BRITANNIA ― Paquebot ― Compagnie française de navigation à vapeur.

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Rutilius
Messages : 13854
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: BRITANNIA ― Paquebot ― Compagnie française de navigation à vapeur.

Message par Rutilius » sam. nov. 19, 2011 10:27 am


Bonjour Marc,
Bonjour à tous,

« En 1916, le Britannia a transporté le 235e Régiment d’infanterie (Armée d’Orient). »

Peut-être ses renforts, mais pas le régiment proprement dit, qui, avec ses voitures et ses chevaux, a quitté Marseille le 18 octobre 1915 à 14 h 35 à bord du Sant’Anna à destination de Salonique, où il a débarqué le 23 vers 16 h...

Bien amicalement à vous,
Daniel.

amalric
Messages : 392
Inscription : lun. nov. 09, 2009 1:00 am

Re: BRITANNIA ― Paquebot ― Compagnie française de navigation à vapeur.

Message par amalric » jeu. déc. 08, 2011 8:26 pm

Bonsoir Daniel,

N'y a-t-il pas erreur de date dans la ligne suivant ¤Historique (complément).

Je pense qu'il s'agit de 10~16 septembre 1916.

Bien amicalement Alain
alain

Rutilius
Messages : 13854
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Message par Rutilius » jeu. févr. 23, 2012 11:16 am

[Message supprimé]
Dernière modification par Rutilius le mer. oct. 07, 2020 4:55 pm, modifié 2 fois.

Rutilius
Messages : 13854
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: BRITANNIA ― Paquebot ― Compagnie française de navigation à vapeur.

Message par Rutilius » ven. sept. 11, 2015 2:20 pm


Bonjour à tous,



Image

« A bord du Britannia, le 26 juillet 1915. En haut, cette croix indique où je me promène tristement dans la journée en pensant à vous, Chère Margot. En bas, cette croix indique où je couche le soir. » (Expéditeur non identifié).
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Rutilius
Messages : 13854
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: BRITANNIA ― Paquebot ― Compagnie française de navigation à vapeur.

Message par Rutilius » sam. sept. 12, 2015 11:22 am


Bonjour à tous,


■ Traversées. (*)


— 15 ~ 21 janvier 1916 : Transporte de Marseille à Salonique un officier et 100 hommes de la 8e Batterie (Capitaine Launey) du 2e Groupe de 155 longs du 143e Régiment d’artillerie lourde coloniale, constitué à Castres, le 25 décembre 1915.

Le 15 janvier 1916, embarquèrent par ailleurs sur le paquebot Abda un officier et 10 hommes de la 7e Batterie (Capitaine Durand). Les deux bâtiments transportaient également 8 pièces et 20 chariots de parc.

Le reste du personnel et du matériel pris passage le 20 janvier 1916 sur la paquebot Sant’Anna et débarqua à Salonique le 25.


• « Historique du 143e régiment d’artillerie lourde coloniale. 1914~1918. », éd. Bouchet, Toulon, sans date, in-16, 72 p.


Image

(p. 27).


Journal des marches et opérations du 2e Groupe de 155 longs du 143e Régiment d’artillerie lourde coloniale – 25 janv. 1916 ~ 30 juin 1918 – : Service historique de la Défense, S.G.A. « Mémoire des hommes », Cote 26 N 1238/3, p. num. 2.


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

― 15 ~ 21 janvier 1916 : Achemine de Marseille à Salonique la Réserve aéronautique de l’Armée d’Orient. Celle-ci emportait notamment dans ses bagages du matériel en caisses qui sera débarqué au moyen de chalands de la Marine, et notamment des moteurs d’avion de marque Rhône et Canton-Unné, ainsi que des montres, des compte-tours, des altimètres et des boussoles.

« 2 février [1916]. [...] ... quelques Rhône ont été emballés dans de simple caisses en bois blanc qui, ayant été renversées au cours du voyage ou du déchargement, ont été endommagés intérieurement. Quelques pipes sont bosselées, et les moteurs sont légèrement rouillés par l’eau de mer qui a pénétré à l’intérieur. [...] »

(Journal des marches et opérations de la Réserve aéronautique de l’Armée d’Orient – 6 janvier ~ 21 juin 1916 – : Service historique de la Défense, S.G.A. « Mémoire des hommes », Cote 26 N 95/1, p. num. 3 à 5.)


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

― 10 ~ 16 septembre 1916 : Transporte de Marseille à Salonique :

– l’état-major de la 21e Brigade mixte coloniale (Capitaine breveté d’infanterie Ehret, chef d’état-major ; capitaine d’artillerie coloniale Dufour ; capitaine de cavalerie Marius de Galliffet ; sous-lieutenant de Vinzelles), constituée par ordre particulier n° 167, arrêté le 28 août 1916 par le général Dessort, commandant la 16e Division d’infanterie coloniale ;

– le 6e Bataillon (Chef de bataillon Garelly) du 44e Régiment d’infanterie coloniale, soit trois compagnies et une compagnie de mitrailleuses ;

– des soldats du 35e Régiment d’infanterie coloniale rentrant de permission en France.


