Page 1 sur 1

Re: AMPHION - Cargo

Publié : lun. déc. 19, 2011 1:14 pm
par markab
Bonjour à tous,

Un petit navire ayant changé moult fois d'armateur,

il a été construit en 1867 à Inverkeithing

Pour les armements français qui ont succédé aux armements anglais, on peut noter :
de 1895 à 1898 : Armement Mouries
de 1898 à 1907 : Armement Busck
de 1907 à 1917 : Armement Louis Sicard et Compagnie
de 1917 à 1920 : Armement J. Tachella

Il devient grec en 1920 et est renommé AGIA BARBARA

Démoli en 1927

A bientot :hello:

Re: AMPHION - Cargo

Publié : lun. nov. 05, 2018 9:31 pm
par Memgam
Bonjour,

Amphion, construit en 1867 chez J. Scott & Cie à Inverkeithing.
304 tjb, 137 tjn, 310 tpl, 46,15 x 6,55 x 3,70 m, une machine compound de 250 cv, 10 noeuds.

Le 27 novembre 1900, aborde et coule le Michel C.

En 1912, indicatif HGCW, immatriculé à Marseille, armateur Louis Sicard & Cie

Aménagé pour le transport de 300 passagers sur le pont.

Source : Registre n° 84, Bureau Veritas 1912.
Paul Bois, Armements marseillais, compagnies de navigation et navires à vapeur (1831-1988).
CCIMP, 1988.

Cordialement.

AMPHION — Cargo — Société Louis Sicard et Cie.

Publié : mar. nov. 06, 2018 6:07 pm
par Rutilius
Bonsoir à tous,

■ Historique partiel.

— 20 juin 1900 : S’échoue dans la passe d’entrée du port de Cannes.

L’Ouest-Éclair — éd. de Rennes —, n° 318, Jeudi 21 juin 1900, p. 1.

AMPHION - L.O.E. 21-VI-1900 - .jpg
AMPHION - L.O.E. 21-VI-1900 - .jpg (32.6 Kio) Consulté 341 fois

— 27 novembre 1900 : Par brume intense, alors qu'il allait de Nice à Marseille, aborde au large de Porquerolles le vapeur Michel C, de la société anonyme des Transports côtiers Axel Busk et Cie, de Marseille, qui coule immédiatement. Recueille à son bord 11 hommes appartenant à l’équipage du navire abordé. Une victime, un mécanicien qui se trouvait dans la chaufferie au moment de l’abordage.

L’Ouest-Éclair — éd. de Rennes —, n° 477, Mercredi 28 novembre 1900, p. 3.

AMPHION - L.O.E. 28-XI-1900 - .jpg
AMPHION - L.O.E. 28-XI-1900 - .jpg (59.66 Kio) Consulté 341 fois

AMPHION — Cargo — Société Louis Sicard et Cie.

Publié : mer. nov. 07, 2018 8:01 am
par Rutilius
Bonjour à tous,

Selon Paul BOIS (« Armements marseillais. Compagnies de navigation et navires à vapeur (1831~1988) », Chambre de commerce et d’industrie Marseille~Provence, 3e éd. revue et corrigée, Avril 2003, p. 333.), le cargo Amphion aurait été cédé en 1917 à l’armement J. Tachella, de Marseille.

Or, en Janvier 1918, ce bâtiment demeurait la propriété de la compagnie de navigation Louis Sicard et Cie, ce que révèle implicitement cette décision :

— Tribunal de commerce de Marseille, 28 janvier 1919, Société Paris-France c/ Sicard (Journal de jurispru-dence commerciale et maritime, 1919, I., p. 165).

—> https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k ... f167.image

Re: AMPHION - Cargo

Publié : mer. nov. 07, 2018 9:22 am
par Memgam
Bonjour,

Lors de la vente d'un navire, celui-ci peut parfaitement continuer à être utilisé dans le cadre d'un contrat d'affrètement par son ancien propriétaire.

L'action en justice ne précisant pas, dans le cas de l'Amphion, si Sicard est propriétaire ou affréteur de l'Amphion, elle ne permet pas à l'implicite d'être péremptoire.

Source : René Rodière, Traité général de droit maritime, Affrètements & transports, Tome I, Introduction, Les contrats d'affrètements, Dalloz, Paris, 1967.

Cordialement.

Re: AMPHION - Cargo

Publié : ven. nov. 09, 2018 4:53 pm
par Memgam
Bonjour,

Une photo du Michel C et une autre de l'état actuel de l'épave sur le site aqualonde.plongée.

Cordialement.