JULES GOMMES Trois-mâts carré

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
olivier 12
Messages : 4129
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: JULES GOMMES Trois-mâts carré

Message par olivier 12 » ven. mai 22, 2009 12:24 pm

Bonjour à tous,

JULES GOMMES

Trois-mâts carré construit en 1901 à Saint Nazaire pour la Société des Voiliers Normands gérée par Prentout. Voilier classique à coffre du type nantais.

3300 tpl 2595 tx JB

Longueur 86,20 m Largeur 13,40 m

Pris au neuvage par le capitaine Baudry. Premier voyage sur l’Orégon.
Pas d’incidents notables à signaler pendant sa navigation jusqu’à la guerre.

La perte du JULES GOMMES


Le 27 Février 1917 le JULES GOMMES quitte Ipswich pour Bahia Blanca, sur lest. Il est affrété par le gouvernement français. Il fait escale à Falmouth le 8 Mars.

Capitaine Rodolphe NICOLE CLC inscrit à Granville
23 hommes d’équipage tous Français.

Le 12 Mars 1917 il se trouve par 49°10N et 08°50W faisant route WNW bâbord amures à 3 nds environ.
Beau temps clair. Mer houleuse. Vent de SW variable.

Vers 12h00 il aperçoit dans son sillage un sous-marin se rapprochant à la vitesse de 10 à 12 nds. Une heure auparavant, l’équipage avait aperçu à 5 ou 6 milles sur l’arrière un cargo qui avait explosé. C’est sûrement ce sous-marin qui l’avait coulé.
Le sous-marin tire 4 ou 5 coups de canon. Le voilier n’étant pas armé, le capitaine lofe pour casser l’air et fait déborder les deux embarcations. L’ordre est donné d’évacuer et l’évacuation s’effectue dans le calme, le capitaine quittant le navire le dernier après avoir détruit les documents secrets. Les embarcations s’éloignent du navire.

Le sous-marin s’en approche et les Allemands montent à bord par l’arrière. Ils pillent le navire et y déposent des bombes. A 14h00, elles font explosion. Le JULES GOMMES se couche sur bâbord et coule presque aussitôt.

Les embarcations font route vers la terre, contrariées par le mauvais temps qui se lève.
C’est seulement dans la nuit du 14 au 15 que celle du capitaine est aperçue par un pêcheur anglais de Ramsgate qui ramène les naufragés à Padstown le 15 au matin.
Celle du second capitaine est retrouvée le même jour par le transport anglais YOKOHAMA qui dépose les marins à Penzance.
Les deux groupes se retrouvent à Plymouth et sont dirigés sur Southampton d’où ils sont rapatriés sur Saint Malo.

Le sous-marin attaquant

C’était l’U 62 du KL Ernst HASHAGEN.
Le matin même il avait déjà coulé deux cargos, l’américain ALGONQUIN 1806 tx et le norvégien COLLINGWOOD 1042 tx. C’est probablement ce dernier que les marins du JULES GOMMES avaient vu exploser derrière eux.

Nous avons déjà rencontré ce commandant à propos du BERENGERE où l’on peut voir sa photo.
Il ne faut pas le confondre avec son homonyme, l’OL Heinrich HASHAGEN qui commandait l’U 48 et qui ce même jour, 12 Mars 1917, coulait le trois-mâts GUERVEUR plus au Nord.
J’ignore s’ils étaient de la même famille, mais ce fut un jour de chance pour eux !

Cdlt
olivier

Avatar de l’utilisateur
Terraillon Marc
Messages : 3983
Inscription : mer. oct. 20, 2004 2:00 am

Re: JULES GOMMES Trois-mâts carré

Message par Terraillon Marc » ven. mai 22, 2009 8:56 pm

Bonsoir

Pour l'orthographe, on retient JULES GOMES ou JULES GOMMES ??

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pa ... _882_1.htm

A bientot :hello:
Cordialement
Marc TERRAILLON

A la recherche du 17e RIT, des 166/366e RI et du 12e Hussards.

olivier 12
Messages : 4129
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: JULES GOMMES Trois-mâts carré

Message par olivier 12 » sam. mai 23, 2009 12:12 am

Bonsoir Marc, Bonsoir à tous,

Sur tous les documents il est orthographié Jules Gommès.
De même chez Randier et Lacroix.

Cdlt
olivier

Avatar de l’utilisateur
Terraillon Marc
Messages : 3983
Inscription : mer. oct. 20, 2004 2:00 am

Re: JULES GOMMES Trois-mâts carré

Message par Terraillon Marc » sam. mai 23, 2009 1:01 am

Bonsoir

Je fais les corrections

Merci et à bientot
Cordialement
Marc TERRAILLON

A la recherche du 17e RIT, des 166/366e RI et du 12e Hussards.

Memgam
Messages : 3682
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: JULES GOMMES Trois-mâts carré

Message par Memgam » mer. juin 01, 2011 7:27 pm

Une photo du trois-mâts Jules Gommés, entrant dans le dock Albert le 29 avril 1904 est disponible sur le "wreck site"
Memgam

Memgam
Messages : 3682
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: JULES GOMMES Trois-mâts carré

Message par Memgam » jeu. nov. 24, 2011 6:13 pm

En 1904, le Jules Gommes quitte San Francisco, l'après-midi de la veille de Noël, quelques heures après le quatre mâts britannique Loch Carron. Les deux navires passent six jours en vue l'un de l'autre, puis se séparent. ils passent le Cap Horn et se retrouvent à l'équateur, au milieu de l'Atlantique. Loch Carron arrive à Queenstown en 112 jours, rejoint huit heures après par Jules Gommes.

Source : Alan Villiers & Henri Picard, The bounty ships of France, PSL, 1972.

