FRIPONNE - Dragueur

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: FRIPONNE - Dragueur

Message par Ar Brav » lun. juin 23, 2008 9:17 pm

Bonjour à tous,

FRIPONNE Dragueur de mines type Friponne (1916-1920)

Chantier :

Lorient
Commencé : 1916
Mis à flot : 1916
Terminé : 1916
En service : 1916
Retiré : 05.1920
Caractéristiques : 1 260 cv ; 66,4 x 7,01 x 2,8 m ; 2 moteurs Diesel Sulzer ; 2 hélices ; 15 nds ; 54 h.
Symbole de coque : FN.
Armement : II de 100 + Grenades ASM.

Observations :

Fin 1916 : dragueur affecté à la division des patrouilles de la Méditerranée Occidentale
1916-1918 : patrouilles en Tunisie
02.10.1916 : assiste le Rigel désemparé
01.07.1918 : figure comme canonnière à l’effectif de la 9ème escadrille de contre-torpilleurs (CF Cdt d’escadrille sur le CT Catapulte) de la division des patrouilles de Tunisie (CV Vindry Cdt de division sur le yacht Eros)
03.1920 : vendu à la Roumanie, rebaptisé Locotenent-Commandor Stihi Eugen.

Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Hoel2956
Messages : 51
Inscription : jeu. août 14, 2008 2:00 am

Re: FRIPONNE - Dragueur

Message par Hoel2956 » jeu. août 14, 2008 8:08 pm

Bonjour à tous
en complément des bonnes infos de Franck :
Canonnière Friponne


Roumanie
Canonnières : Lieutenant-Colonel-Stihi (ex- Friponne)
Capitaine-C-Dimitresco (ex-Impatiente- 1916)
Lieutenant Lepri-Remus (ex-chiffonne )
Sous-lieutenant Chicuslesco (ex-mignonne 1917)

Longueur 60m9 ; Tirant d’eau 2m50 ; Déplacement 350 t ; moteurs de 900 chevaux et 15n ; endurance 1600milles à 15 nœuds et 3000 milles à 10 nœuds ; pétrole 30 tonnes.
Attaque. Deux 100%, un à chaque extrémité ; un lance-bombes.
Officiers e équipages : 50 hommes.
Observations : ces petits bâtiments de la série française Engageante ont été achetés par la Roumanie en 1920.

Ce navire à été construit en 1916 a Lorient, une des premières canonnières a propulsion diesel vendu en 1920 à la roumanie et prend le nom de "Lokotenent-komandor Stikhi E'udzhen". Après avoir été capturé par les russes le 29/08/1944 et saisit comme butin a Constança il est affecté dans la marine Russe sous le nom de АХТУБА puis rendu a la roumanie le 10/12/1945 il navigua jusque dans les années 2000

Pendant sa période marine françcaise a surtout servit sur la méditerrannée.
A participé au secours du Rigel.

Sur le site Delcampe.fr la photo (marius Bar) de la friponne en vente en catégorie carte postale.


ImageImageImageImage

Cordialement
michel

Avatar de l’utilisateur
Terraillon Marc
Messages : 3983
Inscription : mer. oct. 20, 2004 2:00 am

Re: FRIPONNE - Dragueur

Message par Terraillon Marc » jeu. août 14, 2008 8:24 pm

Bonjour Michel et merci pour ces informations complémentaires

A bientot !
Cordialement
Marc TERRAILLON

A la recherche du 17e RIT, des 166/366e RI et du 12e Hussards.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: FRIPONNE - Dragueur

Message par Ar Brav » jeu. août 14, 2008 9:20 pm

Bonjour Michel,

Et soyez le bienvenu à bord. Un grand merci pour ces infos,

Bien cordialement, [:nico56]
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

kgvm
Messages : 1137
Inscription : ven. janv. 18, 2008 1:00 am

Re: FRIPONNE - Dragueur

Message par kgvm » jeu. août 14, 2008 11:14 pm

A point raised by Monsieur Froger in his serie Photos Curios in NEPTUNIA about 30 years ago:
"Friponne" didn't have a funnel, while the picture of "Stihi Eugen" shows one. Very probably the renaming as reported is not the correct one, and "Stihi Eugen" is either ex "Chiffonne" or ex "Mignonne".
For a picture of one of these two ships under Soviet flag as "Arax" see here:
http://media.shipspotting.com/uploads/p ... o+Arax.jpg

Avatar de l’utilisateur
Hoel2956
Messages : 51
Inscription : jeu. août 14, 2008 2:00 am

