PISTOLET - Contre-torpilleur

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: PISTOLET - Contre-torpilleur

Message par Ar Brav » sam. mars 29, 2008 10:02 am

Bonjour à tous,

PISTOLET Contre-torpilleur

Symbole de coque : PL

- septembre 1901 : mis en chantier aux Chantiers de la Loire à Nantes
- 29 mai 1903 : lancement
- 6 août 1903 : essais à Lorient
- septembre 1903-février 1904 : Escadre du Nord
- février 1904-juin 1905 : Escadre d'Extrème-Orient
- juin 1905-début 1915 : 2e Flottille des Torpilleurs des Mers de Chine puis Division Navale d'Indochine, changement de chaudières et réparations à Saïgon
- 19 janvier 1916 : retour en France à Toulon
- 1916-1918 : 1ère Armée Navale, Division des Patrouilles de la Méditerranée Orientale, puis en réserve à Toulon, Flottille de Provence
- mai 1916 : escorte le sous-marin Gay-Lussac qui arrive de Toulon à Brindisi après réparation
- 19 janvier 1919 : rayé
- 6 mai 1920 : coque vendue à Toulon.

Voir aussi ICI

Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: PISTOLET - Contre-torpilleur

Message par GENEAMAR » mer. juil. 30, 2008 9:57 am

[:alain dubois:8] Pour la petite histoire...

Au 1er janvier 1911, Station des torpilleurs de SAÏGON.
Commandant (du 10 août 1910) : Joseph MARTIN d'ESCRIENNE, Lieutenant de vaisseau.
Second (du 19 octobre 1910) : Jean Marie DEMARQUAY, Enseigne de vaisseau.
Enseigne de vaisseau (du 24 août 1910) : François BEAUVAIS.
Mécanicien principal de 2ème classe (du 29 décembre 1910) : François GRAVIER.

[:patrice pruniaux1:6]
Cordialement. Malou

Rutilius
Messages : 12525
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: PISTOLET - Contre-torpilleur

Message par Rutilius » jeu. janv. 08, 2009 5:57 pm


Bonjour à tous,


28 octobre 1914 : Destruction, en baie de Penang, du contre-torpilleur Mousquet par le croiseur allemand Emden. Tentive de poursuite de l'attaquant par le Pistolet.


Rapport de mer du capitaine de frégate CASTAGNÉ, alors commandant du contre-torpilleur Pistolet, et commandant des torpilleurs et de la Défense fixe de Saigon ( in Registre historique de la correspondance intéressant le personnel et le matériel du bâtiment - 30 juin 1912 – 14 sept. 1915 - , pièce n° 27 : Pistolet, Cote SS Y 412, p. num. 607 et 608).


Rapport sur les opérations du Pistolet dans la sortie du 28 octobre.

6 h – Laissé culer et mouillé sur rade à 6 h 10 avec l’aide d’un remorqueur.

6 h 35 – Une chaudière en pression, appareillé ayant l’ordre de tenir le contact de l’ennemi. Pris la passe Nord. Vu l’ennemi stoppé auprès d’un navire de commerce. Diminué de vitesse et stoppé quand nous sommes à bonne distance pour tenir le contact de jour.

7 h 15 – Un navire de commerce débouche du phare en venant du Sud ; on me signale deux fumées dans le N.N.-O. L’Emden abandonne le navire de commerce auprès duquel il était stoppé et fait route sur les fumées signalées dans le N.N.-O. Nous suivons en tenant le contact.

7 h 30 – L’Emden ouvre le feu sur la fumée dont nous ne voyons absolument rien. Forcé la vitesse, cap sur l’Emden.

7 h 40 – Aperçu comme une explosion. Le feu de l’Emden cesse. Il modifie constamment son cap ; nous imitons tous ses mouvements.

8 h 37 Emden fait franchement route au N. 70 O. ; nous suivons en augmentant jusqu’à 220 tours ; l’Emden gagne rapidement et s’éloigne peu à peu.

10 h 07 – La machine signale que le graisseur de la tête de bielle M.P. de la machine bâbord est cassé, qu’il faut diminuer. Avarie irréparable en marche. La disparition du graisseur occasionne un échauffement de la tête de bielle ; nous sommes obligés de réduire à 13 nœuds, vitesse que nous ne pouvons dépasser.

10 h 30 – A ce moment, la fumée de l’Emden a disparu entièrement. Le navire en avarie ne pouvant continuer sa mission, je donne l’ordre d’abandonner la poursuite.

1er novembre 1914,

Signé : Castagné.


*
* *

Bien amicalement à vous,
Daniel.

Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: PISTOLET - Contre-torpilleur

Message par GENEAMAR » sam. janv. 10, 2009 5:32 pm

Bonjour à tous...

