COMMANDANT BORY - Contre-torpilleur

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
landelle
Messages : 144
Inscription : ven. mars 28, 2008 1:00 am

Re: COMMANDANT BORY - Contre-torpilleur

Message par landelle » sam. févr. 02, 2013 3:00 pm

Bonjour,

Voici une photo de l'état-major du Bory en février 1917. Son commandant, le LV Cras est assis, son chien Polyte à ses pieds. On notera le couvre-chef peu réglementaire de Cras. Il avait perdu sa casquette à la mer quinze jours avant et avait dû acquérir ce "berretto" italien du plus bel effet.
Quelqu'un peut-il identifier les autres personnes ?

Bien cordialement à tous

Stéphane
http://timpani-records.com/pix/état-maj-Bory.jpg
l'officier à la droite de Cras pourrait-être Charles Robert KILB (1888 - 1967)
voir sa fiche http://ecole.nav.traditions.free.fr/off ... harles.htm

qu'en pensez-vous ?


marpie
Messages : 1993
Inscription : lun. mars 22, 2010 1:00 am

Re: COMMANDANT BORY - Contre-torpilleur

Message par marpie » jeu. avr. 18, 2013 8:27 pm

Bonjour à tous ,

Extrait du JO du 13 avril 1916 (p 3110) :

Image

Bien amicalement
Marpie

Memgam
Messages : 3682
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: COMMANDANT BORY - Contre-torpilleur

Message par Memgam » sam. mai 14, 2016 8:11 pm

Bonjour,

Pour l'appareil Marseillaise n° 3 B, fabriqué à 280 exemplaires par l'arsenal de Brest, voir le sujet Richelieu.

Cordialement.
Memgam

Rutilius
Messages : 14317
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

COMMANDANT-BORY — Torpilleur d’escadre (1912~1926).

Message par Rutilius » ven. mars 26, 2021 10:54 am

Bonjour à tous,

Commandant-Bory (ex-M.76) — Torpilleur d’escadre de 800 t. de type Casque (1912~ 1926) — Qualifié de « contre-torpilleur » à sa construction, puis de « torpilleur d’escadre » à partir de 1913.

Caractéristiques générales.Déplacement : 762 t. Dimensions : 77,25 x 7,74 x 2,97 m. Puissance : 14.115 cv. Propulsion : Chaudières au mazout Du Temple ; deux hélices. Vitesse maxima : 31 nd. Contenance des soutes : 140 t. Rayon d’action : 1.170 milles à 14 nd. Armement : 2 canons de 100 mm, 4 canons de 65 mm à tir rapide et 2 tubes lance-torpilles aériens doubles. Effectif : État-major, 6 ; équipage, 75. [Loi du 30 juillet 1913 portant fixation du budget général des dépenses et des recettes de l’exercice 1913, États annexés : J.O. 31 juill. 1913, p. 6.864 et 6.865.].

Date du marché et de actes additionnels : 12 janvier 1910 ; date de livraison d’après le marché : Août 1912. Date de livraison effective ou probable : Juillet 1912. Date d’entrée en service initialement prévue : 1er trimestre 1913. Montant total du devis : 3.041.632 fr. (Ibid., p. 6.842).

Ingénieur chargé de la surveillance de la coque et des chaudières : Jules AUSCHER (École polytechnique, promotion 1879), ingénieur de 1re classe du génie maritime, chef du service de la surveillance à Bordeaux ; ingénieur chargé de la surveillance des machines : Henri Marie ROYER, ingénieur de 1re classe du génie maritime (École polytechnique, promotion 1892) (Ibid., p. 6.842.).

Constructeur.Société de travaux Dyle et Bacalan [Siège social : 15, avenue Matignon, Paris (VIIe Arr.)]. Établissement de Bordeaux (Gironde).

**********

Le torpilleur d’escadre Commandant-Bory fut administrativement considéré comme bâtiment armé en guerre :

— du 4 août 1914 au 9 juillet 1919 ;
— du 14 au 24 octobre 1919, date de cessation des hostilités.