Re: FRIPONNE - Dragueur

Message par Hoel2956 » ven. août 15, 2008 10:22 am

Friponne suite :
Source photo N°3 : Flottes de combat 1925 – Cdt de BALINCOURT

Roumanie
Canonnières : Lieutenant-Colonel-Stihi (ex- Friponne)
Capitaine-C-Dimitresco (ex-Impatiente- 1916)
Lieutenant Lepri-Remus (ex-chiffonne )
Sous-lieutenant Chicuslesco (ex-mignonne 1917)

Photo N°1 : marius Bar
Photo N°2 : SHM Brest

Friponne nommé Lieutenant Colonel Stihi Eugen source SHM Brest et Cherbourg et Flottes de combat.
Autres sources internet :
http://warships.web4u.cz/shipsplus.php? ... p;id=69186
http://sovnavy-ww2.by.ru/gunboats/typ_friponne.htm
http://alaboc.ifrance.com/pages/divers/ ... mp;weboram
@+

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: FRIPONNE - Dragueur

Message par Ar Brav » sam. août 16, 2008 8:43 pm

Bonjour à tous,

Une vue du dragueur Friponne transformée en bateau-piège, au mouillage à Corfou. C'est une des premières canonnières (ou dragueur reconverti en canonnière) à propulsion Diesel. Ses caractéristiques de coque et d'armement sont celles des Ardent. Friponne et trois similaires seront vendus à la Roumanie en 1920.

Image

Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: FRIPONNE - Dragueur

Message par Ar Brav » sam. août 16, 2008 8:47 pm

Re,

Une autre vue de la Friponne, avec sa livrée camouflée :

Image

Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Hoel2956
Messages : 51
Inscription : jeu. août 14, 2008 2:00 am

Re: FRIPONNE - Dragueur

Message par Hoel2956 » dim. août 17, 2008 9:13 am

Salut Franck
effectivement j'aais lindo de bateau piège mais je n'en était pas sur a 100%.
il existe une autre photo en camouflage dans un dico ou on la voit mieux encore , je ne lai pas mais il faut que je retrouve la référence dans mes notes.
grand merci pour les photos.
michel

Avatar de l’utilisateur
Hoel2956
Messages : 51
Inscription : jeu. août 14, 2008 2:00 am

Re: FRIPONNE - Dragueur

Message par Hoel2956 » dim. août 17, 2008 9:21 am

Voila je viens de trouver :Dans « les navires de guerre français de 1850 à nos jours »
Page 264 deux photos dont une en camouflage.
et généralités sur les canonnnières :
P 253
En 1914 ne sont plus en service que quelques canonnières ou chaoupes-canonnières.
Cependant , les grandes marines occidentales mettent en place sur les grands fleuves de Chine à la fin du XIXème siècle, un dispositif de quelques canonnières. La France fait de même, et construit de ce fait entre 1900 et 1927 une dizaine de canonnière spécialisées, dites fluviale, Argus, Vigilante, … En majeure partie, elles déplacent 200 t environ et sont armées d’un ou deux 75mm. Leurs caractéristiques en font des batiments adaptés au combat sur les fleuves. Une exception de par ses dimensions le Francis-Garnier (1927) de 650 t, armé de deux 100 est destiné pour le bas Yang Tsé.
Enfin , pendant la première guerre mondiale, le terme de canonnière est repris pour désigner diverses unités nouvelles. En premier lieu, il s’agit des canonnières anti-sous-marins types Ardent et suivants, qui seront reclassés ultérieurement avisos, et qui ont déjà été évoquées comme tels au chapitre précédent. Par ailleurs, une douzaine de canonnières sont construites pour servir de soutien d’artillerie aux troupes sur le front de France. Ces canonnières désignées par des lettres A…O appartiennent à deux types : le premier déplace 120 t et embarque un 14 cm, tandis que le second est plus grand : 180 t avec un armement de deux 100 mm.
P251
LES CANONNIERES
« On confond sous le nom de canonnières des navires de rôles très différents ; ils ont tous cependant un trait commun auquel ils doivent leur appellation : c’est d’être armés d’un ou deux canons de calibre très gros par rapport à leurs modestes dimensions, de sorte que ce ne sont pour ainsi dire que des affuts flottants. Destinés tout à la fois à l’attaque et à la défense des côtes et des rivières ou à pénétrer dans des estuaires peu profonds, les canonnières doivent avoir un faible tirant d’eau (cf E. Lisbonne- la navigation maritime- Quantin , Paris 1891) Dans le premier de ces deux types, les canonnières sont des navires de mer dont le déplacement et les dimensions se rapprochent des avisos et, pour les plus grands d’entre eux , des petits croiseurs. Dans la seconde ils’agit de batiments incapables d’entreprendre une traversée de quelque importance mais dont la zone d’action se limite aux fleuves et aux zones côtières.

P294 En 1920 la Marine française a vendu au commerce ou à la démolition, l’essentiel de la poussière navale dont elle diposait en 1918.
cordialement
michel

Répondre

Revenir à « MARINE »