DOXA - Torpilleur

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Avatar de l’utilisateur
Terraillon Marc
Messages : 3983
Inscription : mer. oct. 20, 2004 2:00 am

Re: DOXA - Torpilleur

Message par Terraillon Marc » lun. déc. 28, 2009 10:48 pm

Merci Daniel !!!
Cordialement
Marc TERRAILLON

A la recherche du 17e RIT, des 166/366e RI et du 12e Hussards.

Rutilius
Messages : 13100
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: DOXA - Torpilleur

Message par Rutilius » mer. déc. 30, 2009 12:17 pm


Bonjour à tous,


II. – Propositions de récompenses formulées par le lieutenant de vaisseau Jacques Dumont, commandant le contre-torpilleur Fronde (document non daté).

(in Registre historique de la correspondance intéressant le personnel et le matériel du bâtiment – Oct. 1914 / Oct. 1919 – : Fronde – S.G.A. « Mémoire des hommes », Cote SS Y 240, p. num. 222 à 224 – manuscrit original – et p. num. 200 et 201 – transcription effectuée sur le Registre historique de la correspondance –).


« Le Lieutenant de vaisseau Dumont Jacques à Monsieur le Capitaine de vaisseau,
Chef de Division des Patrouilles de la Méditerranée orientale

Commandant,

J’ai l’honneur de porter à votre connaissance les noms des membres de l’équipage de la Fronde qui se sont distingués au cours du sauvetage opéré par ce bâtiment des survivants du torpilleur Doxa, torpillé et coulé dans la nuit du 27 juin 1917 dans le détroit de Messine.

Je propose pour un témoignage de satisfaction aves inscription au calepin :

― Mr. de ROURE de BEAUJEU François Marie, Enseigne de vaisseau de 1re classe, officier en second du bâtiment
: " A dirigé avec intelligence et promptitude la mise en œuvre de tous les moyens de sauvetage ; s’est dépensé sans compter pour le maintien de l’ordre, l’organisation simultanée du service de combat et des secours. A fait preuve de hautes qualités professionnelles et morales."

― Mr COSTET G. M. J. F., Enseigne de vaisseau de 2e classe : " A aidé l’officier en second avec beaucoup de décision et d’habileté, a fait preuve de présence d’esprit et de sang-froid ; tout jeune officier qui mérite déjà toute confiance."

Je propose pour une citation à l’ordre de l’armée et la médaille de sauvetage :

― BLAISE F. J. M., 97.232–2, quartier-maître fusilier
: " S’est jeté à l’eau spontanément, de nuit dans les remous de courant dangereux de Messine-Reggio ; a ramené successivement à bord trois naufragés. En rentrant à bord, sans vouloir prendre aucun repos, s’est dépensé avec le plus entier dévouement pour le maintien de l’ordre et a montré une remarquable autorité. Homme de sang-froid, serviteur parfait."

― MOREL Victor T. L. M., 1.805 – Dinan, canonnier breveté : " S’est jeté spontanément à l’eau de nuit dans les remous de courant dangereux de Messine-Reggio, aussitôt que son bâtiment est arrivé dans la région où les appels des naufragés se faisaient entendre. En a sauvé plusieurs. Homme d’un courage remarquable."

― COURTOUS J. P. M., 95.663–2, quartier-maître infirmier : " S’est jeté à l’eau de nuit dans les remous de courant dangereux de Messine-Reggio pour sauver un homme. Rappelé à bord pour soigner les blessés, s’est employé pendant plusieurs heures à ramener à la vie les naufragés menacés d’asphyxie. Homme d’un sang-froid à toute épreuve, infirmier d’une formation supérieure. "

― MUSSO Honoré, 856 – ..., chauffeur breveté : " S’est jeté spontanément à l’eau de nuit dans les remous de courant dangereux de Messine-Reggio. A ramené trois hommes. Excellent serviteur."

― CONNAN Edouard ..., 5.005 – Binic, second maître de timonerie : " S’est jeté spontanément à l’eau de nuit dans les remous de courant dangereux de Messine-Reggio et a ramené à bord deux hommes."

Je propose pour une citation à l’ordre de la division :

― GUIRRIEC Henri ..., 2924 – Quimper, quartier-maître de manoeuvre
: " A manœuvré la baleinière de la Fronde de nuit et dans les courants de Messine-Reggio avec beaucoup de sang-froid et d’habileté. A réussi à ramener 15 survivants. Quartier-maître de manœuvre supérieur, comme valeur et dévouement. "

― TOURNON Charles Marcel, 34.695–1, canonnier breveté : " A pris la direction du youyou en remplacement du patron indisponible et l’a manœuvré avec habileté de nuit dans les courants de Messine-Reggio, réussissant à sauver 9 hommes."

― RAULT F. J. M., 8.420–2, ... gabier breveté : " A embarqué seul dans le berthon à peine guéri d’une plaie à la main gauche, l’a manœuvré avec habileté de nuit dans les courants de Messine-Reggio ; a sauvé 3 hommes."

Je propose en outre pour 80 points exceptionnels :

● Armement de la baleinière :

― CHATELIN Gaston Paul Charles, 36.721–1, chauffeur breveté ;
― REFLOCH François Marie, 103.035–2, canonnier breveté ;
― MALLET Alexandre, 57.946–5, matelot de pont ;
― GRIGNON René Marcel, 106.660–2, quartier-maître torpilleur ;

● Armement du youyou :

― LECONTE Ernest Albert, 34.884–1, matelot fusilier ;
― BESSON Edouard Jean, 45.686–5, matelot électricien
:

" Ont fait preuve d’énergie et de dévouement pendant la longue recherche des naufragés, les embarcations croisant sans relâche pour explorer la plus grande région possible."

