TORPILLEUR 330

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Avatar de l’utilisateur
Terraillon Marc
Messages : 3983
Inscription : mer. oct. 20, 2004 2:00 am

Re: TORPILLEUR 330

Message par Terraillon Marc » mar. mars 03, 2009 11:38 pm

Bonsoir,

Une image du torpilleur 330

http://navires-14-18.com/photos/T/TORPI ... _MN_1w.jpg

A bientot :hello:
Cordialement
Marc TERRAILLON

A la recherche du 17e RIT, des 166/366e RI et du 12e Hussards.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: TORPILLEUR 330

Message par Ar Brav » jeu. mars 05, 2009 11:28 am

Bonjour à tous,

TORPILLEUR 330 Torpilleur numéroté type 295 (1908-1927)

Chantier :

Forges & Chantiers de la Gironde, Bordeaux.
Commencé : 1904
Mis à flot : 07.1907
Terminé : 1908
En service : 01.1908
Retiré : 18.02.1927
Caractéristiques : 97,5 t prévus ; 101-103 t normalement ; 2 000 cv ; 40,17 (ht) 38 (pp) x 4,40 - 4,24 (flott.) x 2,75 m ; TE m 1,88 m ; AR sous crosse 2,64 m ; 2 chaudières Guyot du Temple timbrées à 17 kg/cm² : 1 machine alternative à triple expansion ; 1 hélice ; 26 nœuds prévus ; effectif 23 hommes.
Rayon d’action : 360-370 milles à 22 nœuds (1 040 kg/h de charbon), 600 milles à 18 nœuds (540 kg/h) et 2 000 milles à 10 nœuds (86-88 kg/h de charbon consommés environ).
Soutes : 11,8 t de charbon en charge normale, capacité 18 tonnes.
Symbole de coque 330.
Armement : II de 37 mm TR de 20 calibres modèle 1885 + III TLT de 450 mm dont 1 tube d’étrave et les 2 autres montés tête-bêche à l’arrière + torpilles automobiles de 450 mm modèle 1904.

Observations :

03.08.1904 : date de marché
08.1906-01.1908 : en essais à Rochefort. Vitesse 27,11 nœuds à 349 tr/mn pour 1 880 kg/h de charbon consommés
1907-03.1908 : affecté à la 3ème flottille de torpilleurs de l’Océan, à Rochefort
03.1908-1912 : il est affecté à Oran, à la 5ème flottille de torpilleurs de la Méditerranée
09.1910 : il aborde un quai et est sérieusement endommagé
1910-1911 : à Toulon pour réparations, puis retour sur Oran
1912 : les chaudières sont retubées à Bizerte
1913-1919 : il est affecté aux torpilleurs de Bizerte, puis à la division des patrouilleurs de Tunisie
Après la guerre, il est équipé et reconverti en dragueur léger
1922 : affecté à l’escadrille de dragage Algérie-Tunisie, puis est prêté à l’école de chauffe de Bizerte
1926 : désigné torpilleur garde-pêche pour l’Algérie
02.1927 : il est rayé des listes
10.1927 : la coque est vendue à Bizerte pour la démolition.

Sources :

Dictionnaire des bâtiments de la flotte de guerre française de Colbert à nos jours, Tome II, 1870-2006, LV Jean-Michel Roche, Imp. Rezotel-Maury Millau, 2005
Histoire du Torpilleur en France, Henri Le Masson, Académie de Marine, 1965
Les Flottes de Combat en 1917, Commandant de Balincourt, Augustin Challamel, 1917
Les Flottes de Combat pour 1925, Commandant de Balincourt, Société d’Editions Géographiques, Maritimes et Coloniales, 1925
Les marques particulières des navires de guerre français 1900-1950, Jean Guiglini, SHM, 2002
Répertoire des navires de guerre français, Jacques Vichot, Pierre Boucheix, refondu par Hubert Michéa, AAMM, 2003
French Warships of World War I, Jean Labayle-Couhat, Ian Allan Ltd, 1974
Jane’s Fighting Ships 1914, Fred T. Jane, David & Charles Reprints, 1968
Jane’s Fighting Ships 1919, Fred T. Jane, David & Charles Reprints, 1969


Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Rutilius
Messages : 13544
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

TORPILLEUR 330 — Torpilleur numéroté de type 295 (1908~1927).

