pm, modifié 2 fois.

Memgam
Messages : 3263
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: PÉTREL-I — Garde-pêche — Port de Lorient.

Message par Memgam » jeu. janv. 17, 2013 11:19 am

Bonjour,

La fin du "Petrel"

Un beau navire vraiment que ce Pétrel échoué tout au sommet de la grève du Gaz, près des vieilles barcasses que l'on démolit.
Long de 30 mètres, large de 5 m 30, il était doté de machines alternatives de 400 chevaux qui lui donnait une vitesse de 15 noeuds. Le Pétrel avait été construit au Havre en 1902.
Après armement et essais on l'avait affecté à la mission chargée de rechercher les causes de la disparition de la sardine. Cette mission-là ne sembla guère avoir grand succès et si la sardine reparut deux ans plus tard, on ne le doit probablement pas à son intervention.
C'est à ce moment là qu'on affecta le Pétrel au service de surveillance des pêches à Saint-Nazaire. Il était rattaché à Lorient depuis 1906 lorsqu'il fut réquisitionné par la Marine de guerre le 2 août 1914. Rendu à la Marine marchande en juin 1919, il fut mis à la disposition de la direction de l'inscription maritime à Quimper. Désormais, il allait évoluer sur les côtes morbihannaises et finistériennes avec Brest comme port d'attache.
On ne peut parler du Pétrel sans évoquer le souvenir du regretté capitaine Beaudouin qui, depuis septembre 1913, en exerçait le commandement avec une remarquable activité. Inspecteur des pêches, observateur attentif et patient, pilote accompli, il sut rendre à l'administration qui lui faisait confiance, comme aux pêcheurs dont il protégeait les ressources, d'inappréciables services.
Au cours des hostilités, le navire portait deux canons de 37 et un de 47. Il assumait la tâche arraisonner les navires devant Le Havre et d'organiser les convois.
Il n'était pas toujours aisé de se faire entendre des capitaines étrangers et pas souvent commodes de faire observer des réglementss que les circonstances devaient rendre stricts. On s'en rendit compte particulièrement à trois reprises, alors qu'en dépit de l'autorité qu'il représentait, le Pétrel fut victime d'abordages qui malmenèrent gravement son avant.
Après la guerre, on lui laissa un canon de 37 et des fusils. Il allait désormais donner la chasse au plus redoutable ennemi des pêcheurs : le béluga. Mais pour avoirbeaucoup pratiqué ce sport, le commandant Beaudouin ne croyait guère à son efficacité.
Dans notre rade, il surveillait les dragages de coquillages et protégait les bancs.
A l'époque de la campagne du thon et pendant toute sa durée, il s'en allait séjourner à Concarneau.
De l'île de Batz à l'île de Groix, il exerçait sa surveillance et méritait bien son nom. Le Pétrel, en effet, le plus marin de tous les oiseaux, sait, lui, pendant des mois, se rendre invisible à tous les regards, puis, brusquemment, il approchait sans qu'on l'ai vu venir ni sans qu'on sache d'où il sort.
Il en était ainsi du navire grâce à l'étendue de son rayon d'action, à l'imprévu de ses déplacements et surtout à sa vitesse.
Dans la nuit noire où d'invisibles besognes s'accomplissaient, les palpitations d'un organe d'acier vibraient au ras du flot. Rapide, une ombre se déplaçait et soudain jaillissait un faisceau de lumière éblouissante. Le garde-pêche veillait.
Hélas ! le commandant Beaudouin décédait l'an passé et l'on s'avisa qu'avec lui devait se terminer la carrière du navire.
Le Pétrel fut désarmé. Des réparations se révélaient nécessaires. On hésita. Puis, comme on avait décidé de faire construire de nombreuses vedettes à moteur pour la surveillance, on condamna définitivement le vapeur.
Il y quelques mois, il était vendu 1.800 francs ! Il agonise à présent sur la grève dans l'attente du coup de grâce du démolisseur.

Article non signé paru dans La Dépêche de Brest du jeudi 11 mai 1933.

Cordialement.
Memgam

Rutilius
Messages : 12187
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

PÉTREL-I — Garde-pêche utilisé comme patrouilleur auxiliaire.

