ROCHAMBEAU - Paquebot

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Avatar de l’utilisateur
Terraillon Marc
Messages : 3983
Inscription : mer. oct. 20, 2004 2:00 am

Re: ROCHAMBEAU - Paquebot

Message par Terraillon Marc » sam. mai 16, 2009 9:21 pm

Bonsoir

Un lien vers le paquebot ROCHAMBEAU

http://www.frenchlines.com/ship_fr_398.php

A bientot :hello:
Cordialement
Marc TERRAILLON

A la recherche du 17e RIT, des 166/366e RI et du 12e Hussards.

olivier 12
Messages : 3180
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: ROCHAMBEAU - Paquebot

Message par olivier 12 » lun. juin 15, 2009 1:16 pm

Bonjour à tous,

ROCHAMBEAU

Rencontre avec un sous-marin le 30 Avril 1917

Le 11 Mai 1917, le préfet de la Gironde envoie la lettre suivante au Ministre de la Marine.

« J’ai l’honneur de vous faire connaître que le service de police du port de Bordeaux a recueilli à bord du ROCHAMBEAU les renseignements suivants :

Le ROCHAMBEAU se trouvait le 30 Avril 1917 à 15h15 à 15 milles au SW de La Coubre, à l’embouchure de la Gironde, lorsque les canonniers du bord s’aperçurent qu’une torpille venait d’être lancée à une distance de 700 à 800 m contre le navire. Presque aussitôt, ils tirèrent plusieurs coups de canon sur le point d’où paraissait être parti l’engin.
Le paquebot de 17000 tonnes marchait à 19 nœuds.
Le commandant s’étant immédiatement rendu compte du danger que courait son navire put, par une manœuvre habile, éviter la torpille qui passa à 8 mètres sur l’arrière. De leur côté, les canonniers continuèrent à tirer afin de protéger le navire dont la marche ne fut interrompue par aucun autre incident.

Personne ne vit de sous-marin. A un certain moment, certains crurent cependant voir son sillage, mais il s’agissait en réalité du sillage du ROCHAMBEAU qui faisait de nombreuses embardées à droite et à gauche.
Tous les membres de l’équipage conservèrent leur sang-froid. Il n’y eut pas de panique chez les passagers qui restèrent sur le pont pour suivre de l’œil la torpille qui continua sa route pendant plus de 1000 m.
Le poste de TSF du bord ayant lancé des appels de détresse, un premier destroyer arriva sur les lieux une demi-heure après la tentative de torpillage, et trois autres peu après. »

Cette attaque manquée vaudra les récompenses suivantes à l’équipage :

JUHAM Dominique Commandant. Lieutenant de vaisseau auxiliaire immatriculé à Saint Tropez n° 117

Citation à l’Ordre de la Division pour l’esprit de décision et de sang-froid dont il a fait preuve lors de l’attaque de son navire par un sous-marin.

DANIELOU Emile QM canonnier inscrit à Morlaix n° 22679

Citation à l’Ordre du Régiment « Etant chef de pièce, a fait preuve d’activité et d’énergie lors de l’attaque de son navire par un sous-marin. »

On trouve, jointe au dossier, une lettre du Grand Chancelier de la Légion d’Honneur.

« J’ai l’honneur de vous adresser, pour être soumis à l’examen du Conseil de l’Ordre, un décret en double expédition conférant la Croix de Chevalier de la Légion d’Honneur à Monsieur JUHAM Dominique Pierre, Capitaine au Long Cours, commandant le paquebot ROCHAMBEAU.

Une décision du Gouvernement, prise au début des hostilités, ayant ajourné, en principe, toute admission à titre civil dans notre ordre national, j’ai saisi le conseil des Ministres du cas de Monsieur JUHAM.
Il a été décidé que ses titres justifiaient à tous égards une dérogation à la décision de principe susvisée et qu’ils justifiaient une récompense immédiate ».

Voici les états de service du commandant du ROCHAMBEAU

Image

Il serait intéressant de savoir quel est le sous-marin qui a manqué ce paquebot.

Voici enfin quelques photos de ce magnifique navire sur lequel mon GP fut brièvement embarqué comme officier mécanicien début 1914, avant de rejoindre le paquebot PEROU pour un embarquement de …60 mois !

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Enfin, une petite fille (la future mère de l'auteur de ces lignes)photographiée sur le pont du ROCHAMBEAU, près du treuil du petit canot arrière, en 1914...

Image

Cdlt
olivier

Michael Lowrey
Messages : 107
Inscription : sam. déc. 13, 2008 1:00 am

Re: ROCHAMBEAU - Paquebot

Message par Michael Lowrey » lun. juin 15, 2009 3:35 pm

Bonjour à tous,

The submarine which fired the torpedo at ROCHAMBEAU was UC 72 under the command of Oblt.z.S. Ernst Voigt.

Spindler misattributes this action, crediting UC 72 with sinking the British steamer GRETASON. It has since been established that UC 27 sank GRETASON with all hands on April 15, 1917 off the Iberian coast (43.08N, 11.32W).