Enfin, je demande qu’il soit accordé 30 points exceptionnels à tous les membres de l’équipage, officiers mariniers compris, qui ne sont pas cités spécialement dans le présent rapport, en récompense du zèle et du dévouement dont ils ont fait montre pendant les opérations de sauvetage. »
_____________________________

Bien amicalement à vous,
Daniel.

Avatar de l’utilisateur
Yves D
Messages : 2044
Inscription : ven. mai 18, 2007 2:00 am
Localisation : Toulon
Contact :

Re: DOXA - Torpilleur

Message par Yves D » lun. janv. 04, 2010 3:22 pm

Bonjour à tous
Quelqu'un saurait-il en quoi consiste l'appareil Colomb cité par le Cdt de la Fronde dans son rapport ? Un moyen de communication certes, mais de quelle façon ? Optique ?
Cdlt
Yves
www.histomar.net
La guerre sous-marine 14-18, Arnauld de la Perière
et autres thèmes d'histoire maritime.

pampebru
Messages : 14
Inscription : mer. août 19, 2009 2:00 am

Re: DOXA - Torpilleur

Message par pampebru » sam. janv. 09, 2010 10:47 am

also, SS Y 240 on page 222 has an letter of thanks from the senior surviving officer of DOXA, Ens.d.V. de Roure

On pages 223 to 226 you will find the same report like the one given on my previous post.

Also, FRONDE's report is repeated on pages 229 to 231.

Oliver
Hello Oliver,

Would you have a copy of page 222 of SS Y 240 or how did you access it
thanks
bruno
pampebru

pampebru
Messages : 14
Inscription : mer. août 19, 2009 2:00 am

Re: DOXA - Torpilleur

Message par pampebru » sam. janv. 09, 2010 11:08 am

Bravo pour cette transcription Daniel.
Avez vous eu également accès à la page 222 de ce rapport, la lettre de remerciements d'un survivant, à laquelle Oliver fait référence ?
Amicalement
Bruno
pampebru

pampebru
Messages : 14
Inscription : mer. août 19, 2009 2:00 am

Re: DOXA - Torpilleur

Message par pampebru » sam. janv. 09, 2010 11:28 am

je viens de trouver la page 222 et la transcription Daniel
merci
Bruno
pampebru

Rutilius
Messages : 13100
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

Re: DOXA - Torpilleur

Message par Rutilius » sam. janv. 09, 2010 2:04 pm


Bonjour Oliver,
Bonjour Bruno,

La page numérique 222 du Registre historique de la correspondance intéressant le personnel et le matériel du bâtiment (Oct. 1914 / Oct. 1919 ) de la Fronde (Cote SS Y 240) correspond au manuscrit original des propositions de récompenses formulées par le lieutenant de vaisseau Jacques Dumont, qui commandait alors ce contre-torpilleur. Pour effectuer la transcription de ces propositions, j'ai utilisé et ce manuscrit et sa transcription sur le registre, qui figure aux pages numériques 200 et 201 (V. les références données ci-dessus en II). Il s'agit donc de deux versions d'un même document.

Bien amicalement à vous,
Daniel.

JYDLGC
Messages : 3
Inscription : sam. janv. 23, 2010 1:00 am

Re: DOXA - Torpilleur

Message par JYDLGC » ven. janv. 29, 2010 5:03 pm

Bonjour à tous,

A la position donnée par Hans Wendlandt pour le torpillage du DOXA la profondeur est de 580 m.

Cdlt
Bonsoir,

Pour un sous marin de cette époque, la profondeur me semble excessive,
la pression étant à environ 58 bar. Pour les sous-marins actuels c'est possible, voire
plus.

Jean Yves


JYDLGC
Messages : 3
Inscription : sam. janv. 23, 2010 1:00 am

Re: DOXA - Torpilleur

Message par JYDLGC » ven. janv. 29, 2010 5:29 pm

Bonsoir,

Je viens de découvrir ce site, site que je cherchais depuis longtemps
pour connaître de manière plus précise la fin de ce bâtiment Le DOXA.
Pourquoi cet intérêt, tout simplement mon Grand-Père PADELLEC YVES
faisait partie de l'équipage au moment du naufrage.
Il fait partie des rescapés, est resté quelques heures dans l'eau et d'après
ces dires, ils n'étaient pas très nombreux, le chien du bord a également été
sauvé. Il a été soigné en Italie (J'ai en ma possession une lettre d'une
infirmière Française que mon Grand-Père a reçu quand il était en convalescence
à LORIENT).
Y-a-t'il une liste des rescapés existante?
Je m'arrête pour aujourd'hui, j'aurai d'autres détails plus troublants à vous communiquer, si
vous le désirez.
Bien amicalement.[email][email protected]

Avatar de l’utilisateur
Yves D
Messages : 2044
Inscription : ven. mai 18, 2007 2:00 am
Localisation : Toulon
Contact :

Re: DOXA - Torpilleur

Message par Yves D » ven. janv. 29, 2010 7:44 pm

Bonsoir Jean Yves
La profondeur de 580m est celle de l'épave pas celle du sous-marin au moment du tir. Les sous-marins de cette époque allaient rarement au delà de 50m. et le tir de torpille se faisait à l'immersion périsocpique pour la visée.
Cdlt
Yves
www.histomar.net
La guerre sous-marine 14-18, Arnauld de la Perière
et autres thèmes d'histoire maritime.

Répondre

Revenir à « MARINE »