SAINT-HUBERT - Patrouilleur

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Rutilius
Messages : 13025
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

SAINT-HUBERT ― Arraisonneur auxiliaire.

Message par Rutilius » lun. août 22, 2011 2:29 am

[Message supprimé]
Dernière modification par Rutilius le sam. oct. 06, 2018 8:19 pm, modifié 1 fois.

Rutilius
Messages : 13025
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

SAINT-HUBERT ― Arraisonneur auxiliaire.

Message par Rutilius » sam. févr. 11, 2012 3:47 pm

Bonjour à tous,

Annales du sauvetage maritime, 1er et 2e Trim. 1916, Discours de M. le Vice-amiral de Jonquières sur les principaux sauvetages récompensés de l’année, p. 20.

Image
________________________

Bien amicalement à vous,
Daniel.
Dernière modification par Rutilius le sam. oct. 06, 2018 8:22 pm, modifié 1 fois.

marpie
Messages : 1953
Inscription : lun. mars 22, 2010 1:00 am

Re: SAINT-HUBERT - Patrouilleur

Message par marpie » mer. avr. 17, 2013 10:44 am

Bonjour à tous ,

Extrait du JO du 24 décembre 1921 (p 14012) :

Image

Bien amicalement
Marpie

Rutilius
Messages : 13025
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

SAINT-HUBERT ― Arraisonneur auxiliaire.

Message par Rutilius » sam. oct. 06, 2018 8:18 pm

Bonsoir à tous,

Le commandant de l’arraisonneur Saint-Hubert


— De BOUTRAY Gérard Marie Eugène, né le 14 août 1886 à Amiens (Somme), au 12, rue Gloriette, et domicilié en dernier lieu à Urville (Manche). Enseigne de vaisseau de 1re classe auxiliaire ; capitaine au long-cours, inscrit au quartier du Havre, n° 497.

• Fils de René Jean Marie de BOUTRAY, né le 2 novembre 1855 à Versailles (Seine-et-Oise – aujourd’hui Yvelines) et décédé le 16 février 1913 à Amiens, « propriétaire », et d’Adrienne Cécile Berthe de MONTEVILLE, née le 10 mars 1860 au Quesnoy (Nord) et décédée le 15 novembre 1948 à Paris (XVIIe Arr.) (Registre des actes de naissance de la commune du Quesnoy, Année 1860, f° 7, acte n° 18), sans profession ; époux ayant contracté mariage au Quesnoy, le 23 décembre 1883 (Registre des actes de mariage de la commune du Quesnoy, Année 1883, suppl. f° 7, acte n° 34 ~ Registre des actes de naissance de la ville d’Amiens, Année 1886, f° 355, acte n° 1.398).

• Époux de Françoise Suzanne Michelle Marie GILBERT, née le 17 février 1891 au Val-Saint-Père (Manche) et décédée le 13 juillet 1983 à Vaucresson (Hauts-de-Seine) (Registre des actes d’état civil de la commune du Val-Saint-Père, Année 1891, acte n° 11), avec laquelle il avait contracté mariage au Val-Saint-Père, le 8 octobre 1913 (Ibid.).

Épouse en secondes noces d’Édouard DESPRÉAUX, avec lequel elle avait contracté mariage à Versailles, le 3 mai 1922 (Ibid.).

Distinctions honorifiques

□ « Guerre 1914-1918. Tableau d’honneur. Morts pour la France. », Publications de La Fare, Paris, 1921, p. 149 et 150.

Image
Image


□ Par arrêté du Ministre de la Marine en date du 22 décembre 1919 (J.O. 20 déc. 1919, p. 14.826), inscrit à titre posthume au tableau spécial de la Légion d’honneur pour le grade de chevalier dans les termes suivants :

De BOUTRAY Gérard Marie Eugène - L.H. - .jpg
De BOUTRAY Gérard Marie Eugène - L.H. - .jpg (39.9 Kio) Consulté 125 fois
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Rutilius
Messages : 13025
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

SAINT-HUBERT ― Arraisonneur auxiliaire.

Message par Rutilius » mer. janv. 09, 2019 2:32 pm

Bonjour à tous,

Marins morts ou disparus le 30 octobre 1916 au large de Cherbourg lors de la perte de l’arraisonneur Saint-Hubert, de la Défense fixe de Cherbourg

[Jug. Trib. civ. Cherbourg, 6 mars 1917, transcrit à Cherbourg, port d’armement, le 13 mars 1917]

[18]

Commandant

— De BOUTRAY Gérard Marie Eugène, né le 14 août 1886 à Amiens (Somme), au 12, rue Gloriette, et domicilié en dernier lieu à Urville (Manche). Enseigne de vaisseau de 1re classe auxiliaire ; capitaine au long-cours, inscrit au quartier maritime du Havre, n° 497. [Corps retrouvé fin Novembre 1916].