Journal des marches et opérations de la 21e Brigade mixte coloniale – 29 août 1916 ~ 1er janvier 1917 – : Service historique de la Défense, S.G.A. « Mémoire des hommes », Cote 26 N 553/6, p. num. 4 et 5.)

« 10 septembre [1916]. — L’État-major de la 21e Brigade mixte coloniale s’embarque sur le vapeur Britannia à destination de Salonique (Exécution des ordres du général commandant la 15e Région ~ 9 sept. 1916). Le vapeur part à 17 heures.

16 septembre. — Le Britannia arrive à Salonique à 8 heures du matin. L’État-major de la Brigade, le 6e Bataillon du 44e Régiment d’infanterie coloniale bivouaquent au camp de Zeitenlik. Le détachement du 35e régiment d’infanterie coloniale (permissionnaires de ce régiment embarqués à Marseille sur le Britannia) rejoint son régiment au même camp de Zeitenlik.
L’État-major de la Brigade séjourne au camp jusqu’au 19 septembre inclus.
»


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

― 30 janvier ~ 6 février 1917 : Lors du transfert sur le front d’Orient de la 30e Division d’infanterie (Général Jean Baptiste Edmond Laurent Emmanuel CASTAING), division qui venait d’être retirée du front français, transporte les éléments suivants de Marseille à Salonique :

• l’État-major (Élément n° 226) de l’Artillerie divisionnaire (A.D. 30), constitué par :

— le lieutenant-colonel Joseph Constant Henri FAUCONNET, commandant ;
— le chef d’escadron LACOMBE, adjoint ;
— le capitaine Adrien Marie André Étienne d’ISARNY-GARGAS ;
— le lieutenant MICHAUD ;
— le sous-lieutenant E.-L.-J. SIGNORETTY ;
— le lieutenant GIBERT ;
— le lieutenant NAVARRE ;
— une partie de son personnel ;

• les unités du Génie suivantes :

— la Compagnie 15/2 du 7e Régiment du Génie (Capitaine Henri SERVAU), soit 5 officiers et 243 hommes (Élément n° 250) ;

— la Compagnie 15/32 du 7e Régiment du Génie (Capitaine CHAS), soit 4 officiers et 243 hommes (Élément n° 251) ;

— un détachement de télégraphistes (Lieutenant MIGNOTTE), soit 2 officiers et 118 hommes (Élément n° 254) ;

• une partie du personnel de l’Ambulance alpine 8/15 (Élément n° 258) (Médecin major de 2e classe Henri Anselme Louis MINEL), le reste devant être acheminé par le paquebot Doukkala, bâtiment de la Compagnie de navigation marocaine et arménienne N. Paquet & Cie, de Marseille.

________________________________________________________________________________________________________________________________________________


Journal des marches et opérations de la 30e Division d'infanterie – Année 1917 : 1er janv. ~ 31 déc. 1917 – : Service historique de la Défense, S.G.A. « Mémoire des hommes », Cote 26 N 318/5, passim.


Journal des marches et opérations de l’Artillerie de la 30e Division d'infanterie – 2 août 1914 ~ 28 août 1919 – : Service historique de la Défense, S.G.A. « Mémoire des hommes », Cote 26 N 320/3, p. 124 (p. num. 67).



« Journal de marche des divers éléments de France à Salonique.


E.M.-A.D.30 — Embarquement à Marseille le 30
[janvier 1917] à 15 heures sur le Britannia, Cie Cyp. Fabre, réquisitionné, transportant environ 1.200 hommes (Génie, G.B.D., etc.). Les chevaux sont laissés à Marseille.

Escale à la Valette (Malte) le 2 février de 10 à 16 heures. Arrivée à Salonique le 6 février à 9 heures. L’État-major est au bivouac avec celui de la 30e D.I. au camp de Zeitenlick, 5 km N.-O. de Salonique.

Le 4 février, à 12 h., embarquement à bord de l’Abda des chevaux et du reste du personnel de l’E.M.-A.D.30. Escale à Bizerte le 7 de 4 à 16 heures, à Milo le 12 de 9 à 16 heures. Arrivée à Salonique le 13 à 16 heures.

Le 21 février, l’E.M. tout entier se dirige sur Topci où il campe avec l’E.M.de la 30e D.I.
[...] »

_________________________________________________________________________________________________________________________________________________



Image


Image


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

(*) Dernière adjonction : Traversée du 30 janvier au 6 février 1917 (Marseille ~ Salonique).
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Avatar de l’utilisateur
ununtel501
Messages : 134
Inscription : jeu. janv. 13, 2011 1:00 am

Re: BRITANNIA ― Paquebot ― Compagnie française de navigation à vapeur.

