OISE - Aviso

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Rutilius
Messages : 13052
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

OISE — Aviso de type Aisne.

Message par Rutilius » mer. juil. 24, 2019 9:37 am

Bonjour à tous,


EUDE André Maurice


Né le 23 avril 1896 à Quibou (Manche), village du Val, et décédé le 21 mars 1982 à Saint-Lô (– d° –).

• Fils d’Aimable Edmond EUDE, né le 14 avril 1872 à Quibou, journalier, et de Céline Victorine Blanche GUÉRIN, née le 28 novembre 1874 à Quibou, couturière ; époux ayant contracté mariage dans cette commune, le 8 novembre 1893 (Registre des actes d’état civil de la commune de Quibou, Année 1893, acte n° 47 ~ Registre des actes d’état civil de la commune de Quibou, Année 1896, acte n° 15).

• Époux de Germaine Léa VILLAIN, née le 11 octobre 1897 à Saint-Lô et y décédée, le 14 février 1979, avec laquelle il avait contracté mariage dans cette ville, le 16 août 1921 (Registre des actes de naissance reconstitués de la ville de Saint-Lô, Année 1897, p. num. 147).

**********

Classe 1916, n° 34 au recrutement de Saint-Lô. Était monteur électricien lors du recrutement de sa classe.

Engagé volontaire pour 4 ans à la mairie de Saint-Lô le 7 août 1916 au titre du 1er Dépôt des équipages de la flotte, à Cherbourg ; arrivé au corps et matelot de 3e classe le même jour, matricule n° 41.660 – 1. Nommé matelot de 2e classe le 1er février 1917. Promu quartier-maître torpilleur le 1er avril 1918. Envoyé en congé le 20 février 1920. Versé dans la réserve de l’armée de mer le 7 août 1920, terme de son engage-ment ; affecté à ce titre le 1er juin 1921 au 1er Dépôt des équipages de la flotte. Versé le 15 juillet 1931 dans la réserve de l’armée de terre ; affecté à ce titre au Centre de mobilisation d’infanterie n° 33.

Classé « Affecté spécial » en qualité d’électricien à l’usine électrique de Pont-Hébert (Manche) à compter du 20 janvier 1932, puis en qualité de « monteur d’exploitation » à la Société d’électricité du Cotentin, à Valognes (– d° –), à compter du 12 mai 1935. Dégagé de toutes obligations militaires le 1er décembre 1943.

Affectations successives

1er Dépôt des équipages de la flotte, à Cherbourg : 7 août ~ 29 septembre 1916.
Torpilleurs de Cherbourg, en rade : 30 septembre 1916 ~ 31 janvier 1917.
2e Dépôt des équipages de la flotte, à Brest : 1er février ~ 4 avril 1917.
— Aviso Oise : 5 avril 1917 ~ 11 février 1920.
Dernière modification par Rutilius le jeu. juil. 25, 2019 10:55 am, modifié 1 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

joel 13
Messages : 6
Inscription : mer. juil. 17, 2019 2:13 pm

Re: OISE - Aviso

Message par joel 13 » jeu. juil. 25, 2019 10:47 am

Bonjour à tous, voici la Citation à l’Ordre du Corps d’Armée

DELARUE Guillaume Marie Premier maître canonnier
GUERMEUR Isidore Louis Second maître mécanicien
EUDE André Maurice Quartier maître torpilleur .
Pièces jointes
ordre de citation au corps d'armée eude andré 001.jpg
ordre de citation au corps d'armée eude andré 001.jpg (100.05 Kio) Consulté 105 fois

Rutilius
Messages : 13052
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

OISE — Aviso de type Aisne.

Message par Rutilius » jeu. juil. 25, 2019 1:08 pm

Bonjour à tous,

État-major du
2e Arrondissement maritime


ORDRE

A la suite du combat du 5 août 1918, entre l’Oise et un sous-marin ennemi, au cours duquel ce sous-marin a été coulé, et sur la proposition du Vice-amiral, Commandant supérieur des Divisions de Bretagne,

Le Vice-amiral, Commandant en chef, Préfet maritime,

Cite à l’ordre — Citation du corps d’Armée —

— DELARUE (Guillaume-Auguste), 6.036 Brest, Premier maître canonnier (active).

« A contribué au succès d’un combat par la mise parfaite au point de son matériel. A dirigé le ravitaillement en munitions avec le plus grand sang-froid. »

— GUERMEUR (Isidore-Louis), 5.645 Brest, Second maître mécanicien (active).

« Chef de quart dans la machine, a contribué au succès d’un combat par la rapidité et la décision avec lesquelles il a exécuté les ordres de la passerelle. »

— EUDE (André-Maurice), 41.660 – 1, Quartier maître torpilleur (active).

« A montré le plus grand sang-froid dans le lancement des grenades lors d’un combat et a fait preuve de courage et de présence d’esprit pendant un incident très grave. »

Brest, le 6 septembre 1918,

Le Vice-amiral,
Commandant en chef, Préfet maritime,

Signé : Frédéric Paul MOREAU.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

joel 13
Messages : 6
Inscription : mer. juil. 17, 2019 2:13 pm

Re: OISE - Aviso

Message par joel 13 » ven. juil. 26, 2019 11:25 am

Bonjour à tous,
le maniement des grenades comportait des risques énormes, mon grand-père a du sectionner le câble avec une hache sous peine de voir le navire exploser avec la grenade qui venait d’être lancée. La rapidité de son acte a sauvé le navire. Si quelqu'un pouvait nous fournir un schéma et des explications sur le fonctionnement de ces grenades cela serait très intéressant pour comprendre les dangers que prenaient tous ces hommes.
Bonne journée à tous.

Répondre

Revenir à « MARINE »