SURPRISE - Canonnière

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6399
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: SURPRISE - Canonnière

Message par Ar Brav »

Bonjour à tous,

SURPRISE Canonnière type Surprise (1896 – 1916)

Chantier :

Chantiers Augustin Normand, Le Havre
Commencé : 16.01.1893
Mis à flot : 24.04.1895
Terminé : 1896
En service : 1896
Retiré : 03.12.1916
Caractéristiques : 680 t ; 1 800 cv ; 56 x 8 x 3,8 m ; 1 hélice ; 13 nds ; 100 h.
Armement : II de 100 + IV de 65 + IV de 37.

Observations :

01.12.1896 : de Cherbourg pour l’Extrême-Orient (Tonkin, Chine)
1906-1910 : Océan Indien
1914-1915 : Cameroun, Dakar, Guinée
21-22.09.1914 : débarquement sur la plage de Coco, coule le navire de commerce allemand Itolo
21-22.09.1914 : prise de Cocobeach
09-10.1914 : participe avec le Bruix à la reconquête du Cameroun
11-16.10.1914 : entre dans la rivière Cameroun
1915-1916 : Maroc
03.12.1916 : torpillée au mouillage à Funchal par le sous-marin U 38 (KL Max Valentiner) avec le transport de sous-marins Kanguroo et le cablier Dacia.

Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.
JPC
Messages : 164
Inscription : dim. déc. 02, 2007 1:00 am

Re: SURPRISE - Canonnière

Message par JPC »

Bjr à tous, Edouard de Blic né le 15 mai 1894 à Dijon (Côte d'Or), entré à l'Ecole Navale en 1913 était enseigne de vaisseau de 2e classe à bord de la Surprise lors de son torpillage par l' U38. Il a été porté disparu en mer dans le naufrage de la canonnière. Il fut décoré à titre posthume de la Légion d'Honneur et de la croix de guerre. (Photo du marin sur le site www.auxmarins.com. Amitiés JPC
Jean Pierre Clochon
Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6399
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: SURPRISE - Canonnière

Message par Ar Brav »

Bonjour Jean Pierre,

Etait-il parent de l'EV de Blic des Fusiliers Marins (MPF également) ?

Bon dimanche,
Amitiés,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.
JPC
Messages : 164
Inscription : dim. déc. 02, 2007 1:00 am

Re: SURPRISE - Canonnière

Message par JPC »

Bjr Franck, oui car selon notre correspondant il n'existe qu'une seule famille de Blic dans cette région. Amitiés JPC
Jean Pierre Clochon
Avatar de l’utilisateur
Yves D
Messages : 2048
Inscription : ven. mai 18, 2007 2:00 am
Localisation : Toulon
Contact :

Re: SURPRISE - Canonnière

Message par Yves D »

Bonjour à tous
La mission confiée à l'U 38, KL Max Valentiner, était l'une des premières longues patrouilles confiée à un s/marin de Méditerranée dans les eaux de l'Atlantique. Parti de Cattaro le 17 novembre 1916, U 38 avait pour mission d'aller chercher des objectifs dans la région de Madère car le port de Funchal étant fortifié, il y vait tout llieu de penser qu'il pouvait abriter des navires de guerre. Et le raisonnement s'avéra juste !
Tout en pratiquant la guerre de course au commerce, l'U 38 franchit Gibraltar dans la nuit du 28 au 29, inaugurant son entrée dans l'Atlantique par l'interception du norvégien Solwang. Au lieu de le couler, Valentiner faisant comme souvent preuve d'un bel opportunisme, décidait de s'en faire un "associé". C'est ainsi que 3 jours durant U 38 se fit remorquer vers Madère, économisant son carburant et se nourrissant sur les vivres du vapeur. Mais la belle équipe ne devait pas durer car dans la nuit du 2 décembre, la remorque cassait et le Solwang était perdu de vue. Poursuivant sa route, U 38 se présentait en plongée le 3 devant Funchal. En l'espace d'un peu plus de 10 minutes, U 38 alignait successivement devant ses tubes lance-torpilles la canonnière Surprise, le transport de sous-marins Kanguroo et le vapeur anglais Dacia, envoyant tout le monde par le fond. La mer étant d'huile, l'un des forts à terre apercevait le sillage du périscope et ouvrait le feu. Valentiner s'éloignait alors à 8000 mètres de la côte, faisait surface et ouvrait le feu contre le fort qui répondait maladroitement par une dizaine de projectiles. Le tir du fort ayant cessé, U 38 se rapprochait du port et reprenait brièvement le feu sur les installations portuaires ainsi que sur une usine avant de remettre cap à l'est vers la Méditerranée. Ayant marqué sa route de plusieurs autres victimes, Max Valentiner repassait Gibraltar le 11 décembre, poursuivait son oeuvre de corsaire en Méditerranée occidentale et rentrait à Cattaro le 23 après une chaude alerte la veille quand il vint à se prendre dans les filets sous-marins tendus par les Alliés dans le canal d'Otrante.
De l'audace, toujours de l'audace, telle aurait pu être la devise de Valentiner qui fut lui aussi l'un des as de 14-18 sans pour autant avoir jamais le charisme de son frère d'armes Arnauld de la Perière.
Cdlt
Yves
Source : Der Handelskrieg mit U-Booten, K.Adm Arno Spindler, vol.3.
www.histomar.net
La guerre sous-marine 14-18, Arnauld de la Perière
et autres thèmes d'histoire maritime.
Avatar de l’utilisateur
Terraillon Marc
Messages : 3983
Inscription : mer. oct. 20, 2004 2:00 am

