GOLIATH - Remorqueur

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: GOLIATH - Remorqueur

Message par Ar Brav » mar. févr. 10, 2009 9:38 pm

Bonsoir,

D'après le registre historique de la correspondance du LV VENNIN commandant du SHAMROCK, celui-ci était un transport transformé en usine de distillation et en transport de barges et munitions.
Il n'était pas autonome et devait être remorqué, entre autres par le remorqueur GOLIATH, d'où " mission Goliath-Shamrock".
Il était à Moudros en Juin 1915 et faisait des essais de distillation d'eau de mer.
Le 9 juin 1915 il assurait la réfection des cuves du navire (citerne ?) la Jouvence.

Bien cordialement,
Alain
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: GOLIATH - Remorqueur

Message par Ar Brav » mar. févr. 10, 2009 10:32 pm

Bonsoir à tous,

Voir également ce fil :

Sujet : Mission Goliath-Shamrock (Dardanelles)

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pa ... 1473_1.htm

Ainsi que le sujet sur le Shamrock :

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pa ... 1664_1.htm

Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: GOLIATH - Remorqueur

Message par Ar Brav » mar. mars 24, 2009 9:01 am

Bonjour à tous,

GOLIATH Remorqueur (1903-1944)

Chantier & Caractéristiques :

St Nazaire, Penhoët.
Commencé : 1901
Mis à flot : 28.03.1903
Terminé : 1903
En service : 11.1903 (MN)
Retiré : 26.05.1944 (MN)
Caractéristiques : 1 150 t ; 1 450 cv ; 51,70 x 9,20 m ; TE 5,18 m ; 1 hélice ; 1 cheminée ; 2 mâts ; 27 h (1913).

Principales dates & Observations :

Remorqueur lancé en 1903 à Saint Nazaire, chantier numéro 35.
1901 : mis sur cale
12.11.1903 : livré à la Marine Nationale
Carrière à Toulon de 1904 à 1914
11-18.03.1910 : remorque de Toulon à Bizerte le sous-marin Truite
03-05.04.1910 : remorque de Toulon à Bizerte le sous-marin Souffleur
1915 : participe à la campagne des Dardanelles. Le remorqueur Goliath a à son bord le CV Robez-Pagillon avec le LV Estéva comme adjoint en février-mars 1915. Ils sont chargés d'organiser le convoi de navires devant transporter les troupes sur le théâtre d'opération des Dardanelles. Il s'agit en effet de transporter et de nourrir, pendant une traversée de 6 jours, 473 officiers, 17 989 hommes, 5 279 chevaux ; 1 187 voitures portant les bagages, 500 coups d'artillerie et 15 jours de vivres.
En moins d'une semaine, 20 grands bâtiments sont prêts à embarquer les troupes et le matériel à Toulon, Oran, Philippeville, Bône et Bizerte. Répartis en 6 groupes, ils se concentrent le 6 mars dans ce dernier port et à Malte. Dès le 9 mars, le chef de la mission navale est à Moudros avec le Goliath. C’est à Mytilène que les premières instructions prescrivent de conduire le corps expéditionnaire, mais la réalisation de ce projet est subordonnée à un accord avec le gouvernement grec, peu enclin à satisfaire les Alliés. Faute d’accord, Lemnos est alors choisie comme base, concurremment avec les Anglais.
07.1915 : le Goliath figure à l’effectif des bâtiments affectés au service du corps expéditionnaire français aux Dardanelles dans le groupe des remorqueurs. Ces bâtiments sont les suivants :
Les courriers et transports divers :
Abda
Annam
Amiral Hamelin
Armand Béhic
Australien
Basque
Bosphore
Britannia
Burdigala
Carthage
Chaouia
Charles Roux
Ceylan
Djemnah
Djurjura
Dukkala
Dumbea
France II
France III
Gange
Havraise
Himalaya
Italie
Liamone
Lotus
Lutetia
Magellan
Médie
Mont-Blanc
Moulouya
Natal
Paul Lecat
Pélion
Polynésien
Savoie I
Sainte-Hélène
Timgad
Yunnan

