Page 1 sur 4

Re: WATT - Sous-marin

Publié : jeu. mars 20, 2008 8:52 pm
par Ar Brav
Bonsoir à tous,

WATT Sous-marin de haute mer type Pluviôse (1910 – 1919)

Chantier :

Rochefort.
Commencé : 19.10.1906
Mis à flot : 18.06.1909
Terminé : 1910
En service : 15.03.1910
Retiré : 01.12.1919
Caractéristiques : 398 t ; 550 t.pl ; 700 cv ; 51,12 x 4,97 x 3,12 m ; 2 moteurs électriques 330 cv ; 2 Diesel 420 cv (à vérifier) 2 machines à vapeur de 354 cv.
Symbole de coque : WT.
Armement : III TLT de 450 + IV TLT de 450 Drzewiecki + I de 75.

Observations :

Q 075
26.08.1905 : construction ordonnée
15.03.1910 : armé pour la première fois
1914 : opérations, patrouilles en Manche
09.1914-06.1915 : séjours à Portsmouth dans le cadre des accords de défense franco-anglais
14-22.09.1915 : de Brest à La Pallice, opérations dans le golfe de Gascogne
17.01.1917 : escadrille de chasse de Bizerte ; patrouilles dans le canal de Sicile et sur les côtes d’Algérie
26.03.1918 : attaqué par méprise par des escorteurs anglais au nord de la Galite, le commandant et un homme sont tués
16.10.1919 : condamné à Bizerte
01.12.1919 : rayé
11.06.1921 : coque vendue à Bizerte pour démolition à M. Crispin de Marseille 28 236 francs.

Sources :

French Warships of World War I, Jean Labayle-Couhat, Ian Allan Ltd, 1974
Jane’s Fighting Ships 1914, Fred T. Jane, David & Charles Reprints, 1968
Jane’s Fighting Ships 1919, Fred T. Jane, David & Charles Reprints, 1969
Dictionnaire des bâtiments de la flotte de guerre française de Colbert à nos jours, Tome II, 1870-2006, LV Jean-Michel Roche, Imp. Rezotel-Maury Millau, 2005
http://www.netmarine.net/dico/index.htm
Les Flottes de Combat en 1917, Commandant de Balincourt, Augustin Challamel, 1917
Les marques particulières des navires de guerre français 1900-1950, Jean Guiglini, SHM, 2002
Répertoire des navires de guerre français, Jacques Vichot, Pierre Boucheix, refondu par Hubert Michéa, AAMM, 2003


Cordialement,
Franck

Re: WATT - Sous-marin

Publié : jeu. mars 20, 2008 9:01 pm
par Ar Brav
Bonsoir à tous,

Une photo du Watt à Saint Nazaire ICI

Au vu de la fumée dégagée, mes doutes sur la propulsion par Diesel se renforcent, ou alors il va falloir régler les pompes....

Cordialement,
Franck

Re: WATT - Sous-marin

Publié : jeu. mars 20, 2008 10:40 pm
par Yves D
Jamais vu un diesel fumer pareillement. Franck toi l'homme des machines, tu peux expliquer ?

Re: WATT - Sous-marin

Publié : jeu. mars 20, 2008 11:56 pm
par Ar Brav
Bonsoir Yves,

L'explication est simple : les 2 Diesel donnés dans un ouvrage sont en réalité, ce dont je me doutais s'agissant d'un type Pluviôse, de 2 moteurs à vapeur verticaux à triple expansion à 3 cylindres à renversement de marche alimentés par 2 chaudières du Temple à retour de flamme timbrées à 16,5 kg/cm2 (quand même). Le tout pour 354 cv en marche normale (chaque machine). Je vais donc corriger la fiche (et le bouquin).
Un Diesel qui fume autant, j'appelle le Cross vite fait ;)

Bonne soirée,
Amicalement,
Franck

Re: WATT - Sous-marin

Publié : ven. mars 21, 2008 12:31 am
par Yves D
Merci Franck
Je dois dire que j'étais aussi pris d'un doute concernant la propulsion des "Pluviose". Et aussi de rire en regardant sur la photo le poste de lavage sur la plage avant ; m'est avis qu'il devait y avoir de quoi faire sur la plage arrière quand on éteignait le cigare ! :lol: C'était quand même guère prudent ces machines à vapeur à bord d'un s/m, même si ce n'est pas au bois qu'il chauffait. Pas de chance pour nous, Rudolf Diesel est né outre Rhin.
La Royal Navy a aussi connu pas mal d'ennuis et de catastrophes avec sa classe K (17 unités mises en service entre août 16 et mai 18 !) avant d'abandonner définitivement la vapeur sous cette forme.
"The most fatal error imaginable would be to put steam engines in a submarine", Lord Fisher 1st Sea Lord au Vice Amiral Sir John Jellicoe, 2nd Sea Lord, le 1 juin 1913.
in The K-Boats, Don Everitt, New English Library London 1972
Amts
Yves

Image

Re: WATT - Sous-marin

Publié : ven. mars 21, 2008 1:01 am
par Ar Brav
Re,

Pour un engin sensé faire dans la discrétion.. Les Allemands l'avaient bien compris, pas nous. Je viens de lire un texte justifiant du choix de la vapeur où l'on s'aperçoit bien que les décideurs n'avaient encore rien pigé aux sous-marins (même style que pour les avions au début, quel manque de clairvoyance et quel rejet de la novation.) Ah, les "dirigeurs-décideurs", bien mouillés sur 8 pioches avec 10 maillons à l'eau sur les traditions et les certitudes.

Allez, banette,
Amicalement,
Franck

Re: WATT - Sous-marin

Publié : ven. mars 21, 2008 1:25 am
par Ar Brav
17.01.1917 : escadrille de chasse de Bizerte ; patrouilles dans le canal de Sicile et sur les côtes d’Algérie
26.03.1918 : attaqué par méprise par des escorteurs anglais au nord de la Galite, le commandant et un homme sont tués


Bonsoir à tous,

Pour le commandant, il s’agit du LV Bourély Paul, Jean, Marie, André, né le 2 septembre 1883 à Béziers.

Image

L’autre marin va être plus difficile à identifier

Cordialement,
Franck

Re: WATT - Sous-marin

Publié : ven. mars 21, 2008 7:23 pm
par Ar Brav
Bonjour à tous,

Une photo du Watt :

Image

Sources :
L’odyssée technique et humaine du sous-marin en France, Tome II, de Gérard Garier


Cordialement,
Franck

Re: WATT - Sous-marin

Publié : lun. mai 05, 2008 1:21 am
par Terraillon Marc
Bonsoir

La fiche du sous marin est en ligne

http://navires-14-18.com/fichiers/W/WATT_MN_V0.pdf

A bientot !

Re: WATT - Sous-marin

Publié : sam. juin 28, 2008 9:03 am
par GENEAMAR
[:alain dubois:8] Pour la petite histoire...

Au 1er janvier 1911, Station des sous-marins de BREST.
Commandant (du 8 décembre 1909) : Félix GIBOUDOT, Lieutenant de vaisseau.
Second (du 8 août 1909) : Edouard ROULIN, Enseigne de vaisseau.

[:patrice pruniaux1:6]