GUICHEN - Croiseur

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: GUICHEN - Croiseur

Message par Ar Brav » mer. avr. 02, 2008 3:06 pm

Bonjour à tous,

GUICHEN Croiseur de 1ère classe (1898 – 1921)

Chantier :

Ateliers & Chantiers de la Loire, Saint Nazaire.
Commencé : 1895
Mis à flot : 26.10.1897
Terminé : 1898
En service : 1898
Retiré : 29.11.1921
Caractéristiques : 8 200 t ; 24 000 cv ; 133 x 16,7 m ; 36 chaudières ; 3 machines ; 23 nds ; 625 h.
Armement : II de 164 + VI de 138 + XII de 47.

Observations :

03-09.12.1898 : de Saint Nazaire à Toulon pour y effectuer ses essais
09.1903 : transporte le président Loubet en Angleterre
1913 : école des charpentiers et manœuvriers à Brest
1915 : blocus des côtes syriennes avec la 3ème escadre
12-13.09.1915 : recueille les Arméniens insurgés du Djebel Moussa et les évacue sur Port Said
04.10.1916 : transporte avec le Lutétia des troupes russes à Salonique
1917 : transporte des troupes de l’Armée d’Orient de Tarente à Itéa
1919 : Mer Noire
1922 : condamné puis mis en vente à Brest.

Sources :

Dictionnaire des bâtiments de la flotte de guerre française de Colbert à nos jours, Tome II, 1870-2006, LV Jean-Michel Roche, Imp. Rezotel-Maury Millau, 2005
http://www.netmarine.net/dico/index.htm
Les Flottes de Combat en 1917, Commandant de Balincourt, Augustin Challamel, 1917
Les marques particulières des navires de guerre français 1900-1950, Jean Guiglini, SHM, 2002
Répertoire des navires de guerre français, Jacques Vichot, Pierre Boucheix, refondu par Hubert Michéa, AAMM, 2003
French Warships of World War I, Jean Labayle-Couhat, Ian Allan Ltd, 1974
Jane’s Fighting Ships 1914, Fred T. Jane, David & Charles Reprints, 1968
Jane’s Fighting Ships 1919, Fred T. Jane, David & Charles Reprints, 1969
Trois siècles de croiseurs français, Gérard Piouffre et Henri Simoni, Marines Editions, 2001


Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: GUICHEN - Croiseur

Message par Ar Brav » mer. avr. 02, 2008 3:11 pm

Bonjour à tous,

Une représentation du Guichen :

Image

Sources :
Trois siècles de croiseurs français, Gérard Piouffre et Henri Simoni, Marines Editions, 2001


Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: GUICHEN - Croiseur

Message par Ar Brav » mer. avr. 02, 2008 3:13 pm

Bonjour à tous,

Une vue du Guichen :

Image

Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: GUICHEN - Croiseur

Message par Ar Brav » mer. avr. 02, 2008 7:11 pm

Bonjour à tous,

Le Guichen en 1898 :

Image

Photo Marius Bar, Toulon

Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: GUICHEN - Croiseur

Message par GENEAMAR » lun. juin 23, 2008 9:54 am

Image
The Who's who ... Luc Urbain du Bouëxic, Comte De GUICHEN

Né à Fougères (Ille-et-Vilaine), le 21 juin 1712. Entré aux gardes-marine, il navigua d'abord en Méditerranée. Enseigne de vaisseau en juillet 1735, il servit aux Antilles en 1739-1740 sur la "NÉRÉIDE", avec laquelle il livra un combat à un interlope et fut blessé. En croisière dans l'Atlantique sur la "DRIADE" et la "MÉDUSE" en 1741, il passa ensuite en Manche sur le "DAUPHIN-ROYAL" et servit à terre dans l'artillerie pendant la campagne de Flandre (1745-1746). Lieutenant de vaisseau en janvier 1746, commandant un petit bâtiment, il livra combat devant Boulogne à une division anglaise puis, commandant la "GALATÉE" en 1747, escorta avec succès un convoi du Havre à Brest. En 1748, commandant la "SIRÈNE", il se distingua en prenant, de conserve avec l' "ATALANTE", 4 corsaires et 9 navires marchands anglais, il soutint ensuite un vif combat devant le Port-de-Paix à Saint-Domingue contre 5 vaisseaux anglais qui durent battre en retraite, et ramena un gros convoi en France. En 1750, il embarque sur le "SAINT-LAURENT" dans l'escadre d'évolutions de Macnemara et, en 1751, sur le "PROTÉE" dans celle de Périer de Salvert. Second sur la "SIRÈNE" en 1752, il fit une campagne de huit mois sur les côtes de Guinée. Passé en 1755 sur l' "OPINIÂTRE" dans l'escadre de Dubois de la Motte envoyée à Louisbourg, il servit l'année suivante sur le "HÉROS" et se distingua au combat livré par ce bâtiment à 2 vaisseaux anglais au large de Louisbourg. Capitaine de vaisseau en mai 1756, il servit l'année suivante sur le "FORMIDABLE" dans l'escadre de Dubois de la Motte, et commanda en 1759 le "SAGE" dans celle de Bompar aux Antilles. Second sur le "DÉFENSEUR" en 1761 dans l'escadre de Blénac à Brest, il passa ensuite sur la "BOURGOGNE" et fit la campagne de 1762 à Saint-Domingue. Commandant le "BRILLANT" en 1764, il conduisit d'Estaing nommé gouverneur général de cette colonie, puis servit à terre à Brest. En 1775, il commanda la "TERPSICHORE" en escadre d'évolutions. Chef d'escadre en novembre 1776, il commanda en 1778 la "VILLE-DE-PARIS" puis la "COURONNE" et une division dans l'escadre de d'Orvilliers avec laquelle il prit part à la bataille d'Ouessant (27 juillet 1778). Promu lieutenant général en mars 1779, il participa à la campagne de d'Orvilliers avec l'armée combinée dans l'Atlantique et la Manche en 1779. En janvier 1780, il mit son pavillon sur la "COURONNE" et reçut le commandement de l'armée navale envoyée aux Antilles. Brillamment secondé par son major Buor, il s'illustra en livrant trois combats à l'escadre anglaise de Rodney autour de la Dominique (avril-mai 1780). Il manoeuvra habilement mais ne put obtenir de succès décisif et ramena à Cadix un convoi de 95 bâtiments. En juin 1781, il quitta Brest avec la "BRETAGNE" et 24 vaisseaux pour une campagne avec les Espagnols de Cordoba en Manche, mais l'inertie de Cordoba empêcha l'expédition d'aboutir. En dcembre, parti de Brest avec 29 vaisseaux et un gros convoi, il eut le tort de trop devancer celui-ci, ce qui permit à Kempenfeldt de l'attaquer au sud d'Ouessant et de s'emparer de 24 transports. Le reste du convoi fut dispersé par une violente tempête. En février 1782, Guichen quitta Brest sur le "TERRIBLE" pour escorter des renforts destinés aux Antilles et aux Indes, puis gagner Cadix où l'on préparait toujours une attaque contre Gibraltar, mais le pods mort que représentait l'escadre espagnole paralysa cette entreprise et Howe réussit à ravitailler le rocher. La paix revenue, après cinquante-deux ans de service, Guichen cessa de naviguer. Il mourut à Morlaix le 13 janvier 1790. on ne peut que souscrire au jugement de H.E. Jenkins qui écrit :"Il représentait ce qu'on peut trouver de mieux comme qualités chez les officiers de marine français. C'était un homme chevaleresque, loyal et dévoué, ne refusant aucune tâche, courageux et habile, le tacticienle plus capable de son temps, mais pour intelligentes, rapides et habiles qu'aient été ses manoeuvres stratégiques et tactiques, elles ont presque toujours été purement défensives"." --- Dictionnaire des marins français; Etienne TAILLEMITE.

