EMERAUDE - Sous-marin

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: EMERAUDE - Sous-marin

Message par Ar Brav » lun. mars 17, 2008 11:49 am

Bonjour à tous,

EMERAUDE Sous-marin pur type Emeraude (1908 – 1919)

Chantier & Caractéristiques :

Cherbourg.
Commencé : 1904
Mis à flot : 06.08.1908
Terminé : 1908
En service : 11.11.1908
Retiré : 01.12.1919
Caractéristiques : 392 t ; 425 t.pl ; 600 cv ; 44,90 x 3,90 m ; 2 moteurs électriques 90 cv ; 2 Diesel 300 cv.
Symbole de coque : N.C.
Armement : IV TLT + II torp. de réserve.

Principales dates & Observations :

Q 041
24.12.1903 : ordonné
1909-1913 : 1ère flottille de sous-marins de la Manche puis sous-marins de Cherbourg
02.1916 : division navale du Maroc basée à Gibraltar
1917 : 4ème escadrille de patrouille basée à Corfou
24.10.1919 : condamné à Toulon
01.12.1919 : rayé
13.08.1920 : un compresseur est envoyé à l’école des officiers torpilleurs
13.01.1921 : réservé pour des expériences
27.01.1923 : vendu à Toulon à M. Salvator Bertorelli pour démolition.

Sources :

Dictionnaire des bâtiments de la flotte de guerre française de Colbert à nos jours, Tome II, 1870-2006, LV Jean-Michel Roche, Imp. Rezotel-Maury Millau, 2005
http://www.netmarine.net/dico/index.htm
L’odyssée technique et humaine du sous-marin en France, Tome III, de Gérard Garier
Les Flottes de Combat en 1917, Commandant de Balincourt, Augustin Challamel, 1917
Les marques particulières des navires de guerre français 1900-1950, Jean Guiglini, SHM, 2002
Répertoire des navires de guerre français, Jacques Vichot, Pierre Boucheix, refondu par Hubert Michéa, AAMM, 2003
French Warships of World War I, Jean Labayle-Couhat, Ian Allan Ltd, 1974
Jane’s Fighting Ships 1914, Fred T. Jane, David & Charles Reprints, 1968
Jane’s Fighting Ships 1919, Fred T. Jane, David & Charles Reprints, 1969


Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: EMERAUDE - Sous-marin

Message par Ar Brav » mar. mars 25, 2008 9:24 am

Bonjour à tous,

Une vue de l'Emeraude :

Image

Source :
L’odyssée technique et humaine du sous-marin en France, Tome III, de Gérard Garier


Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: EMERAUDE - Sous-marin

Message par GENEAMAR » dim. juin 29, 2008 9:50 am

[:alain dubois:8] Pour la petite histoire...

Au 1er janvier 1911, Station des sous-marins de CHERBOURG.
Commandant (du 1er décembre 1909) : Marie VASCHALDE, Lieutenant de vaisseau.
Second (du 29 mars 1910) : Henri GUYADER, Enseigne de vaisseau.

[:patrice pruniaux1:6]
Cordialement. Malou

Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: EMERAUDE - Sous-marin

Message par GENEAMAR » lun. mai 04, 2009 6:22 pm

Bonjour à tous...

Le NÉANNEC François Louis

Né le 5 décembre 1880 - Décédé.
Entre dans la Marine en 1898, Aspirant le 5 octobre 1901; port LORIENT. Au 1er janvier 1902, sur le croiseur "CHASSELOUP-LAUBAT", Escadre d'Extrême-Orient (Cdt Antoine D'ESPINAY de SAINT-LUC). Au 1er janvier 1903, sur le croiseur "PASCAL", Division d'Extrême-Orient (Cdt Victor SENÈS). Enseigne de vaisseau le 5 octobre 1903. Lieutenant de vaisseau le 5 novembre 1910. Officier breveté Fusilier. Au 1er janvier 1911, port LORIENT. Le 1er janvier 1913, Commandant le sous-marin "ÉMERAUDE", Station des sous-marins de BREST. Au 1er janvier 1918, port LORIENT.
Cordialement. Malou

Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: EMERAUDE - Sous-marin

Message par GENEAMAR » lun. mai 04, 2009 6:36 pm

Bonjour à tous

POHER Adolphe Spartacus Yves

Né le 7 février 1885 - Décédé.
Entre dans la Marine en 1902, Aspirant le 5 octobre 1905, Enseigne de vaisseau de 1ère classe le 5 octobre 1907; port BREST. Officier breveté Canonnier. Au 1er janvier 1911, sur le cuirassé "JUSTICE", Division de réserve de la 1ère Escadre (Cdt Zéphirin SCHWÉRER). Le 21 juillet 1913, Second du sous-marin "ÉMERAUDE", Station des sous-marins de BREST (Cdt François Le NÉANNEC). Lieutenant de vaisseau le 9 janvier 1917. Au 1er janvier 1918, port BREST.
Cordialement. Malou

Avatar de l’utilisateur
Gastolli
Messages : 264
Inscription : lun. juin 29, 2009 2:00 am

Re: EMERAUDE - Sous-marin

Message par Gastolli » sam. déc. 26, 2009 11:36 pm

Bonsoir,

within TOURVILLE's correspondance (SS Y 593) you can find an report dated 01.06.1918 for material tested during May 1918...

point 1 is torpedoes (see page 804 of SS Y 593):
for ÉMERAUDE you have altogether 4 torpedoes "disposé pour sous-marines", I'm not sure if they are fired against german submarines or on target practice ????

also for April 1918 (SS Y 593, page 799) you can find 1 torpedo "disposé pour sous-marine" from ÉMERAUDE...