Message par Rutilius » jeu. avr. 11, 2013 10:21 pm

Bonsoir à tous,

■ Historique (complément).

― 4 août 1914 : Alors commandé par le lieutenant de vaisseau Pierre Antoine Farret, capture au large des côtes tunisiennes le pétrolier allemand Czar-Nicolaï-II (Capitaine Langhinrich), propriété par la Minerölwerke Albrecht und C°. G.m.b.h., établie à Hambourg, qui sera ultérieurement saisi à Bizerte, francisé, puis incorporé à la flotte de l’État.

Ce pétrolier transportait 400 barils d’huile minérale — soit environ 95 t. —, propriété de l’armateur, ainsi que 775 t. de distillats pétroliers (« solar oil distillate ») et 494 t. de distillats d’huile de vaseline (« vaseline oil distillate ») pour le compte de la Société anonyme d’armement, d’industrie et de commerce, dont le siège était établi à Anvers. Le procès verbal d’enquête fut établi le 22 août 1914 par M. Hervé, commissaire de 1re classe de la Marine, commissaire aux prises du port de Bizerte.

La prise du bâtiment fut déclarée bonne et valable par une décision Conseil des prises en date du 29 décembre 1914 (J.O. 19 avril 1915, p. 2.369 ; Journal du droit international 1915, p. 184). En revanche, l’État français fut condamné à restituer à la société belge, ou à en payer la valeur à la date de la capture, d’abord les 775 t. de distillats pétroliers, puis les 494 t. de distillats d’huile de vaseline (Conseil des prises, 26 juill. 1915 : J.O. 23 août 1915, p. 5.932 ; Journal du droit international 1916, p. 1.237).
Dernière modification par Rutilius le jeu. oct. 03, 2019 10:08 pm, modifié 2 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Rutilius
Messages : 13544
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

TORPILLEUR 330 — Torpilleur numéroté de type 295 (1908~1927).

Message par Rutilius » ven. avr. 12, 2013 2:33 am

Bonjour à tous,

□ Le lieutenant de vaisseau Pierre Antoine FARRET fut nommé au commandement du Torpilleur 330 par un décret en date du 2 mars 1914 (J.O. 4 mars 1914, p. 1.970). ). Ce bâtiment avait alors Bizerte pour port d’attache.
Dernière modification par Rutilius le jeu. oct. 03, 2019 10:14 pm, modifié 1 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Rutilius
Messages : 13544
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

TORPILLEUR 330 — Torpilleur numéroté de type 295 (1908~1927).

Message par Rutilius » mer. nov. 16, 2016 3:26 pm

Bonjour à tous,

Torpilleur 330 — Torpilleur numéroté de type 295 (1908~1927).

Le Torpilleur 330 fut administrativement considéré comme bâtiment armé en guerre :

— du 2 août 1914 au 22 octobre 1918 ;
— du 26 juin au 25 août 1919.

[Circulaire du 25 avril 1922 établissant la Liste des bâtiments et formations ayant acquis, du 3 août 1914 au 24 octobre 1919, le bénéfice du double en sus de la durée du service effectif (Loi du 16 avril 1920, art. 10, 12, 13.), §. A. Bâtiments de guerre et de commerce. : Bull. off. Marine 1922, n° 14, p. 720 et 770.].
Dernière modification par Rutilius le jeu. oct. 03, 2019 10:16 pm, modifié 1 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Avatar de l’utilisateur
delmi83
Messages : 1191
Inscription : sam. mai 01, 2010 2:00 am

Re: TORPILLEUR 330

Message par delmi83 » jeu. oct. 03, 2019 8:50 am

Bonjour,

je rebondis sur ce post concernant le torpilleur 330. Travaillant sur le matelot Auvergne Guillaume de l'Hérault, dans l'onglet citation de sa fiche matricule, il est noté : "Se trouvait à bord du torpilleur 330 lorsque le bâtiment a été cité à l'ordre du 6ème arrondissement maritime."

Qu'en pensez-vous, je n'ai rien trouvé...

Une citation à l'ordre d'un arrondissement maritime correspond à quel niveau ??? Division, plus, moins... Cette citation correspondrait-elle à la prise du pétrolier allemand le 4 août 1914 ?

Merci de vos éclaircissements

Cordialement

Michel

Répondre

Revenir à « MARINE »