Re: SURPRISE - Canonnière

Message par Terraillon Marc »

Bonjour

Tiré du site

http://www.netmarine.net/bat/croiseur/l ... stoire.htm

"Au cours de l'escale à Madère du 16 au 18 septembre (1927), l'amiral Pirot dépose une gerbe au cimetière de Funchal à la mémoire des marins de notre canonnière Surprise torpillée et coulée par le sous-marin allemand U38 le 3 décembre 1916."

A bientot

Cordialement
Marc TERRAILLON

A la recherche du 17e RIT, des 166/366e RI et du 12e Hussards.
Avatar de l’utilisateur
Terraillon Marc
Messages : 3983
Inscription : mer. oct. 20, 2004 2:00 am

Re: SURPRISE - Canonnière

Message par Terraillon Marc »

Bonjour

Autre information :

DECOUX (Jean)
Adieu Marine. Borda, 1901 - Gouvernement Général de l'Indochine, 1945 Plon, 1957, in-8°, iv-412 pp, 9 photos h.t., 5 cartes, un fac-similé, couv. illustrée. Mémoires de l'Amiral Decoux sur sa carrière d'officier de Marine de 1901 à 1947. Jean Decoux a commencé sa carrière navale à 17 ans, en 1901, à bord du navire-école le Borda, il est enseigne de vaisseau sur le croiseur Dessaix lorsque celui-ci participe aux premières opérations de la campagne du Maroc en 1907. La même année, il est nommé second du sous-marin Thon. En 1911-1912, il participe avec la canonnière Surprise à la Campagne de guerre au Maroc. Pendant la Première Guerre, il commande le sous-marin Volta puis la canonnière d'escorte Gracieuse. Il participe ensuite à la Campagne du Levant, commande un croiseur puis une division de croiseurs et, en 1939, est Commandant en Chef des Forces Navales Françaises en Extrême-Orient.

A bientot
Cordialement
Marc TERRAILLON

A la recherche du 17e RIT, des 166/366e RI et du 12e Hussards.
Avatar de l’utilisateur
Ar Brav
Messages : 6399
Inscription : mar. avr. 25, 2006 2:00 am

Re: SURPRISE - Canonnière

Message par Ar Brav »

Bonjour à tous,

EV Blache Georges, Eugène, né le 9 août 1889, décédé à bord de la canonnière Surprise le 23 septembre 1914 à Coco-Beach (Cameroun)

Cordialement,
Franck
www.navires-14-18.com
Le cœur des vivants doit être le tombeau des morts. André Malraux.
olivier 12
Messages : 4145
Inscription : ven. oct. 12, 2007 2:00 am

Re: SURPRISE - Canonnière

Message par olivier 12 »

Bonjour à tous,

Une petite note sur Coco Beach. Voilà encore un mouillage bien connu des équipages de grumiers! Il est situé juste à l'embouchure du Rio Muni, frontière entre le Gabon et l'actuelle Guinée Equatoriale (ex-Guinée espagnole). En 1914, peut-être cette zone faisait-elle encore partie du grand Cameroun?
Face à la pointe Coco Beach, donc côté Guinée Equatoriale se trouve un gros village avec un petit appontement, Port Iradier. Un des coins les moins habitables de l'Afrique où le climat est particulièrement malsain, chaud et humide...
C'est dans cette région que L.F. Céline a situé une partie de l'action de son roman "Voyage au bout de la nuit".

Voici la carte du coin

Image

Quand on pense que nos fusiliers marins sont allés débarquer dans ces coins malsains! Bonjour malaria et maladies tropicales...Mosquitos Point porte bien son nom.

Cdlt

Olivier
olivier
Rutilius
Messages : 15361
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: SURPRISE - Canonnière

Message par Rutilius »


Bonjour à tous,

Selon le Temps - n° 20.240 - du 5 décembre 1916 (p. 2), l'effectif de la canonnière Surprise, sister ship de la Décidée, aurait été de 7 officiers et 96 hommes. Toujours selon la même source, son déplacement aurait été de 627 t.
________________________

Bien amicalement à vous,
Daniel.
Répondre

Revenir à « MARINE »