VOLTIGEUR - Contre-torpilleur

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: VOLTIGEUR - Contre-torpilleur

Message par Ar Brav » ven. mai 09, 2008 3:04 pm

Bonjour à tous,

VOLTIGEUR Contre-torpilleur de 450 t type Voltigeur (1910-1920)

Chantier :

Ateliers & Chantiers de Bretagne, Nantes.
Commencé : 1906
Mis à flot : 25.03.1909
Terminé : 1910
En service : 04.1910
Retiré : 15.05.1920
Caractéristiques : 420 t ; 7 200 cv ; 63 x 6,4 m ; propulsion mixte ; 1 machine alternatives à triple expansion ; 2 turbines Rateau ; 4 chaudières Normand ; chauffe au charbon ; 3 hélices ; 31,30 nds aux essais.
Symbole de coque : VII (15.08.1910) ; VI (01.12.1910) ; III (01.04.1911) ; II (01.11.1911) ; V (06.1912).
Armement : VI de 65 + III TLT de 450.

Observations :

10.1909 : armé pour essais
15.08.1910 : affecté à la 1ère escadrille
29.03.1911 : affecté à la 2ème escadrille
15.06.1912 : affecté à la 3ème escadrille de contre-torpilleurs de la 1ère Armée navale
14.03.1913 : désigné torpilleur d’escadre
01.06.1915 : affecté à la 4ème escadrille
07.1915 : 7ème escadrille
Au 15.04.1916 : figure à l’effectif de la 4ème escadrille de la IIème flottille de la 1ère Armée navale (CV Cdt de flottille sur le Dehorter, Hors Rang)
02.11.1917 : transporte les morts du Requin à Port Saïd pour des obsèques officielles
Au 01.07.1918 : figure à l’effectif de la 7ème escadrille de contre-torpilleurs de la division de Syrie (CF Cdt d’escadrille sur le CT Arbalète, CA Cdt de division sur le yacht Ariane II : CA de Spitz du 15.04.1916 au 04.03.1917 ; CA Varney à partir du 04.03.1917)
05.1920 : condamné.

Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: VOLTIGEUR - Contre-torpilleur

Message par Ar Brav » ven. mai 09, 2008 6:27 pm

Bonjour à tous,

Une photo colorisée du contre-torpilleur Voltigeur :

Image

Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: VOLTIGEUR - Contre-torpilleur

Message par GENEAMAR » ven. mai 09, 2008 6:34 pm

[:alain dubois:8] Pour la petite histoire...

Au 1er janvier 1911, 1ère Escadre (Vice-Amiral Jean BELLUE, Commandant en chef du 5 janvier 1911).
Commandant du 6 octobre 1909 : BERGASSE du PETIT THOUARS Aristide Henry Nicolas Denis, Lieutenant de vaisseau (fils du Vice-Amiral).
Image
Second : AUPÉPIN de LAMOTHE-DREUZY Henri Jacques Marie Robert, Enseigne de vaisseau.
Enseigne de vaisseau : GARNIER Paul Charles Marie.
Mécanicien principal de 2ème classe : LAUNAY Ange (qui disparaîtra avec le "LÉON-GAMBETTA").

Cordialement Malou[:le gaillard]
Cordialement. Malou

olivier 12
Messages : 3209
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: VOLTIGEUR - Contre-torpilleur

Message par olivier 12 » mar. déc. 23, 2008 1:35 pm

Bonjour à tous,

Le VOLTIGEUR à quai à Toulon

Image

Cdlt

Olivier
olivier

olivier 12
Messages : 3209
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: VOLTIGEUR - Contre-torpilleur

