SAINT PIERRE Trois-mâts goélette de Terre Neuve

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
olivier 12
Messages : 3420
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: SAINT PIERRE Trois-mâts goélette de Terre Neuve

Message par olivier 12 » ven. juin 25, 2010 4:21 pm

Bonjour à tous,

SAINT PIERRE

Trois-mâts goélette construit en 1897 à Saint Malo
Immatriculé à Saint Malo n° 3249
276 tx JB 205 tx JN 300 tpl
Armé pour la pêche à la morue sur les bancs de Terre Neuve, avec sécherie, par C. HUET et Cie, de Saint Servan.
Capitaine Pierre GILBERT. Equipage 28 hommes en tout.

Image

La perte de SAINT PIERRE

Le voilier termine une traversée Terre Neuve – Saint Malo avec un chargement de 300 tonnes de morues.
Le 1er Octobre 1917 à 06h00 du matin, il se trouve par 48°30 N et 10°00 W, à environ 60 milles au NW d’Ouessant , faisant route SeqE à 1 nœud.
Très beau temps, mer calme.
Un sous-marin est aperçu à 2 milles, faisant route sur lui en surface. Il ouvre le feu à 4000 m et le navire met en panne. L’équipage embarque dans six doris, préparés et munis d’eau et de provisions.
Le capitaine est appelé à bord du sous-marin et est sommairement interrogé. Trois marins allemands vont à bord de la goélette avec le doris, munis de bombes et, sans doute, pour la piller.
Ils reviennent sur le sous-marin et une seule bombe explose, faisant peu de dégâts. Le voilier est alors coulé à coups de canons et il chavire à 08h00.

Le sous-marin s’éloigne vers le sud. Certains marins assurent avoir vu trois sous-marins en même temps sur la zone.
Les doris font cap à l’est, mais se perdent au cours de la nuit suivante.
Le doris n° 2 est récupéré le lendemain matin par le patrouilleur CORSAIR. En cherchant les autres doris, ce patrouilleur récupère aussi tout l’équipage (31 hommes) du voilier EUGENE LOUISE, coulé également par un sous-marin. Il cesse alors ses recherches et va débarquer les naufragés à Southampton.
Une partie des naufragés est récupérée par les navires QUERCIA et VAMBERY qui les débarquent à Milford Haven, tandis que d’autres atterrissent en divers points de la côte anglaise. Un dernier doris arrive à Brest.

Description du sous-marin

Très grand, environ 100 m. Avant très relevé.
Un canon d’environ 100 mm sur l’avant et de 75 mm sur l’arrière.
Une antenne allant de l’avant à l’arrière et passant par dessus le kiosque.
Peinture grise.
Vu le commandant et une vingtaine d’hommes vêtus de cirés noirs.

Voici la silhouette

Image

Le sous-marin attaquant

C’était l’U 60 du KL Karl Georg SCHUSTER.
Les jours précédents, il avait déjà coulé les grands voiliers français EDOUARD DETAILLE, BON PREMIER et EUGENIE FAUTREL.

Télégramme de l’Inscription Maritime de Saint-Malo à Marine Paris 11 Octobre 16h30

" Ont été rapatriés aujourd’hui de Southampton :
- 21 hommes du trois-mâts NEUILLY coulé le 1er Octobre
- 12 hommes de l’AMIRAL TROUDE coulé le 30 Septembre
- 24 hommes du terre-neuvier SAINT PIERRE coulé le 1er Octobre."

Cdlt
olivier

Avatar de l’utilisateur
Terraillon Marc
Messages : 3983
Inscription : mer. oct. 20, 2004 2:00 am

Re: SAINT PIERRE Trois-mâts goélette de Terre Neuve

Message par Terraillon Marc » ven. juin 25, 2010 10:51 pm

Bonsoir

Le navire a l'indice (5) dans la base de données

A bientot
Cordialement
Marc TERRAILLON

A la recherche du 17e RIT, des 166/366e RI et du 12e Hussards.

olivier 12
Messages : 3420
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: SAINT PIERRE Trois-mâts goélette de Terre Neuve

Message par olivier 12 » dim. févr. 24, 2019 8:55 am

Bonjour à tous,

Complément au naufrage du SAINT PIERRE (Archives de Kew)

Liste des hommes d’équipage débarqués à Milford Haven

7 Octobre 1917 par QUERCIA et VAMBERY

HENAULT Louis 1er lieutenant
LAGANNOU Lucien Matelot
LE BILLON Louis Matelot
CEHEL François Matelot
COMBRUN Eugène Matelot
CROCHET Auguste Matelot
LEHOUX Théophile Matelot
LEMOINE Auguste Matelot
COUE Louis Matelot

Le doris du capitaine

Fut retrouvé par le patrouilleur anglais BLASER qui le hissa à son bord et conduisit les hommes aux îles Scilly où ils débarquèrent le 4 Octobre.
Tous les doris ont finalement été retrouvés mais le capitaine ne peut dire par qui. Tous les marins ont été rapatriés à Saint Malo par le bateau de Southampton.
Le capitaine avait été appelé sur le sous-marin et interrogé par le second qui parlait un peu le français. Il était de taille moyenne, brun et bien rasé. Lui et ses quatre hommes avaient été placés devant le canon du sous-marin et on leur avait dit qu’on allait les tuer si jamais on découvrait un canon à bord du SAINT PIERRE.

Cdlt
olivier

Memgam
Messages : 3488
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: SAINT PIERRE Trois-mâts goélette de Terre Neuve

Message par Memgam » dim. févr. 24, 2019 9:36 am

Bonjour,

Saint Pierre, trois-mâts goélette construit en 1897 par Gautier Père à Saint-Malo,
277 tjb, 205 tjn, 300 tpl, 37,0 x 8,23 x 4,01 m.

En 1912, indicatif LBDH, immatriculé à Saint Servan, armateur Huet & cie, capitaine Boitard.

Source : Registre n° 84, Bureau Veritas 1912.

Cordialement.
Memgam

Répondre

Revenir à « MARINE »