Best wishes,
Michael

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: ROCHAMBEAU - Paquebot

Message par Ar Brav » sam. nov. 21, 2009 1:36 pm

Bonjour à tous,

La fiche Miramar du Rochambeau :

IDNo: 5614604
Year: 1911
Name: ROCHAMBEAU
Launch Date: 02.03.1911
Date of completion: 08.1911
Type: Passenger/cargo (rf)
Flag: FRA
Tons: 12 678
Yard No: T (56)
LPP: 170.5
Beam: 19.4
Country of build: FRA
Builder: St Nazaire (Penhoet)
Location of yard: St Nazaire
Number of
screws/Mchy/
Speed(kn): 4T/ST-15
End: 1934

Disposal Data:

BU Dunkirk 13.08.1934

http://www.miramarshipindex.org.nz/ship/show/178474

Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

olivier 12
Messages : 3180
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: ROCHAMBEAU - Paquebot

Message par olivier 12 » ven. août 20, 2010 3:19 pm

Bonjour à tous,

Une photo assez rare du ROCHAMBEAU sur dock flottant

Image

Cdlt
olivier

Rutilius
Messages : 12021
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am
Localisation : Chaville (Hauts-de-Seine).

Re: ROCHAMBEAU - Paquebot

Message par Rutilius » jeu. déc. 16, 2010 11:43 pm


Bonsoir à tous,

■ Localisation de l'attaque subie par le paquebot Rochambeau, le 30 avril 1917.

● Patrouilleur auxiliaire Écureuil, Registre des télégrammes reçus et expédiés : S.G.A. « Mémoire des hommes », Cote SS Y 59, p. num. 899 Registre attribué par erreur au patrouilleur auxiliaire Brême ― :



Image
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Rutilius
Messages : 12021
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am
Localisation : Chaville (Hauts-de-Seine).

Re: ROCHAMBEAU - Paquebot

Message par Rutilius » mer. mai 25, 2011 6:07 pm

.
Bonjour à tous,


Le paquebot Rochambeau à Bordeaux en Décembre 1916


Image

Bibliothèque nationale de France
Photographie de presse de l’Agence Rol ‒ Réf. 48.410
Bien amicalement à vous,
Daniel.

olivier 12
Messages : 3180
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: ROCHAMBEAU - Paquebot

Message par olivier 12 » mar. juil. 12, 2011 1:14 pm

Bonjour à tous,

Un complément sur l’attaque du ROCHAMBEAU par l’UC 72 le 30 Avril 1917


Rapport du commandant JUHAM

Position du ROCHAMBEAU au moment de la tentative de torpillage : 45°30 N 01°35 W, à 15 milles dans le S50W du phare de La Coubre à l’embouchure de la Gironde. (Traversée New York – Bordeaux).

La torpille a été lancée à 800 m sur tribord, par le travers du grand mât. Dès que j’ai entendu le sifflement causé par le lancement de la torpille, je suis venu en grand sur bâbord pour effacer l’arrière. Je venais de faire rallumer la petite chaudière pour obtenir une vitesse maximum de 19 nœuds. Le sous-marin a mal calculé la vitesse du Rochambeau qu’il a sous-estimée de 1 nœud environ. La torpille est passée à 8 mètres sur l’arrière.

Nous transportions 229 hommes d’équipage et 200 passagers dont de nombreux Américains qui ont chanté la Marseillaise sitôt après l’attaque, quand ils entendirent le canon.

Armement de la pièce arrière de 75mm

DANIELOU Emile Quartier maître canonnier Morlaix
REMOND Edouard Matelot canonnier
LE RESTE Joseph Fusilier
POISSON Edmé Matelot du bord, pourvoyeur
DAULT Auguste Matelot du bord, pourvoyeur

Ces hommes méritent les plus grands éloges car ils ont été les premiers à voir le sillage de la torpille et ont eu l’initiative d’ouvrir le feu sans retard.

Je signale aussi la belle conduite, le sang-froid et l’esprit d’initiative de Monsieur MIOSSEC, officier mécanicien de quart à la machine, et de son assistant Monsieur POLPRE, élève officier. Au premier coup de canon, ils ont fermé toutes les portes étanches et ont organisé le service en cas d’abandon tout en maintenant l’ordre le plus absolu.

Voici la lettre de nomination du commandant Juham dans l’Ordre de la Légion d’Honneur.

Image

Cdlt
olivier

Rutilius
Messages : 12021
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am
Localisation : Chaville (Hauts-de-Seine).

Re: ROCHAMBEAU - Paquebot

Message par Rutilius » jeu. nov. 17, 2011 7:40 pm


Bonsoir à tous,


L’Ouest-Éclair – éd. de Rennes –, Lundi 13 février 1911, p. 5, en rubrique « Dépêches maritimes ~ Marine marchande. ».


Image
Image


Navigazette, n° 1.141, Jeudi 9 mars 1911, p. 6, en rubrique « Chronique maritime – Navigation. ».


Image
Image
________________________

Bien amicalement à vous,
Daniel.

Rutilius
Messages : 12021
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am
Localisation : Chaville (Hauts-de-Seine).

Re: ROCHAMBEAU - Paquebot

Message par Rutilius » jeu. nov. 29, 2012 2:55 pm


Bonjour à tous,


■ Historique (complément).

— 8 novembre 1915 : Lors d’une traversée de New-York à Bordeaux, un incendie, qui sera rapidement circonscrit, se déclare dans une soute à charbon.

L’Ouest-Éclair – éd. de Caen –, n° 6.000, Mardi 17 novembre 1915, p. 4, en rubrique « Dernière heure. ».


Image
________________________

Bien amicalement à vous,
Daniel.

Répondre

Revenir à « MARINE »