OBUSIER - Contre-torpilleur

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: OBUSIER - Contre-torpilleur

Message par GENEAMAR » lun. févr. 23, 2009 11:03 am

YVON Pierre Edouard Marie

Né le 2 juin 1868 à GRANVILLE (Manche) - Décédé.
Entre dans la Marine en 1885, Aspirant le 5 octobre 1888, Enseigne de vaisseau le 24 juin 1891; port CHERBOURG. Au 1er janvier 1894, sur l'aviso "MOUETTE", Station de la Manche et de la Mer du Nord (Cdt Antoine HALLEZ). Au 1er janvier 1897, à l'École des Fusiliers Marins de LORIENT, Officier en instruction à l'École de Tir. Officier breveté Fusilier. Lieutenant de vaisseau le 20 avril 1898. Au 1er janvier 1899, Capitaine de la 1ère compagnie à l'École des Fusiliers Marins. Aux 1er janvier 1901, 1902, sur le croiseur "DUGUAY-TROUIN", École d'application des Aspirants (Cdt Pascal HOUETTE). Le 15 septembre 1902, Chef du Secrétariat de la Majorité générale du 1er arrondissement maritime à CHERBOURG. officier breveté de l'École Supérieure de la Marine, promotion 1906. Officier d'académie. Au 1er janvier 1911, sur le cuirassé "MASSÉNA", Aide de camp auprès du Contre-Amiral Pierre Le BRIS, Commandant la Division des Écoles de canonnage. Capitaine de frégate le 3 octobre 1912. Au 1er janvier 1914, Chef du Service de sécurité sur le cuirassé "COURBET", 1ère Escadre, 1ère Armée navale (Cdt Eugène BENOÎT). En 1915, Commandant le contre-torpilleur "OBUSIER" et la 1ère escadrille des torpilleurs d'escadre. Cité à l'ordre de l'Armée navale: "Après avoir tenté tout ce qu'il était possible pour sauver le "BRANLEBAS", a dirigé l'évacuation et le sauvetage du personnel avec un ordre parfait. Par son calme, son autorité, la netteté de ses ordres, a maintenu la confiance et la discipline, et réussi, malgré les difficultés d'une nuit noire et d'une mer clapoteuse, à recueillir sain et sauf à bord de l' "OBUSIER" la totalité de l'équipage du "BRANLEBAS" à l'exception de cinq officiers-mariniers tués dans leur poste par l'explosion de la mine."
Officier de la Légion d'Honneur. Croix de guerre. Au 1er janvier 1918, port CHERBOURG; inscrit au tableau d'avancement.

Image
Cordialement. Malou

Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: OBUSIER - Contre-torpilleur

Message par GENEAMAR » lun. févr. 23, 2009 11:20 am

CHENOUARD Paul Eugène Maurice René

Né le 23 avril 1875 - Décédé.
Entre dans la Marine en 1892, Aspirant le 5 octobre 1895; port BREST. Au 1er janvier 1897, sur l'aviso-torpilleur "SAINTE-BARBE", à la Station de GRANVILLE (Cdt Albert FAUTRAD). Enseigne de vaisseau le 5 octobre 1897. Au 1er janvier 1899, sur le transport "DRÔME", Service du littoral (Cdt Paul BERNARD). Aux 1er janvier 1901, 1902, 1903, port BREST. Lieutenant de vaisseau le 21 novembre 1905. Officier breveté Canonnier. Au 1er janvier 1911, Second sur le contre-torpilleur "SAGAIE", Station des torpilleurs de LORIENT (Cdt Eugène LE CORROLLER). Officier breveté de l'École Supérieure de la Marine, promotion 1913. D'août 1916 à juillet 1917, Commandant l' "OBUSIER".
Cordialement. Malou

Avatar de l’utilisateur
GENEAMAR
Messages : 8320
Inscription : sam. mars 08, 2008 1:00 am

Re: OBUSIER - Contre-torpilleur

Message par GENEAMAR » lun. févr. 23, 2009 11:31 am

Le GALLOU François Marie

Né le 31 août 1878 - Décédé.
Entre dans la Marine en 1895, promu Enseigne de vaisseau le 11 octobre 1904; port BREST. Le 1er mai 1905, Second sur un torpilleur armé, 1ère Flottille de torpilleurs des Mers de CHINE (Cdt Jean TANDONNET). Aux 1er janvier 1908, 1909, sur le croiseur cuirassé "DUPETIT-THOUARS", Escadre du Nord (Cdts Paul De GUEYDON puis Henri BARBIN). Au 1er janvier 1911, sur le cuirassé "GAULOIS", 2ème Escadre (Cdt Michel MORIN). Au 1er janvier 1912, sur le transport "CALÉDONIEN", École des manoeuvriers (Cdt Jacques Le BIHAN). Lieutenant de vaisseau le 17 mars 1913. Au 1er janvier 1914, port BREST. En juillet 1917, Commandant l' "OBUSIER". Chevalier de la Légion d'Honneur. Idem en mai 1919. Croix de Guerre. --- Au 1er janvier 1921, port BREST, inscrit au tableau d'avancement.
[:geneamar:8]
Cordialement. Malou

