JEANNETTE, 3-mâts goélette de Terre Neuve

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Memgam
Messages : 3613
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: JEANNETTE, 3-mâts goélette de Terre Neuve

Message par Memgam » jeu. mars 28, 2013 3:24 pm

Bonjour,

Le trois-mâts Buffon de la Société Générale d'Armement, capitaine Cloâtre, qui a recueilli cinq hommes de l'équipage de Jeannette et les a transférés sur le croiseur HMS Glasgow, passera la guerre sans encombre et sera démoli en 1927. Dans les années 1905 à 1908, le capitaine Ledru a voyagé à bord avec sa femme Hortense et l'un ou l'autre de ses fils ainsi qu'à bord du trois-mâts La Pérouse.

Dans la bonne vidéo Yves D, citée ci-dessus, c'est une photo du quatre-mâts barque Jacqueline de chez Bordes qui illustre le sauvetage d'un doris.

Sources : Alan Villiers & Henri Picard, The bounty ship of France, PSL, 1972.
Henri Picard, La fin des cap-horniers, Edita Vilo, 1976, photo page 44.
Louis Lacroix, Les derniers grands voiliers, Peyronnet, 1937.
Jean Randier, Grands voiliers Français, Editions des quatre seigneurs, 1974.
Etienne Bernet, Les cap-hornières, MDV, 2008.

Cordialement.

Image
Image
Memgam

Rutilius
Messages : 12969
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

JEANNETTE — Trois-mâts goélette de Terre-Neuve.

Message par Rutilius » lun. sept. 11, 2017 1:01 am

Bonsoir à tous,

L’armateur du trois-mâts goélette terre-neuvier Jeannette

— TRÉMAUDAN Édouard François, né le 18 novembre 1873 à Saint-Pierre-de-Plesguen (Ille-et-Vilaine) et décédé le 12 avril 1937 à Saint-Servan-sur-Mer (– d° –). Classe 1893, n° 1.361 au recrutement de Saint-Malo.

Fils de François Jean TRÉMAUDAN, né le 29 décembre 1843 à Saint-Pierre-de-Plesguen, cultivateur, et de Marie Reine Françoise LEMASSON, née le 3 mai 1846 à Saint-Pierre-de-Plesguen, sans profession ; époux ayant contracté mariage à Saint-Pierre-de-Plesguen, le 23 novembre 1868 (Registre des actes de mariage de la commune de Saint-Pierre-de-Plesguen, Année 1868, f° 8, acte n° 13. ~ Registre des actes de naissance de la commune de Saint-Pierre-de-Plesguen, Année 1873, f° 14, acte n° 56.).

Époux de Joséphine Marie Françoise LEMARIÉ, née le 20 décembre 1878 à Saint-Pierre-de-Plesguen et décédée le 21 février 1977 à Saint-Servan-sur-Mer (Registre des actes de naissance de la commune de Saint-Pierre-de-Plesguen, Année 1878, f° 19, acte n° 72.), couturière [en 1899], avec laquelle il avait contracté mariage à Saint-Pierre-de-Plesguen, le 26 novembre 1899 (Registre des actes de mariage de la commune de Saint-Pierre-de-Plesguen, Année 1899, f° 9, acte n° 16.).

L’Ouest-Éclair — éd. de Rennes —, n° 14.766, Mardi 13 avril 1937, p. 6.

Image
Dernière modification par Rutilius le dim. janv. 06, 2019 3:04 pm, modifié 1 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Rutilius
Messages : 12969
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

JEANNETTE — Trois-mâts goélette terre-neuvier.

Message par Rutilius » lun. sept. 11, 2017 2:34 am

Bonjour à tous,


Le capitaine du trois-mâts goélette terre-neuvier Jeannette lors de la perte de ce bâtiment


— COMMEREUC Marie Baptiste François, né le 28 février 1880 à Evran (Côtes-du-Nord – aujourd’hui Côtes-d’Armor –) et décédé le 29 novembre 1950 à Saint-Pierre-de-Plesguen (Ille-et-Vilaine). Inscrit au quartier de Dinan, n° 200 [Initialement inscrit définitif au même quartier, n° 529] ; classe 1900, n° 1.028 au recrutement de Saint-Malo.