La flotte affectée à ce service comporte également les navires-hôpitaux :
Asie
Canada
Duguay-Trouin
Soudan
Tchad

Les transports de munitions :
Loiret
Drôme
Sainte-Marguerite

Les navires frigorifiques :
Sergei
Général Leman

Les transports de charbon :
Algérie
Bayonnaise
Berthe
Biarritz
Breton
Constance
Jeanne Marie
Provincia
Saint-Simon
Socoa

Les navires affectés au service de l’eau :
Chasseloup-Laubat
Etang
Filtre
Jules Henry
Gharb
Shamrock
Ville de Rabat

Les navires-dépôts :
Arcturus
Argenfels
Aquitaine
Caravellas
Théodore Mante

Les remorqueurs :
Algérienne
Bois-Rosé
Ferret
Goliath
Infatigable
Jeanne Antoinette
Laurent Schiaffino
Paul
Phocéen
Sud
Zazita

1918 : reconverti en dragueur
02.1919 : remet à flot le paquebot Azay le Rideau des Messageries Maritimes qui vient de s’échouer le 7 février sur la côte Nord-Est de la Corse alors qu’il rapatrie 3 000 soldats rentrant de Salonique. Le paquebot s’en tire sans dommage
08.1919 : tentative de renflouement avec un dock flottant de l’épave de la Drôme coulée en rade de Marseille, sans succès
09.1920 : il remorque à Toulon l’ex-Prinz Eugen austro-hongrois venant de Pola
08.1921 : avec le Taillebourg, il remorque de Bizerte à Marseille le navire-atelier Vulcain, rescapé de la flotte Wrangel des Russes Blancs interné à Bizerte sous le nom de Kronstad, ex-paquebot Phoenicia de la Hapag saisi par les Russes en 1905 lors de la guerre russo-japonaise, réquisitionné puis réarmé sous pavillon français en août 1921
04-09.01.1930 : avec les remorqueurs Méhari, Tourterelle, Samson et Taillebourg, il tente sans succès de renflouer le croiseur cuirassé Edgar Quinet échoué au Cap Blanc près d’Oran. Le croiseur coulera le 9 janvier 1930
25-26.02.1931 : avec le Travailleur, il remorque le torpilleur Bordelais, alors en avarie de machines jusqu’à Ajaccio
09.12.1939 : départ pour Beyrouth
01.04.1940 : retour à Toulon, puis Beyrouth à nouveau, Malte, Bizerte
1940-1941 : opérations de remorquage sur Ajaccio, Naples et Marseille
27.11.1942 : en réparations à Toulon dans la darse Castigneau, il n’est pas sabordé avec le reste de la Flotte
Il est ensuite armé par les Italiens, puis par les Allemands à partir du 9 septembre 1943
04.02.1944 : il est avarié lors d’un bombardement
26.05.1944 : les Allemands le saisissent, il est remorqué à Marseille pour une remise en état, puis abandonné à l’intérieur d’un des bassins de radoub
22.08.1944 : le Goliath est sabordé à Marseille
27.12.1945 : il est condamné
12.09.1946 : l’épave est relevée, et flotte lors de la remise en eau du bassin. Son état ne permet toutefois pas une éventuelle remise en service
11.1950 : le remorqueur est démoli en Italie.

Sources :

Dictionnaire des bâtiments de la flotte de guerre française de Colbert à nos jours, Tome II, 1870-2006, LV Jean-Michel Roche, Imp. Rezotel-Maury Millau, 2005
http://www.netmarine.net/dico/index.htm
Répertoire des navires de guerre français, Jacques Vichot, Pierre Boucheix, refondu par Hubert Michéa, AAMM, 2003
La flotte des Russes Blancs, Marc Saibène, Marines Editions, 2008
La Marine française et la Mer Noire (1918-1919), Philippe Masson, Editions de La Sorbonne, Service Historique de la Marine, 1982
La guerre navale aux Dardanelles, CV A. Thomazi, Payot 1926
Toulon et la Marine, Marc Saibène, Marines Editions, 2002


Cordialement,
Franck

www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Rutilius
Messages : 12898
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: GOLIATH - Remorqueur

Message par Rutilius » ven. mars 19, 2010 7:27 pm


Bonsoir à tous,


■ Marins du remorqueur Goliath ayant été déclarés « Morts pour la France ».


