KERDONIS ― Dragueur auxiliaire, ex-chalutier.

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Rutilius
Messages : 12527
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

KERDONIS ― Dragueur auxiliaire, ex-chalutier.

Message par Rutilius » ven. oct. 30, 2009 7:11 am

Bonjour à tous,


Kerdonis — Dragueur auxiliaire, ex-chalutier (1915~1919).

Chalutier de 243 tx jb construit en 1912 pour le compte de la Société anonyme des chalutiers de l’Ouest, établie à Saint-Nazaire, au 27, rue du Parc-à-l’Eau.

Cet armement exploitait également les deux chalutiers suivants :

Kernevel, bâtiment de 192 tx jb construit en 1908 ;
Keryado, bâtiment de 175 tx jb, également construit en 1908.

Le dragueur auxiliaire Kerdonis fut administrativement considéré comme bâtiment armé en guerre du 10 février 1915 au 28 novembre 1918.

[Circulaire du 25 avril 1922 établissant la Liste des bâtiments et formations ayant acquis, du 3 août 1914 au 24 octobre 1919, le bénéfice du double en sus de la durée du service effectif (Loi du 16 avril 1920, art. 10, 12, 13.), §. A. Bâtiments de guerre et de commerce. : Bull. off. Marine 1922, n°14, p. 720 et 750.].
Dernière modification par Rutilius le mar. sept. 18, 2018 8:47 am, modifié 2 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: KERDONIS ― Dragueur auxiliaire, ex-chalutier.

Message par Ar Brav » ven. oct. 30, 2009 8:12 am

Bonjour à tous,

Dans le Dico de JM Roche :

KERDONIS Dragueur auxiliaire (1915-1919)

Chalutier réquisitionné à Saint Nazaire le 10.02.1915
Déréquisitionné le 06.01.1919

Dans la liste de F. Le Calvé :

Idem.

Dans le Vichot :

KERDONIS Dragueur auxiliaire (1915-1919)
Chalutier réquisitionné.

Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: KERDONIS ― Dragueur auxiliaire, ex-chalutier.

Message par Ar Brav » ven. oct. 30, 2009 9:02 am

Re,

En juin 1917, l'Arraisonneur-Dragueur auxiliaire Kerdonis, chalutier, Saint Nazaire est affecté au Front de mer de Saint Nazaire.

Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: KERDONIS ― Dragueur auxiliaire, ex-chalutier.

Message par Ar Brav » ven. oct. 30, 2009 9:07 am

Re,

La fiche Miramar du Kerdonis :

IDNo: 29185
Year: 1912
Launch Date: 25.09.1912
Name: KERDONIS
Type: Trawler (FV)
Flag: FRA
Tons: 247
Yard No: 517
Country of build: GBR
Builder: Hall Russell
Location of yard: Aberdeen

http://www.miramarshipindex.org.nz/ship/show/235238

Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: KERDONIS ― Dragueur auxiliaire, ex-chalutier.

Message par Ar Brav » ven. oct. 30, 2009 9:21 am

Re,

En 1930 à le chalutier Kerdonis, rebaptisé Bois de Beaumarais, puis Henri Garrigues (247 t ; 243 tjb ; 67 tjn ; 120,3 x 23,1 x 12,2 pieds ; 57 nhp ; 1 machine alternative à triple expansion à 3 cylindres ) est inscrit au LR pour le compte de La Société Anonyme "Les chalutiers de La Rochelle".
En 1938, il prend le nom d'Avocette, même armement, toujours inscrit au LR.
En 1944, toujours inscrit au LR, mais probablement réquisitionné par les Allemands durant la guerre.

Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

kgvm
Messages : 1124
Inscription : ven. janv. 18, 2008 1:00 am

Re: KERDONIS ― Dragueur auxiliaire, ex-chalutier.

Message par kgvm » ven. oct. 30, 2009 11:00 am

"Avocette" was requisitioned again in WW II for the French Navy as auxiliary minesweeper "AD. 291". Serving in Syria it was interned in a Turkish port 1941. November 1943 sold to the Turkish Navy.
Further fate??

Rutilius
Messages : 12527
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

KERDONIS ― Dragueur auxiliaire, ex-chalutier.

Message par Rutilius » ven. nov. 13, 2009 11:57 pm

Bonsoir à tous,

L’Ouest-Éclair — éd. de Caen —, n° 6.249, Dimanche 10 décembre 1916,
p. 3, en rubrique « Nouvelles maritimes »
.