Message par ununtel501 » mar. sept. 15, 2015 2:52 pm

Bonjour,
Sur cette liste, je ne remarque pas le PARANA qui faisait lui aussi route vers Salonique, torpillé deux fois et coulé en 1917.
Cordialement
Adrien

Rutilius
Messages : 13854
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: BRITANNIA ― Paquebot ― Compagnie française de navigation à vapeur.

Message par Rutilius » mar. sept. 15, 2015 3:23 pm


Bonjour,

Le paquebot mixte Parana, de la Société générale de transports maritimes à vapeur (S.G.T.M.), qui était immatriculé à Marseille, fait l’objet d’un sujet spécifique.

V. ici —> http://pages14-18.mesdiscussions.net/pa ... 1302_1.htm
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Avatar de l’utilisateur
ununtel501
Messages : 134
Inscription : jeu. janv. 13, 2011 1:00 am

Re: BRITANNIA ― Paquebot ― Compagnie française de navigation à vapeur.

Message par ununtel501 » mar. sept. 15, 2015 8:07 pm

Bonjour et merci,
Je connais assez bien le Paraná pour avoir écrit deux livres. Entre autres sujets, il était question de l'histoire d'un soldat mort "noyé" à la suite du torpillage du Paraná. Mais, SVP, pourquoi n'apparait-il pas sur la liste des navires proposée par Franck à la suite de sa phrase : ".... figure à l’effectif des bâtiments affectés au service du corps expéditionnaire français aux Dardanelles dans le groupe des courriers et transports divers composé de...".
Lors torpillage du Paraná, ce dernier faisait route avec le Pampa qui lui, est bien sur la liste (le Pampa ayant été, à son tour, torpillé quelques temps après).
Cordialement
Adrien

Rutilius
Messages : 13854
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

BRITANNIA ― Paquebot ― Compagnie française de navigation à vapeur.

Message par Rutilius » mer. oct. 07, 2020 4:37 pm

Bonjour à tous,


Le paquebot Germania, futur Britannia


GERMANIA, futur BRITANNIA – Paquebot – I – .jpg
GERMANIA, futur BRITANNIA – Paquebot – I – .jpg (171.71 Kio) Consulté 106 fois


GERMANIA, futur BRITANNIA – Paquebot – II – .jpg
GERMANIA, futur BRITANNIA – Paquebot – II – .jpg (191.66 Kio) Consulté 106 fois


GERMANIA, futur BRITANNIA – Paquebot – III – .jpg
GERMANIA, futur BRITANNIA – Paquebot – III – .jpg (146.32 Kio) Consulté 106 fois
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Rutilius
Messages : 13854
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

BRITANNIA ― Paquebot ― Compagnie française de navigation à vapeur.

Message par Rutilius » mer. oct. 07, 2020 4:46 pm

Bonjour à tous,

Britannia, ex-Germania ― Paquebot ― Compagnie française de navigation à vapeur (Cyprien Fabre & Cie), Marseille. Transport auxiliaire (1915~1918).

Le transport auxiliaire Britannia fut administrativement considéré comme bâtiment armé en guerre du 22 avril 1915 au 13 septembre 1918.

[Circulaire du 25 avril 1922 établissant la Liste des bâtiments et formations ayant acquis, du 3 août 1914 au 24 octobre 1919, le bénéfice du double en sus de la durée du service effectif (Loi du 16 avril 1920, art. 10, 12, 13.), §. A. Bâtiments de guerre et de commerce. : Bull. off. Marine 1922, n° 14, p. 720 et 728.]

Du 23 au 27 mai 1916, il participa au transport de l’armée serbe de Corfou à Salonique [Circulaire du 17 décembre 1931 relative à l’attribution de la Médaille commémorative serbe aux personnels militaires et civils de la Marine, Annexe I., Partie I., C. : J.O. 20 déc. 1931, p. 12.904.].

____________________________________________________________________________________________


BRITANNIA, ex-GERMANIA – Transport auxiliaire – I –  .jpg
BRITANNIA, ex-GERMANIA – Transport auxiliaire – I – .jpg (169.32 Kio) Consulté 103 fois


BRITANNIA, ex-GERMANIA – Transport auxiliaire – II –  .jpg
BRITANNIA, ex-GERMANIA – Transport auxiliaire – II – .jpg (142.93 Kio) Consulté 103 fois


BRITANNIA, ex-GERMANIA – Transport auxiliaire – III –  .jpg
BRITANNIA, ex-GERMANIA – Transport auxiliaire – III – .jpg (134.38 Kio) Consulté 103 fois
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Répondre

Revenir à « MARINE »