Message par Rutilius » mar. mars 03, 2015 9:22 pm

[Message supprimé]
Dernière modification par Rutilius le lun. août 13, 2018 6:11 pm, modifié 2 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

kgvm
Messages : 1113
Inscription : ven. janv. 18, 2008 1:00 am

Re: PÉTREL-I — Garde-pêche — Port de Lorient.

Message par kgvm » jeu. juil. 19, 2018 10:11 pm

Deux articles parus en 1902 (L'Avenir du bassin d'Arcachon 15.06.1902)
Pétrel von 1902 (L'Avenir du bassin d'Arcachon 15,06.1902 #1).jpg
Pétrel von 1902 (L'Avenir du bassin d'Arcachon 15,06.1902 #1).jpg (71.2 Kio) Consulté 256 fois
Pétrel von 1902 (L'Avenir du bassin d'Arcachon 15,06.1902 #2).jpg
Pétrel von 1902 (L'Avenir du bassin d'Arcachon 15,06.1902 #2).jpg (23.1 Kio) Consulté 256 fois
Cordialement
Klaus Günther

Memgam
Messages : 3263
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: PÉTREL-I — Garde-pêche — Port de Lorient.

Message par Memgam » ven. juil. 20, 2018 5:15 pm

Bonjour,

Pour voir une photo du garde-pêche Pétrel, consulter le site : La Dépêche de Brest et le numéro du mercredi 2 mai 1927.

Cordialement.

kgvm
Messages : 1113
Inscription : ven. janv. 18, 2008 1:00 am

Re: PÉTREL-I — Garde-pêche — Port de Lorient.

Message par kgvm » ven. juil. 20, 2018 11:22 pm

Merci, Memgam, mais le numéro du 2 mai 1928
Cordialement
Klaus Günther

Rutilius
Messages : 12187
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

PÉTREL-I — Garde-pêche utilisé comme patrouilleur auxiliaire.

Message par Rutilius » jeu. août 09, 2018 6:50 pm

Bonsoir à tous,

Peut-être ce bâtiment, fort semblable à celui dont la photographie figure, page 3, dans La Dépêche de Brest du Mercredi 2 mai 1928 ?

PÉTREL — Garde-pêche -  .jpg
PÉTREL — Garde-pêche - .jpg (204.76 Kio) Consulté 91 fois
PÉTREL — Garde-pêche — Capture.JPG
PÉTREL — Garde-pêche — Capture.JPG (106.46 Kio) Consulté 91 fois
Dernière modification par Rutilius le lun. août 13, 2018 6:12 pm, modifié 1 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Memgam
Messages : 3263
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: PÉTREL-I — Garde-pêche — Port de Lorient.

Message par Memgam » jeu. août 09, 2018 9:12 pm

Bonjour,

Il semble bien que l'hypothèse émise par Rutilius, à savoir que les deux photos présentées correspondent au même navire, soit plausible.
Les deux photographies présentent un certain nombre de points communs.
La première différence qui apparait est dans la mâture. La carte postale présentée par Rutilius semble correspondre à une date proche du neuvage de 1902, à l'époque où la confiance dans la vapeur restait relative et où les navires disposait encore d'une voilure auxiliaire plus ou moins réduite. On voit bien des voiles auriques aux deux mâts du Pétrel avec leurs cornes. Par la suite, les voiles disparaissants, les cornes sont réutilisées en les plaçant plus bas sur les mâts pour servir de mâts de charge, ce qui correspond à la photo de la Dépêche qui date d'après guerre, en 1928, lors de la construction du pont de Plougastel. Il existe un autre cliché de cette époque, pris plus par le travers du Pétrel qui permet de vérifier l'hypothèse, même si la couleur des pavois de toile et des passavants a changé, passant du blanc au noir.

A voir aussi, sur le site Delcampe, la carte postale : Arsenal, le Pétrel et Qui Vive, Rochefort sur Mer, éditée par A. Village, éditeur à Tarbes. N.B. Le Qui Vive est un garde-pêche, (1901-1920).

Cordialement.
Memgam

Memgam
Messages : 3263
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: PÉTREL-I — Garde-pêche — Port de Lorient.

Message par Memgam » ven. août 10, 2018 11:39 am

Bonjour,

Une autre vue du garde-pêche Pétrel, par le travers tribord, dans "La Dépêche de Brest" du samedi 2 janvier 1926.

Cordialement.
Memgam

Répondre

Revenir à « MARINE »