HOVA - Torpilleur

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: HOVA - Torpilleur

Message par Ar Brav » mar. juil. 22, 2008 3:19 pm

Bonjour à tous,

HOVA Torpilleur japonais type Kaba (1917-1936)

Chantier :

Arsenal de Sasebo, Sasebo, Japon.
Commencé : 1917
Mis à flot : 1917
Terminé : 1917
En service : 10.1917
Retiré : 14.06.1936
Caractéristiques : 700 t ; 10 000 cv ; 82,96 (ht) 79,40 (pp) x 7,33 x 4,65 m ; TE Moy. 2,39 m ; 4 chaudières à chauffe mixte de type Amirauté japonaise inspirée des chaudières Yarrow timbrées à 17,7 kg/cm² ; 3 machines alternatives à 4 cylindres et à graissage forcé ; 102 t de charbon ; 118 t de mazout ; 3 hélices ; 29 nds ; 86 h dont 5 officiers.
Rayon d’action : 2 000 nautiques à 12 nds ; 1 600 à 14/15 nds ; 1 100 à 18/19 nds.
Symbole de coque : HV.
Armement : I de 120 mm sur l’AV + IV de 76 mm dont I DCA + IV TLT de 450 mm + 1 télémètre (utilisation illusoire au-dessus de 15 nds en raison des vibrations)

Observations :

12.11.1916 : commande confirmée de 12 torpilleurs de type Kaba devant être livrés à Port Saïd dans un délai de six mois après la mise sur cale pour les 8 premiers, trois mois plus tard pour les autres.
01.08.1917 : quitte Sassebo en convoi de 5 torpilleurs
15.09.1917 : arrivée à Port Saïd
1917-1918 : affecté en Méditerranée
Au 01.07.1918 : figure à l’effectif de l’Armée navale, 3ème escadrille de contre-torpilleurs à Corfou. La marque du capitaine de frégate commandant l’escadrille est sur l’Algérien, qui est composée également de Arabe, Marocain, Tonkinois, Cavalier et Janissaire. CV Mornet, commandant la base de Corfou du 30.01.1917 au 25.10.1917, CV Méléart à partir du 01.11.1917.
1919 : Escadre du Nord
1936 : rayé
1937 : vendu à Lorient pour démolition.

Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: HOVA - Torpilleur

Message par Ar Brav » mer. juil. 23, 2008 12:21 am

Bonsoir à tous,

Une vue du torpilleur Hova :

Image

Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Milou
Messages : 3
Inscription : mar. août 26, 2008 2:00 am

Re: HOVA - Torpilleur

Message par Milou » mer. sept. 03, 2008 10:42 pm

Bonsoir,
Mes recherches sur le Torpilleur HOVA progressent bien grace à ce forumet je vous en remercie.
Mais je me pose une question sur ce navire et ceux de cette classe.
Ces navires avaient ils deux ou trois hélices ? En effet selon les sources nous avons des renseignements différents.
Sur ce forum on dit qu'ils sont équipés de deux hélices (voir ci-dessus).
La revue "Navires et Histoire" dans son numéro
(Mars 2001) p 34, dit :"les tropilleurs disposent de 3 lignes d'arbres, 3 hélices à 3 ailes fixes et à pas constant"
Qui croire ? J'ai un peu de mal à imaginer 3 hélice sur un bateau aussi étroit !
Qu'en pensezvous ?
Michel LANOË

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: HOVA - Torpilleur

Message par Ar Brav » jeu. sept. 04, 2008 10:08 am

Bonjour Milou,

La revue "Navires et Histoire" dans son numéro
(Mars 2001) p 34, dit :"les tropilleurs disposent de 3 lignes d'arbres, 3 hélices à 3 ailes fixes et à pas constant"
Qui croire ? J'ai un peu de mal à imaginer 3 hélice sur un bateau aussi étroit !
Qu'en pensezvous
?

J'ai cherché dans ma petite doc à nouveau, dans le Dictionnaire des bâtiments de la flotte de guerre (...) de JM Roche (page 254), il est noté 2 hélices, dans French Warships of World War I de Jean Labayle-Couhat, 2 hélices également (page 118), dans les Flottes de combat ce n'est pas précisé, et non plus dans l'ouvrage de H. Le Masson sur les torpilleurs.

Ceci étant, 3 hélices sur un bateau de ce genre n'aurait rien d'étonnant, on a construit des torpilleurs plus petits (90 t environ) avec 5 turbines et 3 lignes d'arbres, et avec 2 hélices par ligne d'arbre. J'avais tiqué en rédigeant la fiche du Hova à ce propos, je voyais 3 machines = 3 lignes d'arbres = 3 hélices, mais comme je me suis déjà fait avoir, j'ai vérifié à nouveau, mais rien ne permet d'affirmer que mes données soient exactes, toujours d'après les sources citées dans le récapitulatif consacré aux torpilleurs.
La revue Navires & Histoire à l'avantage de développer des sujets précis sur des thèmes dont je n'ai que des généralités bien souvent (heu, pour une hélice on parle de pales, pas d'ailes ;) ). Et je n'ai pas de plans, c'est la tasse.