• Fils de René Jean Marie de BOUTRAY, né le 2 novembre 1855 à Versailles (Seine-et-Oise – aujourd’hui Yvelines), « propriétaire », et d’Adrienne Cécile Berthe de MONTEVILLE, née le 10 mars 1860 au Quesnoy (Nord) (Registre des actes de naissance de la commune du Quesnoy, Année 1860, f° 7, acte n° 18), sans profession ; époux ayant contracté mariage au Quesnoy, le 23 décembre 1883 (Registre des actes de mariage de la commune du Quesnoy, Année 1883, suppl. f° 7, acte n° 34 ~ Registre des actes de naissance de la ville d’Amiens, Année 1886, f° 355, acte n° 1.398).

• Époux de Françoise Suzanne Michelle Marie GILBERT, née le 17 février 1891 au Val-Saint-Père (Manche) et décédée le 13 juillet 1983 à Vaucresson (Hauts-de-Seine) (Registre des actes d’état civil de la commune du Val-Saint-Père, Année 1891, acte n° 11), avec laquelle il avait contracté mariage au Val-Saint-Père, le 8 octobre 1913 (Ibid.).

Officiers mariniers

— COIS Lucien Louis Jules, né le 22 février 1889 à Equeurdreville (Manche) et domicilié à Dieppe (Seine-Inférieure — aujourd’hui Seine-Maritime). Second maître mécanicien, inscrit au quartier de Dieppe, n° 525.

• Fils d’Auguste Théodore COIS, né le 31 juillet 1864 au Havre (Seine-Inférieure — aujourd’hui Seine-Maritime), marin, et de Joséphine Marie Apolline GAUVAIN, née le 26 mars 1863, « ménagère » [Repasseuse en 1889] ; époux ayant contracté mariage au Havre, le 30 juin 1883 (Registre des actes de mariage de la ville du Havre, Année 1883, Vol. I., f° 163, acte n° 464 ~ Registre des actes d’état civil de la commune d’Equeurdreville, Année 1889, f° 35, acte n° 62).

• Époux d’Amélie Victoire LAMEILLE, née le 21 août 1886 à Dieppe, avec laquelle il avait contracté mariage à Toulon (Var), le 14 janvier 1911 (Registre des actes de mariage de la ville de Toulon, Année 1911, acte n° 27).

— LE VELLY Ambroise Louis, né le 5 avril 1890 à Quimper (Finistère) et domicilié à Paris (XVe Arr.). [Acte de décès établi le 25 nov. 1916 à Cherbourg, et transcrit le 28 févr. 1917 à Paris (XVe Arr.) : Registre des actes de décès du XVe arrondissement de Paris, Année 1917, Transcriptions, f° 28, acte n° 172]. Second maître mécanicien, matricule n° 87.485 – 2 ; classe 1910, n° 1.386 au 2e Bureau du recrutement de la Seine. [Corps retrouvé le 25 novembre 1916 à Béton].

Fils de René Théophile LE VELLY et de Marie Françoise LE CLOAREC, son épouse.

• Époux de Marthe Gabrielle REIX.

― ROUXEL François, né le 21 janvier 1871 à Equeurdreville (Manche) et domicilié à Cherbourg (– d° –). Premier maître torpilleur sédentaire, inscrit le 2 juin 1898 au quartier de Cherbourg, f° et n° 2.465 ; classe 1891, n° 744 au recrutement de Cherbourg. Officier en second. [Corps retrouvé en mer le 26 novembre 1916 par une chaloupe de la Direction des mouvements du port : L’Ouest-Éclair — éd. de Caen —, n° 6.238, Mercredi 29 novembre 1916,p. 4, en rubrique « Nouvelles maritimes ». Acte de décès établi le 29 nov. 1916 à Cherbourg.]

• Fils d’Eugène Louis ROUXEL, né le 11 mai 1832 à Réville (Manche), cultivateur, et de Rosalie Marie Augustine LE PIGEON, née le 20 novembre 1846 à Equeurdreville ; époux ayant contracté mariage dans cette commune, le 6 juin 1867 (Registre des actes de mariage de la commune d’Equeurdreville, Année 1867, f° 16, acte n° 16).