Message par olivier 12 » ven. janv. 13, 2012 12:50 pm

Bonjour à tous,

VOLTIGEUR

Attaque d’un sous marin le 28 Août 1918

Rapport du Lieutenant de Vaisseau FORNIER de LACHAUX, commandant

Un convoi composé d’OCEANIEN et CITY OF BENARES, escorté par les trois contre-torpilleurs USK, JED et VOLTIGEUR, est sorti de La Valette le 28 Août.
A 07h05, OCEANIEN a doublé la bouée 7 lorsque le gabier breveté Le Moing a signalé un périscope à mi-distance entre OCEANIEN et VOLTIGEUR. VOLTIGEUR était alors à 600 m au nord de la bouée 7.
Venu aussitôt sur bâbord et mis cap à pleine vitesse sur le point signalé. Le premier maître de manœuvre Joaüs, officier de quart, signale le sillage d’une torpille qui passe à 10 m sur l’avant d’OCEANIEN. Ce navire étant dans notre champ de tir, je ne peux ouvrir immédiatement le feu. Je me dirige sur l’origine du sillage de la torpille pour lancer des grenades.
A 07h10, aperçu un remous très important à 150 m du bord, sur bâbord arrière. Je donne l’ordre à Monsieur l’Enseigne de Vaisseau Sigolas, d’ouvrir le feu. Les gerbes des coups de la pièce arrière, très bien dirigés, tombent dans la zone signalée.
Giration à grande vitesse vers l’emplacement probable du sous-marin. A 07h30, CITY OF BENARES, flanqué par le JED, défile à peu de distance, tandis qu’un hydravion anglais fait des cercles au dessus de la zone. Mais ses girations et ses signaux sont difficiles à interpréter. Il amerrit à portée de voix et je lui demande d’utiliser les signaux de « l’Allied Manual ». Il reprend l’air et à 07h40 se produit l’occasion que nous attendions. Il lance une bombe à 100 m sur mon avant. Je fais route sur le remous laissé par l’explosion et l’Enseigne de Vaisseau Legeay, officier torpilleur, lance 7 grenades GM de 76 kg à 5 secondes d’intervalles. Elles sont réglées entre 15 et 25m, car si le sous-marin a été vu par l’hydravion, il ne doit pas être à grande profondeur. Elles couvrent un rayon de 300 m. Les éclatements paraissent excellents.
Interrompu les lancements pour revenir sous l’hydravion. Mais à 07h50, il s’éloigne vers la terre.

A 09h00, arrivée de nombreux bâtiments de patrouille. Je fais route pour rejoindre le convoi. Au cours de ces deux heures, trois convois successifs sont passés à petite distance. Nous ne vîmes plus aucun indice de la présence du sous-marin.

OCEANIEN et CITY OF BENARES avaient en fait mouillé à Marsa Scirocco. Une chaloupe à vapeur est venue m’apporter des instructions télégraphiques d’avoir à compléter mon charbon à La Valette. Repris le poste H à midi.

Excellent fonctionnement de mes moyens d’action, parfaite discipline à bord et ardeur de chacun à se consacrer avec toute son intelligence à l’accomplissement sa tâche.

Le sous-marin attaquant

N’est pas identifié.
On pourrait toutefois penser à l’UC 22 de l’OL Eberhard WEICHOLD, qui la veille avait coulé le vapeur français PAMPA dans les proches parages.

Cdlt
olivier

Rutilius
Messages : 12103
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am
Localisation : Chaville (Hauts-de-Seine).

Re: VOLTIGEUR - Contre-torpilleur

Message par Rutilius » ven. janv. 13, 2012 2:24 pm


Bonjour à tous,


Le City-of-Benares


Image

National Library of Australia – Pictures Australia
State Library of South Wales – Ernest G. Best postcard collection
Réf. : PXE 722/851


En espérant qu'il s'agisse bien de ce bâtiment...

________________________

Bien amicalement à vous,
Daniel.

Rutilius
Messages : 12103
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am
Localisation : Chaville (Hauts-de-Seine).

Re: VOLTIGEUR - Contre-torpilleur

Message par Rutilius » sam. janv. 14, 2012 9:15 am


Bonjour à tous,


■ L’attaque du convoi Océanien ~ City-of-Benares par un sous marin, survenue le 28 août 1918 à proximité du port de Marsa-Sirocco (complément).


● Torpilleur d’escadre Voltigeur – alors commandé par le lieutenant de vaisseau Marie Jean Fornier de Lachaux –, Journal de navigation n° - / 1918 – 20 août / 6 oct. 1918 – : Service historique de la Défense, S.G.A. « Mémoire des hommes », Cote SS Y 641, p. num. 930 et 931.


« 28 août 1918.

Quart de 7 h à 12 h.


7 h 15 – Balance machines et servomoteur.

7 h 30 – Postes d’appareillage.

7 h 35 – Largué les amarres ; appareillé ; manœuvré pour sortir du port.

7 h 50 – Sorti du port près l’origine du chenal de sécurité. Route au N. 60 E.

7 h 52 – Rompu poste d’appareillage. Babordais aux postes de veille..

8 h 17 – Stoppé pour attendre la sortie du convoi. Torpilleurs anglais n° 18 et n° 54 sortent du port..

