BRUIX - Croiseur

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: BRUIX - Croiseur

Message par Ar Brav » dim. mars 02, 2008 9:14 am

Bonjour à tous,

BRUIX Croiseur cuirassé type Chanzy (1896 – 1920)

Chantier :

Rochefort.
Commencé : 09.1890
Mis à flot : 02.08.1894
Terminé : 1896
En service : 05.12.1896
Retiré : 21.06.1920
Caractéristiques : 4 700 t ; 8 800 cv ; 110 x 14 x 6,20 m ; 2 machines Creusot ; 16 chaudières Belleville ; 2 cheminées ; 2 hélices ; 17 nds ; 410 h.
Armement : II de 194 + VI de 138 + 12 divers.

Observations :

04.05.1895 : premiers essais
05.12.1896 : armé
17.05-16.09.1902 : de Brest aux Antilles avec le Surcouf puis retour à Brest
1908-1909 : Extrême Orient ; Shangai ; Japon
02.08.1909 : retour à Toulon
09-10.1914 : participe avec la Surprise à la reconquête du Cameroun
27.09.1914 : reddition de la ville de Douala
11-16.10.1914 : entre dans la rivière Cameroun
1915 : patrouilles en Mer Rouge
12.1916-06.1917 : opérations à Salamis et Athènes, blocus de la Grèce
1918 : en réserve à Salonique.

Cordialement,
Franck


www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

kgvm
Messages : 1124
Inscription : ven. janv. 18, 2008 1:00 am

Re: BRUIX - Croiseur

Message par kgvm » dim. mars 02, 2008 12:35 pm

"Reconquete" du Cameroun??
Cordialement
Klaus Günther

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: BRUIX - Croiseur

Message par Ar Brav » dim. mars 02, 2008 1:31 pm

Bonjour à tous,
Bonjour Klaus,

Reconquête :
Nom féminin (Reconquest, XIVe ; de reconquérir)
Action de reconquérir (au sens propre) ; nouvelle conquête. La reconquête du territoire envahi.
(…)
Figuré : La reconquête d’un droit.

Source :
Le petit Robert, 1979


Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

kgvm
Messages : 1124
Inscription : ven. janv. 18, 2008 1:00 am

Re: BRUIX - Croiseur

Message par kgvm » lun. mars 03, 2008 10:07 am

Okay, my dictionary gives only to win BACK something, that's why I asked :)
Regards
Klaus Günther

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: BRUIX - Croiseur

Message par Ar Brav » lun. mars 03, 2008 11:14 am

Bonjour Klaus,

Pas de problème, c'est bien comme çà que je l'avais compris.

Bonne semaine à vous,
Bien cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: BRUIX - Croiseur

Message par GENEAMAR » ven. juin 13, 2008 9:53 am

[:alain dubois:8] Pour la petite histoire...

Au 1er janvier 1897, Escadre du Nord (Vice-Amiral Émile PARRAYON,Commandant en chef l'Escadre).
Commandant (du 15 avril 1896) : Jacques PARFAIT, Capitaine de vaisseau.
Second : Marie LOMBARD, Capitaine de frégate.
Lieutenants de vaisseau : Charles De BAYNE - Louis De PERRINELLE-DUMAY - Alexandre LANXADE - Georges WEYER (torp.).
Enseignes de vaisseau : Pierre DOUILLET - Amédée LALLA.
Mécaniciens principaux : 1ère classe : André REY - 2ème classe : Baptistin PAUL.
Sous-Commissaire (du 15 avril 1896) : Amanien De MADAILLAN.
Médecin-Major (du 15 avril 1896) : Louis DUFOURCQ, Médecin de 1ère classe.

Au 1er janvier 1899, Escadre de Méditerranée (Vice-Amiral François FOURNIER, Commandant en chef).
Commandant (du 10 août 1898) : Louis THOMAS, Capitaine de vaisseau.
Second : Frantz BRICHET, Capitaine de frégate.
Lieutenants de vaisseau : Alfred BOISSEL-DOMBREVAL (can.) - Eugène GLON dit VILLENEUVE - Paul MAURIN (torp.) - Aimé MOTSCH.
Enseignes de vaisseau : Joseph De GUILLEBON - Abraham SUARÈS (torp).
Mécaniciens principaux : 1ère classe : Jean Baptiste BOUCHARD - 2ème classe : Joseph BOURNICARD - Cyprien DUPONT - X (non identifié).
Sous-Commissaire (du 24 janvier 1898) : Alfred DESMARES.
Médecin-Major : Antoine NÉGRETTI, Médecin de 1ère classe.

