MARIUS CHAMBON - Dragueur auxiliaire

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Memgam
Messages : 3330
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: MARIUS CHAMBON - Dragueur auxiliaire

Message par Memgam » ven. janv. 29, 2010 4:25 pm

Ci-dessus, Marius Chambon (II) franchissant les passes, tauds en place, à l'avant et à l'arrière. Deux vues pour la stéréo...
Memgam

Rutilius
Messages : 12376
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: MARIUS CHAMBON - Dragueur auxiliaire

Message par Rutilius » mer. juin 30, 2010 1:28 am


Bonsoir à tous,


Le Gaulois, n° 13.149, Mardi 14 octobre 1913, p. 2.


« LE VOYAGE PRÉSIDENTIEL

A Marseille et à Aix

La visite du port de Marseille ― A l’Estaque ― Dans la capitale de la Provence


Marseille, 13 octobre
[1913].

(Par dépêches de nos correspondants particuliers.)

M. Poincaré a consacré sa matinée à la visite du port de Marseille. Avant de quitter la préfecture, il avait envoyé le colonel Pénelon prendre des nouvelles du lieutenant de Saint-Céran qui s’est brisé le tibia, hier, en tombant de cheval. A neuf heures, le Président, en redingote, accompagné de MM. Pierre Baudin, ministre de la Marine, et Thierry, ministre des Travaux publics, montait en landau et, par la rue Saint-Ferréol et la Canebière, se rendait à l’embarcadère du quai de la Fraternité. Le soleil n’est pas moins radieux que d’habitude, la mer est magnifique, la brise est douce et la population de Marseille, gaie, bruyante et innombrable, emplit les rues, les quais et les promenades.
M. Poincaré s’embarque sur le remorqueur de haute mer Marius-Chambon. Le pavillon personnel du Président, tricolore, avec les initiales R. P., brodées en or, est arboré au grand mât.
Quand le Marius-Chambon franchit la passe, les navires de l’escadre et les canons des forts tirent une salve de vingt et un coups de canon. Deux divisions de contre-torpilleurs escortent le remorqueur présidentiel et, tout autour, sur la mer, d’innombrables embarcations de toutes sortes lui font cortège. En peu d’instants, on est à la Joliette, et la visite commence. Le Marius-Chambon traverse les bassins successifs, dont les quais sont noirs d’ouvriers et de curieux.
Le bassin de la Madrague, où aboutira le canal de Marseille au Rhône, est traversé à son tour, puis le Marius-Chambon longe la côte jusqu’à l’Estaque. C’est de là que part le tunnel, long de sept kilomètres, qui doit relier la mer à l’étang de Berre ; le tunnel sera suivi par le futur canal établi pour permettre le passage simultané de deux bateaux de six cents tonnes.

A l’Estaque

En débarquant sur le quai, M. Poincaré épingle la médaille de sauvetage sur la poitrine de cinq braves et leur dit ces simples mots
:
― Mes compliments, messieurs.
M. Bourgougnon, ingénieur en chef des travaux, présente au Président une partie des deux mille personnes employées à la construction du canal.
Après avoir dit quelques mots à cette délégation, M. Poincaré parcourt quelques mètres du souterrain colossal, puis regagne le Marius-Chambon et rentre à Marseille, toujours suivi de son escorte d'embarcations diverses. Il y arrive un peu avant midi.
A midi un quart, après que M. Poincaré eut remis des médailles d’honneur à de vieux employés de la
Compagnie P.-L.-M., que lui présente M. Mauris, directeur, le train spécial se met en route pour Aix, où il arrivera un peu avant deux heures.
Le Président de la République déjeune dans le train. Il sera de retour à cinq heures dans la vieille cité phocéenne.
[...] »


Le Président Raymond Poincarré de retour de l'Estaque.

Image


Le Président Raymond Poincarré sous le pont transbordeur.


Image

Gallica ― Bibliothèque nationale de France.
Photographies de presse de l’Agence Rol.


Bien amicalement à vous,
Daniel.

dbu55
Messages : 1232
Inscription : dim. sept. 21, 2008 2:00 am

Re: MARIUS CHAMBON - Dragueur auxiliaire

Message par dbu55 » mar. juil. 20, 2010 8:14 pm

Bonsoir à toutes et à tous,

Article du Nouvelliste du Morbihan N°181 du 3 août 1916 - Rubrique Chroniques Maritimes :

Est cité à l'ordre du jour de l'armée :
le dragueur de mines Marius Chambon : "Bien que sont tirant d'eau fut supérieur à l'immersion des mines, a constament pris la tête des dragueurs en concourant à la destruction d'un champs de mines. C'est fait remarquer par son activité et sa vigilance sans égales."


Cordialement
Dominique
Avec les Allemands, nous nous sommes tellement battus que nos sangs ne font plus qu'un [ Ferdinand Gilson, France, Figaro Magazine n°19053 du 05 nov. 2005 ]

Rutilius
Messages : 12376
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: MARIUS CHAMBON - Dragueur auxiliaire

Message par Rutilius » mar. oct. 02, 2012 12:39 am


Bonsoir à tous,


The Edinburgh Gazette, Issue n° 12887, Tuesday, Dec. 28, 1915, p. 1943-1944.

« ADMIRALTY, S.W., December 23, 1915.

The KING has been graciously pleased to confer the undermentioned rewards on Officers and Men of the French Navy, with the approval of the President of the Republic, in recognition of their bravery and distinguished service in the Campaign : — [...]

Awarded the Distinguished Service Cross. [...]

Le Lieutenant de Vaisseau Paul Marie Joseph Blanc, Commandant de Dragueurs aux Dardanelles. [...]. »

________________________

Bien amicalement à vous,
Daniel.

Memgam
Messages : 3330
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: MARIUS CHAMBON - Dragueur auxiliaire

Message par Memgam » jeu. mai 08, 2014 12:16 am

Bonjour,

Marius Chambon

Source : Alain Croce, Les remorqueurs, MDM, 2000;

Cordialement.


Image
Memgam

Memgam
Messages : 3330
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: MARIUS CHAMBON - Dragueur auxiliaire

Message par Memgam » jeu. mai 08, 2014 12:26 am

Bonjour,

Marius Chambon, tel qu'il figure dans le Lloyd's Register of Ships, 1998-1999.

Cordialement.

Image

Rayé le 2/04/2007 à 102 ans d'existence...
Memgam

Memgam
Messages : 3330
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: MARIUS CHAMBON - Dragueur auxiliaire

Message par Memgam » mar. déc. 15, 2015 7:40 pm

Bonjour,

Bozcaada, (ex Marius Chambon-43), Salvage ship, 251 tjb, 1905, Mackie & Thomson, Glasgow, 123.5 x 22.1 x 11.9 feet,
indicatif TCJE, immatriculé à Istanbul, armateur T.C. Münakalat VexaletiDevlet Denizyollarive LimanlarilIstelme U. M.

Source : Registre n° 6455, Lloyd's Register of Shipping, 1950-1951.

Cordialement.
Memgam

Répondre

Revenir à « MARINE »