BOILEAU - Compagnie Delmas Frères

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: BOILEAU - Compagnie Delmas Frères

Message par Ar Brav » mar. nov. 04, 2008 9:32 am

Bonjour à tous.Très intéressé par vos propos je suis à la recherche d'infos sur le "Boileau" de Delmas sur lequel était un oncle de 13 ans, mousse de cuisine, lors de sa disparition en mer en nov. 1915. Impossible de trouver l'ouvrage "125 ans de Delmas", épuisé, qui d'après "125 ans Delmas filiales" lui toujours en vente, en parlerait pages 27, 29 et 138. Quelqu'un pourrait-il m'en donner copie par mail? Un grand merci d'avance. Brunel
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: BOILEAU - Compagnie Delmas Frères

Message par Ar Brav » mar. nov. 04, 2008 9:39 am

Bonjour à tous,

BOILEAU Cargo (1900-1915)

Chantier :

Palmer’s Shipping & Industries C°, Willington Quay, Yarrow, Grande-Bretagne.
Commencé : 1883
Mis à flot : 27.05.1884
Terminé : 07.1884
En service : 1900 (MM)
Retiré : 10.11.1915 (MM)
Caractéristiques : 1 679 tjb ; 1 038 tjn ; 2 100 tpl ; capacité 2 160 m³ ; 78,65 (ht) x 10,27 x 5,55 m ; TE 6,23 m ; 1 machine à vapeur alternative à triple expansion placée au centre du navire ; 2 chaudières cylindriques timbrées à 12,6 kg/cm² ; 528 cv ; 1 pont ; 2 mâts ; 1 hélice ; 1 cheminée ; 9,5 nœuds en service. Etat-major 6, équipage 17 hommes.
Port d’attache : La Rochelle. Indicatif HMLT.
Armement : à préciser, l’armement des navires marchands ne s’organisant vraiment qu’à partir de 1915.

Observations :

Cargo charbonnier Boileau en acier riveté à un pont, lancé sous pavillon britannique en 1884 pour le compte de L. & H. Gueret & C° Ltd de Cardiff. Numéro de chantier 516.
Il porte le nom d’un écrivain français né à Paris en 1636 et décédé en 1711, qui contribua à fixer l’idéal littéraire du classicisme.
07.09.1884 : il est remis par le chantier à L. & H. Gueret & C° Ltd et mis en service.
05.09.1900 : il passe sous pavillon français, acheté par la Société Générale des Houilles & Agglomérés de Nantes. Francisé, il est classé au Lloyd’s Register et conserve son nom de Boileau
1911 : Delmas Frères devient propriétaire de la filiale française et le navire entre en flotte. En 1911 en effet, Delmas Frères, qui s’intéresse au trafic charbonnier, gère puis devient en cette même année propriétaire de la flotte charbonnière de la filiale française de L. Guéret & C° Ltd, la Société Générale des Houilles et Agglomérés de Nantes. Cette flotte est composée de cinq charbonniers : Boileau (1884, 2 100 tpl), Molière (1882, 2 200 tpl), Voltaire (1896, 4 200 tpl), Corneille (1889, 3 200 tpl) et Fontaine (1889, 3 200 tpl).
1911-1915 : il est affecté au transport des poteaux de mines et charbons entre les ports français et anglais de la façade Atlantique
10.11.1915 : il appareille de Swansea avec un chargement de charbon à destination de Saint-Nazaire. On ne le reverra plus, il disparait corps et biens pendant le voyage.
Aucun sous-marin allemand n’a revendiqué l’avoir coulé. Il ne semble pas avoir été réquisitionné.

Sources :
125 ans, Delmas-Vieljeux, Charles Limonier
La Marine Marchande française, Jean Randier


Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: BOILEAU - Compagnie Delmas Frères

Message par Ar Brav » mar. nov. 04, 2008 10:04 am

Bonjour Brunel,

je suis à la recherche d'infos sur le "Boileau" de Delmas sur lequel était un oncle de 13 ans, mousse de cuisine, lors de sa disparition en mer en nov. 1915.

Peut-être pourriez-vous nous donner le nom de votre parent disparu, que nous puissions l'ajouter à nos listes. Merci.

Bien cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: BOILEAU - Compagnie Delmas Frères

Message par Ar Brav » mar. nov. 04, 2008 11:04 am

Bonjour à tous,

Une vue du cargo charbonnier Boileau quittant saint-Nazaire sous les couleurs de la Société des Houilles & Agglomérés, sans doute entre 1900 et 1911 :

Image

Sources :
125 ans, Delmas-Vieljeux, Charles Limonier, Marines Editions, 1999, page 138


Cordialement,
Franck

www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: BOILEAU - Compagnie Delmas Frères

Message par GENEAMAR » mar. nov. 04, 2008 11:35 am

Bonjour à tous...

Si j'en crois le site de la FNAC, les ouvrages 1/ 125 ans de la Compagnie Delmas Vieljeux ISBN 2909675602 et 2/ Delmas Vieiljeux les filiales ISBN 2909675645 - Auteur Charles Limonier - seraient en stock et disponibles neuf sous 4 à 8 jours (réédition ?)...
Sinon il reste les sites de ventes de livres d'occasion tels AMAZON, e-BAY, CHAPITRE.com etc..