Avatar de l’utilisateur
Terraillon Marc
Messages : 3983
Inscription : mer. oct. 20, 2004 2:00 am

Re: OBUSIER - Contre-torpilleur

Message par Terraillon Marc » sam. déc. 26, 2009 12:55 pm

Bonjour

Extrait du journal de la Vedette V1

"...
15 novembre 1918 : appareillage pour Ostende et Zeebrugge.
16 novembre 1918 : opérations de dragage ; 5 mines coulées au fusil.
17 novembre 1918 : opérations de dragage avec les dragueurs jusqu’à la frontière hollandaise.
18 novembre 1918 : opérations de dragage avec les dragueurs ; Trouville à V1 : « Vedette peut rentrer » ; route sur le fort et amarré à l’Obusier à quai.
19 novembre 1918 : opérations de dragage avec les dragueurs.
..."


A bientot :hello:
Cordialement
Marc TERRAILLON

A la recherche du 17e RIT, des 166/366e RI et du 12e Hussards.

Rutilius
Messages : 13552
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: OBUSIER - Contre-torpilleur

Message par Rutilius » mar. mai 24, 2011 6:49 pm


Bonjour à tous,

Dunkerque, 24 avril 1916 – Le contre-torpilleur Obusier en cale sèche
après avoir été avarié par une mine allemande



Image

Bibliothèque de documentation internationale contemporaine
Collection Valois – Album 242 – Réf. VAL 242 (016-022)

_______________________

Bien amicalement à vous,
Daniel.

Avatar de l’utilisateur
Yves D
Messages : 2045
Inscription : ven. mai 18, 2007 2:00 am
Localisation : Toulon
Contact :

Re: OBUSIER - Contre-torpilleur

Message par Yves D » mar. mai 24, 2011 7:02 pm

Le lundi 24 avril 1916, en compagnie de l’Intrépide ― et, vraisemblablement de l’Aventurier ― , l’Obusier avait appareillé à 5 h du bassin Freycinet du port de Dunkerque, afin d’effectuer une patrouille commune sur les bancs des Flandres. A 8 h 29, alors que le bâtiment croisait dans la zone de surveillance qui lui avait été assignée, l’alerte fut donnée à tribord, après qu’une vigie eu signalé la présence de « plusieurs mines anglaises en surface » ; à ce moment, il se trouvait dans le secteur d’Out-Ratel, à 4,5 milles dans le N. 14 E. de la bouée 4. Ordre était immédiatement donné par le commandant, le capitaine de frégate Pierre Yvon, de tirer sur ces mines. A 8 h 57, l’arrière de l'Obusier sautait, après avoir heurté l'une d’elles.
Bonjour Daniel, bonjour à tous
Mine allemande ou mine anglaise ?
Amts
Yves
www.histomar.net
La guerre sous-marine 14-18, Arnauld de la Perière
et autres thèmes d'histoire maritime.

Rutilius
Messages : 13552
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: OBUSIER - Contre-torpilleur

Message par Rutilius » mar. mai 24, 2011 7:14 pm


Bonjour Yves,
Bonjour à tous,

J'ai scrupuleusement repris la légende manuscrite qui accompagnait la photographie montrant l'Obusier en cale sèche.

Image
Mais effectivement, eu égard aux mentions figurant dans les documents de bord, il est quasiment certain que la mine qui détruisit l'arrière de ce bâtiment était anglaise et non point allemande. Je corrige cette légende en conséquence.


Bien amicalement à vous,
Daniel.

marpie
Messages : 1984
Inscription : lun. mars 22, 2010 1:00 am

Re: OBUSIER - Contre-torpilleur

Message par marpie » jeu. avr. 04, 2013 11:54 am

Bonjour à tous ,

Extrait du JO du 9 décembre 1915 (p 8996/8997)

Image

Bien amicalement
Marpie

marpie
Messages : 1984
Inscription : lun. mars 22, 2010 1:00 am

Re: OBUSIER - Contre-torpilleur

Message par marpie » mer. avr. 10, 2013 1:12 pm

Bonjour à tous ,

Extrait du JO du 4 août 1915 (p 5379) :

Image

Bien amicalement
Marpie

marpie
Messages : 1984
Inscription : lun. mars 22, 2010 1:00 am

Re: OBUSIER - Contre-torpilleur

Message par marpie » mar. avr. 16, 2013 11:37 pm

Bonsoir à tous ,

Extrait du JO du 24 décembre 1921 (p 14011) :

Image

Amicalement
Marpie

Répondre

Revenir à « MARINE »