MOGADOR ― Cargo ― Armement Louis Castel, Sète.

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Rutilius
Messages : 12021
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am
Localisation : Chaville (Hauts-de-Seine).

Re: MOGADOR ― Cargo ― Armement Louis Castel, Sète.

Message par Rutilius » jeu. sept. 30, 2010 6:12 pm

.
Bonjour à tous,


Mogador – Cargo – Armement Louis Castel, Sète.


Cargo en fer de 73,3 x 9,7 x – m et de 1.372 t, lancé en 1871 par le chantier James & George Thompson de Clydebank (Govan, Royaume-Uni) sous le nom de Westmoreland pour le compte de la Leith, Hull & Hamburg Line (J. Currie & Co., Currie Line, Leith & Hull Steampacket) (Leith, Royaume-Uni). (Wrecksite)

Propriétaires ultérieurs (Wrecksite):

1900~1912 : Liverpool & Hamburg S. S. Co. (Liverpool, Royaume-Uni).

1912~1914 : Armement Emile Lemoigne, Marseille ; renommé Mogador.

1912~1914 : Armement J . Perisini, Marseille.

1914~1916 : Armement Louis Castel, Sète.

Arraisonné et coulé le 4 novembre 1916 sur la côte Est de l’Espagne par le sous-marin allemand U-34 (Kapitänleutnant Claus Rücker), à 38 milles de Port-Soller, par 40° 13’ N. et 2° 18’ E. [uboat.net ; J.-P. C. : Liste chronologique des pertes de la Marine marchande (1914-1918)].


Le Temps, n° 20.213, Mercredi 8 novembre 1916, p. 2, en rubrique « Sur mer ».

« On annonce [...] que le vapeur français Mogador a été coulé par un submersible ennemi, qui l’a atteint de [censuré] coups de canon. L’équipage, composé de 26 hommes, se réfugia dans une embarcation qui fut rencontrée et remorquée deux heures après par une canonnière française. »
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Avatar de l’utilisateur
Gastolli
Messages : 261
Inscription : lun. juin 29, 2009 2:00 am

Re: MOGADOR ― Cargo ― Armement Louis Castel, Sète.

Message par Gastolli » lun. oct. 04, 2010 10:28 pm

... L’équipage, composé de 26 hommes, se réfugia dans une embarcation qui fut rencontrée et remorquée deux heures après par une canonnière française. ....
This was the SURVEILLANTE !

Oliver

olivier 12
Messages : 3180
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: MOGADOR ― Cargo ― Armement Louis Castel, Sète.

Message par olivier 12 » dim. janv. 30, 2011 12:29 pm

Bonjour à tous,

MOGADOR


Vapeur de 833 tx JB immatriculé à Cette.
Armateur et consignataire : Louis Castel Cette

Effectue une traversée Cette – Alger avec une cargaison de fûts vides et de tissu.

Capitaine MARCACCI Joseph Capitaine au cabotage inscrit à Ajaccio
26 hommes d'équipage dont 22 Français, 3 Anglais et 1 Grec.

La perte de MOGADOR

Le Samedi 4 Novembre 1916 à 09h20, MOGADOR se trouve par 40°23 N et 02°25 E, route au S23W à 7 nœuds. Ciel couvert. Bonne brise de SSW. Mer agitée.

Un sous-marin est aperçu à 4 quarts sur l'arrière du travers, à environ deux milles, portant le pavillon de guerre allemand sur un mâtereau à l'arrière du blockhaus.

Venu aussitôt sur tribord pour présenter l'arrière et pris chasse en zigzaguant. Mais le sous-marin gagne rapidement et ouvre le feu à 09h50. Un projectile tombe sur MOGADOR, dans la soute à charbon bâbord, mais n'explose pas. N'ayant aucune chance de sauver son navire, le capitaine fait stopper, mettre les deux embarcations à la mer et évacuer. Le sous-marin cesse alors le feu après avoir tiré six coups en dix minutes.

Les canots sont rejoints par le sous-marin à 600 m du MOGADOR et doivent l'accoster. Un officier et cinq hommes munis de hachettes et de révolvers prennent place dans l'un des canots, portant deux bombes ayant l'aspect et la forme d'une boite d'endaubage de 1 kg. Le canot est pris en remorque et amené le long du MOGADOR. Les Allemands montent à bord et renvoient aussitôt le canot. Ils restent 25 minutes sur le MOGADOR, puis remontent directement sur le sous-marin qui est venu accoster le vapeur sur bâbord.

Les bombes explosent à 11h00. MOGADOR se casse en deux et l'arrière coule à midi. L'avant reste à flot et sera coulé plus tard au canon par LA SURVEILLANTE.

Les deux canots sont recueillis par LA SURVEILLANTE. Le sous-marin a plongé dès qu'il a aperçu le patrouilleur.

Description du sous-marin

Longueur environ 50 m. Assez large.
Blockhaus au centre, de 3,5 m de haut et portant l'inscription UNTERSEEBOOT FLOTTILLE III.
Coque arrondie en abord, pont large et plat au milieu.
Deux canons dans l'axe, à l'avant et à l'arrière, d'environ 100 mm, peut-être amovibles.
Pas de garde, sauf autour du gouvernail.
Peinture gris bleuté, ancienne avec traces de ragages.

Vu 4 officiers et 10 marins

Officiers vêtus de cuir, sans galons, avec seulement insigne sur la casquette.
Marins en bleu et pieds nus, portant sur leurs bonnets la même inscription que sur le kiosque.
Le commandant parlait un excellent français. Il a demandé les papiers.
L'officier qui est monté dans le canot parlait aussi un très bon français et a demandé au capitaine s'il avait vu d'autres navires. Celui-ci a répondu que non.
Un marin s'exprimait aussi très bien en français et s'est entretenu avec le 2e mécanicien du MOGADOR. En conclusion de la conversation il lui a dit : « Sale guerre! Il ne serait pas trop tôt que ça finisse...! »

Le sous-marin attaquant

C'était donc l'U 34 du KL Klaus RÜCKER

Cdlt
olivier

Memgam
Messages : 3182
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: MOGADOR ― Cargo ― Armement Louis Castel, Sète.

Message par Memgam » dim. janv. 30, 2011 12:42 pm

L'armement E. Le Moigne - Le Moueller a été créé en 1912 pour le trafic vers le Maroc et a acheté cette même année le Westmoreland devenu Mogador, revendu en 1914 à Perisini et en 1916 à Louis Castel de Cette.

Silhouette du navire à deux châteaux, bloc passerelle et bloc machine distinct, trois mâts.

Source : Paul Bois, Armements marseillais, compagnies de navigation et navires à vapeur (1931-1988), CCIMP, 1992.

Rutilius
Messages : 12021
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am
Localisation : Chaville (Hauts-de-Seine).

Re: MOGADOR ― Cargo ― Armement Louis Castel, Sète.

Message par Rutilius » mar. sept. 12, 2017 5:46 pm

.
Bonjour à tous,


Le sous-marin allemand U-34



Image


— Günter KROSCHEL & August-Ludwig EVERS : « Die Deutsche Flotte. 1848~1945. », Verlag Lohse-Eissing, Wilhelmshaven, 1986.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Répondre

Revenir à « MARINE »