DESCARTES - Croiseur

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Rutilius
Messages : 13942
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

DESCARTES — Croiseur de 2e classe, premier du type (1897~1920).

Message par Rutilius » mer. oct. 28, 2020 2:55 pm

Bonjour à tous,


Officier mécanicien du croiseur de 2e classe Descartes


— LEPIGEON Alexandre Victor, né le 24 novembre 1875 à Cherbourg (Manche), au 61, rue de la Paix (Registre des actes de naissance de la ville de Cherbourg, Année 1875, suppl. f° 10, acte n° 616), et domicilié à Toulon (Var), décédé le 26 mars 1917 à l’Hôpital maritime de Lorient (Maladie contractée en service : hémoptysie). Mécanicien principal de 1re classe.

• Fils de Pierre Jean Frédéric LEPIGEON, né le 29 juillet 1842 à Barneville-sur-Mer — aujourd’hui Barneville-Carteret — (Manche) et décédé le 16 septembre 1895 à Cherbourg (Registre des actes de décès de la ville de Cherbourg, Année 1895, f° 219, acte n° 845), serrurier [Ajusteur au port de Brest (1866) ; « maître entretenu à la Marine » (1895)], et d’Aline Angélique BABO, née le 29 mars 1846 à Brest (Finistère), sans profession ; époux ayant contracté mariage à Brest-Recouvrance, le 7 novembre 1866 (Registre des actes de mariage de la section de commune de Brest-Recouvrance, Année 1866, f° 63, acte n° 123).

• Époux de Pauline Marie LE FLOCH, née le 8 mai 1878 à Brest, avec laquelle il avait contracté mariage dans cette ville, le 2 novembre 1898 (Registre des actes de mariage de la ville de Brest, Année 1898, f° 231, acte n° 457).

Fille d’Alphonse Alexandre LE FLOCH, premier maître fourrier de la Marine, et d’Alphonsine Pauline LE PEN, sans profession, son épouse.

**********

Classe 1895, n° 1.825 au recrutement de Brest.

Engagé volontaire pour 5 ans à la mairie de Brest le 20 février 1896 au titre du 2e Dépôt des équipages de la flotte ; arrivé au corps le même jour, matricule n° 73.001–2.

Inscrit le 25 novembre 1899 au quartier maritime de Brest.

Par décision ministérielle du 1er octobre 1900 (J.O. 5 oct. 1900, p. 6.564 et 6.566), promu au grade de second maître mécanicien théorique de 2e classe.

Par décision ministérielle du 1er février 1903 (J.O. 1er févr. 1903, p. 601 et 602), promu au grade de maître mécanicien théorique.

En 1911, premier maître mécanicien à bord du cuirassé d’escadre Charlemagne.

Par décret du 1er août 1914 (J.O. 2 août 1914, p. 7.074), promu au grade de premier maître mécanicien de 2e classe. Affecté au port de Brest (J.O. 7 août 1914, p. 7.233).

... / ...
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Répondre

Revenir à « MARINE »