Quartiers-maîtres

— CRETON Jean Baptiste Joseph, né le 4 février 1881 à Gravelines (Nord) et domicilié à Grand-Fort-Philippe (– d° –). Quartier-maître timonier, inscrit au quartier de Gravelines, n° 1.601.

• Fils de Jean Baptiste Joseph Eugène CRETON, né le 7 octobre 1836 à Gravelines et y décédé, le 5 juillet 1891, marin, et de Madeleine Eugénie LEMAIRE, née le 7 mars 1839 à Gravelines, pêcheuse ; époux ayant contracté mariage dans cette commune, e 4 octobre 1862 (Registre des actes de mariage de la commune de Gravelines, Année 1862, f° 29, acte n° 39 ~ Registre des actes de naissance de la commune de Gravelines, Année 1881, f° 9, acte n° 39).

• Époux de Marie Eugénie Antoinette JONNEKIN, née le 23 juillet 1884 à Gravelines avec laquelle il avait contracté mariage à Grand-Fort-Philippe, le 1er avril 1905 (Registre des actes de mariage de la commune de Grand-Fort-Philippe, Année 1905, f° 9, acte n° 11).

— GLORIEUX Louis Avilla Pierre, né le 3 mai 1891 à Cambrai (Nord) et y domicilié. Quartier-maître mécanicien, matricule n° 33.014 – 1 ; classe 1911, n° 1.487 au recrutement de Cambrai. [Corps retrouvé. Acte de décès établi à Querqueville, le 19 novembre 1916.].

• Fils de Pierre Joseph Avilla GLORIEUX, né le 7 mai 1859 à Baralle (Pas-de-Calais), cocher, et de Mathilde Adelaïde BUIRETTE, née le 1er septembre 1860 à Marquion (– d° –), domestique ; époux ayant contracté mariage dans cette commune, le 2 juin 1883 (Registre des actes de mariage de la commune de Marquion, Année 1889, f° 1, acte n° 1 ~ État civil reconstitué de la ville de Cambrai, Année 1891).

— MACQUET Charles Pierre Philippe, né le 28 juin 1886 à Berck-sur-Mer (Pas-de-Calais) et y domicilié. Quartier-maître chauffeur, matricule n° 29.749 – 1 ; classe 1906, n° 285 au recrutement de Saint-Omer.

• Fils de Charles François MACQUET, né le 8 octobre 1854 à Berck-sur-Mer, marin, et de Marie Philomène PARMENTIER, née le 26 avril 1859 à Berck-sur-Mer, matelote ; époux ayant contracté mariage dans cette commune, le 8 février 1879 (Registre des actes de mariage de la commune de Berck-sur-Mer, Année 1879, f° 2, acte n° 3 ~ Registre des actes de naissance de la commune de Berck-sur-Mer, Année 1886, f° 17, acte n° 76).

• Époux de Marie Marthe RIVET, née le 29 juillet 1886 à Berck (Registre des actes de naissance de la commune de Berck-sur-Mer, Année 1886, f° 21, acte n° 97), avec laquelle il avait contracté mariage dans cette commune, le 11 janvier 1911 (Registre des actes de mariage de la commune de Berck-sur-Mer, Année 1911, f° 2, acte n° 2).

[Était préposé des Douanes à Boulogne-sur-Mer, étant en position d’ « affecté spécial » du 15 octobre 1910 au 10 juillet 1915 ; passé au 1er Dépôt des équipages de la flotte le 18 août 1915.]

— MADÉ Ernest Pierre, né le 18 août 1892 à Paramé (Ille-et-Vilaine) et y domicilié. Quartier-maître électricien T.S.F., matricule n° 30.650 – 1 ; classe 1912, n° 1.511 au recrutement de Saint-Malo. [Corps retrouvé début Novembre 1916 : L’Ouest-Éclair — éd. de Caen —, n° 6.307, Mercredi 8 novembre 1916, p. 4, en rubrique « Nouvelles maritimes »]

• Fils de Pierre Marie MADÉ, né le 28 avril 1853 à Paramé, laboureur, et de Jeanne Marie GARNIER, née le 20 août 1859 à Paramé, cultivatrice ; époux ayant contracté mariage à Paramé, le 15 avril 1891 (Registre des actes de mariage de la commune de Paramé, Année 1891, f° 3, acte n° 4 ~ Registre des actes de naissance de la commune de Paramé, Année 1892, f° 14, acte n° 69).

