MEZLY - Trois mâts barque

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
alain13
Messages : 1967
Inscription : mer. mai 23, 2007 2:00 am

Re: MEZLY - Trois mâts barque

Message par alain13 » sam. avr. 25, 2009 7:42 pm

Bonjour à tous,

Le MEZLY, trois mâts barque en acier de 1568 tx,
- construit par les chantiers Dubigeon à Nantes pour la Compagnie Nationale d'Armement de Paris ( G.DOR et fils et Cie, gérants à Marseille ).

Pourrait s'appeler "Mezly la guigne" :

- lors de son premier voyage son capitaine M. Dagorne meurt à bord,
- lors de son second voyage son capitaine M.Danval meurt du béribéri ainsi que le second et le maître d'équipage,
- vendu à la Société Nouvelle d'Armement en 1906 et commandé par le capitaine F.Hervé, il coule en 1907 à Port-Talbot suite à une explosion de grisou (!!!) dans son chargement de charbon,
- il peut être renfloué.
- en 1910, commandé par le capitaine Eugène Droguet, il démâte et n'arrive à San Francisco que neuf mois après son départ de Sunderland,
- le 13 décembre 1916, il quitte Antofagasta pour Nantes avec un chargement de nitrate,
- le 3 mai 1917, après 141 jours de traversée et alors qu'il se trouvait à 400 milles à l'ouest de l'entrée de la Manche, il est canonné par l'UC 73 commandé par le LV K.Schapler,
-abandonné par son équipage il est incendié à coups de canon et coule rapidement,
-des 2 embarcations contenant l'équipage, l'une est recueillie par un vapeur après 48 heures, mais la seconde mettra 7 jours pour rallier la terre d'Irlande dans des conditions très éprouvantes.

Une photo du Mezly en facheuse posture à Port-Talbot (source Marseille et Marine en Bois ) d'Henri Picard.

Image


Cordialement,
Alain


Avatar de l’utilisateur
Terraillon Marc
Messages : 3983
Inscription : mer. oct. 20, 2004 2:00 am

Re: MEZLY - Trois mâts barque

Message par Terraillon Marc » sam. avr. 25, 2009 8:19 pm

Bonjour Alain

Voici la fiche du voilier selon MIRAMAR

Single Ship Report for "5618430"
IDNo: 5618430 Year: 1900
Name: MEZLY Launch Date:
Type: barque Date of completion: 8.00
Flag: FRA Keel:

--------------------------------------------------------------------------------
Tons: 1573 Link:
DWT: 0 Yard No: 455
Length overall: Ship Design:
LPP: 75.6 Country of build:
Beam: 11.2 Builder: Dubigeon
Material of build: Location of yard: Nantes-Chantenay
Number of
screws/Mchy/
Speed(kn): sail

--------------------------------------------------------------------------------
Owner as Completed: Cie Nationale d'Armement, Le Havre
Naval or paramilitary marking :
A: *
End: 1917

--------------------------------------------------------------------------------

Subsequent History:

Disposal Data:
sm/gf 50.15N/15.36W 3.5.17

A bientot :hello:
Cordialement
Marc TERRAILLON

A la recherche du 17e RIT, des 166/366e RI et du 12e Hussards.

olivier 12
Messages : 3421
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: MEZLY - Trois mâts barque

Message par olivier 12 » dim. avr. 26, 2009 10:36 pm

Bonjour à tous,

Un autre cliché du MEZLY après l'explosion de Port Talbot.

Image

Le récit complet du naufrage est à venir dans quelques semaines (après un séjour studieux à Vincennes...)

Cdlt
olivier

olivier 12
Messages : 3421
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: MEZLY - Trois mâts barque

Message par olivier 12 » jeu. mai 21, 2009 1:15 pm

Bonjour à tous,

Un petit complément sur le MEZLY

MEZLY

Trois-mâts barque de 2100 tpl construit aux chantiers Dubigeon de Nantes pour la Société des Transports Maritimes de Marseille dont ce fut l’unique voilier.
Navire du type SAINT ROGATIEN (voir fiche de ce navire)
Vendu en 1907 à la Société Générale d’Armement de Nantes

1580 tx JB
Longueur 75,40 m Largeur 11,50 m Creux 7,29 m
Surface de voilure 2365 m2

Beaucoup d’incidents de navigation rapportés ci-dessus par Alain.

A noter qu’au 2e voyage, le navire qui avait quitté Saïgon le 25 Avril 1902 fut très contrarié par des vents contraires ou des calmes plats.
Le béri-béri s’étant déclaré à bord, le capitaine Donval décéda le 18 Novembre. Il fut remplacé par le second, Hendoux, âgé de 24 ans, qui n’avait qu’un diplôme d’élève de la Marine Marchande.Celui-ci, atteint de la même maladie décéda le 25 Décembre. Il fut à son tour remplacé par un jeune lieutenant de 20 ans, sans brevet, Monsieur Ollivier, qui parvint à ramener le navire sans escale jusqu’à Dunkerque où il entra mi-Janvier 1903 après 260 jours de mer. Tout de même, ces marins du début du siècle étaient de sacrés bonshommes !!!

