TOUAREG - Torpilleur

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: TOUAREG - Torpilleur

Message par Ar Brav » mar. juil. 22, 2008 8:00 pm

Bonjour à tous,

TOUAREG Torpilleur japonais type Kaba (1917-1935)

Chantier :

Chantiers Mitsubishi, Nagasaki, Japon.
Commencé : 1917
Mis à flot : 1917
Terminé : 1917
En service : 11.1917
Retiré : 24.05.1935
Caractéristiques : 700 t ; 10 000 cv ; 82,96 (ht) 79,40 (pp) x 7,33 x 4,65 m ; TE Moy. 2,39 m ; 4 chaudières à chauffe mixte de type Amirauté japonaise inspirée des chaudières Yarrow timbrées à 17,7 kg/cm² ; 3 machines alternatives à 4 cylindres et à graissage forcé ; 102 t de charbon ; 118 t de mazout ; 3 hélices ; 29 nds ; 86 h dont 5 officiers.
Rayon d’action : 2 000 nautiques à 12 nds ; 1 600 à 14/15 nds ; 1 100 à 18/19 nds.
Symbole de coque : TO.
Armement : I de 120 mm sur l’AV + IV de 76 mm dont I DCA + IV TLT de 450 mm + 1 télémètre (utilisation illusoire au-dessus de 15 nds en raison des vibrations)

Observations :

12.11.1916 : commande confirmée de 12 torpilleurs de type Kaba devant être livrés à Port Saïd dans un délai de six mois après la mise sur cale pour les 8 premiers, trois mois plus tard pour les autres.
Deuxième semestre 1917 : quitte le Japon en convoi de torpilleurs destinés à la Marine française
Deuxième semestre 1917 : arrivée à Port Saïd, prise en charge par la Marine
1917-1918 : affecté en Méditerranée à la 11ème escadrille de contre-torpilleurs, escorte de convois et mouvements de troupes entre Tarente et Itéa
Au 01.07.1918 : figure à l’effectif de l’Armée navale, 11ème escadrille de contre-torpilleurs assurant le service Tarente-Itéa, la marque du capitaine de frégate commandant l’escadrille est sur le Touareg, composée également de Bambara, Kabyle, Sakalave, Sénégalais, Annamite et Somali.
1919 : Escadre du Nord
1935 : rayé
1936 : vendu pour démolition et démoli à Brest.

Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: TOUAREG - Torpilleur

Message par Ar Brav » mar. juil. 22, 2008 9:39 pm

Bonjour à tous,

Une vue du torpilleur Touareg :

Image

Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: TOUAREG - Torpilleur

Message par Ar Brav » mer. juil. 23, 2008 12:48 am

Bonsoir à tous,

Une autre vue du torpilleur Touareg :

Image

Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: TOUAREG - Torpilleur

Message par Ar Brav » lun. sept. 22, 2008 7:32 am

Bonjour à tous,

Le Touareg en 1924 ou 1925 :

Image

Sources :
Navires et Histoire N°6 de Mars 2001, article de Gérard Garier.


Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

dbu55
Messages : 1232
Inscription : dim. sept. 21, 2008 2:00 am

Re: TOUAREG - Torpilleur

Message par dbu55 » jeu. août 06, 2009 9:35 pm

Bonsoir à toutes et à tous,

Deux marins du TOUAREG morts le même jour :

CAUDAL François Marie né le 22/01/1890 à La Trinite-Surzur (Morbihan), Matelot de 1ère Classe Chauffeur - Décédé le 22/09/1918 (28 Ans) à l'hôpital du camps de Buffaluto à Tarente (Italie) de Bronchopneumonie Grippale

DUFOUR Paul Jacques François né le 13/04/1888 à Saint-Martin-de-Varreville (Manche), Quartier Maître Electricien - Décédé le 22/09/1918 (28 Ans) à l'hôpital du camps de Buffaluto à Tarente (Italie) de Pneumonie Grippale

Cordialement
Dominique


Avec les Allemands, nous nous sommes tellement battus que nos sangs ne font plus qu'un [ Ferdinand Gilson, France, Figaro Magazine n°19053 du 05 nov. 2005 ]

Rutilius
Messages : 12438
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: TOUAREG - Torpilleur

Message par Rutilius » sam. mars 05, 2011 7:03 pm

.
Bonsoir à tous,

Un « lecteur » assidu de la rubrique « Marine » du Forum souhaiterait savoir où et dans quelles circonstances fut prise cette photographie du torpilleur Touareg. Je ne doute pas qu'il se trouvera bien au sein de notre communauté un expert habile à répondre à sa curiosité !


Image
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Mesmar
Messages : 61
Inscription : mar. août 12, 2008 2:00 am

Re: TOUAREG - Torpilleur

Message par Mesmar » sam. mars 12, 2011 4:10 pm

2 photos du TOUAREG

Image

Image

Lassaque
Messages : 113
Inscription : mar. nov. 18, 2008 1:00 am

Re: TOUAREG - Torpilleur

Message par Lassaque » sam. mars 12, 2011 9:27 pm

Bonsoir à tous,
La photo représente l'accostage du Touareg sous le petit pavois à Fiume en décembre 1918 (Occupation des ports austro-hongrois de l'Adriatique après l'armistice).
Cordialement
J. Lassaque

Rutilius
Messages : 12438
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: TOUAREG - Torpilleur

Message par Rutilius » mer. mars 14, 2012 11:07 pm


Bonsoir à tous,


■ Autres marins du torpilleur Touareg ayant été déclarés « Morts pour la France ».

― LA ROSA Pierre Salvador, né le 24 octobre 1896 à Stora (Département de Constantine, Algérie) et y domicilié, décédé le 26 septembre 1918 « à l’Hôpital Buffaluto à Tarente des suites de broncho-pneumonie grippale », Matelot de 2e classe canonnier, Matricule n° 1.478 – Philippeville (Acte transcrit à Stora, le 18 oct. 1918).

― SORGE Calixte, né le 1er décembre 1891 à Bordeaux (Gironde) et y domicilié, décédé le 2 octobre 1918 « à l’Hôpital Buffaluto de Tarente des suites de grippe », Quartier-maître mécanicien, Matricule n° 52.629 – 5 (Acte transcrit à Bordeaux, le 23 sept. 1922).

_______________________

Bien amicalement à vous,
Daniel.

Memgam
Messages : 3367
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: TOUAREG - Torpilleur

Message par Memgam » jeu. mars 15, 2012 10:32 am

Le premier août 1919, alors qu'il est en surveillance maritime au large de Tendra, une révolte éclate à bord du Touareg, capitaine de frégate Benet. Le navire fera escale à Constantinople, les meneurs seront débarqués. Par jugement des 1 et 10 novembre 1919, il y aura quatre condamnations à la détention (deux à six ans et deux à cinq ans), six condamnation à la prison, deux à deux ans et et quatre à un an dont trois avec sursis.
Source : Philippe Masson, Les mutineries de la marine française, l'intervention en mer Noire, Service Historique de la Marine, 1974.
Memgam

Répondre

Revenir à « MARINE »