Matelots

— BOURGAIN Auguste, né le 1er avril 1888 à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) et domicilié, au 25, rue du Calvaire. Matelot de 1re classe gabier auxiliaire, inscrit au quartier de Boulogne-sur-Mer, n° 811 ; classe 1908, n° 2.313 au recrutement de Saint-Omer.

• Fils d’Auguste BOURGAIN, né le 16 janvier 1859 à Boulogne-sur-Mer, marin, et de Geneviève Madeleine LEMAIRE, née le 7 mars 1864 à Boulogne-sur-Mer, « ménagère » [Journalière en 1886] ; époux ayant contracté mariage dans cette ville, le 16 janvier 1886 (Registre des actes de mariage de la ville de Boulogne-sur-Mer, Année 1886, f° 11, acte n° 20 ~ Registre des actes de naissance de la ville de Boulogne-sur-Mer, Année 1888, f° 61, acte n° 360).

• Époux de Catherine Michelle FOURNIER, née le 31 mars 1889 à Boulogne-sur-Mer, avec la quelle il avait contracté mariage à Boulogne-sur-Mer, le 15 novembre 1913 (Registre des actes de naissance de la ville de Boulogne-sur-Mer, Année 1889, f° 64, acte n° 375).

— CADIOU Jean Marie, né le 1er novembre 1881 à Saint-Michel-en-Grève (Côtes-du-Nord — aujourd’hui Côtes-d’Armor) et y domicilié. Matelot de 2e classe timonier, inscrit au quartier de Lannion, n° 3.670 ; classe 1901, n° 396 au recrutement de Guingamp. [Corps retrouvé début Novembre 1916 : L’Ouest-Éclair — éd. de Caen —, n° 6.307, Mercredi 8 novembre 1916,p. 4, en rubrique « Nouvelles maritimes »]

• Fils d’Yves CADIOU, né le 18 juin 1840 à Plouaret (Côtes-du-Nord — aujourd’hui Côtes-d’Armor), chef cantonnier, et de Catherine POUPON, née le 25 avril 1857 à Saint-Michel-en-Grève, aubergiste ; époux ayant contracté mariage dans cette commune, le 21 octobre 1878 (Registre des actes de mariage de la commune de Saint-Michel-en-Grève, Année 1878, f° 4, acte n° 3 ~ Registre des actes de naissance de la commune de Saint-Michel-en-Grève, Année 1881, f° 11, acte n° 20).

— DOHER Guillaume Marie, né le 9 mai 1886 à Saint-Jean-du-Doigt (Finistère) et y domicilié. Matelot de 1re classe chauffeur, inscrit au quartier de Honfleur, n° 10.928 ; classe 1906, n° 2.517 au recrutement de Brest.

• Fils de Marc DOHER, né le 22 avril 1852 à Saint-Jean-du-Doigt, cultivateur, et de Marie Louise CLECH, née le 26 mars 1850 à Saint-Jean-du-Doigt, cultivatrice ; époux ayant contracté mariage dans cette commune, le 22 janvier 1882.

— FORTIN François Charles, né le 19 août 1896 à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) et y domicilié, rue de Boston, cour Grésy. Matelot de 3e classe sans spécialité, inscrit au quartier de Boulogne-sur-Mer, n° 1.520. [Corps retrouvé le 26 novembre 1916 près du fort de Bretteville-Bas : L’Ouest-Éclair — éd. de Caen —, n° 6.239, Jeudi 29 novembre 1916, p. 4, en rubrique « Cherbourg »]

• Fils de Louis Charles FORTIN, né le 21 avril 1862 à Boulogne-sur-Mer, marin, et de Charlotte Célestine MAMART, née le 9 novembre 1867 à Boulogne-sur-Mer, « ménagère » [Journalière en 1887] ; époux ayant contracté mariage dans cette ville, le 2 avril 1887 (Registre des actes de mariage de la ville de Boulogne-sur-Mer, Année 1887, f° 47, acte n° 92 ~ Registre des actes de naissance de la ville de Boulogne-sur-Mer, Année 1896, f° 160, acte n° 927).

— GOURNAY Pierre Joseph, né le 16 octobre 1873 au Portel (Pas-de-Calais). Matelot de 3e classe sans spécialité, inscrit au quartier de Boulogne-sur-Mer, f° 3.570, n° 1.070 ; classe 1893, n° 2.679 au recrutement de Saint-Omer. [Corps retrouvé le 19 novembre 1916].