[Circulaire du 25 avril 1922 établissant la Liste des bâtiments et formations ayant acquis, du 3 août 1914 au 24 octobre 1919, le bénéfice du double en sus de la durée du service effectif (Loi du 16 avril 1920, art. 10, 12, 13.), §. A. Bâtiments de guerre et de commerce. : Bull. off. Marine 1922, n° 14, p. 720 et 735.]

Du 27 décembre 1915 au 27 février 1916, il prit part à l’évacuation d’Albanie et à l’occupation de Corfou, puis, du 5 au 28 mai 1916, au transport de l’armée serbe de Corfou à Salonique.

[Circulaire du 17 décembre 1931 relative à l’attribution de la Médaille commémorative serbe aux personnels militaires et civils de la Marine, Annexe I., Partie I. : J.O. 20 déc. 1931, p. 12.904.]


Puis il fut armé militairement du 24 octobre 1919 au 10 mars 1920.

[• Arrêté ministériel du 13 juillet 1923 donnant la liste des bâtiments et formations ayant acquis des bénéfices de campagne du 24 octobre 1919 au 1er janvier 1923 (B.O. Marine 1923, n° 23, p. 78 et 80.)]

**********

□ Cité à l’ordre de l’armée dans les termes suivants (J.O. 7 nov. 1916, p. 9.644) : « Torpilleur d’escadre Commandant-Bory : a participé brillamment à toutes les opérations effec-tuées en Adriatique depuis le début de la guerre. »

□ Compris dans la citation collective à l’ordre de l’armée décernée le 4 janvier 1919 à la Division des Flottilles de l’Adriatique (J.O. 4 janv. 1919, p. 113) : « La Division des flottilles de l’Adriatique : pendant plus de trois ans, dans le voisinage de l’ennemi, toujours en alerte, toujours prête, a conservé jusqu’au dernier jour son ardeur et son esprit d’offensive malgré des pertes s’élevant au quart de son effectif de torpilleurs et à la moitié de son effectif de sous-marins. S’est particulièrement distinguée dans les opérations qui ont abouti au sauvetage de l’armée serbe en 1916. »

□ En Février 1919, lui fut conférée la fourragère aux couleurs de la Croix de guerre (J.O. 19 févr. 1919, p. 1.857). Par suite, les officiers et marins présents à son bord, lorsqu'il appartenait à la Division des flottilles de l’Adriatique, eurent droit, à titre individuel, à la délivrance de la fourragère au couleurs du ruban de la Croix de guerre.

____________________________________________________________________________________________


COMMANDANT-BORY – Torpilleur d’escadre – II – .jpg
COMMANDANT-BORY – Torpilleur d’escadre – II – .jpg (146.95 Kio) Consulté 166 fois


COMMANDANT-BORY – Torpilleur d’escadre – I – .jpg
COMMANDANT-BORY – Torpilleur d’escadre – I – .jpg (148.29 Kio) Consulté 166 fois


COMMANDANT-BORY – Torpilleur d’escadre – IV – .jpg
COMMANDANT-BORY – Torpilleur d’escadre – IV – .jpg (128.56 Kio) Consulté 166 fois


COMMANDANT-BORY – Torpilleur d’escadre – III – .jpg
COMMANDANT-BORY – Torpilleur d’escadre – III – .jpg (99.82 Kio) Consulté 166 fois
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Rutilius
Messages : 14317
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

COMMANDANT-BORY — Torpilleur d’escadre (1912~1926).

Message par Rutilius » sam. mars 27, 2021 4:53 pm

Bonsoir à tous,


Commandants successifs du torpilleur d’escadre Commandant-Bory


— CARREL Charles Jules Auguste, lieutenant de vaisseau, du port de Toulon. Après avoir été désigné pour suivre à Bordeaux les travaux d’achèvement du bâtiment (J.O. 2 mai 1912, p. 4.155), nommé à son com-mandement par une décision présidentielle du 31 octobre 1912 (J.O. 2 nov. 1912, p. 9.354). Bâtiment en achèvement à Bordeaux, puis en essais à Lorient (1914).