Au 1er janvier 1901, porte pavillon du Contre-Amiral Palma GOURDON, Commandant (du 20 novembre 1900) une division de l'Escadre du Nord.

Image
État-Major général : Edouard GOUDOT, Capitaine de frégate, Chef d'État-Major - Denys BENOIST d'AZY, François DUVAL, Lieutenants de vaisseau, Aides de camp - Paul PACAUD, Mécanicien en chef, Mécanicien de division - Eugène GIGOUT, Commissaire principal, Commissaire de division - Hippolyte LÉO, Médecin principal, Médecin de division.
État-Major :
Commandant (du 10 août 1900) : Paul AUVERT, Capitaine de vaisseau.
Second : Marie De POMMEREAU, Capitaine de frégate.
Lieutenants de vaisseau : Léon BERNARD - Michel BOHN (fus.) - Paul De MARGUERYE - Michel ECKENFELDER (can.) - Marie VESCO torp.).
Enseigne de vaisseau : Jean GUÉGUEN.
Mécaniciens principaux : 1ère classe : Yves BELLEC - 2ème classe : Jérôme FONTANIER - Emmanuel ROSEL - Joseph VACHIER.
Commissaire de 2ème classe : René DUPREY le MANSOIS.
Médecin de 1ère classe (du 24 janvier 1900) : Alphonse BONNEFOY.

Au 1er janvier 1902, même pavillon et même État-Major général.
État-Major :
Commandant (du 1er septembre 1901) : Jules Le PORD, Capitaine de vaisseau.
Second : Marie MOURRE, Capitaine de frégate.
Lieutenants de vaisseau : Edmond CARISSAN (can.) - Auguste CUSSEC - Pierre DOUILLET (torp) - Jean MOTTEZ (fus.) - Léon Le VAY -
Enseigne de vaisseau : Jean GUÉGUEN (fus.).
Mécaniciens principaux de 2ème classe : Edouard DUMOUCEL - Alexandre LANDELLE - Emmanuel ROSEL.
Commissaire de 2ème classe : René DUPREY le MANSOIS.
Médecin de 1ère classe (24 janvier 1902) : Henri AMOURETTI.
Aspirants : Charles HENRY - Maurice JOSSET.

Au 1er janvier 1903, porte pavillon du Contre-Amiral Joseph BUGARD, Commandant (du 27 novembre 1902) une division de l'Escadre du Nord.
État-Major général : Marie BÔ, Capitaine de frégate, Chef d'État-Major - René ROBERT, Lieutenant de vaisseau, Aide de camp - Alphonse JOHANNOT, Mécanicien en chef, Mécanicien de division - Joseph CHAILAN, Commissaire principal, Commissaire de division - Mathurin MACHENAUD, Médecin principal, Médecin de division.
État-Major :
Commandant (du 27 novembre 1902) : Louis PIVET, Capitaine de vaisseau.
Second : Émile BÉNARD dit FLEURY, Capitaine de frégate.
Lieutenants de vaisseau : Louis ANNE - Edmond CARISSAN (can.) - Auguste CUSSEC - Léon Le VAY - Eugène PLANQUET (torp.).
Enseigne de vaisseau : Edmond RIOU.
Mécaniciens principaux de 2ème classe : Alexandre LANDELLE - François Le DAIN - Joseph PELLEN.
Commissaire de 2ème classe : X (non identifié).
Médecin de 2ème classe : X (non identifié).

Au 1er janvier 1911, en réserve normale à TOULON.
Commandant (du 22 septembre 1910) : Richard PROVENSAL.
Lieutenant de vaisseau : Edmond ROUSSEL, Lieutenant de vaisseau.
Mécanicien principal de 1ère classe : Joseph FAURE.