Fils de Marie Joseph COMMEREUC, né le 20 juin 1844 à Saint-Juvat (Côtes-du-Nord – aujourd’hui Côtes-d’Armor –), laboureur [cordonnier en 1844], et de Marie Françoise Virginie Dorothée SAUTON, née le 28 mars 1851 à Evran, « ménagère » ; époux ayant contracté mariage à Evran, le 19 juillet 1873 (Registre des actes de mariage de la commune d’Evan, Année 1873, f° 21, acte n° 20. ~ Registre des actes de naissance de la commune d’Evan, Année 1880, f° 9, acte n° 15.).

Époux d’Henriette Marie Célestine MARCEL, née le 13 janvier 1886 à La Vicomté-sur-Rance (Côtes-du-Nord – aujourd’hui Côtes-d’Armor –) et décédée le 18 janvier 1978 à Saint-Pierre-de-Plesguen, avec laquelle il avait contracté mariage à Pleudihen-sur-Rance, le 16 février 1909 (Registre des actes de naissance de la commune de La Vicomté-sur-Rance, Année 1886, f° 2, acte n° 1.).

**********

Par l’effet du décret du 1er août 1914 prescrivant la mobilisation des armées de terre et de mer (J.O. 2 août 1914, p. 7.054), mis à la disposition du Ministère de la Guerre. Le 27 février 1915, placé en sursis d’appel « jusqu’à nouvel ordre » pour la campagne de grande pêche 1915. Arrivé le 8 décembre 1915 au 5e Régiment d’infanterie coloniale, matricule n° 01.369 ; caporal le même jour. Nommé sergent le 4 janvier 1916. Au titre de la campagne de grande pêche 1916, placé en sursis d’appel le 3 février 1916 en qualité de capitaine de la goélette Angéline, et ce jusqu’au retour du bâtiment. Désaffecté de l’armée de terre et remis à la disposition de l’armée de mer le 21 décembre 1916. Rayé de la matricule des gens de mer le 1er mars 1928 et libéré de ses obligations militaires à la même date.
Dernière modification par Rutilius le dim. janv. 06, 2019 6:27 pm, modifié 2 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

olivier 12
Messages : 3525
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: JEANNETTE, 3-mâts goélette de Terre Neuve

Message par olivier 12 » dim. janv. 06, 2019 8:16 am

Bonjour à tous,

Pour compléter l'histoire de JEANNETTE voici la silhouette de l'U 90 dessinée par les hommes de ce trois-mâts goélette

Image

Cdlt
olivier

Rutilius
Messages : 12969
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

JEANNETTE — Trois-mâts goélette terre-neuvier.

Message par Rutilius » dim. janv. 06, 2019 6:26 pm

Bonsoir à tous,
Yves D a écrit :
mer. févr. 04, 2009 6:40 pm

« RESCAPÉS RECUEILLIS PAR LE ROSSIGNOL :

— LEROUX ..., patron de pêche.
— PERROT Édouard, matelot.
— SAIGET Pierre, matelot.
— DUVAL Alfred, mousse. »
Ces naufragés furent recueillis au large de Penmarc’h, le 7 octobre 1917, à 13 h. 45, par le patrouilleur Rossignol — alors commandé par le maître de manœuvre Tugdual Marie QUITTÉ —, qui les débarqua le même jour, à 18 h. 00, à Lorient, où ils furent conduits au 3e Dépôt des équipages de la flotte.

[Patrouilleur Rossignol, Journal de navigation n° 2/1917 — 28 juin 1917 ~ 4 avril 1918 —, Service histo-rique de la Défense, S.G.A. « Mémoire des hommes », Cote SS Y 442, p. num. 638.]
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Répondre

Revenir à « MARINE »