« RÉCOMPENSE AU DÉVOUEMENT. ― Les récompenses suivantes ont été décernées : [...] ; médaille de sauvetage en argent, le 2e m. de man. Tautovin, embarqué sur le Kerdonis ; [...] »

Bien amicalement à vous,
Daniel.
Dernière modification par Rutilius le mar. sept. 18, 2018 8:58 am, modifié 1 fois.

dbu55
Messages : 1232
Inscription : dim. sept. 21, 2008 2:00 am

Re: KERDONIS ― Dragueur auxiliaire, ex-chalutier.

Message par dbu55 » ven. août 20, 2010 9:27 pm

Bonsoir à toutes et à tous,

un marin du KERDONIS :

DOUCET Célestin Marie né le 20/02/1871 à La Turballe (Loire-Atlantique (Loire-Inférieure en 1914)), Matelot de 3ème Classe Sans Spécialité - Décédé le 31/03/1917 (46 Ans) à l'hôpital N° 59 de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique (Loire-Inférieure en 1914)) de suite de noyade accidentelle due à une chute en embarquant à bord - Son nom figure sur le monument aux morts de La Turballe (Loire-Atlantique)

Cordialement
Dominique
Avec les Allemands, nous nous sommes tellement battus que nos sangs ne font plus qu'un [ Ferdinand Gilson, France, Figaro Magazine n°19053 du 05 nov. 2005 ]

Rutilius
Messages : 12527
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

KERDONIS ― Dragueur auxiliaire, ex-chalutier.

Message par Rutilius » mar. avr. 02, 2013 12:23 pm

Bonjour à tous,

Par arrêté du Ministre de la Marine en date du 15 mars 1922 (J.O. 18 mars 1922, p. 3.058), le matelot Célestin Marie DOUCET fut inscrit à titre posthume au tableau spécial de la Médaille militaire dans les termes suivants :

« Doucet (Célestin-Marie), matelot sans spécialité, Le Croisic 2.634 : décédé, le 1er avril 1917, des suites de blessures reçues en service commandé. » (p. 3.061)
Dernière modification par Rutilius le mar. sept. 18, 2018 9:00 am, modifié 1 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Rutilius
Messages : 12527
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

KERDONIS ― Dragueur auxiliaire, ex-chalutier.

Message par Rutilius » sam. sept. 06, 2014 10:06 pm

Bonsoir à tous,


Le commandant du dragueur auxiliaire Kerdonis de Février 1915 à Février 1917

Du RÉAU de LA GAIGNONNIÈRE Henri Marie Gabriel


Né le 2 avril 1880 à Poitiers (Vienne) et décédé le 27 janvier 1964 au château de la Barbelinière, sis à Thuré (Vienne).

Fils d’Henri Marie Xavier du RÉAU de LA GAIGNONNIÈRE, propriétaire, et de Marie MERLAND de LA MAUFREYRE, sans profession, son épouse, domiciliés à Saint-Hilaire-de-Mortagne (Vendée). Époux de Marthe Marie Anne de LA FLEURIAYE [Châtellerault (Vienne), 4 déc. 1877 ~ Thuré (Vienne), 28 mars 1952], avec laquelle il avait contracté mariage à Thuré, le 22 octobre 1907. (Base Léonore, Dossier 19800035/588/66646)

En Juin 1896 (J.O. 21 juin 1896, p. 3.420), autorisé à subir à Cherbourg les épreuves orales du concours d’entrée à l’École navale.

En Juin 1897 (J.O. 23 juin 1897, p. 3.509), à nouveau autorisé à subir à Paris les épreuves orales du concours d’entrée à l’École navale.

En Juin 1898 (J.O. 21 juin 1898, p. 3.820), à nouveau autorisé à subir à Paris les épreuves orales du concours d’entrée à l’École navale.

Admis à l’École navale à la suite du concours de l’année 1898, étant classé 69e sur 76 élèves (Déc. min. 10 sept. 1898, J.O. 18 sept. 1896, p. 5.750).

Nommé au grade d’aspirant de 2e classe à compter du 1er août 1900, étant classé 52e sur 74 élèves (Déc. min. 7 août 1898, J.O. 8 août 1898, p. 5.269). Embarque le 5 octobre 1900, à Brest, sur le bâtiment-école d’application Duguay-Trouin.

Promu au grade d’aspirant de 1re classe à compter du 5 octobre 1901, étant classé 52e sur 73 élèves (D. 7 août 1901, J.O. 10 août 1901, p. 5.058). Affecté au port de Lorient (J.O. 11 août 1901, p. 5.124) et destiné à l’Escadre du Nord (Ibid.).