Oliver

Avatar de l’utilisateur
Gastolli
Messages : 264
Inscription : lun. juin 29, 2009 2:00 am

Re: EMERAUDE - Sous-marin

Message par Gastolli » mar. déc. 29, 2009 9:49 pm

I found the answer !

Checking TOURVILLE's logbooks it becomes clear, that ÉMERAUDE made her last patrol south of Straits of Otranto from 04. - 07.02.1918. From that date she just lays in Korfu Roads doing occasional exercises, on 30.04.1918 she was together with CUGNOT, also on 03.05.1918 - so I'm sure that ÉMERAUDE fired the mentioned torpedoes in "target practice".

She defenitely was not on patrol and so her "target" was no german submarine...

Cdlt.
Oliver

Avatar de l’utilisateur
Gastolli
Messages : 264
Inscription : lun. juin 29, 2009 2:00 am

Re: EMERAUDE - Sous-marin

Message par Gastolli » mer. déc. 30, 2009 12:36 am

Another addition:

chalutier DAMIER II escorted ÉMERAUDE out from Korfu on 22.01.1918 at 14.00h up to 18.00h to the West of Korfu, see SS Y 138, page 447.

Cdlt.
Oliver

Avatar de l’utilisateur
Gastolli
Messages : 264
Inscription : lun. juin 29, 2009 2:00 am

Re: EMERAUDE - Sous-marin

Message par Gastolli » mer. janv. 13, 2010 10:28 pm

Bonsoir,

little is known of the employment of the french and british submarines from Corfou. No logbook of any of those submarines are available.

On 07.10.1917 ÉMERAUDE reached Corfou escorted by Trawler WIMEREUX. No logbook of WIMEREUX is available, so I don't know if they are coming from Bizerte (ÉMERAUDE was reported there per 14.04.1917) or from Toulon (as usual for the french submarines).

Apart from exercises in Corfou Bay she made the following patrols:

from 24.11.1917 to 27.11.1917
from 08.12.1917 to 11.12.1917
from 23.12.1917 to 26.12.1917
from 12.01.1918 to 15.01.1918
from 22.01.1918 to 25.01.1918
from 04.02.1918 to 07.02.1918

On 16.05.1918 she left Corfou for Taranto, Destroyer ANNAMITE leaving at the same time so this vessel most probably was her escort (sadly there's no logbook of ANNAMITE available).

ÉMERAUDE had another short stay at Corfou from 31.05. to 02.06.1918 while on transfer from Taranto to Moudros.

As with the other submarines NÉRÉIDE, ARTÉMIS and ATALANTE (see there) all details of leaving/entering Corfou Roads are from TOURVILLE's "journaux de bord" (SS Y 594).

During Winter 1917/18 the british submarines E 14 and E 25 were also operational from Corfou.

The Corfu-Patrol-Zone (as the British called it) was South of the Straits of Otranto, the limits are:

38°52'N-18°22'E
39°26'N-18°22'E
39°17'N-19°14'E
39°07'N-19°14'E


Cdlt.
Oliver

Rutilius
Messages : 12525
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: EMERAUDE - Sous-marin

Message par Rutilius » jeu. juin 17, 2010 12:22 am


Bonsoir à tous,


● Navigazette, n° 902, Jeudi 9 août 1906, p. 7, en rubrique « Chronique – Marine militaire » :

« Le submersible "Émeraude". — Le submersible Émeraude a été lancé, lundi matin, à Cherbourg, en présence de l’amiral Besson, préfet maritime. Le mot "lancé" est nouveau en parlant de sous-marins, car, jusqu’à ce jour, ces navires construits en cales sèches, avaient été simplement soulevés par la mer, alors que, la construction achevée, les portes de barrage s’ouvrent à l’envahissement de la marée. Un pavois avait été disposé sur la coque toute rouge de minium. M. l’ingénieur Radiguet, assisté de M. l’adjoint principal Rogé, surveillait et dirigeait les opérations. Au signal donné par le directeur des constructions navales, l’Émeraude a glissé rapidement sur son bert et a pris possession de la mer, en soulevant une grosse vague d’écume. Il portait un équipage de quinze hommes, sous le commandement d’un capitaine de vaisseau et d’un enseigne de vaisseau comme second. Le nouveau bâtiment est confortable pour la longue navigation : les officiers y ont leur cabine, et l’équipage, un poste bien conditionné. L’Émeraude a été remorqué en cale par deux vapeurs des mouvements du port. On l’y débarrassera de la glissière fixée à sa quille pour le lancement, et on complètera son matériel. Une centaine d'ouvriers de l’arsenal coopéraient aux opérations. Ils ont reçu congé d'une demi-journée. La construction de l’Émeraude et le succès de son lancement font, grand honneur aux ingénieurs-constructeurs de notre génie maritime, ainsi qu’au personnel ouvrier des bâtiments en fer. »
_____________________________

Bien amicalement à vous,
Daniel.

Répondre

Revenir à « MARINE »