Avez-vous tenté de vous renseigner sur un forum de maquettistes ? On ne sait jamais, çà peut marcher pour votre projet. Je ne peux hélas rien vous dire de plus, peut-être un membre pourra vous apporter plus de précisions.

Bien cordialement et bonne chance,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Milou
Messages : 3
Inscription : mar. août 26, 2008 2:00 am

Re: HOVA - Torpilleur

Message par Milou » ven. sept. 05, 2008 2:22 pm

Bonjour,
Dans l'article cité en référence il disent bien "ailes" pour désigner les "pales"des hélices.
Je suis tout à fait d'accord que le vrai terme est bien "pales".
Bien amicalement
Michel LANOË

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: HOVA - Torpilleur

Message par Ar Brav » dim. sept. 21, 2008 8:55 pm

Bonjour à tous,

Le torpilleur Hova entre 1923 et octobre 1925 :

Image

Sources :
Navires et Histoire N°6 de Mars 2001, avec un très bon article de Gérard Garier.


Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: HOVA - Torpilleur

Message par Ar Brav » lun. sept. 22, 2008 9:29 am

Bonjour Milou,
Bonjour à tous,

Après avoir consulté l'excellent article de Gérard Garier, il s'avère que plusieurs d'entre ces torpilleurs ont eu des avaries sur leur arbre central, j'en ai donc déduit qu'ils avaient bien 3 hélices, avec chacune sa machine par ligne d'arbre.
J'ai rectifié sur les fiches en ligne.

Bien cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Rutilius
Messages : 12446
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: HOVA - Torpilleur

Message par Rutilius » dim. oct. 20, 2013 12:34 pm


Bonjour à tous,


Date de nomination des commandants successifs du torpilleur d’escadre Hova



— 20 septembre 1917 : GUILLON Mériadec Joseph Marie, lieutenant de vaisseau (D. 20 sept. 1917, J.O., 24 sept. 1917, p. 7.505).


— Octobre 1919 : TÉRISSE Paul Jean Jacques, capitaine de corvette (J.O., 8 oct. 1919, p. 10.090).


— ... /...


― 7 septembre 1923 : MARIE Jean René, capitaine de corvette, du port de Brest (D. 7 sept. 1923, J.O., 9 sept. 1923, p. 8.890).


― Septembre 1925 : LECLERC Marcel Adrien Jean, capitaine de corvette, du port de Toulon (en service à Paris) (J.O., 3 sept. 1925, p. 8.692).


― Août 1927 : CHARDENOT Jean Gabriel, capitaine de corvette, du port de Toulon (État-major de la 3e Région maritime) (J.O., 25 août 1927, p. 9.014 ; rectif. J.O., 26 août 1927, p. 9.093).


― Septembre 1928 : PY Marie Étienne Michel André, lieutenant de vaisseau, du port de Cherbourg (J.O., 13 sept. 1928, p. 10.218).


― 7 novembre 1929 : TANGUY Pierre Marie Désiré, capitaine de corvette, du port de Brest (D. 7 nov. 1929, J.O., 9 nov. 1929, p. 12.260).


― 11 octobre 1931 : POHER Émile Edmond Yves, capitaine de corvette, du port de Brest (D. 11 oct. 1931, J.O., 12 oct. 1931, p. 10.910).


― 17 octobre 1932 : RUYNEAU de SAINT-GEORGE Marie Gustave Hervé, lieutenant de vaisseau, du port de Brest (D. 17 oct. 1932, J.O., 19 oct. 1932, p. 11.185).


— ... /...
Bien amicalement à vous,
Daniel.

pontcarral1
Messages : 2
Inscription : dim. juil. 12, 2015 2:00 am

Re: HOVA - Torpilleur

Message par pontcarral1 » jeu. juil. 16, 2015 11:58 am

Bonjour à tous,

HOVA Torpilleur japonais type Kaba (1917-1936)

Chantier :

Arsenal de Sasebo, Sasebo, Japon.
Commencé : 1917
Mis à flot : 1917
Terminé : 1917
En service : 10.1917
Retiré : 14.06.1936
Caractéristiques : 700 t ; 10 000 cv ; 82,96 (ht) 79,40 (pp) x 7,33 x 4,65 m ; TE Moy. 2,39 m ; 4 chaudières à chauffe mixte de type Amirauté japonaise inspirée des chaudières Yarrow timbrées à 17,7 kg/cm² ; 3 machines alternatives à 4 cylindres et à graissage forcé ; 102 t de charbon ; 118 t de mazout ; 3 hélices ; 29 nds ; 86 h dont 5 officiers.
Rayon d’action : 2 000 nautiques à 12 nds ; 1 600 à 14/15 nds ; 1 100 à 18/19 nds.
Symbole de coque : HV.
Armement : I de 120 mm sur l’AV + IV de 76 mm dont I DCA + IV TLT de 450 mm + 1 télémètre (utilisation illusoire au-dessus de 15 nds en raison des vibrations)