— CRAS Émile Jean Paul, lieutenant de vaisseau, du port de Toulon. Nommé à ce commandement par un décret du 11 avril 1916 (J.O. 13 avr. 1916, p. 3.310).


CRAS (E.-J.-P.) - 1917 - .jpg
CRAS (E.-J.-P.) - 1917 - .jpg (113.16 Kio) Consulté 127 fois

Le lieutenant de vaisseau Jean Cras et son chien Polyte
à bord du torpilleur d’escadre Commandant-Bory en 1917

— VALAT Henri Marie Joseph, capitaine de corvette, du port de Toulon. Commandement pris début Mai 1918.

— LÉON des ORMEAUX Maxime, capitaine de corvette, du port de Cherbourg. Au 1er janvier 1920 (An-nuaire de la Marine 1920, p. 858). 1re Escadrille de torpilleurs de la 1re Armée navale.

[Placé en position de congé sans solde et hors cadres à compter du 15 juillet 1920 (J.O. 9 juill. 1920, p. 9.664)]

— MAQUET Jules Paul Stéphane, capitaine de corvette, du port de Toulon. Nommé à ce commandement par un décret du 22 juillet 1920 (J.O. 24 juill. 1920, p. 10.619). Escadre de la Méditerranée.

— FORGET Émile Eugène, capitaine de frégate, du port de Toulon. Nommé à ce commandement, ainsi qu’à celui de la 4e Escadrille de torpilleurs de l’Escadre de la Méditerranée, par un décret du 3 mai 1921 (J.O. 5 mai 1921, p. 5.501). Escadre de la Méditerranée.

— ABRIAL Jean Marie Charles, capitaine de frégate, du port de Brest. Nommé à ce commandement, ainsi qu’à celui de la 3e Escadrille de torpilleurs de l’Escadre de la Méditerranée, par un décret du 19 dé-cembre 1922 (J.O. 21 déc. 1922, p. 12.154). 3e Escadrille de torpilleurs de l’Escadre de la Méditerranée.

— RICHARD Alfred Édouard, capitaine de frégate, du port de Toulon. Nommé à ce commandement, ainsi qu’à celui de la 3e Escadrille de torpilleurs de l’Escadre de la Méditerranée, par un décret du 20 avril 1925 (J.O. 20 avr. 1925, p. 3.915). 3e Escadrille de torpilleurs de l’Escadre de la Méditerranée.

— MOUREN Lucien Joseph Louis, capitaine de frégate, du port de Toulon. Nommé à ce commandement, ainsi qu’à celui de la 3e Escadrille de torpilleurs de l’Escadre de la Méditerranée, par un décret du 22 no-vembre 1925 (J.O. 26 nov. 1925, p. 11.363). 3e Escadrille de torpilleurs de l’Escadre de la Méditerranée.
.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Rutilius
Messages : 14317
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

COMMANDANT-BORY — Torpilleur d’escadre (1912~1926).

Message par Rutilius » dim. mars 28, 2021 7:52 pm

Bonsoir à tous,


Photographie du croiseur d’escadre Commandant-Bory
dédicacée par le lieutenant de vaisseau Jean Cras


[Île de Salamine (Grèce), Février 1917]


COMMANDANT-BORY – Torpilleur d’escadre – VI – .jpg
COMMANDANT-BORY – Torpilleur d’escadre – VI – .jpg (225.99 Kio) Consulté 86 fois

Archives départementales du Finistère, Cote 4 Fi 163.


Menu du croiseur d’escadre Commandant-Bory


Menu -  .jpg
Menu - .jpg (116.12 Kio) Consulté 86 fois

Archives départementales du Finistère, Cote 4 Fi 177.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Répondre

Revenir à « MARINE »