― BARTOLOMEI Joseph, né le 17 mars 1881 à Pino (Corse) et y domicilié, mort le 9 juin 1915 « à bord du Goliath-Shamrock, tué à l’ennemi à Seddul-Bahr », Matelot de ... classe sans spécialité, « Mission Goliath-Shamrock », Matricule n° 6.411 – Bastia.

Le 9 juin 1915, le Shamrock se trouvait à l’ancre en rade de Moudros, charbonnant à couple du cargo charbonnier Basque (Transport Shamrock – alors commandé par le Lieutenant de vaisseau Louis Marie Vennin –, Journal de bord n° 2 / 1915 – 15 mai ~ 17 juin 1915 – : Service historique de la Défense, S.G.A. « Mémoire des hommes », Cote SS Y 461, p. num. 69). Il est donc permis de penser que ce matelot était alors embarqué sur le Goliath.

― LAINÉ Roger Maxime, né le 20 juin 1892 à La Tremblade (Charente-Inférieure – aujourd’hui Charente-Maritime –) et domicilié à Royan (Charente-Inférieure – aujourd’hui Charente-Maritime –), décédé le 10 septembre 1915 à l’Hôpital maritime de Saint-Mandrier des suites d’une tuberculose pulmonaire, Matelot de 1re classe mécanicien, 5e Dépôt des équipages de la flotte du 18 juillet 1915, Matricule 14.847–4 (Acte transcrit à Royan, le 19 nov. 1915).

Il résulte d’une mention marginale apposée sur sa fiche que ce marin provenait du Goliath, sur lequel il avait été embarqué 31 mois.

― PERFETTI Pierre, né le 26 mars 1887 à Luri (Corse) et y domicilié, mort le 9 juin 1915 au cap Héllès, « tué à l’ennemi », Quartier-maître de manœuvre, Matricule n° 5.376 – Bastia (Acte transcrit à Luri, le 20 févr. 1916).

― ROLLAND Michel Marie, né le 18 octobre 1881 à Daoulas (Finistère) et y domicilié, décédé le 31 août 1915 à l’Hôpital maritime de Saint-Mandrier « des suites de fracture ouverte de la jambe par éclat d’obus, et de myocardite aiguë », Matelot de 1re classe chauffeur breveté, 5e Dépôt des équipages de la flotte, Matricule n° 12.503 – Brest (Acte transcrit à Daoulas, le 15 déc. 1915).

Annotation marginale : « Blessure reçue à bord du Goliath. »

― ROUSSEAU Théodule Jean Lucien, né le 6 avril 1890 à Beauvoir-sur-Mer (Vendée) et domicilié à Pornic (Loire-Inférieure – aujourd’hui Loire-Atlantique –), décédé le 21 août 1915 à l’Hôpital maritime de Saint-Mandrier « [des suites de] plaies par éclats d’obus de la fosse iliaque ayant intéressé largement la vessie avec état typhique, reçues à Seddul-Bahr, le 21 juillet 1915 », Matelot de 1re classe gabier breveté, « [Mission] Goliath-Shamrock », Matricule F° 637 n° 439 – Nantes (Acte transcrit à Pornic, le 4 oct. 1915).

____________________________

Bien amicalement à vous,
Daniel.

dbu55
Messages : 1233
Inscription : dim. sept. 21, 2008 2:00 am

Re: GOLIATH - Remorqueur

Message par dbu55 » ven. mars 19, 2010 10:10 pm

Bonsoir à toutes et à tous,

Un autre marin (probablement du GOLIATH) tué le même jour que le matelot Joseph BARTOLOMEI :

GILBERT Désiré Charles né le 04/11/1884 à Cancale (Ille-et-Vilaine), Matelot de 2ème Classe - décédé le 09/06/1915 (30 Ans) tué à l'ennemi à Seddul-Bahr (Turquie) - Mission Goliath-Shamrock