Observations :

12.11.1916 : commande confirmée de 12 torpilleurs de type Kaba devant être livrés à Port Saïd dans un délai de six mois après la mise sur cale pour les 8 premiers, trois mois plus tard pour les autres.
01.08.1917 : quitte Sassebo en convoi de 5 torpilleurs
15.09.1917 : arrivée à Port Saïd
1917-1918 : affecté en Méditerranée
Au 01.07.1918 : figure à l’effectif de l’Armée navale, 3ème escadrille de contre-torpilleurs à Corfou. La marque du capitaine de frégate commandant l’escadrille est sur l’Algérien, qui est composée également de Arabe, Marocain, Tonkinois, Cavalier et Janissaire. CV Mornet, commandant la base de Corfou du 30.01.1917 au 25.10.1917, CV Méléart à partir du 01.11.1917.
1919 : Escadre du Nord
1936 : rayé
1937 : vendu à Lorient pour démolition.

Cordialement,
Franck
yves

pontcarral1
Messages : 2
Inscription : dim. juil. 12, 2015 2:00 am

Re: HOVA - Torpilleur

Message par pontcarral1 » jeu. juil. 16, 2015 12:07 pm

Bonjour à tous,

HOVA Torpilleur japonais type Kaba (1917-1936)

Chantier :

Arsenal de Sasebo, Sasebo, Japon.
Commencé : 1917
Mis à flot : 1917
Terminé : 1917
En service : 10.1917
Retiré : 14.06.1936
Caractéristiques : 700 t ; 10 000 cv ; 82,96 (ht) 79,40 (pp) x 7,33 x 4,65 m ; TE Moy. 2,39 m ; 4 chaudières à chauffe mixte de type Amirauté japonaise inspirée des chaudières Yarrow timbrées à 17,7 kg/cm² ; 3 machines alternatives à 4 cylindres et à graissage forcé ; 102 t de charbon ; 118 t de mazout ; 3 hélices ; 29 nds ; 86 h dont 5 officiers.
Rayon d’action : 2 000 nautiques à 12 nds ; 1 600 à 14/15 nds ; 1 100 à 18/19 nds.
Symbole de coque : HV.
Armement : I de 120 mm sur l’AV + IV de 76 mm dont I DCA + IV TLT de 450 mm + 1 télémètre (utilisation illusoire au-dessus de 15 nds en raison des vibrations)

Observations :

12.11.1916 : commande confirmée de 12 torpilleurs de type Kaba devant être livrés à Port Saïd dans un délai de six mois après la mise sur cale pour les 8 premiers, trois mois plus tard pour les autres.
01.08.1917 : quitte Sassebo en convoi de 5 torpilleurs
15.09.1917 : arrivée à Port Saïd
1917-1918 : affecté en Méditerranée
Au 01.07.1918 : figure à l’effectif de l’Armée navale, 3ème escadrille de contre-torpilleurs à Corfou. La marque du capitaine de frégate commandant l’escadrille est sur l’Algérien, qui est composée également de Arabe, Marocain, Tonkinois, Cavalier et Janissaire. CV Mornet, commandant la base de Corfou du 30.01.1917 au 25.10.1917, CV Méléart à partir du 01.11.1917.
1919 : Escadre du Nord
1936 : rayé
1937 : vendu à Lorient pour démolition.

Cordialement,
Franck

Bonjour, Quelques informations familiales sur le Hova
En 1921 ,mon père Paul LE COZ,enseigne de vaisseau de 1ère classe (promotion Ecole Navale 1918) commandait en second ce bâtiment qui participa,entre autres, au "sauvetage" des restes des armées blanches du général Wrangel, à Gallipoli. Mon père racontait que le confort y était à la mesure de la taille des Japonais de l'époque !!!!et comme il était grand, vous pouvez imaginer!!!le dit "confort" était des plus spartiate !!! Si cela intéresse quelqu'un , je puis adresser une très belle photo du Hova,prise sans doute à Toulon, retour de cette campagne au Moyen-Orient et que mon père m'avait offerte ....Hum :ce torpilleur nippon (ou "contre-torpilleur" au choix) était en effet fort étroit !!!!

Yves LE COZ dit Pontcarral ,colonel d'infanterie (retiré) .

yves

Répondre

Revenir à « MARINE »