Au 1er janvier 1902, embarqué sur le cuirassé Courbet, de l’Escadre du Nord.

En Mars 1902, désigné pour embarquer sur le croiseur l’Isly le 2 avril 1902, à Lorient (J.O. 9 mars 1902, p. 1.773).

Au 1er janvier 1903, embarqué sur le cuirassé Formidable, de l’Escadre du Nord.

Promu au grade d’enseigne de vaisseau à compter du 5 octobre 1903 (D. 21 sept. 1903, J.O. 23 sept. 1903, p. 5.917).

Au 1er janvier 1906, embarqué sur la canonnière Zélée, de la Division navale de l’Océan Pacifique.

En Décembre 1906, désigné d’office pour suivre à Lorient les cours du Bataillon des apprentis fusiliers (J.O. 12 déc. 1906, p. 8.225).

Breveté officier fusilier le 31 mai 1907 (Déc. min. 31 mai 1907, J.O. 4 juin 1907, p. 3.908).

Au 1er janvier 1908, lieutenant de la 3e Compagnie à l’École des fusiliers marins, à Lorient.

A compter du 1er juin 1908, placé pour six mois en congé sans solde pour affaires personnelles, avec distraction de la liste d’embarquement (J.O. 15 mai 1908, p. 3.384).

A compter du 8 décembre 1908, placé en congé sans solde et hors cadre pour servir à la société Sautter-Harlé & Cie, société d’ingénierie établie à Paris, au 26, avenue de Suffren (XVe Arr.), et spécialisée dans la construction de turbo-machines et d’équipements électriques — notamment de groupes électrogènes, mais aussi de feux destinés à la signalisation des côtes (J.O. 6 déc. 1908, p. 8.366).

Par décision présidentielle du 28 décembre 1911 (J.O. 30 déc. 1911, p. 10.660), est acceptée la démission de son grade. En conséquence, est rayé des contrôles de l’activité à la date du 8 décembre 1911 (Ibid.).

En Janvier 1912 (D. 24 janv. 1912, J.O. 27 janv. 1912, p. 941), nommé au grade de lieutenant de vaisseau de 1re classe dans la réserve de l’armée de mer à compter du 8 décembre 1911, date de sa radiation des contrôles de l’activité. Rattaché au port de Lorient.

En Novembre 1913 (J.O. 8 nov. 1913, p. 9.793), maintenu sur sa demande dans la réserve de l’armée de mer.

En Octobre 1914, affecté comme lieutenant à la 8e Compagnie du 2e Bataillon du 2e Régiment de fusiliers marins.

De Février 1915 à Février 1917, exerce le commandement du dragueur Kerdonis.

Par arrêté du Ministre de la Marine en date du 9 avril 1916 (J.O. 10 avr. 1916, p. 2.988 ; rectif. J.O. 11 avr. 1916, p. 3.036), inscrit au tableau spécial de la Légion d’honneur pour le grade de chevalier dans les termes suivants :

« L'enseigne de vaisseau de 1re classe de réserve du Réau de la Gaignonnière (Henri-Marie-Gabriel) : affecté au début de la guerre à la Brigade de fusiliers marins ; blessé le 19 octobre 1914 à l’attaque de Beerst, a été cité à l’ordre du jour de la brigade. A peine guéri de sa blessure, a repris du service ; vient de faire preuve, en qualité de commandant d’arraisonneur, de qualités professionnelles et d’un esprit d’initiative remarquables dans l’exécution d’opérations de dragages.

La nomination ci-dessus comporte l’attribution de la Croix de guerre avec palme. »


Par décret du 23 avril 1916 (J.O. 24 avr. 1916, p. 3.529), promu au grade de lieutenant de vaisseau dans la réserve de l’armée de mer.

Le 12 avril 1917, nommé Directeur des dragages de la Basse-Loire, à Saint-Nazaire (Ordre n° 277 du commandant de la Marine à Saint-Nazaire daté du même jour).

D’Août à Décembre 1917, exerce à ce titre le commandement du dragueur auxiliaire Nomadic, réquisitionné à Cherbourg.

Du 18 décembre 1917 au 15 février 1919, exerce à Nantes les fonctions de Chef de la police de la navigation .

Renvoyé dans ses foyers le 15 février 1919.
Dernière modification par Rutilius le mar. sept. 18, 2018 9:18 am, modifié 1 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Répondre

Revenir à « MARINE »