Image
Cordialement. Malou

dbu55
Messages : 1232
Inscription : dim. sept. 21, 2008 2:00 am

Re: GUICHEN - Croiseur

Message par dbu55 » dim. déc. 21, 2008 5:58 pm

Bonjour à tous,

Un autre marin du GUICHEN :

LE BERRE Michel né le 16/02/1888 à Plozévet (Finistère) -Matelot de 1ère Classe Chauffeur - Décédé le 02/09/1915 (27 Ans) à Plougasnou Finistère - Maladie - Tuberculose Pulmonaire - Décédé à son domicile au cours de sa convalescence

Cordialement
Dominique
Avec les Allemands, nous nous sommes tellement battus que nos sangs ne font plus qu'un [ Ferdinand Gilson, France, Figaro Magazine n°19053 du 05 nov. 2005 ]

olivier 12
Messages : 3335
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: GUICHEN - Croiseur

Message par olivier 12 » mer. janv. 07, 2009 9:09 pm

Bonsoir à tous,

Une CP du GUICHEN

Image

Cdlt

Olivier
olivier

viking29
Messages : 23
Inscription : sam. mai 09, 2009 2:00 am

Re: GUICHEN - Croiseur

Message par viking29 » sam. mai 09, 2009 8:18 pm

Bonjour à tous,

l'arrière-grand-père de mon épouse, Christophe GOURVENEC, né le 04/02/1863 à Plouguerneau (Finistère), quartier-maître de mousquèterie de 1ère cl., a embarqué sur le "Guichen" le 14/06/1900 et a fait partie de l'escadre française envoyée en Chine, lors de la campagne de Chine 1900-1901 (guerre des Boxers). Il est décédé sur ce navire le 15/11/1900, suite de dysenterie, et est enterré à Nagasaki (Japon). Je voudrais savoir à quel titre le "Guichen" a participé à cette campagene de Chine, quelle a été sa missio?. Si quelqu'un a des infos, merci d'avance.

Viking29

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: GUICHEN - Croiseur

Message par Ar Brav » dim. mai 10, 2009 8:49 am

Bonjour Viking29,

Soyez le bienvenu. Le Guichen, initialement désigné "croiseur rapide" a été conçu pour la guerre de course, mais en réalité n'a jamais pu remplir le rôle qui lui était destiné. Il est en Extrême-Orient de juillet 1900 à octobre 1901.
Pour une étude plus complète sur le Guichen, vous pouvez consulter l'excellent article de Luc Feron dans la revue Marines Magazine, Marines Editions n° 42 de janvier 2006 et n°43 de mai 2006 :

http://www.marines-editions.fr/boutique ... &num=3

Bien cordialement,
Franck, qui regrette de ne pas avoir le n°43 :cry:
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

viking29
Messages : 23
Inscription : sam. mai 09, 2009 2:00 am

Re: GUICHEN - Croiseur

Message par viking29 » dim. mai 10, 2009 5:48 pm

Bonjour Ar Brav,

Merci pour ta réponse, et les références de la revue "Marine Magazine".

L'étude en question est une étude assez complète, ou juste un article qui survole le sujet? Y apprend-t-on pas mal de choses intéressantes?

Cordialement.

Répondre

Revenir à « MARINE »