CHEVRETTE – Patrouilleur.

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Rutilius
Messages : 13097
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: CHEVRETTE – Patrouilleur.

Message par Rutilius » mer. févr. 18, 2009 7:26 pm


Bonsoir à tous,

CHEVRETTE – Patrouilleur, ex-chalutier espagnol (1917-1919) – Patrouilleurs de la Loire.

Un officier marinier mort accidentellement à bord du patrouilleur Chevrette :

- DROGUET Henri Marie Joseph, né le 6 avril 1886 à Paramé (Ille-et-Vilaine) et y domicilié, mort le 1er mars 1918, « mortellement blessé à bord de la Chevrette par l'explosion d'un appareil d'éclairage à acétylène », Second maître mécanicien, Patrouilleurs de la Loire, Matricule n° 22.957-1 (Acte transcrit à Lorient, le 1er mai 1918).

Bien amicalement à vous,
Daniel.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: CHEVRETTE – Patrouilleur.

Message par Ar Brav » mer. févr. 18, 2009 8:18 pm

Bonsoir Daniel,
Bonsoir à tous,

Le patrouilleur Chevrette, ex-chalutier espagnol de 162 t, est l'ex-Alfonso XIII, et l'ex-Wilberforce, construit à Hull en Grande-Bretagne en 1897. Il a été acheté en 1917 par la Marine française et basé à Lorient. Vendu ensuite au civil, il est démoli en 1937 (Capron, Quilan & Guénezon, armateurs de Dieppe).

Amicalement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Terraillon Marc
Messages : 3983
Inscription : mer. oct. 20, 2004 2:00 am

Re: CHEVRETTE – Patrouilleur.

Message par Terraillon Marc » jeu. févr. 19, 2009 12:06 am

Bonsoir

Est ce que ce navire a été garde pêche ??

A bientot
Cordialement
Marc TERRAILLON

A la recherche du 17e RIT, des 166/366e RI et du 12e Hussards.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: CHEVRETTE – Patrouilleur.

Message par Ar Brav » jeu. févr. 19, 2009 8:39 am

Bonjour Marc,

Je n'ai rien dans ma doc qui permet de l'affirmer. Il est même répertorié comme dragueur de mines auxiliaire dans le Labayle-Couhat (French Warships)

Amicalement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Terraillon Marc
Messages : 3983
Inscription : mer. oct. 20, 2004 2:00 am

Re: CHEVRETTE – Patrouilleur.

Message par Terraillon Marc » jeu. févr. 19, 2009 8:53 am

Merci Franck !!!
Cordialement
Marc TERRAILLON

A la recherche du 17e RIT, des 166/366e RI et du 12e Hussards.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: CHEVRETTE – Patrouilleur.

Message par Ar Brav » jeu. févr. 19, 2009 9:38 am

Re, Marc,

Oups ! Dans le Vichot, il y a effectivement un garde pêche répertorié du nom de Chevrette (1917), sans plus de précision (en sus du patrouilleur mentionné plus haut).

Amts,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: CHEVRETTE – Patrouilleur.

Message par Ar Brav » jeu. févr. 19, 2009 6:26 pm

Bonjour à tous,

CHEVRETTE Patrouilleur ex-chalutier espagnol (1917-1919)

Chantier :

Cook Welton & Gemmel, Hull, Grande-Bretagne.
Commencé : 1896
Mis à flot : 24.12.1896
Terminé : 01.02.1897
En service : 1919 (MM)
En service : 1917 (MN)
Retiré : 1919 (MN)
Retiré : 1937 (MM)
Caractéristiques : 162 t ; 149 tjb ; 51 tjn ; 32,15 x 6,18 x 3,33 m (105,5 x 20,7 x 11,0 pieds) ; coque acier : 1 machine alternative à triple expansion à 3 cylindres construite par C. D. Holmes & C°, Hull ; 49 nhp.
Armement : I de 75 mm ou de 90 mm, à confirmer.

Observations :

Chalutier construit en Grande-Bretagne en 1896 et lancé sous le nom de Wilberforce, chantier numéro 177. Armateur inconnu.
1906 : acheté par un armateur espagnol et renommé Alfonso XIII
1917 : acheté par la Marine française et renommé Chevrette. Reconverti en dragueur de mines auxiliaire. Basé à Lorient, affecté aux Patrouilleurs de la Loire.
1919 : vendu au civil
1930-1937 : inscrit au Lloyd’s Register pour le compte de Capron, Gueneron & Quilan, armateurs, et immatriculé à Dieppe. Conserve son nom
1937 : démoli.

Tout renseignement sera le bienvenu, merci par avance.

Sources :

Dictionnaire des bâtiments de la flotte de guerre française de Colbert à nos jours, Tome II, 1870-2006, LV Jean-Michel Roche, Imp. Rezotel-Maury Millau, 2005
Répertoire des navires de guerre français, Jacques Vichot, Pierre Boucheix, refondu par Hubert Michéa, AAMM, 2003
French Warships of World War I, Jean Labayle-Couhat, Ian Allan Ltd, 1974
www.miramarshipindex.org
www.plimsollshipdata.org


Cordialement,
Franck

www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Memgam
Messages : 3682
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: CHEVRETTE – Patrouilleur.

Message par Memgam » ven. juil. 12, 2019 4:03 pm

Bonjour,

Chevrette,

fin août 1917, équipé d'un ballon captif.
18 mai 1918, recueille deux canots avec 31 marins du laker américain John G. Mac Cullough, à 13 milles dans le sud-est de l'île d'Yeu, coulé par l'UB 43 d'Ernst Steindorff.

"Les marins estimaient en particulier que le captif ne pouvait que les géner dans les manoeuvres, essentiellement lorsqu'il s'agissait de poursuivre un submersible. L'exemple de la Chevrette des patrouilles de la Loire, basée à Lorient, devait rester longtemps dans les esprits. Le 3 juin 1918, celle-ci avait surpris un U-Boot à 6 milles dans le nord de l'île d'Yeu, et durant deux heures, les Français avaient tenté sans succès de le rattraper. Pénalisé par la traînée de la saucisse, jamais le patrouilleur n'avait pu gagner le terrain nécessaire à un affrontement direct." (Le Roy).

Source : Marcel Rondeleux, L'apogée de la guerre sous-marine 1917-1918, Les éditions du Gerfaut, 1937.
Thierry Le Roy, La guerre sous-marine en Bretagne 1914-1918, Thierry Le Roy, 1990.
Association Anges, Naufrages autour de l'île d'Yeu, la première guerre mondiale, Geste éditions, 2015.

Cordialement.
Memgam

Répondre

Revenir à « MARINE »