[:patrice pruniaux1:6]


Cordialement. Malou

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: BRUIX - Croiseur

Message par Ar Brav » ven. juin 13, 2008 2:44 pm

Bonjour à tous,

Cadeau de Malou, une vue du croiseur Bruix :

Image

Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: BRUIX - Croiseur

Message par Ar Brav » ven. juin 13, 2008 3:05 pm

Re,

Une autre vue du Bruix :

Image

Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: BRUIX - Croiseur

Message par GENEAMAR » ven. juin 13, 2008 7:34 pm

Image
The Who's who... Eustache BRUIX
"Né au Fort-Dauphin (Saint-Domingue), le 17 juillet 1759. Entré dans la marine comme volontaire en 1778, il embarque sur le frégate "FOX" qui fit naufrage sur les côtes de Bretagne. Garde-marine en novembre 1778, il embarqua sur la "CONCORDE" et prit part en février 1779 à la prise d'un navire anglais. Il passa ensuite sur la "MÉDÉE", sur la "BOUDEUSE" à la Martinique (1780), sur le "HÉROS" et sur l' "AUGUSTE" dans l'escadre de Grasse avec lequel il combattit à la prise de Tobago, au Fort-Royal (29 avril 1781) et à la Chesapeake (5 septembre 1781). Promu enseigne de vaisseau en novembre 1781, il prit part à la prise de l'ile de Saint-Christophe (janvier 1782) et aux deux combats au large des Saintes (9 et 12 avril). Bruix servit ensuite sur la "RAILLEUSE", sur la "FAUVETTE" (1783-1784), et commanda la corvette "PVERT" avec laquelle il fut chargé de relèvements hydrographiques sur les côtes de Saint-Domingue. Lieutenant de vaisseau en mai 1786, il rentra en France sur le "TÉMÉRAIRE" et passa ensuite sur la "BAYONNAISE" (1788) et sur la "SUPERBE" (1790-1791). Élu en 1791 membre de l'Académie de marine, il commande l'année suivante le "FANFARON" dans la Manche, puis la "SÉMILLANTE" dans l'Océan Indien (1792). Capitaine de vaisseau en janvier 1793, il commanda l' "INDOMPTABLE" à Brest, mais fut destitué comme noble. Réintégré en juin 1794, il commanda alors l' "ÉOLE" et remplit les fonctions de major général de l'armée navale aux ordre de Villaret de Joyeuse. Il prit part au combat de Groix (22 juin 1795). Major général de la marine à Brest en octobre 1795, chef de division en novembre 1796, il servit dans l'escadre de Morard de Galles lors de l'expédition d'Irlande (novembre 1796). Contre-Amiral en mai 1797, il embarque sur l' "INDOMPTABLE" avant de devenir ministre de la Marine et des Colonies d'avril 1798 à juillet 1799. Vice-Amiral en mars 1799, il prit ensuite le commandement de l'escadre de Brest et exécuta avec 25 vaisseaux une brillante campagne. Trompant le blocus anglais, il entra en Méditerranée , ravitailla Gênes assiégée et réussit à rallier Brest sans être intercepté par les escadres anglaises lancées à sa poursuite. Commandant les forces navales à Rochefort en mars 1801, il fut aussitôt nommé amiral commandant l'armée navale, mais tomba gravement malade et dut débarquer en juin 1802. Conseiller d' État en septembre, commandant la flottille de Boulogne en juillet 1803, inspecteur des côtes de l'Océan en juillet 1804. Bruix mouru à Paris le 18 mars 1805. Cette disparition prématurée priva la marine impériale d'un de ses chefs les plus capables" --- Dictionnaire des marins français; Etienne TAILLEMITE.

Image
Cordialement. Malou

Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6402
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: BRUIX - Croiseur

Message par Ar Brav » ven. juin 13, 2008 10:34 pm

Bonsoir Malou,

C'est une très bonne idée, pour améliorer nos fiches, sans compter l'aspect (et l'attrait) pédagogique ;)
Et en plus vous avez le Taillemite :jap:
Assommé, je suis :cry:

Amicalement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.

Répondre

Revenir à « MARINE »