CASTAGNÉ Victor François Eugène

Né le 9 mai 1864 à BREST (Finistère) - Décédé.
Entre dans la Marine en 1882, Aspirant le 5 octobre 1885; port CHERBOURG. Au 1er janvier 1886, sur le cuirassé "AMIRAL-DUPERRÉ", Escadre d'évolutions (Cdt Edouard BARRERA). Enseigne de vaisseau le 5 octobre 1887. Officier breveté Fusilier. Au 1er janvier 1892, port CHERBOURG. Au 1er janvier 1894, Second sur le torpilleur "CAPITAINE-CUNY", Défense mobile de l'ALGÉRIE (Cdt Charles de MARLIAVE). Lieutenant de vaisseau le 27 janvier 1894. Au 1er janvier 1896, sur le cuirassé "MARCEAU", Escadre de Méditerranée (Cdt René MARQUIS). Au 1er janvier 1897, en résidence libre de 3 mois à compter du 12 novembre 1896. Au 1er janvier 1899, Officier-Élève sur le cuirassé "NEPTUNE", École des canonniers. Officier breveté Canonnier. Aux 1er janvier 1901, 1902, sur le cuirassé "SUFFREN", en achèvement à BREST (Cdt Charles POIDLOÜE). Chevalier de la Légion d'Honneur. Au 1er janvier 1903; port BREST. Au 1er janvier 1904, sur le croiseur "INFERNET", Division navale de l'Océan Indien (Cdt Pierre FORESTIER). Le 27 janvier 1906, Commandant le contre-torpilleur "STYLET", en essais à ROCHEFORT. Au 1er janvier 1909, port BREST. Capitaine de frégate le 29 novembre 1910. Au 1er janvier janvier 1911, port ROCHEFORT. Au 1er janvier 1912, Second sur le croiseur cuirassé "ERNEST-RENAN", 1ère Division légère, 1ère Escadre (Cdt Jean LAUGIER). D'avril 1914 à mai 1916, Commandant le contre-torpilleur "PISTOLET". Officier de la Légion d'Honneur. Au 1er janvier 1917, port ROCHEFORT. Capitaine de vaisseau le 9 janvier 1917. Le 16 mars 1917, Major de la Marine à ROCHEFORT. Idem au 1er janvier 1918.
:jap: [:geneamar:3]
Cordialement. Malou

Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: PISTOLET - Contre-torpilleur

Message par GENEAMAR » sam. janv. 10, 2009 5:38 pm

Bonjour à tous...

De mai 1916 à juin 1918, le Lieutenant de vaisseau MILLOT (non identifié, plusieurs homonymes), commande le "PISTOLET.
Cordialement. Malou

Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: PISTOLET - Contre-torpilleur

Message par GENEAMAR » sam. janv. 10, 2009 6:12 pm

Bonjour à tous...

DUROCH Henri Joseph Marie

Né le 28 octobre 1882 à TOULON (Var) - Décédé.
Fils de Charles Louis Marie, Capitaine de vaisseau. Entre dans la Marine en 1900, Aspirant le 5 octobre 1903; port TOULON. Au 1er janvier 1904, sur le cuirassé "IÉNA", Escadre de Méditerranée (Cdt Auguste BOUXIN). Enseigne de vaisseau le 5 octobre 1905. Au 1er janvier 1906, port TOULON. Au 1er janvier 1908, sur le croiseur "CATINAT", Division navale de l'Océan Pacifique (Cdt Henri BÛCHARD). Au 1er janvier 1909, port TOULON. Au 1er janvier 1911, sur le cuirassé "PATRIE", 1ère Escadre (Cdt Maurice GRASSET). Officier breveté Fusilier. Au 1er janvier 1912, sur le cuirassé "VERGNIAUD", 1ère Escadre (Cdt Laurent DROUET). Au 1er janvier 1914, sur le cuirassé "VERGNIAUD", 1ère Escadre, 1ère Armée navale (Cdt Louis MOTTEZ). Lieutenant de vaisseau le 24 avril 1914. Au 1er janvier 1917, port TOULON. En juin 1918, Commandant le contre-torpilleur "PISTOLET". Idem en mars 1919. Chevalier de la Légion d'Honneur. Le 12 janvier 1920, Commandant un groupe de torpilleurs de la 6ème Escadrille de patrouille à TOULON, et le torpilleur "FANFARE". Au 1er janvier 1921, inscrit au tableau d'avancement; Officier-Élève à l'École Supérieure de la Marine à PARIS.
[:geneamar:8]
Cordialement. Malou

Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: PISTOLET - Contre-torpilleur

Message par GENEAMAR » ven. mai 01, 2009 6:09 pm

Bonjour à tous...