:hello:
Cordialement. Malou

gabelle
Messages : 3
Inscription : lun. nov. 03, 2008 1:00 am

Re: BOILEAU - Compagnie Delmas Frères

Message par gabelle » mar. nov. 04, 2008 6:02 pm

De gabelle à Ar Braz et Geneamar. Bonjour à vous deux et un grand merci. Ce sont des infos que je cherchais désespérément depuis pas mal de temps! Identité de mon oncle : Marcel LE BRUN, né le 24 février 1902 à Plougasnou 29, disparu en mer le 12 novembre 1915. Sur le Boileau était en réalité mousse de carré. Il s'agissait de son second bâteau où il a embarqué en juin 1915. Etait auparavant depuis juin 1914 comme mousse de cuisine sur le Michel basé au Havre et sur lequel je n'ai pas d'infos. Pour la FNAC, je me renseigne mais sans trop d'espoir. Merci encore et bravo! Bien cordialement. Brunel
brunel

Rutilius
Messages : 13948
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: BOILEAU - Compagnie Delmas Frères

Message par Rutilius » mar. nov. 04, 2008 8:20 pm

Bonsoir à tous,

10.11.1915 : il appareille de Swansea avec un chargement de charbon à destination de Saint-Nazaire. On ne le reverra plus ; il disparaît corps et biens pendant le voyage.

Selon toute vraisemblance, le Boileau, comme le Molière, qui appartenait à la même compagnie, ont sombré lors de la tempête qui sévit les 11 et 12 novembre 1915. Deux indications à ce propos :

* Ouest-Eclair - éd. de Caen -, n° 6003, 20 nov. 1915, p. 4 :

" SANS NOUVELLES DE DEUX VAPEURS. - On est sans nouvelles des cargos Boileau et Molière, tous deux à la maison Delmas à La Rochelle.
Ces vapeurs qui en temps ordinaire mettent 48 heures à effectuer leur traversée, sont disparus depuis le jour de leur départ ; l'un, le Boileau, quitta Swansea à destination de Saint-Nazaire, le 9 novembre, le même jour le Molière quittait Barry à destination de Nantes. Tous deux avec un chargement de houille.
Malgré de nombreux télégrammes lancés de différent côtés par les armateurs, toutes les recherches sont demeurées vaines.
Ces deux cargos, viennent probablement allonger la liste des sinistres occasionnés par la dernière tempête." (*)


(*) Dont le Saint-Malo, de Saint-Nazaire, qui sombra au large de Barfleur.

* Ouest-Eclair - éd. de Caen -, n° 6021, 8 déc. 1915, p. 4 :

" QU'EST DEVENU LE BOILEAU ? - On est inquiet sur le sort du vapeur français Boileau, qui est parti le 10 novembre de Swansea, à destination de Saint-Nazaire, et n'a plus donné de ses nouvelles depuis cette date. On a peur qu'il ait sombré dans le coup de vent du 11 au 12 novembre."

Bonne soirée,
Daniel.

gabelle
Messages : 3
Inscription : lun. nov. 03, 2008 1:00 am

Re: BOILEAU - Compagnie Delmas Frères

Message par gabelle » mer. nov. 05, 2008 4:08 pm

Merci de cette précision que j'ignorais, rutilius. Le naufrage "météo" paraît plausible dans ces conditions bien que cela mette en cause la sûreté à la mer de ce navire et celle de son s/ship. Défaut de conception ou de construction? Bien cordialement. Gabelle
brunel

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: BOILEAU - Compagnie Delmas Frères

Message par Ar Brav » lun. nov. 17, 2008 8:20 pm

Bonjour à tous,

Je remonte ce sujet pour mise à jour,

Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: BOILEAU - Compagnie Delmas Frères

Message par Ar Brav » jeu. déc. 04, 2008 7:43 pm

Bonsoir à tous,

Selon toute vraisemblance, le Boileau, comme le Molière, qui appartenait à la même compagnie, ont sombré lors de la tempête qui sévit les 11 et 12 novembre 1915. Deux indications à ce propos :

* Ouest-Eclair - éd. de Caen -, n° 6003, 20 nov. 1915, p. 4 :

" SANS NOUVELLES DE DEUX VAPEURS. - On est sans nouvelles des cargos Boileau et Molière, tous deux à la maison Delmas à La Rochelle.
Ces vapeurs qui en temps ordinaire mettent 48 heures à effectuer leur traversée, sont disparus depuis le jour de leur départ ; l'un, le Boileau, quitta Swansea à destination de Saint-Nazaire, le 9 novembre, le même jour le Molière quittait Barry à destination de Nantes. Tous deux avec un chargement de houille.
Malgré de nombreux télégrammes lancés de différent côtés par les armateurs, toutes les recherches sont demeurées vaines.
Ces deux cargos, viennent probablement allonger la liste des sinistres occasionnés par la dernière tempête." (*)



Nous savons à présent que le Molière a été torpillé le 27 mai 1918 et coulé à 16 milles dans l’E de Black Head dans le canal de Bristol, à 1 mille au large d’Hartland Point lors d’un voyage Rouen-Barry sur ballast. Le sous-marin attaquant est le U-101 (KL Carl-Siegfried Ritter von Georg). Douze disparus sont à déplorer.

Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Répondre

Revenir à « MARINE »