8 h 55 – Poste de lavage.

9 h 05 – Mis en marche à toute vitesse.

9 h 08 – Attaqué un sous-marin ennemi au canon.

9 h 44 – Un hydravion anglais lance une grenade à 100 mètre environ au devant du Voltigeur.

9 h 45 – Lancé 7 grenades C.M.

9 h 47 – Cessé l’alerte ; fait route sur le port pour communiquer avec Castille.

11 h 00 – Stoppé pour passer un signal.

11 h 24 – Mis en route au S. 58 E., 200 tours.

11 h 30 – En manœuvre.

11 h 58 – Manœuvré pour entrer dans le port de Marsa-Sirocco.

Quart de 12 h à 16 h.

12 h 10 – Franchi le barrage ; rentré dans le port.

12 h 20 – Manœuvré pour parler à l’Océanien.

12 h 30 – Sorti du port de la Marsa-Sirocco.
[...] »


● Torpilleur d’escadre Voltigeur, Journal de bord n° 2 / 1918 – 14 avr. / 26 sept. 1918 – : Service historique de la Défense, S.G.A. « Mémoire des hommes », Cote SS Y 640, p. num. 1268.


« Garde du 28 août 1918.

Dépense de munitions contre sous-marin ennemi :

– 6 cartouches à obus en acier mélinite pour canon de 65 mm, modèle 1902 ;

– 7 grenades C.M.

P.V. – 2 douilles de 65 mm tombées à la mer pendant le tir.

L’officier de quart,


Signé : Nicolas. »

____________________________________________________________________________________________________________________

Nota : Existe une différence inexpliquée de deux heures entre les indications du Journal de navigation et celles du Rapport de mer ultérieurement rédigé par le lieutenant de vaisseau Fornier de Lachaux.
________________________

Bien amicalement à vous,
Daniel.

olivier 12
Messages : 3209
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: VOLTIGEUR - Contre-torpilleur

Message par olivier 12 » sam. janv. 14, 2012 10:06 am

Bonjour à tous, Bonjour Daniel,

Dans son rapport de mer, le LV Fornier de Lachaux utilise les heures de Greenwich. Dans son journal de bord il utilise l'heure locale de Malte. Je ne connais pas la justification d'une telle procédure... :???:

Cdlt
olivier

Rutilius
Messages : 12103
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am
Localisation : Chaville (Hauts-de-Seine).

Re: VOLTIGEUR - Contre-torpilleur

Message par Rutilius » sam. janv. 14, 2012 11:07 am


Bonjour à tous,


Furent successivement désignés au commandement du contre-torpilleur Voltigeur :

— En Octobre 1909 : le lieutenant de vaisseau Aristide Henry Nicolas Denis BERGASSE du PETIT-THOUARS [8 févr. 1872, Paris (VIIIe Arr.) ~ 26 févr. 1932, Toulon (Var)] ;

— En Septembre 1912 : le lieutenant de vaisseau Frédéric Théodore Marie Sosthène TURQUET de BEAUREGARD [23 déc. 1871, Rochefort (Charente-Maritime) ~ 11 oct. 1927, Toulon (Var)] ;

— En Mai 1914 : le lieutenant de vaisseau Marie Pierre FENOUIL [14 août 1871, Marseille (Bouches-du-Rhône) ~ 3 mai 1956, ... (...)] ;

— En Décembre 1915 : le lieutenant de vaisseau Raymond Charles Lucien MICHEL [29 mars 1881, ... (...) ~ ... , ... (...)] ;

— En Octobre 1918 : le lieutenant de vaisseau Édouard Adolphe HUAU [19 janv. 1876, Brest (Finistère) ~ ... , ... (...)] ;

— En Août 1918 : le lieutenant de vaisseau Marie Jean FORNIER de LACHAUX [28 oct. 1881, Langeac (Haute-Loire) ~ 28 juin 1965, Langeac (Haute-Loire)].

________________________

Bien amicalement à vous,
Daniel.

Memgam
Messages : 3211
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: VOLTIGEUR - Contre-torpilleur

Message par Memgam » sam. janv. 14, 2012 12:15 pm

Au 05 avril 1911, commandant du Voltigeur :
L.V. Autric (J.B.P.M.) né le 29 décembre 1871, entré au service en 1887, promu L.V. le 7 novembre 1899.

Source : Liste navale 1911.

Répondre

Revenir à « MARINE »