La perte du MEZLY

Le navire, affrété par la maison Bordes et Fils, de Paris, avait quitté Antofagasta le 13 Décembre 1916 à destination de Nantes, avec un chargement de nitrate.
Capitaine Eugène Droguet CLC inscrit à Saint Malo
Second Jacques Chassard LLC inscrit à Nantes
A signé le procès-verbal d’enquête Launay, Matelot

Le 3 Mai 1917 à 14h30, par 50°15 N et 15°25 W un coup de canon est entendu. Un sous-marin vient d’émerger à 80 m par le travers bâbord.
Le voilier marche à la vitesse de 1,5 nds. Très beau temps. Visibilité 4 milles. Légère houle d’Est.

Le commandant du sous-marin ordonne dans un français correct, très pur et sans accent de carguer les voiles et de mettre les embarcations à la mer. Il hèle l’embarcation du capitaine et lui demande de retourner à bord avec des marins allemands. Celui-ci obtient l’autorisation de remonter sur le MEZLY pour mettre à l’eau la 3e embarcation, plus grande, dans laquelle il prend place avec ses hommes, débarquant le dernier. Les Allemands gardent l’autre canot et le remplissent de butin pris sur le voilier.

Les deux canots s’éloignent vers l’EqSE, tandis que les marins voient le MEZLY prendre feu. Ils entendent tirer 7 coups de canon de 65 mm. Tous les coups portent, vu la faible distance entre le voilier et le sous-marin. Ils ne voient pas couler le MEZLY, mais il est en flammes jusqu’à la pomme des mâts.
Le sous-marin a pu être identifié grâce à une marque sur une bouée de sauvetage peinte en rouge, fixée sur le kiosque. Ce serait l’U 73. (nota : en fait UC 73) Il porte un canon d’environ 65 mm sur l’avant du kiosque. Peinture noire et gris argent récente. Voici la silhouette du sous-marin.

Image

Aperçu 7 hommes dont deux officiers avec casquettes et cirés gris sombre. Les autres portaient bleus de drap et bonnets.
Le capitaine a parlé avec le commandant allemand. Celui-ci lui a dit d’écrire au général Faure, commandant la 16e région militaire à Montpellier et de lui dire qu’il a croisé l’officier allemand qui avait été prisonnier à Villefranche et était parvenu à s’en évader. Cet officier était resté 4 mois et demi prisonnier et a coulé autant de navires que de semaines passées comme prisonnier, soit 18. Le matin même un grand vapeur a été coulé.

L’embarcation du second a été recueillie le 5 Mai vers 16h00 par le vapeur ABISSI, courrier anglais de la côte occidentale d’Afrique. Il a déposé les naufragés le 7 Mai à Liverpool.

L’embarcation du capitaine est restée en mer jusqu’au 10 Mai à 16h00, quand elle est entrée à Bellingold, petit port de la côte SW d’Irlande, situé près de Dingle. Les hommes, très éprouvés par le froid, la faim et la fatigue, ont été rapatriés sur Cork, puis Southampton et Saint Malo où ils sont arrivés le 17 Mai.

Le sous-marin attaquant

C’était effectivement l’UC 73, commandé par le KL Kurt Schapler.
Il serait intéressant de savoir si le commandant Schapler a bien été prisonnier à Villefranche, et à la suite de quel événement …et aussi quel a été ce grand vapeur coulé le matin? ;)

Cdlt
olivier

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: MEZLY - Trois mâts barque

Message par Ar Brav » jeu. mai 21, 2009 2:00 pm

Bonjour Olivier,
Bonjour à tous,

Il serait intéressant de savoir si le commandant Schapler a bien été prisonnier à Villefranche, et à la suite de quel événement …et aussi quel a été ce grand vapeur coulé le matin?

Le 3 mai 1917, l'UC-73 de Kurt Schapler a coulé après capture par 50°10N et 017°15W le vapeur italien de 2 691 tonnes Misurata (1888, Blohm & Voss, Hamburg) de la Sicilia Soc. di Navigazione, Palermo.

L'OL Le KL Kurt Schapler disparait en Méditerranée à bord de l'UB-71 le 21 avril 1918 après avoir coulé 7 navires et endommagé un 8ème, apparemment entre le 18 Mars 1916 et cette date.

Yves devrait pouvoir nous en dire davantage :)

Sources :
http://uboat.net


Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Terraillon Marc
Messages : 3983
Inscription : mer. oct. 20, 2004 2:00 am

Re: MEZLY - Trois mâts barque

Message par Terraillon Marc » jeu. mai 21, 2009 7:06 pm

Bonjour

Je suis trés interessé par cet épisode villefranchois ...

A bientot
Cordialement
Marc TERRAILLON

A la recherche du 17e RIT, des 166/366e RI et du 12e Hussards.