• Fils de Jean-Baptiste GOURNAY, né le 15 octobre 1844 à Outreau (Pas-de-Calais), marin, et d’Élisabeth LEPRÊTRE, née le 18 mai 1847 à Outreau, « matelote » ; époux ayant contracté mariage au Portel, le 14 novembre 1870 (Registre des actes de mariage de la commune du Portel, Année 1870, f° 4, acte n° 6 ~ Registre des actes de naissance de la commune du Portel, Année 1873, f° 22, acte n° 125).

• Époux de Marie Isabelle BOURGAIN, née le 24 octobre 1877 au Portel, « matelote », avec laquelle il avait contracté mariage dans cette commune, le 15 février 1901 (Registre des actes de mariage de la commune du Portel, Année 1901, f° 6, acte n° 10).

[Versé dans l’armée de terre le 29 octobre 1914 et affecté au 7e Régiment d’infanterie territoriale. N’a pas rejoint ce corps, étant alors embarqué sur le Saint-Hubert, réquisitionné par l’État. Reversé dans l’armée de mer à compter du 30 octobre 1916.]

— GRINDEL Adolphe Alexis Alfred, né le 15 avril 1892 à Equeurdreville (Manche) et domicilié à Cherbourg (– d° –). Matelot de 1re classe électricien, matricule n° 36.533 – 1. [Corps retrouvé].

• Fils d’Alfred Pierre Victor GRINDEL, né le 16 août 1852 à Querqueville (Manche), chaudronnier à l’arsenal de Cherbourg et d’Euphrosine Nathalie LECADET, née le 16 décembre 1862 à Nacqueville (– d° –) ; époux ayant contracté mariage à Urville-Hague (– d° –), le 7 janvier 1882 (Registre des actes d’état civil de la commune d’ Urville-Hague, Année 1882, f° 1, acte n° 1 ~ Registre des actes d’état civil de la commune d’Equeurdreville, Année 1892, f° 64, acte n° 121).

• Époux de Suzanne Louise YVES, avec laquelle il avait contracté mariage à Cherbourg, le 3 novembre 1915 (Ibid.).

― HARDY René Joseph, né le 16 août 1890 à Cancale (Ille-et-Vilaine), au lieu-dit « Belair », et domicilié à Saint-Servan (– d° –). Matelot de 3e classe sans spécialité, inscrit au quartier de Saint-Malo, n° 8.206 ; classe 1910, n° 315 au recrutement de Saint-Malo. [Corps retrouvé début Décembre 1916 sur la plage de Nacqueville. Acte transcrit à Saint-Servan, le 8 janv. 1917 : L’Ouest-Éclair — éd. de Caen — n° 6.249 – Samedi 10 décembre 1916, p. 3, en rubrique « Nouvelles maritimes ~ La guerre sous-marine » ; L’Ouest-Éclair — éd. de Caen —, n° 6.250, Samedi 11 décembre 1916, p. 4, en rubrique « Nouvelles maritimes ».].

• Fils d’Eugène Louis HARDY, né le 8 décembre 1856 à Cancale et décédé le 21 octobre 1937 à ... (...), capitaine au cabotage, et de Marie Virginie LETANNOUX, née le 15 juillet 1865 à Cancale, sans profession ; époux ayant contracté mariage à Cancale, le 1er septembre 1885 (Registre des actes de mariage de la commune de Cancale, Année 1885, f° 15, acte n° 25 ~ Registre des actes de naissance de la commune de Cancale, Année 1890, f° 18, acte n° 75).

• Était fiancé avec Francine Louise SAVOUREUX, née le 14 décembre 1893 à Cancale (Registre des actes de naissance de la commune de Cancale, Année 1893, f° 45, acte n° 196).

― KERRIEN Jean Yves, né le 13 avril 1889 à Carantec (Finistère) et y domicilié. Matelot de 3e classe torpilleur auxiliaire, inscrit le 12 décembre 1907 au quartier de Morlaix, n° 5.883 ; classe 1909, n° 3.556 au recrutement de Brest. [Corps retrouvé le 27 novembre 1916 à proximité du fort de Bretteville-le-Bas. Acte transcrit à Carantec, le 9 mars 1917 : L’Ouest-Éclair — éd. de Caen — n° 6.241 – Samedi 2 décembre 1916, p. 3.]

• Fils d’Yves KERRIEN, né le 2 octobre 1847 à Carantec, marin, et de Marie Jeanne MARZIN, née le 17 février 1861 à Carantec, « ménagère » [Cultivatrice en 1881] ; époux ayant contracté mariage dans cette commune, le 10 octobre 1881 (Registre des actes de mariage de la commune de Carantec, Année 1881, f° 5, acte n° 10 ~ Registre des actes de naissance de la commune de Carantec, Année 1883, f° 54, acte n° 16).