Cordialement
Dominique
Avec les Allemands, nous nous sommes tellement battus que nos sangs ne font plus qu'un [ Ferdinand Gilson, France, Figaro Magazine n°19053 du 05 nov. 2005 ]

Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: GOLIATH - Remorqueur

Message par GENEAMAR » mer. mars 24, 2010 4:46 pm

Bonjour à tous...,

THÉVENARD Jean Baptiste Émile

Né le 1er juin 1867 à NEVERS (Nièvre) - Décédé.
Entre dans la Marine en 1885, Aspirant le 5 octobre 1888, Enseigne de vaisseau le 27 août 1891; port BREST. Aux 1er janvier 1892, 1894, port BREST. Au 1er janvier 1896, Second sur l'aviso-torpilleur "LANCE", Escadre du Nord (Cdt Léon De la MONNERAYE). Au 1er janvier 1897, Instructeur sur l'aviso "ÉLAN", École des Pilotes (Cdt Louis JOURDEN). Lieutenant de vaisseau le 20 avril 1898. Au 1er janvier 1899, Officier-Élève à l'École des torpilles. Officier breveté Torpilleur. Au 1er janvier 1901, sur le croiseur "DESCARTES", Escadre d'Extrême-Orient (Cdt Marie LESPINASSE de SAUNE). Au 1er janvier 1902, port BREST. Chevalier de la Légion d'Honneur. Aux 1er janvier 1903, 1904, Second sur l'aviso "IBIS", Station de la Manche et de la Mer du Nord (Cdts Albert HUGUET puis Charles CHARLIER). Le 1er novembre 1904, Commandant le torpilleur de haute mer "SARRAZIN", École des Patrons-pilotes Provence-Corse. Idem au 1er janvier 1906. Officier breveté de l'École Supérieure de la Marine, promotion 1907. Officier d'académie. Au 1er janvier 1909, Commandant le contre-torpilleur "MASSUE", en essais à TOULON. Aux 1er janvier 1911, 1912, Second sur le cuirassé garde-côtes "REQUIN", Annexe de l'École de canonnage (Cdt Georges VARNEY). Le 11 novembre 1913, commandant le 3ème groupe de réserve spéciale (bâtiments "ARC" et "PERTUISANE") à TOULON. Capitaine de frégate le 8 mai 1915. Commandant le "GOLIATH", il est cité à l'ordre de l'Armée navale en novembre 1915 : " Commandant le GOLIATH. S'est tout particulièrement signalé pendant les opérations de débarquement de troupes aux Dardanelles, par son initiative, son énergie, son dévouement et son courage au feu.". Croix de Guerre. Aux 1er janvier 1917, 1918, port CHERBOURG.
Cordialement. Malou

Sempai
Messages : 4
Inscription : jeu. nov. 22, 2012 1:00 am

Re: GOLIATH - Remorqueur

Message par Sempai » ven. nov. 23, 2012 5:31 pm

Image

Le voilà !!

Rutilius
Messages : 12898
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

GOLIATH ― Remorqueur de l’État ― Direction des mouvements du port de Toulon (1903~1944).

Message par Rutilius » sam. févr. 02, 2013 1:20 pm

Bonjour à tous,

La « Mission Goliath~Shamrock », encore dite « Groupe Goliath~Shamrock »


_____________________________

Bien amicalement à vous,
Daniel.
Dernière modification par Rutilius le mar. mars 19, 2019 6:19 pm, modifié 5 fois.

marpie
Messages : 1948
Inscription : lun. mars 22, 2010 1:00 am

Re: GOLIATH - Remorqueur

Message par marpie » mar. avr. 02, 2013 6:10 pm

Bonjour à tous ,

Extrait du JO du 20 juillet 1915 (p 4978) :

Image

Amicalement
Marpie

marpie
Messages : 1948
Inscription : lun. mars 22, 2010 1:00 am

Re: GOLIATH - Remorqueur

Message par marpie » ven. avr. 05, 2013 8:07 pm

Bonjour à tous ,

Extrait du JO du 4 septembre 1915 (p 6234) :

Image

Bien amicalement
Marpie

Répondre

Revenir à « MARINE »