Avatar de l’utilisateur
Yves D
Messages : 2044
Inscription : ven. mai 18, 2007 2:00 am
Localisation : Toulon
Contact :

Re: MEZLY - Trois mâts barque

Message par Yves D » ven. mai 22, 2009 12:05 am

Bonsoir à tous
Source : Ehrenrangliste der Kaiserlich Deutschen Marine
Kurt SCHAPLER
né le 10.10.1888
Rejoint la Marine Impériale Avril 1905
A la déclaration de guerre il est off. de quart à bord de SMS München
6.1915 Ecole de Navigation Sous-Marine puis cours de Commandant et commandement UB 9 puis UB 11
12.1915 Instructeur à l'Ecole de NSM
2.1916 Commandant UB 30, Flottille de la Baltique
24.4.1916 Promu Kapitänleutnant
10.1916 Commandant UC 73
11.1917 Commandant UB 71
21.4.1918 Mort au combat avec UB 71

Je ne vois pas bien quand il aurait pu être prisonnier (18 semaines !) à Villefranche, même si UC 73 appartenait à la Flottille de Pola en en assurant le commandement jusqu'à fin oct 1917 et en prenant aussitôt après le commandement de UB 71 alors en achèvement à Kiel.
Cdlt
Yves
www.histomar.net
La guerre sous-marine 14-18, Arnauld de la Perière
et autres thèmes d'histoire maritime.

olivier 12
Messages : 3421
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: MEZLY - Trois mâts barque

Message par olivier 12 » ven. mai 22, 2009 9:55 am

Bonjour à tous,

Effectivement, il semble peu probable que Kurt Schapler ait été prisonnier en France entre Juin 15 et 1918. Il faudrait voir entre Août 14 et Juin 15 s'il a été en permanence sur le MÜNCHEN ...(A mon avis, s'il y a quelque chose de vrai dans cette histoire cela doit se situer au tout début de la guerre)
Mais il y a aussi la possibilité que le capitaine Droguet ait pris un autre officier du sous-marin pour le commandant.
C'est tout de même curieux car le récit figure en toutes lettres dans son rapport et est repris par l'officier enquêteur. Je ne vois pas trop l'intérêt d'inventer pareille histoire qui, à l'époque, pouvait tout de suite être vérifiée afin d'identifier le commandant en question!
D'ailleurs, petite correction à ce que j'avais tout d'abord lu, l'officier allemand ne dit pas qu'il "a coulé" 18 navires, mais qu'il "va couler" (qu'il s'est fixé cet objectif) 18 navires.
Peut-être y-a-t-il possibilité de savoir si le général Faure commandait bien la 16e région ?

Cdlt
olivier

olivier 12
Messages : 3421
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: MEZLY - Trois mâts barque

Message par olivier 12 » ven. juil. 03, 2009 10:42 am

Bonjour à tous,

Une autre photo du MEZLY arrivant au port avec son mât de misaine cassé à hauteur du chouque. Il pourrait s'agir de l'accident de 1910 ? rapporté par Alain, mais ce n'est pas certain car la photo a été prise à Sydney....

Image

Un tableau représentant le trois-mâts sous voiles

Image

et son équipage photographié à New York le 29 Octobre 1911

Image

Cdlt
olivier

vdonval29
Messages : 10
Inscription : mar. mars 09, 2010 1:00 am

Re: MEZLY - Trois mâts barque

Message par vdonval29 » mar. mars 09, 2010 5:22 pm

Bonjour à tous,
"....A noter qu’au 2e voyage, le navire qui avait quitté Saïgon le 25 Avril 1902 fut très contrarié par des vents contraires ou des calmes plats.
Le béri-béri s’étant déclaré à bord, le capitaine Danval décéda le 18 Novembre. Il fut remplacé par le second, Heudoux, âgé de 24 ans, qui n’avait qu’un diplôme d’élève de la Marine Marchande.Celui-ci, atteint de la même maladie décéda le 25 Décembre. Il fut à son tour remplacé par un jeune lieutenant de 20 ans, sans brevet, Monsieur Ollivier, qui parvint à ramener le navire sans escale jusqu’à Dunkerque où il entra mi-Janvier 1903 après 260 jours de mer. Tout de même, ces marins du début du siècle étaient de sacrés bonshommes !!! "

Je me présente, je m'appelle Vincent Donval, son arrière petit fils. Je voudrais apporter un petit rectificatif sur le nom du deuxième capitaine "Danval". En fait, il s'appelle DONVAL François Marie, il est né le 06 mars 1871 à Trébeurden et mort le 19 novembre 1902 en mer de Chine Saïgon (acte de naissance et décès en ma possession). Le deuxième capitaine se nommait Léon Joseph Hendoux. Il a été jetté en mer à la lat. 13° 39 sud ; long 10° 16 ouest.
Voilà je suis très heureux d'avoir découvert ce forum qui parle de mon arrière grand père. Si vous avez d'autres photos sur le navire, je suis preneur !!!!
je vous joints mon adresse mail : [email protected]. je vous en remercie
Cordialement
Vincent

Répondre

Revenir à « MARINE »