— MAGNIER Jules Rémy, né le 1er octobre 1879 à Outreau (Pas-de-Calais), village d’ Equihen, et y domicilié. Matelot de 1re classe sans spécialité, inscrit au quartier de Boulogne-sur-Mer, n° 3.155 ; classe 1899, n° 2.529 au recrutement de Saint-Omer.

• Fils de François Alexandre MAGNIER, né le 13 mai 1838 à Outreau et y décédé, le 6 août 1917, marin, et de Marie Josèphe NOËL, née le 24 octobre 1841 à Outreau, « matelote » ; époux ayant contracté mariage dans cette commune, le 9 juillet 1864 (Registre des actes de mariage de la commune d’Outreau, Année 1864, f° 7, acte n° 12 ~ Registre des actes de naissance de la commune d’Outreau, Année 1879, f° 18, acte n° 100).

• Époux d’Adelaïde Véronique COBERT, née le 23 novembre 1883 à Outreau, journalière, avec laquelle il avait contracté mariage à Outreau, le 9 septembre 1904 (Ibid.).

[Versé dans l’armée de terre à la déclaration de guerre et affecté au 23e Régiment d’infanterie coloniale. N’a pas rejoint ce corps, étant alors embarqué sur le chalutier Semper, immatriculé à Boulogne-sur-Mer, n° 366. Reversé dans l’armée de mer à compter du 14 octobre 1916.]

― TRELLU Jean Marie, né le 30 avril 1892 à Ploaré (Finistère) et y domicilié. Matelot de 3e classe sans spécialité (18 nov. 1914), matricule n° 105.259 – 2 ; classe 1912, n° 3.855 au recrutement de Quimper. [Corps retrouvé le 6 décembre 1916 : L’Ouest-Éclair — éd. de Caen —, n° 6.250, Samedi 11 décembre 1916, p. 4, en rubrique « Nouvelles maritimes ». Acte établi à Saint-Martin-de-Vaux, le ... déc. 1916 ; transcrit à Plouaré, le 5 nov. 1920.]

• Fils de Jean Yves TRELLU, né le 19 avril 1867 à Ploaré, et de Marie Anne Françoise LE SIGNE, née le 16 avril 1864 à Ploaré ; époux ayant contracté mariage dans cette commune, le 28 mai 1891.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Rutilius
Messages : 13025
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

SAINT-HUBERT ― Arraisonneur auxiliaire.

Message par Rutilius » mer. janv. 09, 2019 5:48 pm

Bonsoir à tous,

Récompenses posthumes

Inscription au tableau spécial de la Légion d’honneur

□ Par arrêté du Ministre de la Marine en date du 22 décembre 1919 (J.O. 20 déc. 1919, p. 14.826), fut inscrit à titre posthume au tableau spécial de la Légion d’honneur pour le grade de chevalier :

SAINT-HUBERT - Récompenses - I - .jpg
SAINT-HUBERT - Récompenses - I - .jpg (57.33 Kio) Consulté 74 fois

Inscriptions au tableau spécial de la Médaille militaire

□ Par arrêté du Ministre de la Marine en date du 11 juillet 1919 (J.O. 14 juill. 1919, p. 7.317), furent inscrits à titre posthume au tableau spécial de la Médaille militaire dans les termes suivants :

SAINT-HUBERT - Récompenses - II - Capture.JPG
SAINT-HUBERT - Récompenses - II - Capture.JPG (94.48 Kio) Consulté 74 fois

□ Par arrêté du Ministre de la Marine en date du 8 octobre 1920 (J.O. 10 oct. 1920, p. 15.354), fut inscrit à titre posthume au tableau spécial de la Médaille militaire dans les termes suivants :

SAINT-HUBERT - Récompenses - III - .jpg
SAINT-HUBERT - Récompenses - III - .jpg (34.27 Kio) Consulté 74 fois

□ Par arrêté du Ministre de la Marine en date du 12 décembre 1921 (art. 2 ; J.O. 24 déc. 1921, p. 14.007 et 14.012), furent inscrits à titre posthume au tableau spécial de la Médaille militaire :

SAINT-HUBERT - Récompenses - IV - .jpg
SAINT-HUBERT - Récompenses - IV - .jpg (88.12 Kio) Consulté 74 fois
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Répondre

Revenir à « MARINE »