En 1912, Jules Gommés connait un passage difficile du Cap Horn, avec avaries de mâture. Le capitaine réunit l'équipage et lui lit le miracle de la mer apaisée extrait de la Bible. Le vent faiblit et le navire passe le Horn. Le capitaine Rodophe Nicolle offre un vitrail à l'église de Grimouville en ex voto et une maquette du cinq mâts France (II) offerte par son équipage.

Source : Michel Delafosse, chasse-marée n° 237, décembre 2011.
Memgam

Rutilius
Messages : 14364
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

JULES-GOMMÈS — Trois-mâts carré — Société anonyme des voiliers normands.

Message par Rutilius » sam. févr. 15, 2014 10:44 pm

Bonsoir à tous,

■ Historique (complément).

— 26 octobre 1901 : Baptisé à Saint-Nazaire, dans l’enceinte de la Société des chantiers et ateliers de Saint-Nazaire, en présence de M. Légasse, administrateur délégué de la Société bayonnaise de navigation, pour le compte de laquelle il avait été construit.

Fut lancé l’après-midi par le même chantier le trois-mâts carré Socoa, futur Thiers, construit pour le compte de la même société d’armement, dont il constituait le cinquième bâtiment.

L’Ouest–Éclair – éd. de Rennes –, n° 809, Mardi 29 octobre 1901, p. 3,
en rubrique « Marine et colonies ~ Marine de commerce ».


Image
Dernière modification par Rutilius le lun. oct. 15, 2018 4:10 pm, modifié 1 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Memgam
Messages : 3682
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: JULES GOMMES Trois-mâts carré

Message par Memgam » sam. févr. 22, 2014 3:09 am

Bonjour,

Le 6 juillet 1902, le trois- mâts Jules Gommès, capitaine Denis, venant de Madagascar sur ballast, arrive à Hobarth (Australie) et repart de même, le 12 juillet pour San Francisco (Californie).
Le 6 septembre 1904, le trois-mâts Jules Gommès, capitaine Quatrevaux, venant de Cherbourg, arrive à Hobart (Australie) et repart le 8 pour Portland (Oregon).
Le 11 novembre 1905, le trois-mâts Jules Gommès, capitaine Denis venant de Swansea (Royaume-Uni), arrive à Hobart (Australie) et repart le 16 pour Portland (Oregon) avec son chargement de charbon.
Le 7 février 1907, le trois-mâts Jules Gommès, capitaine Beaudry, venant de la Tamise avec des superphosphates, arrive à Wallaroo (Australie) et en repart le 16 mars pour Falmouth (Royaume Uni) avec 27 909 sacs de blé
Le 22 janvier 1909, le trois-mâts Jules Gommès, capitaine Thoumire, venant d'Anvers (Belgique) avec un chargement de coke, arrive à Port Pirie (Australie) et en repart le 9 juillet pour Anvers avec 3 202 tonnes de minerai de zinc.
Le 28 avril 1910, le trois-mâts Jules Gommès, capitaine Thoumire, venant de Cherbourg, arrive à Hobart (Australie), et repart le 20 mai pour San Francisco (Californie).
Le 8 août 1911, le trois-mâts Jules Gommès, capitaine Thoumire, venant de Cherbourg, arrive à Hobart (Australie) et repart le 12 pour Portland (Oregon).

On remarquera que, lors de tous ces voyages, Jules Gommès, fait un tour du monde, passant le cap Horn, vent dans le cul (sens favorable, vent portant), même pour rallier la côte ouest des Etats-Unis depuis l'Europe, faisant ainsi le grand tour. En 1905, 21 grands voiliers ont fait escale à Hobart.
Jules Gommès a fait également des voyages au nickel de Nouvelle Calédonie.

Source : Patrick Ahern, French sailing ship at Australian ports, arrivals and departures, 1898-1925, Patrick Ahern, 2010.

Cordialement
Memgam

Memgam
Messages : 3682
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: JULES GOMMES Trois-mâts carré

Message par Memgam » sam. févr. 22, 2014 10:35 am

Bonjour,

L'arrivée du trois-mâts Jules Gommès, capitaine Thoumire, le 22 janvier 1911 à Port Pirié (Australie) signalée dans le message précédent, ne fut pas si simple.

Dans la nuit du 19 janvier à 23 h 00, le navire, chargé de charbon, s'est échoué sur fond sableux à 8,5 milles de North Shoal Point. Ayant lancé des feux de détresse, le vapeur Paringa, capitaine Thomson, de l'Adélaïde Steamship Company, lui porte assistance le 20 janvier à 7 h 45 du matin, envoyant à son bord un officier et quatre hommes. Une remorque est passée et après une traction de deux heures, le navire a pivoté mais reste échoué. Le Paringa lui élonge une ancre pour le maintenir en position mais quitte la zone le 21 à 11 heures pour se ravitailler. Dans la journée, à la marée haute, le remorqueur Euro le déséchoue et le remorque à Port Pirié.

Euro, remorqueur de 257 tjb, construit en 1897 chez Gourlay Bro. & Co, Dundee (Royaume-Uni), pour Adelaïde Steam Tug Co Ltd, 130.0 x 22.5 x 12.2 feet, machine à triple expansion, 92 rhp immatriculé à Port Adélaïde (Australie)
Octobre 1930, revendu à Australian Steamship, immatriculé à Melbourne.
10 juin 1948, sabordé au large de Point Philip Head.
De 1905 à 1914, il a eu pour commandant le capitaine John Medland.

Sources : Presse australienne
Ronald Parsons, Steam tugs in south Australia, Ronald Parsons, 2ème édition, 1979, photo face page 60
Photo du Jules Gommès à Hulle, photo du wreck site.

Cordialement.

Image
Image
Memgam

Répondre

Revenir à « MARINE »