De MARQUESSAC Jean Marie Pierre Arthur

Né le 4 juillet 1864 à LANZAC - Décédé.
Fils de l'Amiral Raoul Marie François, Comte de MARQUESSAC. Entre dans la Marine en 1881, Aspirant le 2 octobre 1884; port CHERBOURG. Au 1er janvier 1885, sur le cuirassé "BAYARD", Escadre d'Extrême-Orient (Cdt Émile PARRAYON). Au 1er janvier 1886, sur le croiseur "ROLAND", Division navale de l'Extrême-Orient (Cdt Jean MAYET). Enseigne de vaisseau le 2 octobre 1886, Lieutenant de vaisseau le 19 septembre 1891. Officier breveté Torpilleur. Au 1er janvier 1894, sur le cuirassé "AMIRAL-BAUDIN", Escadre de Méditerranée (Cdt Pierre BELLANGER). Chevalier de la Légion d'Honneur. Le 10 octobre 1896, Commandant le torpilleur N°121, Défense mobile de l'ALGÉRIE. Le 3 juin 1898, chargé des torpilleurs en réserve de la Défense mobile de l'ALGÉRIE. Le 12 mai 1900, en résidence à PARIS, au Bureau technique et administratif du Service Central des torpilles et de l'électricité. Idem au 1er janvier 1902. Le 18 janvier 1903, Commandant le Torpilleur de 1ère classe N° 186-222, affecté à la défense mobile d'ORAN (Cdt René MAUDET). Capitaine de frégate le 23 mai 1908. Au 1er janvier 1911, Second sur le cuirassé "JUSTICE", Division de réserve de la 1ère Escadre (Cdt Zéphirin SCHWÉRER). Le 6 février 1912 , Commandant le Service central des torpilleurs de SAÏGON, les torpilleurs de la Défense fixe et le "PISTOLET". Idem au 1er janvier 1914. Officier de la Légion d'Honneur. Au 1er janvier 1918, port CHERBOURG.
Cordialement. Malou

Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: PISTOLET - Contre-torpilleur

Message par GENEAMAR » ven. mai 01, 2009 7:38 pm

Bonjour à tous...

THIRION Claude François Edouard

Né le 14 octobre 1876 à LISLE-en-BARROIS (VILISLE) (Meuse) - Décédé.
Entre dans la Marine en 1894, Aspirant le 5 octobre 1897; port BREST. Au 1er janvier 1899, sur le croiseur "D'ESTAING", Division navale de l'Océan Indien (Cdt Eugène LORMIER). Enseigne de vaisseau le 5 octobre 1899. Aux 1er janvier 1901, 1902, sur le transport "DRÔME", Service du littoral (Cdt Paul MARTEL puis Denis De CHAMPEAUX de la BOULAYE)). Au 1er janvier 1903, sur le croiseur "PASCAL", Escadre d'Extrême-Orient (Cdt Victor SENÈS). Lieutenant de vaisseau le 5 novembre 1907. Au 1er janvier 1911, sur le croiseur cuirassé "ERNEST-RENAN", 1ère Escadre (Cdt Albert ROUYER). Chevalier de la Légion d'Honneur. Au 1er janvier 1914, Second sur le torpilleur "PISTOLET" à SAÏGON (Cdt Jean De MARQUESSAC). Au 1er janvier 1917, en INDOCHINE, Directeur des mouvements du port de SAÏGON.
Cordialement. Malou

Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: PISTOLET - Contre-torpilleur

Message par GENEAMAR » ven. mai 01, 2009 7:48 pm

Bonjour à tous...

LIDY Pierre

Né le 13 janvier 1889 à BREST (Finistère) - Décédé le 29 janvier 1937 à SAINT-RÉVÉRIEN (Nièvre).
Entre dans la Marine en 1907, Enseigne de vaisseau de 2ème classe le 5 octobre 1910; port CHERBOURG. Au 1er janvier 1911, sur le cuirassé "SAINT-LOUIS", 2ème Escadre (Cdt Eugène BENOÎT). Au 1er janvier 1912, sur le cuirassé "VOLTAIRE", 1ère Escadre (Cdt Joseph BARNOUIN). Enseigne de vaisseau de 1ère classe le 5 octobre 1912. Au 1er janvier 1914, sur le torpilleur "PISTOLET" à SAÏGON (Cdt Jean De MARQUESSAC). Au 1er janvier 1918, port CHERBOURG. Lieutenant de vaisseau le 6 juin 1918. --- Au 1er janvier 1921, sur le croiseur cuirassé "WALDECK-ROUSSEAU", 1ère Division légère, Escadre de Méditerranée (Cdt Pierre CHOPARD).
[:geneamar:8]
Cordialement. Malou

Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: PISTOLET - Contre-torpilleur

Message par GENEAMAR » sam. mai 02, 2009 9:00 am

Bonjour à tous...

BOURLÈS Achille Auguste

Né le 16 janvier 1872 - Décédé.
Entre dans la Marine en 1889, promu Mécanicien principal de 2ème classe le 8 mai 1912, rang du 9 janvier 1911; port TOULON. Au 1er janvier 1914, sur le torpilleur "PISTOLET" à SAÏGON (Cdt Jean De MARQUESSAC). Chevalier de la Légion d'Honneur. Mécanicien principal de 1ère classe le 12 novembre 1917. Au 1er janvier 1918, port TOULON.
Cordialement. Malou

Répondre

Revenir à « MARINE »